Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 Wolf Hall d'Hilary Mantel

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Diana
Bookworm
Diana


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeVen 18 Jan - 18:45

Wolf Hall et Bring up the bodies font partie d’une trilogie, encore en cours d’écriture, de l’auteur britannique Hilary Mantel. Elle a remporté le Man booker prize en 2009 pour Wolf Hall et le même prix en 2012 pour Bring up the bodies.
Cette trilogie est une biographie romancée de la vie de Thomas Cromwell, tout puissant ministre du roi Henry VIII et fervent artisan de la Réforme .
Je présente dans ce topic Wolf Hall et dans un autre Bring up the bodies, car les deux réunis donnerait un topic immense Rolling Eyes
Wolf Hall d'Hilary Mantel Mantel10
Wolf Hall narre l’accession au pouvoir de Thomas Cromwell et, en parallèle, d’Anne Boleyn, et s’achève à la mort de Thomas More.
Citation :
So now get up.'Felled, dazed, silent, he has fallen; knocked full length on the cobbles of the yard. His head turns sideways; his eyes are turned toward the gate, as if someone might arrive to help him out. One blow, properly placed, could kill him now.
Le livre commence abruptement et d’une façon très marquante par un combat : Walter Cromwell, ivre, bat dans la rue son fils âgé d’environ 14 ans.
Cette scène est saisissante et va amener Thomas Cromwell à quitter pendant quelques années l’Angleterre pour vivre aux Pays Bas, en Italie et en France, en faisant divers métiers (notamment comme soldat) et en rencontrant beaucoup de gens utiles pour sa vie future.
Le début de Wolf Hall n’est pas chronologique, le second chapitre racontant en effet la chute du cardinal Wolsey, et la décision de Cromwell de ne pas l’abandonner alors qu’il sait que cela peut ruiner sa carrière. Le chapitre suivant fait un bon en arrière en nous montrant Cromwell arriver au service du tout puissant Wolsey qui ne se rend pas encore compte de l’importance d’une jeune femme : Anne Boleyn.
Wolf Hall d'Hilary Mantel 200px-Anne_boleyn
Wolf Hall est bien sur centrée sur l’ascension grandissante d’un fils de serrurier, Cromwell, auprès du roi Henry VIII, et des tentatives de celui-ci de faire annuler son mariage avec Catherine d’Aragon pour épouser Anne Boleyn.
La relation de Cromwell avec le roi est captivante.
On voit de très près la cour d’Angleterre, les amitiés (avec Thomas Cranmer et l’ambassadeur de Charles Quint, Eustache Chapuys, voisin et parfois ami de Cromwell )et les haines s’installer (notamment concernant Thomas More et Stephen Gardiner). La relation entre Thomas Cromwell et Thomas More, pleine d’incompréhension, est un élément important du livre.
Citation :
He thinks," I remembered you, Thomas More, but you didn't remember me. You never even saw me coming".
Une grande importance est bien sur donnée à Anne Boleyn, à sa famille, notamment à sa sœur Mary, qui donne droit à des dialogues savoureux avec Cromwell, dont le fameux "don't ask, don't get" (il faudra lire le livre pour comprendre Wink )
La vie privée de Cromwell a autant d’importance pour l’auteur, sa vie avec sa femme et ses trois enfants (seul son fils survivra à la fièvre), puis avec sa maisonnée, c'est-à-dire sa belle-sœur, ses neveux et nièces, les jeunes hommes qu’il recueille pour les éduquer.
Hilary Mantel fait un portrait très positif de Thomas Cromwell, même si elle ne l’absout pas de ses mauvaises actions.
Elle insiste même sur son physique peu avenant, notamment dans un chapitre où les membres de la maisonnée de Cromwell commentent son portrait peint par Holbein
Wolf Hall d'Hilary Mantel Mantel12
Citation :
Another man would have trouble imagining it, but he has no trouble. The red of a carpet’s ground, the flush of the robin’s breast or the chaffinch, the red of a wax seal or the heart of the rose: implanted in his landscape, cered in his inner eye, and caught in the glint of a ruby, in the color of blood, the cardinal is alive and speaking. Look at my face: I am not afraid of any man alive
Cela donne une réplique intéressante entre Cromwell et son fils Gregory
Citation :
Thomas Cromwell: I look like a murderer
Gregory Cromwell : Didn’t you know?
Wolf Hall s’achève sur la mort de Thomas More et sur ce qui entrainera la chute d’Anne Boleyn : le fait de ne pas avoir de fils
Citation :
It is magnificent. At the moment of impact, the king's eyes are open, his body braced for the atteint; he takes the blow perfectly, its force absorbed by a body securely armoured, moving in the right direction, moving at the right speed. His colour does not alter. His voice does not shake.
"Healthy?" he says. "Then I thank God for his favour to us. As I thank you, my lords, for this comfortable intelligence."
He thinks, Henry has been rehearsing. I suppose we all have.
The king walks away towards his own rooms. Says over his shoulder, "Call her Elizabeth. Cancel the jousts.

La fin d'Anne Boleyn approche, elle sera racontée dans Bring up the bodies


_________________
Wolf Hall d'Hilary Mantel 1561137711-little-2


Dernière édition par Diana Villiers le Sam 19 Jan - 6:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Summerday
Bookworm
Summerday


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeSam 19 Jan - 6:05

Hilary Mantel méritait bien son topic sur ce site, merci pour cette présentation! Ravie de voir que tu as autant aimé ce roman et le second tome Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeSam 19 Jan - 6:52

@Summerday
J'ai vraiment adoré ce roman Very Happy Je l'ai lu très vite tellement il est passionnant.
J'aime tout particulierement le style de l'auteur, son sens du dialogue est formidable, et le fait qu'elle s'intéresse autant à la vie professionnelle de Cromwell qu'à sa vie privée, avec sa famille etendue, ses amis est une très bonne idée.

_________________
Wolf Hall d'Hilary Mantel 1561137711-little-2
Revenir en haut Aller en bas
Bagatelle
Bookworm
Bagatelle


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeSam 19 Jan - 7:29

C'est un roman qui m'intrigue beaucoup depuis sa sortie, mais je reste très hésitante à me lancer... Je ne sais pas pourquoi Razz
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeSam 19 Jan - 7:32

@Bagatelle
N'hésite surtout pas Very Happy
Il faut juste savoir que l'auteur apprécie beaucoup Cromwell ,dont il est dépeint de façon positive, même si elle ne passe pas sous silence les mauvaises actions qu'il peut être amener à faire...

_________________
Wolf Hall d'Hilary Mantel 1561137711-little-2
Revenir en haut Aller en bas
Bagatelle
Bookworm
Bagatelle


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeSam 19 Jan - 8:08

Je n'ai pas de jugement sur ce personnage, parce qu'au final je ne me souviens pas de ce que j'ai appris de lui pendant mes cours d'histoire. En fait c'est un personnage dont je n'ai jamais retenu que le nom au final.
J'ai beau avoir vu Les Tudors, j'ai encore du mal à retrouver qui est Cromwell.
Je pense que principalement c'est la longueur qui me fait peur, mais vu ce que je suis en train de lire, je pense que ça ne devrait pas poser de problème Razz
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeSam 19 Jan - 18:40

Bagatelle a écrit:

J'ai beau avoir vu Les Tudors, j'ai encore du mal à retrouver qui est Cromwell.
Tu dois avoir regardé la série il y a de nombreuses années alors Razz
Thomas Cromwell, souviens toi, c'est lui qui mène les intérrogatoires des supposés amants d'Anne Boleyn et qui ochestre avec le roi sa fin..ça ne s'oublie pas Wink
Citation :
Je pense que principalement c'est la longueur qui me fait peur, mais vu ce que je suis en train de lire, je pense que ça ne devrait pas poser de problème
Je ne pense pas non plus Wink

_________________
Wolf Hall d'Hilary Mantel 1561137711-little-2
Revenir en haut Aller en bas
Bagatelle
Bookworm
Bagatelle


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeSam 19 Jan - 19:11

J'ai pourtant pas l'impression que ça fait si longtemps que ça scratch Va falloir que je revois la série moi Razz
En attendant tu m'as convaincue et je me suis acheté Wolf Hall (pour £0.99 je pouvais pas le laisser passer Razz ) Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeMer 20 Fév - 8:17

Ce roman va être publié prochainement en VF sous le titre Le Conseiller
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeMar 26 Fév - 9:41

J'ai terminé Wolf Hall et je rejoins tout à fait l'avis de Diana : ce livre est excellent Wolf Hall d'Hilary Mantel 312935 J'ai eu un peu peur au début quand j'ai vu la taille du roman (un beau pavé de 650 pages) mais l'histoire est tellement prenante et bien écrite qu'on ne voit pas les pages filer et du mal à s'arrêter dans la lecture tellement on a envie de connaître la suite des évènements Smile

Les gros atouts de Wolf Hall tiennent pour moi dans deux choses : le personnage principal et l'ambiance générale.
Hilary Mantel entreprend donc dans cette fresque en 3 tomes de présenter la vie d'un des plus célèbres conseillers d'Henry VIII, Thomas Cromwell, et c'est vraiment une bonne idée car le personnage est fascinant et on le (re)découvre dans ce roman : j'ai adoré suivre son ascension au pouvoir, ses relations avec les différents membres de la Cour et sa vie "personnelle". Ce dernier aspect est d'ailleurs très intéressant car il permet de découvrir une autre facette de Cromwell et d'en apprendre plus sur sa famille, son entourage...
D'autre part, j'ai adoré la manière dont Hilary Mantel parvient à faire revivre l'époque d'Henry VIII et surtout toute la fureur et la violence de cette époque (à l'image de la scène d'ouverture, qui laisse une forte impression) : l'Angleterre d'Henry VIII est un endroit où il ne fait pas bon vivre, entre les épidémies, les guerres, la chasse aux luthériens... Et la Cour ne vaut pas mieux : tous les personnages sont plus retors les uns que les autres et on sent que le moindre faux pas peut être fatal.

A l'image du portrait qu'elle nous dresse de Cromwell, Hilary Mantel parvient à rendre fascinants les grandes figures de la Cour, comme le duc de Norfolk, Thomas More, Charles Brandon et bien sûr Anne Boleyn et Henry VIII : on ne sais jamais à quoi s'attendre de leur part et il est difficile de se faire une opinion tellement leurs personnalités sont complexes. Par exemple, j'aime beaucoup ce qu'elle fait de Mary Boleyn : la première fois qu'on la rencontre, on a l'impression d'avoir affaire à une jeune femme un peu écervelée et qui se laisse totalement dominer par sa soeur, mais très vite on se rend compte que c'est une façade et qu'elle cache très bien son jeu (le passage du don't ask, don't get est vraiment excellent, tout comme la nature de ses relations avec Cromwell).

Wolf Hall est donc un gros coup de coeur et je suis impatiente de pouvoir lire la suite !

_________________
Wolf Hall d'Hilary Mantel Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeLun 4 Mar - 14:49

@Sandie
Citation :
J'ai terminé Wolf Hall et je rejoins tout à fait l'avis de Diana : ce livre est excellent
Je suis ravie que tu l'aies aimé autant que moi cheers Ce livre est un enorme coup de coeur pour moi, j'attends quelques semaines avant de le relire, car je sais que je vais encore une fois le dévorer à toute vitesse.
Je pense également que les atouts du livre sont d'abord Cromwell, que ce soit l'homme public et privé, et l'époque si dangereuse.
On ne se rend pas forcement compte à quel point cette période de l'histoire était dangereuse, surtout quand on est dans les hautes sphères du pouvoir.
Parce que si on réchappe à la peste et à la suette, on n'est pas à l'abri d'une trahison, d'un exil, d'un emprisonnement à le Tour etc..
La vie privée de Cromwell est aussi passionnante que son rôle auprès du roi, j'aime particulierement les passages avec sa première famille (c'est à dire son épouse et leurs trois enfants) et ceux concernant sa famille élargie, c'est à dire son neveu, sa belle soeur, les jeunes garçons qui vivent auprès de lui etc...
J'ai adoré le passage où Henry VIII vient rendre visite à Cromwell chez lui, et que sa belle soeur lui en parle en disant que le roi a peur de lui Smile
Henry VIII est très bien représenté aussi: il est vraiment d'une humeur changeante. il peut être amoureux, aimer aller à la chasse avec ses amis, et également être un homme tyrannique, brisant les alliances politiques etc... Sa relation avec Anne Boleyn est très bien écrite.

Citation :
j'aime beaucoup ce qu'elle fait de Mary Boleyn : la première fois qu'on la rencontre, on a l'impression d'avoir affaire à une jeune femme un peu écervelée et qui se laisse totalement dominer par sa soeur, mais très vite on se rend compte que c'est une façade et qu'elle cache très bien son jeu (le passage du don't ask, don't get est vraiment excellent, tout comme la nature de ses relations avec Cromwell).
Le fameux passage Don't ask don't get m'a fait rire pendant un bon petit moment Razz
Le portrait qui est fait de Mary Boleyn et de Jane Seymour est passionnant, et très différent de ce qu'on a l'habitude de lire .
J'espère que tu pourras lire la suite bientôt Smile


_________________
Wolf Hall d'Hilary Mantel 1561137711-little-2
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeLun 4 Mar - 15:47

Diana Villiers a écrit:
La vie privée de Cromwell est aussi passionnante que son rôle auprès du roi, j'aime particulierement les passages avec sa première famille (c'est à dire son épouse et leurs trois enfants) et ceux concernant sa famille élargie, c'est à dire son neveu, sa belle soeur, les jeunes garçons qui vivent auprès de lui etc...

Ces passages avec sa femme et ses enfants m'ont énormément plu également : on voit vraiment une facette de Cromwell très différente de celle qu'on a habituellement. La
Spoiler:
 
m'ont beaucoup émue, sans parler du passage où il se souvient du jour où il a fait des ailes en plumes de paon pour la petite Grace, qui est très beau et poétique.


Diana Villiers a écrit:
Le portrait qui est fait de Mary Boleyn et de Jane Seymour est passionnant, et très différent de ce qu'on a l'habitude de lire.

Je suis tout à fait d'accord avec toi, c'est un autre point fort de ce livre : ce sont deux personnages normalement jugés assez fades voire sans intérêt, mais on découvre que, même si elles n'étaient pas aussi versées dans la politique et les intrigues de Cour qu'Anne Boleyn, elles étaient loin de manquer de ressources.
Par contre, je ne sais pas si l'anecdote sur Lord Seymour et la première femme de son fils Edward est véridique mais j'ai halluciné quand je l'ai lu Shocked Les Seymour étaient loin d'être des enfants de coeur ! (et le pauvre Edward n'avait décidément pas de chance avec ses épouses, quand on pense à la saison 4 des Tudors Razz ).

Pour Bring up the bodies, il va falloir que je patiente un peu : j'attends sa sortie en version poche et c'est prévu pour début mai d'après A...

_________________
Wolf Hall d'Hilary Mantel Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeLun 4 Mar - 16:58

Ce livre me tente beaucoup, mais je crois que je vais faire ma flemmarde et attendre sa parution en français le 16 mai.

Par contre, c'est publié chez Sonatine scratch C'est rédigé comme un thriller ?

_________________
Wolf Hall d'Hilary Mantel Master11
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeLun 4 Mar - 17:15

@Sandie
Citation :
sans parler du passage où il se souvient du jour où il a fait des ailes en plumes de paon pour la petite Grace, qui est très beau et poétique.
C'est effectivement un très beau passage. J'aime beaucoup les passages sur ses filles, comment il est surpris que sa plus jeune fille soit si belle alors que reflexion faite, ni lui ni sa femme ne sont beau (n'est ce pas d'ailleurs ce que lui dit la première fois qu'ils se voient? Wink )
Les passages sur sa fille ainée, sur son intelligence et son désir d'étudier sont très émouvant, et mettent bien en parallèle sa relation avec son fils qu'il aime beaucoup mais qui le déçoit un tout petit peu même s'il se refuse à l'avouer..
Spoiler:
 
Pour Mary Boleyn et Jane Seymour, tu as parfaitement raison, elles apparaissent toujours fades et effacées, alors que dans Wolf Hall , elles ont une vraie existence. Jane parait très effacée, mais non dénuée d'intelligence et de bon sens (très utile à l'époque Rolling Eyes ) et Mary, même si elle est vraiment maltraitée par sa famille, n'est pas idiote.
Autre chose concernant ce livre , je trouve très bien que l'auteur montre à quel point les femmes, dont Anne Boleyn, sont vraiment manipulées par leur famille pour faire leur fortune... Le père d'Anne Boleyn apparait vraiment comme un pauvre type, tout comme son frère...
Pour la première femme d'Edward Seymour, ce sont bien les rumeurs de l'époque, il a divorcé (ou fait annulé) son mariage car il l'a soupçonnait d'avoir une liaison avec son père..quelle famille Razz

@Shelbylee
Citation :
C'est rédigé comme un thriller ?
Non, pas du tout, c'est un peu étrange que ce soit dans cette maison d'édition , mais c'est une très bonne nouvelle qu'il soit traduit en français Smile

_________________
Wolf Hall d'Hilary Mantel 1561137711-little-2
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeVen 7 Juin - 15:12

Bon j'ai démarré Le Conseiller il y a trois semaines et lu 150 premières pages d'une traite, là encore je trouve le sujet passionnant exit le Glamour de la série Tudors, Hilary Mantel enfin nous plonge dans le coeur du pouvoir du vrai et ce choix de mettre Cromwell au centre de l'intrigue est excellent (enfin d'autres ont eu la meme idee avant elle).

J'adore ses partis pris, elle n'est pas très tendre avec Anne Boleyn,

Citation :
Le visage d'Anne est dénué d'expression. Même un homme aussi instruit que lui n'y trouve rien à lire.


toute la fiction autour de Cromwell est réussie, sa vie de famille, sa possible amitié avec les Borgia lors de son séjour en Italie et la relation amicale avec le Cardinal Wosley son mentor, elle a un talent fou pour camper les personnages, Gardiner trouve sa place, et puis il y a tout ceux qu'elle inclut dans le récit

MAIS, la j'ai marqué une petite pause, un temps de reflexion, je ne trouve pas son style exceptionnel, le premier reproche que je lui fais c'est d'introduire son roman sous les hospices du théâtre Why not ? Mais voila elle reste une narratrice, tu as raison Diana pour les dialogues mais ils ne s'enchainent pas comme au théâtre, je pense que cela dessert totalement le récit, je trouve ma lecture confuse et parfois destructurée, et son écriture me gêne énormément

J'apprends pas mal, sur le contenu l'enchainement des évènements et c'est interessant qu'il ne respecte pas la chronologie, je ne me sens pas floutée, il est souvent necessaire d'aller consulter Wikipédia pour comprendre l'importance de certains personnages dans le récit, son second défaut est l'immersion dans l'époque renaissance, me semble très légère, elle reste avide de détails. Vu l'ambition du roman, je devrais être plus tolérante, justement l'emploi de vocabulaire ou d'expression d'époque rendrait le tout un peu moins feuilltonesque sans pour autant faire fuir le lecteur.
Ce que je crains, c'est d'avoir peu de réminiscence de ma lecture d'ici l'année prochaine lorsque Sonatine publiera la suite, un an c'est trop long pour la suite ...


rassurez vous même si j'émets un avis mitigé, c'est un vrai page turner, et je confirme ca ne se lit absolument pas comme un roman historique, comme une saga , avec ses rebondissements et le lecteur a beau connaitre de quoi il retourne, il lui sera impossible d'avoir cloturer le sujet une fois le livre reposé, un rythme intense


Mon passage préféré, le moment ou Cromwell apres la mort de Wolsey est convoqué chez le roi et qu'il pense qu'il va être arrêté!

Diana Villiers, Sandie, ne m'en tenez pas rigueur d'avoir nuancé vos avis Wink il me reste environ 250 pages et là j'aborde enfin The King Henry ....
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeLun 10 Juin - 15:26

Constance, tu n'as pas à t'excuser d'avoir un avis différent bien au contraire : je trouve que cela permet d'enrichir la discussion puisque cela apporte un autre regard sur ce livre Smile J'ai lu ton opinion avec intérêt et j'ai hâte d'avoir ton avis final !

_________________
Wolf Hall d'Hilary Mantel Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeSam 15 Juin - 14:01

@Constance

Citation :
je ne trouve pas son style exceptionnel, le premier reproche que je lui fais c'est d'introduire son roman sous les hospices du théâtre Why not ? Mais voila elle reste une narratrice, tu as raison Diana pour les dialogues mais ils ne s'enchainent pas comme au théâtre, je pense que cela dessert totalement le récit, je trouve ma lecture confuse et parfois destructurée, et son écriture me gêne énormément

J'ai hâte d'avoir ton avis définitif lorsque tu auras terminé ta lecture.
Contrairement à toi, j'aime enormément le style d'Hilary Mantel.
Les dialogues ne sont pas très fréquent, mais ils sont tous mémorables , j'aime particulierement ceux entre Cromwell et Mary Boleyn.
Et cette phrase relative à la relation entre Cromwell et son père

Citation :
“And your man?' He hesitates. 'Long dead too?' It is the most delicate way that can be contrived, to ask a man if he has killed someone.

_________________
Wolf Hall d'Hilary Mantel 1561137711-little-2
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeMar 18 Juin - 8:50

En tout cas c'est le roman idéal en cas d'insomnies, Lire les Tudors ...

Je n'ai toujours pas terminé ma lecture, Diana cela ne t'a finalement pas trop gêné cette manière de raconter ???, au début j'ai pas mal accroché mais là je n'arrive pas trop à savoir ce qui ne me plait pas dans ce récit, peut être je m'attendais à un roman historique et plus j'avance plus je me dis que ça ne ressemble à rien de ce que j'ai pu lire auparavant.

Là, j'arrive au stade au Cromwell prend de l'ampleur et comme je le disais précedement, je le trouve très percutante avec Cromwell, et ou Gardiner ne va pas tarder à passer à la trappe.
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeMar 18 Juin - 17:59

Constance a écrit:
Je n'ai toujours pas terminé ma lecture, Diana cela ne t'a finalement pas trop gêné cette manière de raconter ???,  au début j'ai pas mal accroché mais là je n'arrive pas trop à savoir ce qui ne me plait pas dans ce récit, peut être je m'attendais à un roman historique et plus j'avance plus je me dis que ça ne ressemble à rien de ce que j'ai pu lire auparavant.
Au contraire, j'aime enormement le style de l'auteur, j'ai dévoré Wolf Hall tellement je l'ai aimé Smile
Ce n'est pas à proprement parlé un roman historique, car on en apprend peu sur la vie de l'époque, sauf en ce qui concerne la vie de Cromwell et la vie à la Cour qui est un lieu très dangereux.
Bonne lecture Smile

_________________
Wolf Hall d'Hilary Mantel 1561137711-little-2
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeMar 9 Juil - 9:59

J'ai terminé Le conseiller, et entre Hilary Mantel et moi, ce n'est pas le coup de foudre, je ne me suis pas ennuyée, heureusement sur la fin le rythme des évènements s'accélère pas mal, car il y a plusieurs jeux de rencontres intéressants, notamment entre Catherine, la jeune Mary et Cromwell, et son fils. Le regard du fils de Cromwell, sur la jeune Mary Stuart est terrible et sans concession. Et l'emprisonnement de Moore et ses divines résolutions, on sent que Cromwell prend plaisir à voir cet homme déchu et d'autres qui ont contribué à la chute de Wolsey.

En ce qui concerne, la famille Boleyn, globalement le roman suit totalement la même intrigue que la série, et ne réserve aucune surprise. Il reste un prolongement de cette série.
L'ascension de Cromwell reste assez neutre, en terme de narration certes il gagne la confiance du roi et sa fortune s'accroît en parallèle, avantage dont il sait très bien tirer partie, son parcours en somme reste assez classique, Mantel aime cultiver le mystère autour de Cromwell au sein d'Austin Frears, il est l'homme véritable et c'est bien là dessus qu'elle arrive à tenir le lecteur, enfin presque car Cromwell est comme tout homme de pouvoir faillible...

Spoiler:
 

Cromwell semble ne s'allier avec personne et s'entoure de gens de confiance, bien souvent des proches, parents ou amis, sans savoir vraiment si ces personnes ont une réelle existence, pour ses fils surement mais pour d'autres personnages comme Rafe, par exemple, Quid ??? Ses personnages secondaires restent intéressants.

Enfin, je dois avouer que je n'ai pas aimé le style de Mantel, et sa manière de raconter, elle reste factuelle et sa prose manque cruellement d'une plongée dans l'époque, cependant une forme de sincérité résulte de son ouvrage, et cela rend le récit abordable, sans noyer le lecteur dans des détails politiques et religieux.
C'est un ressenti, d'autant plus fort que j'ai lu plusieurs romans se déroulant au Moyen Age ces derniers temps et je viens de commencer Quattrocento de Stephen Greenblatt et que je suis totalement sous le charme.
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeMar 9 Juil - 12:51

@ Constance : malgré ton avis en demi-teinte, tu compte lire la suite ou pas ?

En tout cas, c'est amusant à quel point les avis sont différents concernant le style d'Hilary Mantel. Je ne sais pas si c'est juste une question de goûts ou si c'est dû à la traduction...
Ceci dit, je vois que nous sommes à peu près toutes d'accord sur le fait que le gros atout de ce roman est le portrait qui est dressé de Cromwell.

Constance a écrit:
C'est un ressenti, d'autant plus fort que j'ai lu plusieurs romans se déroulant au Moyen Age ces derniers temps et je viens de commencer Quattrocento de Stephen Greenblatt et que je suis totalement sous le charme.

Je viens de lire le résumé et il a l'air très intéressant, j'espère que tu nous en diras un peu plus quand tu l'auras fini Wink 

_________________
Wolf Hall d'Hilary Mantel Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeMar 9 Juil - 17:09

sandie a écrit:

En tout cas, c'est amusant à quel point les avis sont différents concernant le style d'Hilary Mantel. Je ne sais pas si c'est juste une question de goûts ou si c'est dû à la traduction...
Ceci dit, je vois que nous sommes à peu près toutes d'accord sur le fait que le gros atout de ce roman est le portrait qui est dressé de Cromwell.
 
Je trouve aussi Smile  J'ai l'impression que le style de Mantel ne laisse pas indifférents, soit on adore (ce qui est mon cas) soit on déteste plus ou moins.
C'est un style qui m'a enormément plu, j'ai dévoré ce livre.

@Constance
Est -ce que tu ne confond pas Mary Boleyn avec Mary Stuart? Smile 
Citation :
En ce qui concerne, la famille Boleyn, globalement le roman suit totalement la même intrigue que la série, et ne réserve aucune surprise. Il reste un prolongement de cette série.
Pourtant le livre est postérieur à la série.
Il ne peut pas y avoir tant de surprises que cela, car l'ascension d'Anne Boleyn puis sa terrible chute sont très documentés.
Cependant, j'ai aimé le regard neuf que l'auteur porte sur Mary Boleyn (qui n'est pas que la soeur de) et sur Jane Seymour qui est effacée mais pas idiote

_________________
Wolf Hall d'Hilary Mantel 1561137711-little-2
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeMer 10 Juil - 5:30

Sandie a écrit:
En tout cas, c'est amusant à quel point les avis sont différents concernant le style d'Hilary Mantel. Je ne sais pas si c'est juste une question de goûts ou si c'est dû à la traduction...
Ceci dit, je vois que nous sommes à peu près toutes d'accord sur le fait que le gros atout de ce roman est le portrait qui est dressé de Cromwell


Diana Villiers a écrit:
Je trouve aussi   J'ai l'impression que le style de Mantel ne laisse pas indifférents, soit on adore (ce qui est mon cas) soit on déteste plus ou moins.
C'est un style qui m'a enormément plu, j'ai dévoré ce livre..

Oui d'avoir choisi Cromwell c'est un bon point, ensuite comme le souligne Diana, c'est mieux de dévorer le livre surtout des gros pavés comme celui-ci, pour moi le style compte et la manière de raconter, au bout de 200 pages j'ai vite intégrer que j'allais mettre du temps à le lire, j'ai pris le temps de situer des personnages dans leur contexte historique, mais au bout d'un temps ca s'est révéle un peu fastidieux, Mantel n'écrit pas l'Histoire, elle décrit le "quotidien" de Cromwell

j'aime bien imprimer certains détails et le risque avec Mantel c'est que d'ici un an, je ne me souviendrai de pas grand chose, j'en suis à peu près sure, je n'ai du corner que deux passages, ensuite j'ai bien conscience que l'idéal est de relire car une seule lecture ne suffit pour ce type de récit

Sandie a écrit:
@ Constance : malgré ton avis en demi-teinte, tu comptes lire la suite ou pas ?
Peut être, car pas mal de livres d'histoire me sont prêtés par l'un de mes cousins, féru du Moyen Age, des guerres Napoléoniennes, de Dumas aussi d'ou ses nombreux ouvrages sur le Moyen age, que j'ai la chance de lire, sans compter des tas de vieux livres, sentant le moisi qu'il récupère à droite à gauche. lol! Au moins celui ci sentait le neuf!

Et puis, je peux compter sur vos avis pour me motiver, et l'esprit de Mantel m'a paru plutot honnête, je ne peux pas lui en vouloir de ne pas avoir truffer son livre de notes de bas de pages explicatives, mais ça m'a manque un peu.

Elle a le sens de l'intrigue et des rapprochements entre les personnages, et ce n'est pas cousu de fil blanc!

Diana Villiers a écrit:
@Constance
Est -ce que tu ne confond pas Mary Boleyn avec Mary Stuart?
Non tu sais c'est le passage ou Cromwell tente de convaincre Catherine, de faire entrer sa fille Mary Stuart au service de la Princesse Elizabeth, qui vient juste de naître.

Oui, Mantel a un regard bien plus lucide à travers Cromwell, du rôle de Mary Boleyn auprès du roi Mad , les Boleyn étaient ignobles et leur ambition totalement démesurée. Tout au fil du roman, Cromwell reste le père qui a vu ses deux filles mourir et sa femme, et le regard qu'il porte sur Mary Boleyn est presque celui d'un père, et un peu plus concernant Mary, il me semble.[/quote]

Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeMer 10 Juil - 7:57

Constance a écrit:
Diana Villiers a écrit:
@Constance
Est -ce que tu ne confond pas Mary Boleyn avec Mary Stuart?
Non tu sais c'est le passage ou Cromwell tente de convaincre Catherine, de faire entrer sa fille Mary Stuart au service de la Princesse Elizabeth, qui vient juste de naître.

J'ai l'impression qu'il s'agit en fait de Mary Tudor, qui est la fille de Catherine d'Aragon (à ne pas confondre par ailleurs avec Mary Tudor, soeur d'Henry VIII lol! ). Vive l'originalité des prénoms au XVIe siècle lol!

_________________
Wolf Hall d'Hilary Mantel Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitimeMer 10 Juil - 15:17

Tu vois Sandie, j'avais raison d'ici l'an prochain, j'aurais tout oublié, pareil pour Catherine d'Aragon, j'ai cherché pendant des plombes, mais j'avais totalement oublié qu'elle était de l'Aragon.

Sans compter que j'ai vu la série, par intermittence ...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Wolf Hall d'Hilary Mantel Empty
MessageSujet: Re: Wolf Hall d'Hilary Mantel   Wolf Hall d'Hilary Mantel Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Wolf Hall d'Hilary Mantel
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» The Mirror and the Light de Hilary Mantel
» Un Hall Of Famer nous quitte :(
» LE SECRET DE CRICKLEY HALL de James Herbert
» [MU] Monster Wolf [2011 - DVDRiP - TrueFR] [-16]
» dark wolf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and have a seat :: Passions, Hobbies et autres Loisirs :: Histoire :: Les Tudors-
Sauter vers: