Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
Le Deal du moment : -24%
OPPO Reno7 128Go 4G Noir
Voir le deal
249 €

 

 Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties

Aller en bas 
+2
Miss Woodhouse
Diana
6 participants
AuteurMessage
Diana
Bookworm
Diana



Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Empty
MessageSujet: Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties   Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Icon_minitimeDim 27 Fév - 17:35

La fin est proche cheers Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties 845338  Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties 232280  Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties 146446  

Je vous propose de terminer cette semaine la lecture commune de Crime et châtiment en lisant le dernier chapitre de la sixième partie et l'épilogue en deux parties.

Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties 636e6f4387cafef77da1d4c72233a8d2

Quelques questions générales sur le livre et les derniers chapitres:

Question   Auriez-vous continuer votre lecture sans la lecture commune?

Question  Le côté "feuilleton" du roman le rend-il trop long?

Question L'accumulation de personnage masculins négatifs vous a-t-elle gênée?

Question  Et l’accumulation de la misère?

Question Avez-vous eu du mal à vous attacher au roman en raison du personnage de Raskolnikov?

Question Quel est votre personnage préféré dans ce roman?


Question Quel est votre passage préféré?


Question Pensez-vous que Raskolnikov aurait finit par avouer si Sonia ne l'avait pas attendue devant le commissariat?

Question Êtes vous surpris de ne pas avoir revu Porphyre à la fin du roman?

Question En raison des centaines de pages d’atermoiement de Raskolnikov, ses aveux vous ont-il parus trop rapides et "expédiés" à la fin du roman?

_________________
Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Little12
Revenir en haut Aller en bas
Miss Woodhouse
Bookworm
Miss Woodhouse



Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Empty
MessageSujet: Re: Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties   Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Icon_minitimeMar 1 Mar - 13:02

Question   Auriez-vous continuer votre lecture sans la lecture commune ?

Ayant déjà lu ce roman il y a déjà plusieurs années, je peux dire que je ne l'avais pas lâché déjà à l'époque. La lecture commune m'aurait presque gênée même car je faisais de trop longues pauses par moment... de là à perdre le fil il n'y avait qu'un pas parfois.

Question  Le côté "feuilleton" du roman le rend-il trop long ?

Je n'ai pas le souvenir d'avoir ressenti ça lors de ma 1ière lecture, mais cette fois, oui le manque de dialogues directs dans ce récit m'a dérangé et j'ai trouvé en effet qu'il y avait des longueurs.

Question L'accumulation de personnage masculins négatifs vous a-t-elle gênée ?

Non même si il faut s'accrocher au début pour ne pas les confondre !

Question  Et l’accumulation de la misère ?

Pas du tout car c'est très réaliste, quand on lit Dickens ou Zola on retrouve les mêmes descriptions. On ne peut pas dire que ce soit caricaturé.
J'ai plus été choquée par la scène du cheval battu  pale  No

Question Avez-vous eu du mal à vous attacher au roman en raison du personnage de Raskolnikov ?

Pas du tout, je dirais même que je suis plus dérangée par les réactions de la mère et de la soeur de Rodia.

Question Quel est votre personnage préféré dans ce roman ?

Même si on ne le voit pas beaucoup c'est Porphyre sans hésitation.

Question Quel est votre passage préféré?

Le 1er interrogatoire avec Porphyre lorsque Rodia se met à hurler  Laughing

Question Pensez-vous que Raskolnikov aurait finit par avouer si Sonia ne l'avait pas attendue devant le commissariat ?

Je pense que oui, il est tellement dévoré par la peur d'être accusé qu'il ne tient plus nerveusement.

Question Êtes vous surpris de ne pas avoir revu Porphyre à la fin du roman ?

Que oui !!! Mais bon il avait prévu le comportement de Rodia alors il a bien gagné son duel !

Question En raison des centaines de pages d’atermoiement de Raskolnikov, ses aveux vous ont-il parus trop rapides et "expédiés" à la fin du roman ?

Non car elles traduisent les maintes hésitations et ce long cheminement que Rodia a vécu pour au final se rendre. C'est brutal comme une chute. À lui de se reconstruire moralement, ce qui promet d'être long.


Dernière édition par Miss Woodhouse le Mar 1 Mar - 13:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Miss Woodhouse
Bookworm
Miss Woodhouse



Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Empty
MessageSujet: Re: Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties   Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Icon_minitimeMar 1 Mar - 13:06

J'ai une question :

La lecture de ce roman vous a-t-elle donné envie de lire d'autres romans de cet auteur ?
Si ce n'est pas le seul roman que vous ayez lu de cet auteur, pensez vous que ce roman occupe une place particulière dans la bibliographie de Dostoievski ?

Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana



Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Empty
MessageSujet: Re: Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties   Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Icon_minitimeMar 1 Mar - 21:02

Auriez-vous continuer votre lecture sans la lecture commune?

Je n'en suis pas certaine  scratch
Le roman m'a paru vraiment trop long et je pense que j'aurais décroché à un moment tant Raskolnikov met du temps à avouer..

Le côté "feuilleton" du roman le rend-il trop long?

Oui, je trouve que le roman s'en ressent, on voit bien que l'auteur ne cesse de rajouter des personnages pour rallonger le roman ou ménager le suspens.
Parce que bon, on a Marmeladov et sa famille , puis la soeur et la mère de Raskolnikov, son meilleur ami , le fiancé, le co-locataire de celui-ci, l'ancien patron d'Advotia et je n'oublie pas Porphyre. Cela fait beaucoup Rolling Eyes

L'accumulation de personnage masculins négatifs vous a-t-elle gênée?

Au bout d'un moment, c'est presque un concours, qui sera le plus pourri ?  Razz

Et l’accumulation de la misère?

A la façon dont les différents états de misère sont décrits, on voit bien que Dostoievski a lui-même vécu dans la même misère ou l'a cotoyer de près, donc c'est très crédible.
C'est tout de même éprouvant pour la famille de Marmeladov et justifie "la maladie" de Raskolnikov après les meurtres puisqu'il semble souffrir de malnutrition.

Avez-vous eu du mal à vous attacher au roman en raison du personnage de Raskolnikov?

J'ai beaucoup de mal à apprécier un roman dont je trouve le personnage antipathique, mais l'accumulation des personnages m'a permis de continuer le roman.

Quel est votre personnage préféré dans ce roman?

Porphyre et Rasoumikhine.

Quel est votre passage préféré?

Le chapitre où Loujine a été rejeté par Advotia et qu'on comprend qu'il a toujours voulu se marier avec une jeune femme pauvre qui lui serait toujours redevable et qui serait en admiration/adoration envers lui. Ce passage est très bien écrit.

Pensez-vous que Raskolnikov aurait finit par avouer si Sonia ne l'avait pas attendue devant le commissariat?

Je pense qu'il aurait fini par avouer, mais si elle n'avait pas été dehors, devant le commissariat, il me semble qu'il n'aurait pas avouer tout de suite, il serait revenu.

Êtes vous surpris de ne pas avoir revu Porphyre à la fin du roman?

Oui, j'étais déçu de ne pas le retrouver, surtout qu'il avait très justement deviné que Raskolnikov finirait par avouer de lui-même.

En raison des centaines de pages d’atermoiement de Raskolnikov, ses aveux vous ont-il parus trop rapides et "expédiés" à la fin du roman?


C'est un peu abrupt, mais je suis d'accord avec Miss Woodhouse, il a eu tellement de temps pour y penser, c'est presque normal que ce soit rapide.

La lecture de ce roman vous a-t-elle donné envie de lire d'autres romans de cet auteur ?

Pas forcément Razz
Cela dit, on ne sait jamais, un jour  peut être Les Frères Karamazov Wink

Si ce n'est pas le seul roman que vous ayez lu de cet auteur, pensez vous que ce roman occupe une place particulière dans la bibliographie de Dostoievski ?

C'est pour l'instant le seul que j'ai lu.

_________________
Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Little12
Revenir en haut Aller en bas
Barbara
Byronic Hero
Barbara



Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Empty
MessageSujet: Re: Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties   Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Icon_minitimeMer 2 Mar - 10:37

Auriez-vous continuer votre lecture sans la lecture commune?
Oui.
La lecture commune a été le gros déclencheur de cette lecture que je n'aurais probablement pas abordée sinon. Ce livre ne faisait pas partie de mes envies et priorités. J'aurais continué une fois la decision prise.

Le côté "feuilleton" du roman le rend-il trop long?
Probablement. Avec ce cote répétitif de l'introduction des personnages qui n'en finit pas...

L'accumulation de personnage masculins négatifs vous a-t-elle gênée?
Leurs actes et pensées oui, le fait qu'ils soient en surnombre ici pas tellement, car c'est probablement tous ces comportements, soutenus par la société de l'époque que veut dénoncer Dostoievsky.

Et l’accumulation de la misère?
Cette misère sans porte de sortie participe au climat étouffant de ce livre, très souvent difficile à digérer, notamment lorsque les comportements de certains entraînent des innocents, et que la misère aurait pu être évitée!

Avez-vous eu du mal à vous attacher au roman en raison du personnage de Raskolnikov?
Oui, ses délires sont difficiles a suivre, même si c'est une sorte d'idéaliste, je n'ai pas accroché avec ce personnage. Il se parle trop et ça part dans tous les sens. Je ne peux pas dire que j'ai "aimé" le roman, j'apprécie sa force cependant. Un peu comme pour "les hauts de Hurlevent"

Quel est votre personnage préféré dans ce roman?
Rasoumikhine.

Quel est votre passage préféré?
La scène du repas de funérailles, très visuelle voire cinématographique.

Pensez-vous que Raskolnikov aurait finit par avouer si Sonia ne l'avait pas attendue devant le commissariat?
Oui, il balançait toujours entre le oui, le non, d'une manière ou une autre il l'aurait fait (même s'il ne serait pas souvenu de l'avoir fait et pourquoi).

Êtes vous surpris de ne pas avoir revu Porphyre à la fin du roman?
Non.

En raison des centaines de pages d’atermoiement de Raskolnikov, ses aveux vous ont-il parus trop rapides et "expédiés" à la fin du roman?
Je n'ai pas l'impression.
Mais j'aurais pensé qu'on allait passer plus de temps sur son procès, sa détention. On voit alors que ce n'est pas l'objet du roman et que ce qui compte ici, c'est de passer du temps à l'intérieur du personnage et de ses contacts particuliers avec les autres, y compris son passage à l'acte.

La lecture de ce roman vous a-t-elle donné envie de lire d'autres romans de cet auteur ?
Je serais curieuse d'en lire un autre mais pas dans l'immédiat.

Si ce n'est pas le seul roman que vous ayez lu de cet auteur, pensez vous que ce roman occupe une place particulière dans la bibliographie de Dostoievski ?
J'avais déja lu "le double" et "l'idiot" que j'avais beaucoup aimé. Je n'ai pas un grand recul mais je pense que celui ci est particulier du fait d'être constamment dans la psychologie, peu dans l'acte ou le déroulement d'une intrigue. Les personnages se parlent beaucoup à eux même et entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana



Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Empty
MessageSujet: Re: Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties   Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Icon_minitimeMer 2 Mar - 18:47

@Barb
Citation :
Le côté "feuilleton" du roman le rend-il trop long?
Probablement. Avec ce cote répétitif de l'introduction des personnages qui n'en finit pas...

C'est le point faible du roman à mon avis (ça et Raskolnikov qui n'en finit pas de se décider à avouer Rolling Eyes )
Le fait que certains personnages ne sont là que pour un ou deux chapitres m'a un peu énervé , ils apparaissent et hop, disparu comme le co-locataire de Loujine, le collègue de Porphyre etc..
Ils sont là pour un chapitre et une action et disparaissent d'un coup.

_________________
Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Little12
Revenir en haut Aller en bas
DViolante
Ironic Dandy
DViolante



Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Empty
MessageSujet: Re: Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties   Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Icon_minitimeMer 2 Mar - 22:17

Question  Auriez-vous continué votre lecture sans la lecture commune?

Certainement car dès le début j'ai été surprise de la facilité de lecture. Je m'attendais à un style plus complexe, alors que la lecture est aisée. Je n'ai pas dit légère ni agréable, mais à part lorsque Rodia rentre dans ses délires, l'histoire est assez simple.
Le côté "feuilleton" du roman le rend-il trop long?

Certains passages m'ont semblé effectivement un peu longs, d'autres au contraire trop rapide. Mais ils correspondent au rythme du récit. Rodion commet son crime, puis il délire et reste malade longtemps. Le récit traîne en longueur. Lorsqu'il se sait démasqué, tout s'enchaine. Il avoue son crime à Sonia, puis très rapidement tout s'enchaîne.

Question L'accumulation de personnage masculins négatifs vous a-t-elle gênée?

Pas nécessairement, car chacun est différent et pourri à sa manière.
Rodia commet un crime qu'il croit "juste", mais il n'a pas assez de "courage" (à son avis) pour le supporter et tombe dans un délire de persécution. Il intellectualise tout, puis essaye de se racheter en aidant Marmeladov puis sa famille.
Marmeladov est un ivrogne, il se rend compte du mal qu'il fait à sa famille en buvant le moindre argent mis de côté et en obligeant Sonia à se prostituer, mais il est trop dépendant de l'alcool pour s'en sortir et son épouse pas assez forte pour l'aider ou lui résister.
Loujine est arrogant et égoïste. il est parti de rien, a réussi à s'élever et à monter dans la société. Mais il est mesquin et pense que tout peut s'acheter. il considère les autres comme des pions dont il peut user à sa guise.
Svidrigaïlov est un jouisseur, qui profite de la faiblesse des femmes et certainement de son physique qu'on imagine avantageux. Lorsqu'il est rejeté par Dounia, il tente de se racheter avec l'argent hérité de sa femme.
Chacun d'entre eux est méprisable à sa façon.

Question Et l’accumulation de la misère?

J'avoue que c'est vraiment ce qui m'a le plus éprouvée. Par moment on se demande si Dostoïevsli n'en rajoute pas dans le sordide. C'est la souris le long de la jambe de Svidrigaïolov, les logements où on vit avec les voisins, sans intimité, Catherine Ivanova qui passe ses nuits à faire des lessives car la famille n'a pas assez de vêtement, la saleté partout présente, le manque d'argent...  Même chez Zola et Dickens ça semble plus joyeux !!

Question Avez-vous eu du mal à vous attacher au roman en raison du personnage de Raskolnikov?

Non, j'étais plutôt intriguée de voir comment il allait finir par se faire pincer...

Question Quel est votre personnage préféré dans ce roman?

Les personnages sont tous dans l'exagération, mais c'est certainement le côté "âme russe" * qui veut ça.
J'aime beaucoup Sonia, qui se sacrifie pour faire vivre sa famille et qui sera celle qui fera avouer Rodion.

* âme russe (Wikipédia) : Le mot russe душа (doucha) est le plus étroitement traduit par le mot âme. L'âme russe peut être décrite comme une tendance culturelle des Russes à décrire la vie et les événements d'un point de vue religieux et philosophiquement symbolique. En Russie, l'âme d'une personne est la clé de l'identité et du comportement d'une personne qui assimile la personne à son âme. La profondeur, la force et la compassion sont des caractéristiques générales de l'âme russe. Selon Dostoïevski, "le besoin spirituel le plus élémentaire du peuple russe est la nécessité de la souffrance". Les idées de Dostoïevski sur l'âme russe sont étroitement liées au christianisme orthodoxe oriental, à son idéal du Christ, à sa souffrance pour les autres, à sa volonté de mourir pour les autres et à son humilité tranquille.


Question Quel est votre passage préféré?

Même s'ils sont plutôt sordides, je trouve très réussi les descriptions des cauchemars ( celui de Rodia avec la jument fouettée à mort et ceux de Svidrigaïolov la dernière nuit). On y trouve des éléments fantastiques qui ne dépareraient pas dans un roman gothique.
Le récit du repas de funérailles est je pense mon passage préféré, je voyais vraiment Catherine Ivanova pérorer autour de la table, les voisins se repaître et boire au delà des limites et la dispute avec la logeuse.

Question Pensez-vous que Raskolnikov aurait finit par avouer si Sonia ne l'avait pas attendu devant le commissariat?

Il n'était pas parti pour et jusque dans l'escalier se disait qu'il pourrait peut-être échapper à l'aveu. C'est certainement pour cela que Sonia l'a suivi car elle devait avoir des doutes sur la fermeté de ses intentions...

Question Êtes vous surpris de ne pas avoir revu Porphyre à la fin du roman?

J'avoue que oui. C'est un personnage que je n'aime pas. Je ne comprends pas son attitude à jouer au chat et à la souris avec Rodion. Il le sait coupable, mais attend ses aveux et le laisse partir sans savoir s'il risque de tuer à nouveau, surtout connaissant ses idées de crime justifié !

Question  En raison des centaines de pages d’atermoiement de Raskolnikov, ses aveux vous ont-ils parus trop rapides et "expédiés" à la fin du roman?

J'en ai parlé plus haut, cela correspond au rythme du récit.

Question La lecture de ce roman vous a-t-elle donné envie de lire d'autres romans de cet auteur ?

Et bien oui !! Je crois que j'ai l'idiot et les frères Karamazov dans ma bibliothèque...

Question Si ce n'est pas le seul roman que vous ayez lu de cet auteur, pensez vous que ce roman occupe une place particulière dans la bibliographie de Dostoievski ?

C'est pour l'instant le seul roman que j'ai lu de lui, mais il me semble qu'il y a mis pas mal de lui-même. Il a été déporté au bagne de Sibérie pour avoir fréquenté des mouvements révolutionnaires (comme le compagnon de chambre de Loujine). Crime et châtiment est le roman qui le rendra célèbre.
Revenir en haut Aller en bas
Miss Artemis Holmes
Jurisfiction agent
Miss Artemis Holmes



Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Empty
MessageSujet: Re: Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties   Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Icon_minitimeJeu 3 Mar - 12:34

Question  Auriez-vous continué votre lecture sans la lecture commune?
Non. J'ai eu un passage à vide où je ne trouvais plus le temps de lire, et sans vous, sans l'envie d'échanger ensemble, je n'aurais pas eu la motivation pour le reprendre. Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties 3928 Mais je suis très contente d'avoir été au bout de ce roman et de l'avoir lu.

Question L'accumulation de personnage masculins négatifs vous a-t-elle gênée?
D'un côté, je comprends que c'est l'ambiance que souhaitait Dostoïevski, peut-être ce qu'il souhaitait dénoncer. Les personnages ne sont pas répétitifs, ils ont chacun une identité et des défauts bien marqués. Toutefois, ça ne rend pas la lecture très agréable...
Concernant Mameldov et Raskonikov, je lisais dans la préface (que je viens de commencer) que l'auteur imaginait d'abord deux oeuvres distinctes, la première sur les ravages de l'alcoolisme et la seconde sur Raskolnikov. Au final, il les a fusionné. Ca explique peut-être aussi cette impression que nous avons.

Question Et l’accumulation de la misère?
Oui et non. Non parce que sans cela le roman ne serait pas aussi noir ni aussi oppressant, et qu'on perdrait sans doute dans la dénonciation de l'horreur. Et oui parce qu'en tant que lectrice, en ce moment, j'ai besoin de plus de légèreté et que j'ai eu du mal à traverser la noirceur opprimante de ce roman...

Question Avez-vous eu du mal à vous attacher au roman en raison du personnage de Raskolnikov?
Ce n'est pas tant en raison du personnage qu'en raison du nombre de pages consacrées à ses délires. Sur le principe, un roman peut être passionnant et fascinant, même si son héros est antipathique et détestable. Là, c'est moins à cause de sa personnalité que de l'enchaînement de pages où je ne voyais pas où on allait, où on se retrouvait coincé dans sa tête sans voir de porte de sortie  Laughing

Question Quel est votre personnage préféré dans ce roman?
Je dirais Dounia et Sonia pour la lumière qu'elles donnent au roman. La première pour sa force de caractère et la seconde pour sa douceur et son empathie.

Question Quel est votre passage préféré?
La scène qui m'a le plus touchée, c'est lorsque Raskolnikov va dire à sa mère qu'il l'aime.
Sinon j'ai admiré la construction de la scène du repas de funérailles, même si c'est une scène qui m'a mise très mal à l'aise. J'ai aussi détesté la scène du cauchemar avec le cheval, mais je reconnais en même temps le talent d'écriture pour faire ressentir quelque chose d'aussi puissant au lecteur.

Question Pensez-vous que Raskolnikov aurait finit par avouer si Sonia ne l'avait pas attendu devant le commissariat?
Oui. Peut-être pas immédiatement, mais il était tellement torturé qu'il aurait fini par lâcher le morceau. Surtout qu'il avait fait le chemin dans sa tête.

Question Êtes vous surpris de ne pas avoir revu Porphyre à la fin du roman?
Un peu, oui, mais finalement je comprends ce choix.

Question  En raison des centaines de pages d’atermoiement de Raskolnikov, ses aveux vous ont-ils parus trop rapides et "expédiés" à la fin du roman?
Les aveux en eux-mêmes, non, mais la fin oui. J'ai eu l'impression que certaines scènes ou passages traînaient désespérément en longueur et tout à coup les 100 dernières pages sont menées tambour battant, avec le narrateur qui vient résumer des scènes en quelques lignes plutôt que de nous les montrer et de les vivre via la tête des personnages. J'ai trouvé cela un peu déséquilibré.

Question La lecture de ce roman vous a-t-elle donné envie de lire d'autres romans de cet auteur ?
Pas tout de suite. Parce que j'ai lu deux romans (Le Joueur et celui-ci), et dans les deux cas j'en suis sortie avec un sentiment d'oppression assez important (même si celui-ci se finit avec de l'espoir, et ça fait du bien)... pale

Question Si ce n'est pas le seul roman que vous ayez lu de cet auteur, pensez vous que ce roman occupe une place particulière dans la bibliographie de Dostoievski ?
Je ne connais pas du tout sa biographie et très mal sa bibliographie. Toutefois, c'est pour moi son roman le plus connu... Et de ce que j'ai commencé à lire de la préface, il semble qu'il y parle de choses qu'il connaît, qu'il réagit à des mouvements de société contemporains, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Arwen
Bookworm
Arwen



Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Empty
MessageSujet: Re: Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties   Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Icon_minitimeLun 7 Mar - 18:14

Question   Auriez-vous continué votre lecture sans la lecture commune?
Non. En fait je n'aurais même pas commencé, pour être tout à fait honnête.

Question   Le côté "feuilleton" du roman le rend-il trop long?
Oui c'est sans doute la faute au feuilleton, bien que j'aie ressenti la même impression avec Hamlet qui n'avait pas été publié comme un feuilleton !

Question  L'accumulation de personnage masculins négatifs vous a-t-elle gênée?
En tout cas le moins que l'on puisse dire c'est que les portraits de personnages masculins ne sont pas reluisants, ils sont tous pires l'un que l'autre !

Question   Et l’accumulation de la misère?
L'accumulation de misère rend la lecture étouffante, limite angoissante. Jusqu'où peut-on tomber dans la misère ? Quand on croit avoir touché le fond (la famille Marmeladov par exemple, au début du roman) on se rend compte qu'il y a encore plusieurs étapes de déchéance (Marmeladov rentre chez lui, pour voler les économies de sa femme et les dépenser en boisson, encore une fois... il meurt... elle se retrouve à mendier dans la rue avec ses enfants et elle meurt aussi...)
Tout est décrit comme noir, sale, graisseux, même le temps estival est étouffant.
Bizarrement, j'ai lu et aimé beaucoup de romans de Zola, qui ne m'avaient pas donné cette impression d'étouffement malgré la misère noire dépeinte.

Question  Avez-vous eu du mal à vous attacher au roman en raison du personnage de Raskolnikov?
Non, ce ne m'a pas dérangée plus que cela. J'avais envie de mettre des baffes à Raskolnikov, bien sûr, mais cela ne m'a pas empêchée de m'attacher au roman.

Question  Quel est votre personnage préféré dans ce roman?
Je crois que c'est Sonia, qui est lumineuse et dévouée, même si elle est peut-être un peu trop dévouée à Raskolnikov dans l'épilogue.

Question  Quel est votre passage préféré?
Comme plusieurs autres lectrices de ce roman c'est la scène du banquet d'enterrement de Marmeladov. La scène est dépeinte de façon si vive que l'on s'y croirait presque.

Question Pensez-vous que Raskolnikov aurait fini par avouer si Sonia ne l'avait pas attendu devant le commissariat?
Je pense que oui, mais ça lui aurait peut-être encore pris plus de temps, à force de tentatives infructueuses.

Question  Êtes vous surpris de ne pas avoir revu Porphyre à la fin du roman?
Oui, je pensais que ce serait lui qui recuillerait les aveux de Raskolnikov et procéderait à l'arrestation officielle.

Question En raison des centaines de pages d’atermoiement de Raskolnikov, ses aveux vous ont-il parus trop rapides et "expédiés" à la fin du roman?
Pas exactement. En fait je pense beaucoup à Hamlet, qu'un professeur de littérature spécialisé nous avait décrit comme la tragédie de l'hésitation et de la non-action. Pendant des actes et des scènes interminables Hamlet ressasse le mal que lui a fait son oncle, il sait qu'il devrait venger son père, il en parle mais il ne fait rien. Et à la fin...
C'est un peu pareil ici, Raskolnikov ne fait que revenir sur son crime sans pouvoir se décider à avouer "officiellement".
Ce que j'ai trouvé un peu expédié c'est la suite logique des aveux : je pensais voir un jugement au tribunal, et peut-être le châtiment du titre, ailleurs que simplement dans l'épilogue.
En fait le crime du tout début est assez rapide, le châtiment de la fin est vite raconté... tout le corps du roman est l'entre-deux.

Question La lecture de ce roman vous a-t-elle donné envie de lire d'autres romans de cet auteur ?
Honnêtement, non. Je suis très contente d'avoir lu ce roman et d'avoir pu aller jusqu'au bout mais la lourdeur du thème, la lenteur de l'avancement de l'histoire, le côté très sombre ne m'attirent pas plus que ça pour en lire d'autres du même auteur.

Par contre je ne suis pas opposée à faire une autre lecture commune d'un grand classique, la formule me plaît bien !
Revenir en haut Aller en bas
Miss Artemis Holmes
Jurisfiction agent
Miss Artemis Holmes



Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Empty
MessageSujet: Re: Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties   Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Icon_minitimeLun 7 Mar - 19:01

Arwen a écrit:

Question En raison des centaines de pages d’atermoiement de Raskolnikov, ses aveux vous ont-il parus trop rapides et "expédiés" à la fin du roman?
Pas exactement. En fait je pense beaucoup à Hamlet, qu'un professeur de littérature spécialisé nous avait décrit comme la tragédie de l'hésitation et de la non-action. Pendant des actes et des scènes interminables Hamlet ressasse le mal que lui a fait son oncle, il sait qu'il devrait venger son père, il en parle mais il ne fait rien. Et à la fin...
C'est un peu pareil ici, Raskolnikov ne fait que revenir sur son crime sans pouvoir se décider à avouer "officiellement".
Ce que j'ai trouvé un peu expédié c'est la suite logique des aveux : je pensais voir un jugement au tribunal, et peut-être le châtiment du titre, ailleurs que simplement dans l'épilogue.
En fait le crime du tout début est assez rapide, le châtiment de la fin est vite raconté... tout le corps du roman est l'entre-deux.

Oh c'est très intéressant comme approche. Tu as raison, cette logique est présente ici aussi.
Moi aussi je pensais que le châtiment serait plus long, mais le châtiment, c'est sans doute en grande partie tous les tourments que ressent Raskolnikov. D'ailleurs, on a presque l'impression qu'une fois qu'il a avoué, le roman perd son intérêt pour l'auteur (sauf la fin qui est d'un ton bien différent du reste).


Arwen a écrit:

Par contre je ne suis pas opposée à faire une autre lecture commune d'un grand classique, la formule me plaît bien !
Oh oui, moi aussi bravo Mais peut-être quelque chose d'un peu moins oppressant ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana



Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Empty
MessageSujet: Re: Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties   Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Icon_minitimeLun 7 Mar - 22:24

@Arwen
Citation :
Ce que j'ai trouvé un peu expédié c'est la suite logique des aveux : je pensais voir un jugement au tribunal, et peut-être le châtiment du titre, ailleurs que simplement dans l'épilogue.
En fait le crime du tout début est assez rapide, le châtiment de la fin est vite raconté... tout le corps du roman est l'entre-deux.

Je m'attendais aussi à une partie dans un tribunal.
Les aveux, après des centaines de pages d'hésitations et de dénie, sont très vite expédiés et hop, on est déjà en Sibérie.
J'aurais apprécié un vrai procès avec le témoignage de Porphyre (j'aurais tant aimé le revoir à la fin..)


@Arwen et Miss Artemis
Citation :
Par contre je ne suis pas opposée à faire une autre lecture commune d'un grand classique, la formule me plaît bien !

J'allais justement le proposer. Very Happy
Cette formule de LC à petite dose, soit 2 chapitres/50 pages par semaine me parait idéal pour s'attaquer à des livres bien épais ou des classiques.
J'avoue que maintenant que nous avons terminé Crime et châtiments, nos discussions pour décortiquer le livre et donner nos impressions me manque. Crying or Very sad

Si vous souhaitez proposer des autres livres pour une future LC, n'hésiter pas à le faire sur le topic de démocratie participative ici Arrow
Ce message s'adresse bien sur à tous ceux qui ont participé à la LC mais également à tous ceux qui ont lu nos avis Wink


_________________
Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Little12
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Empty
MessageSujet: Re: Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties   Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 8 et épilogue en deux parties
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crime et châtiment, 5eme partie : chapitres 5 et chapitre I de la 6ème partie
» Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 2 et 3
» Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 4 et 5
» Crime et châtiment, 6eme partie : chapitres 6 et 7
» Crime et châtiment, 5eme partie : chapitres 1 et 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and drink a cup of tea :: Club de lecture :: Crime et châtiment, lecture commune-
Sauter vers: