Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
-27%
Le deal à ne pas rater :
-100€ sur la Montre connectée Samsung Galaxy Watch4 Classic 42mm
269.99 € 369.99 €
Voir le deal

 

 Christopher Isherwood: A single man

Aller en bas 
+5
Galy
Damien
Popila
Emjy
Poppée
9 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Poppée
Reindeer Jumper
Poppée



Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeMar 26 Jan - 21:09

Comme vous le savez peut-être, Tom Ford Christopher Isherwood: A single man 94134 a réalisé son premier film, qui sort fin février avec à l'affiche Colin Firth, Julianne Moore, Nicolas Hoult et un certain Matthew Good ( dont personne ici n'a entendu parlé Very Happy). Colin Firth a d'ailleurs reçu le prix d'interprétation à la dernière Mostra de Venise si mes souvenirs sont bons.

A single man est en fait adapté d'un roman de Christopher Isherwood ( né en Angleterre mais naturalisé américain) : Un homme au singulier et raconte l'histoire d'un professeur d'université qui songe à se suicider après la mort de son compagnon.

Je ne connaissais pas du tout cet auteur avant d'entendre parler du film, mais en surfant sur Wikipédia, j'ai découvert qu'il était le meilleur ami de W.H Auden ( à qui l'on doit entre autres Funeral Blues, le poème qui est lu dans 4 mariage et un enterrement).

A single man est actuellement épuisé, mais nul doute qu'avec la sortie du film le livre va être réimprimé. L'avez vous lu ? Connaissez vous cet auteur ?

Voilà un article à propos du livre : http://theasylum.wordpress.com/2010/01/25/christopher-isherwood-a-single-man/
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeMer 3 Fév - 14:57

J'ai emprunté Un homme au singulier ce matin à la bibliothèque. J'espère pouvoir le lire bientôt, surtout qu'il fait 160 page et des poussières Christopher Isherwood: A single man Icon_study

_________________
Christopher Isherwood: A single man Ban13
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila



Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeMer 3 Fév - 16:08

Personnellement, le film me tente beaucoup, à cause du casting, du scénario, et du travail de mise en scène. Wink

J'ignorais qu'à l'origine de ce projet, il y avait un livre de Christopher Isherwood : merci pour l'info, Poppée ! sunny

_________________
Christopher Isherwood: A single man Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien



Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeMer 3 Fév - 18:14

Poppée a écrit:
un certain Matthew Good ( dont personne ici n'a entendu parlé Very Happy). /

Je ne vois pas de qui tu parles Christopher Isherwood: A single man Icon_biggrin. Encore un sombre inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Poppée
Reindeer Jumper
Poppée



Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeJeu 4 Fév - 15:01

160 pages seulement... j'attends qu'il soit réédité alors! j'attends ton avis avec impatience Emjy!
Revenir en haut Aller en bas
Galy
heroine in training
Galy



Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeLun 15 Fév - 10:04

Damien a écrit:
Poppée a écrit:
un certain Matthew Good ( dont personne ici n'a entendu parlé Very Happy). /

Je ne vois pas de qui tu parles Christopher Isherwood: A single man Icon_biggrin. Encore un sombre inconnu.

Oh lala faut vraiment que j'arrête de saouler tout le monde avec Matthew moi!!! lol!

Je vais essayer de lire le roman avant de voir le film tout de même!! Comment ça faut que je me dépèche??
Revenir en haut Aller en bas
Poppée
Reindeer Jumper
Poppée



Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeVen 19 Fév - 21:26

Voilà un article publié dans le dernier vogue français sur le film :

http://ordinarytalesofaraisingirl.wordpress.com/2010/02/10/preview-a-single-man-tom-ford-vogue/
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien



Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeVen 19 Fév - 21:56

@ Galy. Rassure-toi, tu ne soûles personne Smile.


Dernière édition par Damien le Sam 20 Fév - 22:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Poppée
Reindeer Jumper
Poppée



Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeSam 20 Fév - 20:48

http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/onauratoutvu/

Colin Firth & Tom Ford étaient invités sur France inter Vendredi, vous avez jusqu'à 17h Lundi pour podcaster l'émission et un mois environ pour la réécouter
Revenir en haut Aller en bas
Poppée
Reindeer Jumper
Poppée



Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeDim 21 Fév - 21:47

Double post pour la très très bonne cause : Colin Firth vient de remporter le bafta du meilleur acteur pour son rôle dans A single man Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeJeu 25 Fév - 8:08

Je suis allée voir A single man aujourd'hui;

1962. George Falconner, prof d'université à Los Angeles d'origine anglaise, n'a plus la force de vivre depuis qu'il a perdu il y a quelques mois, son compagnon depuis 16 ans, Jim. Malgré une voisine bien sympathique et une amie très proche qui ne vit pas loin et qui est très attachée à lui, il se lève un matin décidé à mettre fin à ses jours; en homme organisé et soigneux, il met en ordre ses affaires, passe voir ses élèves une dernière fois ainsi que sa meilleure amie, laisse des notes d'adieu et va même jusqu'à préparer la tenue qu'il a décidé de porter pour son enterrement; tout au long de la journée, George se remémore des souvenirs heureux, rencontre des proches et des inconnus complets avec qui il discute et fait un bilan de sa vie d'adulte.

J'ai adoré A single man, et je m'y attendais pas du tout. Tout est sublime dans ce film à commencer par Colin Firth qui tient là peut être le role de sa carrière (du moins pour l'instant); il joue à la perfection cet homme détruit par la mort de son âme soeur, qui ne voit plus l'intérêt de se raccrocher à la vie; Colin Firth est sobre et joue tout en subtilité;

La réalisation est elle aussi très sobre et les jeux de lumières ont vraiment un bel effet avec certaines scènes plus colorées, plus lumineuses, et d'autres plus sombre, limite noir et blanc selon l'humeur et les souvenirs du héros;

Le film n'a pas pour sujet l'homosexualité finalement, mais plutot du sens de la vie, et de la fameuse phrase " à quoi bon ? ". Le personnage de George n'a rien de déprimant et ne s'apitoie pas sur son sort, on est loin de la manière habituelle de traité le décès d'un compagnon; le film n'est pas noir, ni déprimant, ni triste, c'est tout le contraire, il y a même pas mal d'humour; une ambiance particulière se détache du film, visuellement d'abord, le film est très beau à voir, l'atmosphère est calme et zen.

Et puis les rencontres que George fait dans cette journée particulière (le film se déroule sur une journée), les discussions qu'il a sur la vie, la peur qui freine tout, avec un collègue, avec un étudiant qui fait une fixette sur lui, ou un prostitué rencontré par hasard et avec qui il a une discussion très captivante; c'est ça le mot pour décrire ce film, c'est captivant je trouve, George, ses rencontres, les discussions, l'évolution de ses pensées, la lumière, la mise en scène, et la musique très belle et qui contribue beaucoup à l'atmosphère du film, le tout est captivant!

Les discussions qu'il a avec son compagnon décédé et que l'on voit en flash back sont droles et intéressantes à suivre, entre George un peu cynique et blasé, et Jim la joie de vivre, qui se laisse vivre et qui profite du présent, d'être content de ce qu'il a maintenant; d'ailleurs, l'un de ces flash back nous montre la différence de caractère des deux amants, en nous montrant leurs lectures respectives, Breakfast at Tiffany pour Jim et la métamorphose pour George.

Ce n'était pas mon premier choix mais j'en suis bien contente, je ne pensais pas aimé autant;

Je serais curieuse de lire le bouquin aussi et d'entendre l'émission de France Inter, je n'ai pas entendu une seule interview du réalisateur ou de Colin Firth;
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina



Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeJeu 25 Fév - 8:11

J'ai très envie d'aller le voir, mais je voudrais lire le livre avant ! Je vais faire une descente chez Shakespeare ce samedi, je crois !

Il y a une interview très intéressante de Colin Firth sur le site de Télérama, je vous conseille d'y jeter un coup d'oeil. On découvre un acteur intelligent, engagé, derrière Darcy (oui, quand je vois Colin Firth, je continue de voir Darcy, c'est comme ça). Et toujours aussi séduisant !
Revenir en haut Aller en bas
Galy
heroine in training
Galy



Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeMer 3 Mar - 7:52

Je suis allée voir A Single Man hier soir avec Mademoiselle V, et c'était sublime...
Je n'avais pas eu le temps de lire le livre avant malheureusement...

J'ai trouvé ce film magnifique, tout y est parfait. La musique est incroyable, je vais passer l'acheter dès que possible (génération cd bonjour!! Razz )

Citation :
Le film n'a pas pour sujet l'homosexualité finalement, mais plutot du sens de la vie, et de la fameuse phrase " à quoi bon ? ".
Je plussoie sur ce que tu dis Trillian! c'est exactement ça et je dois dire que je ne m'y attendais pas.

Les scènes entre George et Jim sont touchantes et terriblement empreintes de vérité. Un vrai régal que ce film... I love you

Colin Firth est totalement bluffant!!! Matthew n'est pas énormément présent physiquement (il est beaaaaaaaaau, le passage en marin, je me suis liquéfiée Razz ) mais je l'ai trouvé parfait (comment ça je ne suis pas objective??), et Julianne Moore est parfaite également. C'est difficile de dire autre chose que "parfait" tellement je n'y ai trouvé aucun défaut, aucune lenteur, aucune inexactitude dans l'interprétation...

C'est hautement non constructif je suis désolée, je suis encore sous le coup de l'émotion curieusement... j'en ai rêvé cette nuit et je suis encore un peu dedans... Comme l'a dit Trillian, ce n'est pas un film déprimant, mais ça m'a quand même un peu chamboulée... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Poppée
Reindeer Jumper
Poppée



Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeMer 3 Mar - 7:58

Je te comprends Galy, ce film chamboule un peu par ses sujets très universel : comment faire le deuil d'une personne aimée ? Comment afficher sa différence dans une société régie par la peur...

j'ai vu le film à la Fnac hier, et j'en ai trsè très très envie. J'ai lu le premier chapitre et c'est super bien écrit!
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeMer 3 Mar - 10:02

Vos avis donnent vraiment envie ! J'espère trouver le temps de le voir d'ici la fin de la semaine !

Poppée, je suis d'accord avec toi au sujet du livre. Je n'ai lu que les 2 premières pages mais pour l'instant, je trouve le style très bon moi aussi.

_________________
Christopher Isherwood: A single man Ban13
Revenir en haut Aller en bas
Galy
heroine in training
Galy



Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeMer 3 Mar - 18:52

J'espère que tu pourras le voir Emjy!

J'ai acheté le livre tout à l'heure, mais je n'ai pas trouvée la BO alors, je me rabats sur youtube... Sad
Je n'en suis qu'au début
Spoiler:
 
mais c'est très bien écrit, je confirme! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Galy
heroine in training
Galy



Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeMer 17 Mar - 7:26

Double post for the greater good!! Laughing

J'ai terminé le roman de Christopher Isherwood et je confirme, c'est très très bien écrit. J'ai beaucoup aimé ce livre et le film est assez fidèle. Alors évidemment, la part de l'influence du film sur ma lecture a été très importante, donc peut être que j'ai l'impression qu'il a parfaitement respecté l'univers simplement parce que j'ai adoré le film.
En tout cas, je vous conseille la lecture de ce roman qui est assez court mais très beau... c'est totalement pas constructif encore une fois... j'ai décidément du mal à expliquer pourquoi j'aime quelque chose... Embarassed Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien



Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeVen 19 Mar - 20:10

@ Galy. Merci pour ton avis. Je pense que je lirai le livre pendant mes prochaines vacances.

J'ai vu le film cette semaine. J'ai beaucoup aimé. J'ai lu vos avis avant d'y aller, et j'étais plutôt rassuré de savoir que ce n'était pas un film déprimant. Je confirme ! Le sujet n'est pas forcément facile : le deuil d'un être cher. Le traitement est subtile : de beaux moments d'émotion, du rire, de l'humour...

La réalisation est très intéressante. Ce n'est pas maniériste, ou trop démonstratif. Là aussi c'est léger, et en même temps réfléchi. J'ai beaucoup aimé le fait que le monde du héros gagne en couleur au fur et à mesure qu'il retrouve gout à la vie.

Les scènes où Colin Firth se souvient de son amant sont émouvant. J'ai bien aimé le fait que la chronologie aille à rebours : la mort, puis le dernier moment de tendresse, la rencontre...

Les acteurs sont parfaits.

Que du positif donc. Je le conseille !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeVen 19 Mar - 20:29

@galy: j'ai très envie de le lire aussi , je vais attendre que ma PAL baisse un peu, d'ici là peut être qu'il sera sortie en poche!
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien



Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeMar 12 Oct - 16:50

Je remonte le topic pour signaler que le DVD du film est sorti. Peut-être que certains membres se sont laissés tenter. J'ai également ouvert un topic sur Christopher and his Kind, un biopic produit par la BBC. On va sans doute parler un peu plus de cet auteur avec ces deux films.

Du coup je suis plongé dans le roman, A Single man, que je trouve pas mal du tout.

J'ai déplacé ce topic dans la partie romancier britannique. Je sais qu'il est devenu américain, mais comme le téléfilm BBC est britannique, je me suis dit que ce serait plus simple de placer les deux sujets au même endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance



Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeJeu 10 Mar - 21:01

C'est un film tres esthétique et surprenant, et j'ai trouvé Colin Firth tres bon (pour moi meilleur qu'en Georges VI) et j'ai hate de le regarder à nouveau comme je me suis demandé pendant tout le film si il allait vraiment mourir ou pas j'ai du loupé pleins de choses!

Ce n'est pas un film triste, bien que le sujet le soi vu que georges ne supporte plus sa vie...
J'ai aime l'univers esthétique de ce film la maison d'architecte design, l'ambiance années 60, la musique les coiffures des jeunes femmes, les pensées réalistes de George sur la société, son discours sur lui même quand on endosse une personnalité pour aller bosser le matin, faire face au désintéret des autres, cette manière bien ordonné de se preparer sa mort..



Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila



Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeMer 16 Mar - 13:37

Je prends enfin le temps de poster mon avis sur A single man, le film de Tom Ford, que je n'avais pas pu voir à sa sortie, et qui est enfin sorti en dvd. Séance rattrapage, donc, samedi dernier. Et j'ai découvert un film absolument intimiste absolument sublime, dont les thèmes - le deuil, la solitude, la différence, mais aussi l'amour, le bonheur et la vie - touchent, parce qu'ils sont tout simplement universels . Christopher Isherwood: A single man 312935

Je ne connaissais pas du tout Tom Ford en tant que grand couturier, j'avais simplement lu quelques critiques où l'on soulignait son style esthétisant, soit pour le louer, soit pour le blâmer.

En regardant le film, on songe à Wong Kar Waï mais aussi à Douglas Sirk qui ont un style et des thèmes similaires ; cependant, Tom Ford a une esthétique propre, et j'espère vraiment que ses prochains films nous permettront de la découvrir plus en profondeur.

Le film est en effet extrêmement travaillé au niveau de la mise en scène, et ce dès le générique (des corps masculins flottent dans une eau à la fois symbole de mort et de vie) et la scène d'ouverture (George, joué par Colin Firth, rêve de l'accident de voiture survenu 8 mois plus tôt à son compagnon, et imagine un paysage froid, lunaire, au coeur duquel il vient déposer un baiser d'adieu sur les lèvres de son ami - réveil en sursaut, ce n'était qu'un rêve, et le stylo avec lequel il était en train d'écrire au moment de se coucher s'est vidé de son encre).

Christopher Isherwood: A single man Asm710

Chaque plan est ciselé, avec des couleurs généralement extrêmement froides : ce jour là, George a décidé que ce serait le dernier, étant donné qu'il n'arrive pas à surmonter le deuil de Jim et que la vie lui est devenue insupportable. Cependant, des moments de grâce vont illuminer sa journée, et à ces moments là, la caméra réchauffe les couleurs : procédé un peu facile, peut-être, mais efficace.

Le fait que l'intrigue se déroule dans les années 1960 contribue à l'atmosphère rétro et raffinée du film, avec un jeu sur les lignes et les courbes des décors, des costumes, etc.

Colin Firth livre une très belle interprétation, peut-être meilleure encore, effectivement, que dans Le discours d'un roi. Il réussit, avec un simple changement d'expression, à suggérer toute une palette d'émotion. Il est sans cesse sur le fil, entre la rigidité propre à son personnage et son extrême vulnérabilité. Ainsi, sur le campus, alors qu'il cherche son pistolet dans sa sacoche et qu'il est dans sa voiture, il est interrompu par un étudiant qui cherche à créer un lien personnel avec lui ; il le rabroue sévèrement, toute son attitude est celle du professeur rigide et sévère qui s'efforce d'avoir une attitude professionnelle, mais le regard cerclé de lunettes exprime bien sa faiblesse extrême.

Christopher Isherwood: A single man Asm610

On a souligné la performance de Julianne Moore, qui joue l'amie de Colin Firth, divorcée, et qui est amoureuse de George. Elle joue très bien, cependant, ce n'est pas sa performance que j'ai retenue, ou son histoire, mais bien plutôt les différentes rencontres de George au cours de cette journée :

- celle de la petite fille des voisins à la banque, qui donne lieu à une scène extrêmement drôle :

Christopher Isherwood: A single man Asm1410

- celle de la mère de cette petite fille, lumineuse :

Christopher Isherwood: A single man Asm1310

- celle d'un prostitué espagnol qui ressemble à James Dean ;

- celle d'un étudiant avec lequel une complicité véritable va se nouer :

Christopher Isherwood: A single man Asm410

Le film m'a beaucoup émue et touchée ; et après l'avoir vu, je n'ai plus eu qu'une hâte, lire le roman de Christopher Isherwood.

En le lisant, on réalise mieux le formidable travail de scénariste réalisé par Tom Ford ; sur beaucoup de points, le livre diffère du film ; le roman de Christopher Isherwood est très bien écrit, et par moment très moderne et très surprenant ; certains passages forcent d'ailleurs l'admiration tant ils sonnent juste ou révèlent un talent exceptionnel de l'auteur, mais Tom Ford s'en est davantage servi comme d'une trame qu'il a réussi à sublimer et à transformer en y insérant une manière de voir le monde qui lui est propre.

Bref, A single man est vraiment un film à voir, car le réalisateur livre une oeuvre raffinée, subtile et sensible ; Colin Firth, filmé amoureusement, est exceptionnel ; enfin, les thèmes du film et sa manière de voir le monde ne peuvent que toucher le spectateur, quel qu'il soit.

_________________
Christopher Isherwood: A single man Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeMer 16 Mar - 19:10

Très beau post, Popila sunny J'aime beaucoup les photos que tu as postées.
Même s'il n'a pas été un véritable coup de coeur pour moi, j'ai beaucoup aimé ce film.
Colin Firth est remarquable dans ce rôle, pourtant difficile à jouer. J'ai l'impression qu'il est mis à nu. Il faut beaucoup de sensibilité et de pudeur pour l'interpréter, deux qualités qui sont loin de lui faire défaut !

J'avais commencé à lire le roman mais comme j'ai ensuite été prise par des lectures plus "urgentes", j'ai dû le laisser de côté. Je ne sais pas trop si je le reprendrai ...

_________________
Christopher Isherwood: A single man Ban13
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila



Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeMer 16 Mar - 19:43

Emjy a écrit:
Très beau post, Popila sunny J'aime beaucoup les photos que tu as postées.
Merci. sunny J'ai essayé de poster les photos des passages qui m'ont plu ; ne manque qu'une photographie de Colin Firth avec ce prostitué espagnol ressemblant à James Dean, et qui est filmé de manière très sensuelle.

Citation :
Même s'il n'a pas été un véritable coup de coeur pour moi, j'ai beaucoup aimé ce film.
J'avais peur d'être agacée par ce film, de lui trouver un côté trop esthétisant le réalisateur a su rester sufffisament sobre ; c'est filmé au cordeau et cela ne tue pas l'émotion, bien au contraire. Le film n'est pas un chef d'oeuvre - c'est un premier film et il y a quelques maladresses - mais il s'en approche de très très près. Je suis très curieuse de savoir ce que Tom Ford fera par la suite ; c'est difficile, je pense, d'enchaîner avec quelque chose d'autre, surtout pour quelqu'un d'aussi perfectionniste. Personnellement, j'ai envie de voir un second film complètement différent ; le voir réutiliser les mêmes procédés me lasserait.

Citation :
Colin Firth est remarquable dans ce rôle, pourtant difficile à jouer. J'ai l'impression qu'il est mis à nu. Il faut beaucoup de sensibilité et de pudeur pour l'interpréter, deux qualités qui sont loin de lui faire défaut !

Je suis entièrement d'accord ; il est très bien dans Le discours d'un roi, mais il se révèle encore meilleur comédien dans A single man ; je pense que la qualité de la réalisation y est pour quelque chose. C'est un rôle dans lequel il se met en danger, où il est effectivement très vulnérable - et cependant, le film reste très pudique.

Citation :
J'avais commencé à lire le roman mais comme j'ai ensuite été prise par des lectures plus "urgentes", j'ai dû le laisser de côté. Je ne sais pas trop si je le reprendrai ...
Eh bien, si je n'avais pas vu le film avant, j'aurais peut-être eu du mal à aller jusqu'au bout. Si j'étais réalisateur de cinéma, ça ne me serait jamais venu à l'idée d'adapter ce roman, déjà parce que j'y trouve sûrement moins de thèmes personnels que Tom Ford, mais aussi parce que je le trouve drôlement difficile à adapter ! Tom Ford a vraiment modifié beaucoup de points tout en étant fidèle au roman de Christopher Isherwood ; déjà, le héros ne projette absolument pas de se tuer ; ensuite, son amie n'est pas du tout sophistiquée comme l'est Julianne Moore dans le film : c'est même tout le contraire ! La relation avec l'étudiant est également un peu différente ; il y a des références à la relation qu'entretenait Socrate avec ses disciples qui sont très parlantes. En revanche, le speech sur les minorités invisibles y est, et c'est un très beau passage, très actuel (plus les minorités sont invisibles, plus elles font peur). La fin est également très belle, à sa manière. C'est un livre assez spécial, même si quelque part je lui préfère le film.

_________________
Christopher Isherwood: A single man Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina



Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitimeDim 20 Mar - 19:10

Je sors de cette lecture profondément émue et bouleversée. J'avais aussi vu le film avant, ce qui m'a sans doute permis de continuer lors de certains passages qui, sans les images du film encore vivaces dans ma mémoire, m'auraient parus difficile.
Tom Ford a réussi à garder "l'esprit" du livre, chose que je n'aurais pas pensée imaginable avec un livre avec aussi peu d'histoire et d'action. On suit la vie et les pensées d'un homme, lors d'une journée de sa vie qui n'est même pas particulière. Malgré tout, de nombreux points diffèrent :
Spoiler:
 

Ce sont les trois aspects qui m'ont le plus frappée, mais je suis certaine qu'on pourrait en trouver d'autres.

Quoiqu'il en soit, c'est un texte très beau, et très universel. On pourrait penser (et c'est un peu comme ça que le film a été présenté) qu'il s'agit d'un livre d'un homo, mis en image par un homo, joué par un homo (il est tellement bon que j'étais persuadé à la fin du film que Colin n'aimait pas les femmes, et ai été très surprise de le voir au bras d'une belle brune aux Oscars !), et destiné à des homos.
Pas du tout. Déjà parce que la perte d'un être aimé est quelque chose de totalement universel. Mais surtout parce que ce livre parle surtout de la difficulté de vieillir, du corps qui s'amenuise, de la douleur et de l'orgueil d'être différent, de la nostalgie ...
Je ne peux pas m'empêcher de mettre quelques passages :

Citation :
Staring and staring the mirror, it sees many faces within its face - the face of the child, the boy, the young man, the not-so-young man - all present still, preserved like fossils on superimposed layers and, like fossils, dead.Their message to this livre dying creature is: Look at us - we have died - what is to be afraid of ?

Celle là dans laquelle je me reconnais complètement
Citation :
These books have not made George nobler or better or more truly wise. It is just that listening to their voices, the one or the other, according to his mood. He misuses them quite ruthlessly - despite the respectful waay he has to talk about them in public - to put him to sleep, to take his mind off the hands of the clock, to relax the nagging of his pyloric spasm, to gossip him out of his melancholy, to trigger the conditioned reflexes of his colon.

Citation :
They are afraid of what they know is somewhere in the darkness around them, of what may at any moment emerge into the undeniable light of their flashlamp, nevermore to be ignored, explained away. The fiend that won't fit into their statistics, the Gorgon that refuses their plastic surgery, the vampire drinking blood with tactless uncultured slurps the bad-smelling beast that doesn't use their deodorants, the unspeakable that insists, des pites their shushing on speaking its name.
Among many other kinds of monster, George says, they are afraid of little me.
Citation :

The Europeans hate us because we've retired to live inside our advertisments like hermits going into caves to contemplate. We've sleep in symbolic bedrooms, eat symbolic meals, are symbolically entertained - and that terrifies them, that fills them with fury and loathing because they can never understand it.

Citation :
Let Kenny and the kids have it. Let Charley keep the past. George clings only to Now.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Christopher Isherwood: A single man Empty
MessageSujet: Re: Christopher Isherwood: A single man   Christopher Isherwood: A single man Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Christopher Isherwood: A single man
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique contemporaine - 1900-1970-
Sauter vers: