Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 Un lion en hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Diana
Bookworm
avatar


MessageSujet: Un lion en hiver   Ven 22 Avr - 9:49

Cela se résume en une phrase: Il n'y a pas que les Tudors dans la vie, il y aussi les Plantagenets!

Un lion en hiver, film basé sur une pièce de théâtre de James Goldman se concentre sur un moment particulier de la vie de Henry II , roi d'Angleterre et d'une partie de la France , et son épouse, Alienor d'Aquitaine.

L'histoire commence à l'époque de Noël 1183, dans le château de Chinon.
Henry II invite sa femme Alienor, qui est en résidence surveillée depuis des années (elle avait plus ou moins tenté de détrôner son mari...) à fêter Noël avec lui et leurs trois fils
Le but de ce séjour n'est pas une réconciliation, mais de décider qui va hériter du trône, car le principe d'ainesse ne les concerne peu.
Il y a trois fils, mais vraiment que deux prétendants: Richard, préféré de sa mère, et Jean, chouchou du père.
Cela va être une lutte à mort très amère, remplie de ruses , de victoires, de défaites et qui laissera des marques.
Pour compliquer les choses, le jeune roi français, Philippe Auguste (qui ne laisse pas indifférent Richard) est aussi invité.
Sa sœur Alais a été donné à la cour d'Angleterre en vue d'un mariage avec le prince héritier depuis des années, et non seulement elle n'est pas mariée, mais elle est aussi la maitresse du roi.
Il pose un ultimatum: soit elle se marie, soit Henry II redonne la dot (ce qui comprend une région de France)
Les prétendants au trône sont aussi amené à comploter avec lui.
Même si l'issue de leur lutte de pouvoir est connue (deviner qui deviendra/deviendront roi?), le film est captivant.

Grand film britannique, il a remporté de nombreux prix, dont l'Oscar pour Katharine Hepburn qui interprète Alienor d'Aquitaine.
Peter O'Toole, très loin de son rôle dans Lawrence d'Arabie, est incroyable en roi qui ne pense qu'à sa succession.
A noter que ce film marque les premières apparitions à l'écran de Timothy Dalton (en Louis Philippe) et Anthony Hopkins en Richard.

Connaissez vous ce film? Allez vous le voir?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Un lion en hiver   Ven 22 Avr - 10:14

Diana Villiers a écrit:
Grand film britannique, il a remporté de nombreux prix, dont l'Oscar pour Katharine Hepburn qui interprète Alienor d'Aquitaine.
Peter O'Toole, très loin de son rôle dans Lawrence d'Arabie, est incroyable en roi qui ne pense qu'à sa succession.
A noter que ce film marque les premières apparitions à l'écran de Timothy Dalton (en Louis Philippe) et Anthony Hopkins en Richard.

Connaissez vous ce film? Allez vous le voir?
Ce qui est sûr, c'est que ce que tu en dis donne très envie ! Very Happy

D'autant que Katharine Hepburn et Peter O'Toole font partie de mes acteurs préférés...

La prestation de Timothy Dalton ne doit pas être inintéressante ; on a trop souvent tendance à oublier qu'à la base, c'est un comédien de théâtre qui s'est révélé très bon dans Shakespeare. Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Un lion en hiver   Ven 22 Avr - 14:23

Je suis contente de t'avoir donné envie de regarder le film Very Happy
C'est pour moi un grand classique qui n'a pas du tout vieilli.
Timothy Dalton est impressionnant dans le film,car c'est son tout premier rôle, et il joue un jeune roi de France qui n'a pas peur de manipuler tout le monde.
Ah, et puis il était vraiment beau à l'époque (il l'est toujours)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WithinMyDreamingSide
Locataire de Netherfield
avatar


MessageSujet: Re: Un lion en hiver   Mar 8 Sep - 14:23


Je viens de voir qu'il existait un remake de 2003 (pour la télévision) avec Glenn Close en Aliénor, Patrick Stewart (Le Professeur X, donc... Ça me perturbe) en Henry II et Jonathan Rhys Meyers en Philippe-Auguste !
Mais revenons en à la version dont il est question ici.


Ce qui m'a le plus frappé dans le film, ce sont les dialogues enlevés, avec  des répliques venimeuses qui fusent et font mouche ! Bien sûr, il y a tout l'aspect qui concerne les jeux de pouvoir et la manipulation d'autrui pour atteindre son objectif politique, mais même au delà, on sent les conflits plus personnels et les vieilles rancœurs familiales qui font surface, au point que par moment on n'est pas très éloigné d'une pièce comme, disons, "Qui a peur de Virginia Woolf ?" !

La plupart des personnages sont cruels, assoiffés de pouvoir, égoïstes, immoraux, et pourtant il y a plusieurs moments où ils sont assez pathétiques pour nous émouvoir : je pense notamment aux trois fils (" - Geoffrey: There's a masterpiece. He isn't flesh: he's a device. He's wheels and gears. And Johnny: Was his latest treason your idea? I've caught him lying, and I've said, 'he's young.' I've found him cheating, and I've said, 'he's just a boy.' I've watched him steal and whore and whip his servants, and he's not a child; he's the man we made him.
- Don't share John with me. He's your accomplishment.
- And Richard's yours.
" (ceci après qu'il ait découvert
Spoiler:
 
)), dont on découvre à quels points ils ont souffert, à l'exception possible de John, du manque d'amour parental (paternel pour Richard, des deux parents pour Geoffrey). Aliénor a droit aussi à plusieurs scènes où elle dévoile sa vulnérabilité... Même si il y a en général toujours un autre personnage pour laisser entendre qu'elle joue surtout un rôle pour attendrir ses interlocuteurs.


Tous les interprètes sont brillants, même si celui qui interprète John a hérité d'un rôle un peu ingrat (le pauvre a décidément laissé dans la culture populaire l'image populaire l'image d'un homme capricieux et pleurnichard (ici, un adolescent boutonneux et stupide)). Je note au passage le nom de John Castle, que j'ai apparemment vu de temps à autre dans des petits rôles qui ne m'ont pas marquée mais qui ici m'a tout à fait convaincue en Geoffrey !
Et c'est vrai que la performance de Peter O'Toole est très différente de celle qu'il livre dans Lawrence d'Arabie, mais aussi, c'est intéressant de le noter, de l'interprétation qu'il donne du même Henry II dans Becket, tourné 4 ans plus tôt (c'est assez logique en même temps : dans Becket, la patte d'Anouilh est très nettement identifiable dans la façon dont les personnages sont écrits).

Pour ne rien gâcher, la musique de John Barry (qui a travaillé sur un certain nombre de James Bond, mais aussi sur Out of Africa, Danse avec les loups, etc.) m'a beaucoup plu.

En résumé, j'ai énormément aimé ce film, je suis contente de faire remonter ce sujet et j'espère qu'entre Diana et moi vous aurez envie de le regarder à votre tour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Un lion en hiver   Mar 8 Sep - 17:21

@WithinMyDreamingSide
J'ai lu la pièce de théatre il y a quelques mois. Cette adaptation est très fidèle.

Citation :
on découvre à quels points ils ont souffert, à l'exception possible de John, du manque d'amour parental (paternel pour Richard, des deux parents pour Geoffrey).
J'aime beaucoup ces moments où l'on voit comment Aliénor et Henry, en se faisant une guerre incessante, et même au temps où ils étaient heureux, ont négligés leurs enfants.
La pire scène, je pense, est celle où Richard demande à sa mère pourquoi elle l'a choisi comme héritier, et qu'elle lui répond qu'elle l'a fait parce qu'il est l'ainé (et pour s'opposer à son mari, bien sur  Wink )
Il n'y a aucun amour entre les parents et les enfants, à l'exception d'Henry pour John. Et là, je me demande moi aussi pourquoi tant il parait être un benêt intégral  scratch

John Castle ne semble pas avoir eu la carrière qu'il méritait, il est effectivement très bon en Geoffrey. Je l'ai revu dans la série I,Claudius et il y était parfait.

Je suis une fan absolue de la bande son de ce film.
J'aime tout particulièrement le morceau suivant qui suit l'arrivée d'Alienor au début du film
Citation :

Je viens de voir qu'il existait un remake de 2003 (pour la télévision) avec Glenn Close en Aliénor, Patrick Stewart (Le Professeur X, donc... Ça me perturbe) en Henry II et Jonathan Rhys Meyers en Philippe-Auguste !

Je l'ai regardé et tu peux eviter si tu veux, cela n'arrive pas à la cheville de la version originale Wink


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shelbylee
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Un lion en hiver   Mar 8 Sep - 17:29

Je ne sais pas pourquoi, je n'avais jamais réalisé que le film parlait d'Henry II et d'Aliénor.
Sans doute le côté lion qui me faisait plutôt penser à un safari Razz
En plus Timothy Dalton
Je vais essayer de le trouver.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Un lion en hiver   Mar 8 Sep - 19:48

@Shelbylee
Je te le promets, il n'y a aucun  véritable lion dans ce film Razz

Timothy Dalton, en jeune Philippe-Auguste bien déterminé à ne pas se faire écraser par Henry II comme son père est impressionnant

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WithinMyDreamingSide
Locataire de Netherfield
avatar


MessageSujet: Re: Un lion en hiver   Mar 8 Sep - 20:59

Diana a écrit:
Il n'y a aucun amour entre les parents et les enfants, à l'exception d'Henry pour John. Et là, je me demande moi aussi pourquoi tant il parait être un benêt intégral  scratch
Oui, qu'il le préfère à Richard, que visiblement Aliénor s'était complètement "approprié", passe encore, mais pourquoi cette indifférence pour le pauvre Geoffrey, qui à défaut d'être la personne la plus sympathique qui soit a quand même pour lui qu'il est intelligent, lui, au moins ?

Diana a écrit:
John Castle ne semble pas avoir eu la carrière qu'il méritait, il est effectivement très bon en Geoffrey. Je l'ai revu dans la série I,Claudius et il y était parfait
Je note pour I, Claudius, alors ! Wink

Diana a écrit:
J'aime tout particulièrement le morceau suivant qui suit l'arrivée d'Alienor au début du film
Oui, je crois que c'est aussi celui que je préfère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Un lion en hiver   Mer 9 Sep - 20:02

@WithinMyDreamingSide
Je partage l'incompréhension de Geoffrey concernant l'absence totale d'affection de ses parents envers lui.
Même s'il est manipulateur comme tout le monde - il a de qui tenir - il m'apparait comme le plus honnête d'entre tous.
Et puis même si je comprends que l'on puisse lui préférer Richard, je ne m'explique pas l'amour d'Henry pour son jeune fils qui en plus est un traitre en puissance Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un lion en hiver   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un lion en hiver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un lion en hiver
» Confiture de pastèque (ou melon d'hiver)
» Toutes les activitees de cet hiver 2010-2011
» Ma tenue d'hiver ( enfin d'automne)
» [PLANNING] LES ANIMES DE LA SAISON HIVER 2008-9 !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Cinéma américain :: L'Age d'or hollywoodien :: Autres films et réalisateurs fétiches...-
Sauter vers: