Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 Fascination et emprise dans la littérature

Aller en bas 
AuteurMessage
Summerday
Bookworm
Summerday


Fascination et emprise dans la littérature Empty
MessageSujet: Fascination et emprise dans la littérature   Fascination et emprise dans la littérature Icon_minitimeMar 31 Mai - 13:20

L’interaction des êtres, en particulier ces sentiments souvent ambivalents que peuvent être la fascination et l’emprise d’un individu sur un autre, sont des thèmes qui m’intéressent. Ils sont le plus souvent développés dans des récits sombres – en tout cas dans les exemples que je connais – mais je serais curieuse de savoir si ces thèmes peuvent être alliés à des histoires moins graves.
Il y a des auteurs dont c’est un thème récurrent, comme Joyce Carol Oates. Je pense notamment à Délicieuses pourritures qui illustre ce thème à travers la relation d’une étudiante et ses professeurs. La relation d’élève – professeur est souvent un cadre parfait pour le développement de ces idées d’ailleurs. Je pense ainsi à La confusion des sentiments de Stefan Zweig.
Cela peut aussi être construit autour d’une relation amoureuse. Que pensez-vous de rattacher Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos ou Lolita de Nabokov à ce thème ?

Fascination et emprise dans la littérature Delici10 Fascination et emprise dans la littérature La_con10

Que vous inspire ce thème littéraire, quels sont les romans qui vous viennent à l’esprit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathy
Swoon addict
Cathy


Fascination et emprise dans la littérature Empty
MessageSujet: Re: Fascination et emprise dans la littérature   Fascination et emprise dans la littérature Icon_minitimeMar 31 Mai - 14:00

J'ai lu Délicieuses pourritures grâce à Emjy et j'ai bien aimé.
Les liaisons dangereuses sont dans ma PAL et je n'ai jamais pu finir Lolita.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
Popila


Fascination et emprise dans la littérature Empty
MessageSujet: Re: Fascination et emprise dans la littérature   Fascination et emprise dans la littérature Icon_minitimeMar 31 Mai - 19:42

C'est un sujet passionnant, je trouve ; j'aime bien quand il est traité dans un livre, une série ou au cinéma. study

Le thème de l'emprise ambivalente qu'exerce un enseignant / une enseignante sur un ou plusieurs élèves est traité avec plus ou moins de bonheur dans Les belles années de Miss Brodie, de Muriel Spark, qui a été adapté à l'écran avec Maggie Smith dans le rôle titre. Dans ce livre, l'influence désastreuse de cette enseignante sur ses élèves est dénoncée avec une ironie cinglante par l'auteur. Mais j'avoue n'avoir pas trop aimé ce livre, pourtant bien écrit (manque d'empathie pour les personnages). Neutral

On retrouve ce même thème traité de manière plus joyeuse dans un très beau film de Yves Hanchar, Sans rancune, avec Thierry Lhermitte qui va jouer un rôle déterminant sur l'un des ses élèves qui souhaite devenir écrivain et qui croit reconnaître son père dans ce professeur charismatique. sunny

Sinon, La confusion des sentiments (mon texte préféré de Zweig), Les liaisons dangereuses avec l'extraordinaire personnage de la Merteuil, et Lolita de Nabokov, avec son narrateur très ambigu, me semblent pleinement correspondre au sujet. Dans le dernier cas, on est clairement dans une relation très complexe entre dominant et dominé, bourreau et victime - sachant que le bourreau peut devenir dépendant de la personne qu'il prétend asservir, et à son tour devenir la victime de ce rapport de force - c'est ce qui fait tout l'intérêt du thème, je trouve : le fait que les rapports peuvent s'inverser. I love you

Un film que j'aime beaucoup et qui montre l'emprise croissante que prend une jeune femme animée par un désir de vengeance sur une pianiste très célèbre, c'est La tourneuse de pages, avec Catherine Frot et Deborah François. Arrow Un film que je recommande chaudement à ceux qui ne l'auraient jamais vu. Fascination et emprise dans la littérature 312935

_________________
Fascination et emprise dans la littérature Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Bookworm
Perséphone


Fascination et emprise dans la littérature Empty
MessageSujet: Re: Fascination et emprise dans la littérature   Fascination et emprise dans la littérature Icon_minitimeMar 31 Mai - 21:11

Je pense tout de suite à La boîte en os d'Antoinette Peské, c'est français et très peu connu alors que l'auteur (ami d'Appolinaire) signe un roman d'une puissance inouïe.

Sinon je pense aussi à Rebecca de Daphné du Maurier, parce que même si Rebecca est morte, elle domine le roman jusqu'au titre et hante tous les personnages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
Summerday


Fascination et emprise dans la littérature Empty
MessageSujet: Re: Fascination et emprise dans la littérature   Fascination et emprise dans la littérature Icon_minitimeMer 1 Juin - 18:48

Vos exemples sont très intéressants, je note en particulier celui de Persephone La boîte en os qui m'intrigue particulièrement. Je n'avais pas du tout évoqué les films mais c'est vrai qu'il y aurait de beaux films à citer aussi. Je pense à My Summer of Love où une adolescente entraîne une autre dans un été fort en émotions, mais aussi à La secrétaire qui traite carrément de masochisme mais sans tomber du tout dans le vulgaire. Il y en a sans doute plein d'autres mais je n'y ai pas trop réfléchi encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Bookworm
Perséphone


Fascination et emprise dans la littérature Empty
MessageSujet: Re: Fascination et emprise dans la littérature   Fascination et emprise dans la littérature Icon_minitimeMer 1 Juin - 18:51

Voila l'avis que j'avais écrit il y a un moment.

Hommage à Eros et Thanatos

Ce court roman méritait bien d'être sorti de l'oubli. Ecrit en 1931 il ne sera publié que vingt ans plus tard pour disparaitre peu de temps après. Son succès est inversement proportiel à celui qu'il déclencha dans le coeur de grands écrivains comme Appolinaire ou Jean Cocteau.

Le récit met en perspective la vie et la folie d'un homme John Mac Corjeag. Fils d'un pasteur austère il manifeste dès sa plus tendre enfance un caractère ardent, passionné mais plus que tout inquiétant. Il est très lié à sa petite voisine Margaret O'Don dont les yeux le fascine, ce qui n'est pas peu dire. Séparés pendant plusieurs années après que John, prit de vertige lui ai jeté un encrier dans les yeux, il l'épouse une fois adulte. Cela pourrait être le début d'une belle histoire d'amour mais le bonheur conjugal tourne au drame quand John tente d'ouvrir le crâne de Margaret. John, tombé dans la démence est interné.
Le récit est raconté par un certain Norbert, ami de John.

Oui, Eros et Thanatos est un sujet mainte fois repris en littérature. C'est même un sujet éclusé mais chez Antoinette Peské cela se pare d'une teinte éminement profonde. De la nécrophilie, du désir frénétique mais aussi de l'amour tendre et réellement puissant.

Comment décrire la folie qui s'empare de tous les héros de la boîte en os mais aussi de nous, humble lecteur emporté malgré notre volonté dans ce tourbillon de folie non pas douce mais extrême. Antoinette Peské nous livre à travers son héro John Mac Corjeag une conception de l'amour absolutiste et irrémédiablement tordue.
Mais ce n'est pas un roman optimiste sur l'amour, car celui, dans toutes ses expressions est irrémédiablement tiré vers la folie. L'amour et la folie sont la trame même du roman, une palette de sensation, de la folie douce à la folie la plus violente, de l'amour le plus pur au plus dévorant.

La folie a pour but de nous faire perdre pied, en cela réside le génie d'Antoinette Peské. La boîte en os est un mélange continu de flou et de distinct, de fanstamé et de réel. Ou se cache la réalité? Les personnages comme le lecteur sont pris dans ce tourbillon subtile qui destabilise.

Une magnifique et éblouissante variation sur Eros et Thanatos qui mérite plus que d'être sorti de l'oubli. On ne peut sortir indemne de cette lecture fantastique et dérangeante. L'âme en est secouée, bouleversée de ces rebonds de la conscience qui s'offre à nous.

Il est a regretté qu'Antoinette Peské est été injustement condamnée à l'oubli et que son oeuvre se soit arrêtée si brusquement. Mais la Boîte en os est de ces romans que tout écrivain met des années à trouver et produire, elle a réussi un coup de maître. Oeuvre unique et cependant parfaite.


Dernière édition par Perséphone le Mer 1 Juin - 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
Emjy


Fascination et emprise dans la littérature Empty
MessageSujet: Re: Fascination et emprise dans la littérature   Fascination et emprise dans la littérature Icon_minitimeMer 1 Juin - 18:55

@ Perséphone : N'hésite surtout pas à poster ton avis directement sur le forum Wink

C'est une très bonne idée de thématique que tu as eu là, Summerday ! Je vais essayer de chercher des titres qui m'ont marquée mais c'est vrai qu'il y en a peu (voire pas du tout) traitant de ce sujet qui soient un minimum optismistes ...

_________________
Fascination et emprise dans la littérature Mai11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee


Fascination et emprise dans la littérature Empty
MessageSujet: Re: Fascination et emprise dans la littérature   Fascination et emprise dans la littérature Icon_minitimeDim 11 Mai - 19:22

C'est un thème très intéressant ! Tout de suite, je pense aux Hauts de Hurlevent et au Tour d'écrou.

_________________
Fascination et emprise dans la littérature Master11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
Popila


Fascination et emprise dans la littérature Empty
MessageSujet: Re: Fascination et emprise dans la littérature   Fascination et emprise dans la littérature Icon_minitimeLun 12 Mai - 20:46

En relisant ce sujet, j'ai repensé à un film de Patrick Bouchitey sorti en 2005, et passé hélas un peu inaperçu, alors que, quoiqu'inabouti, c'est un film très intéressant.

Il s'agit du film Imposture.

C'est l'histoire d'un professeur d'université qui se sent profondément frustré de ne pas réussir à écrire un grand livre ; un jour, une de ses étudiantes vient le trouver pour lui demander de lire le manuscrit qu'elle a rédigé, et là c'est le choc : c'est exactement LE livre qu'il a toujours ambitionné d'écrire sans y parvenir !

Il décode alors de l'enlever, de la séquestrer dans la gentilhommière qu'il possède aux environs de Paris (comme il est marié, il ne tient pas tellement à ce que sa femme se rende compte de ce qu'il est en train de faire), et de s'approprier le manuscrit de la jeune fille. Se met en place entre le kidnappeur et la kidnappée un jeu de séduction assez complexe et troublant - qui a finalement la mainmise ? Les apparences sont parfois si trompeuses...


C'est plus subtil que ce que la bande-annonce pourrait laisser penser ; la fin, bien qu'habile, m'a cependant légèrement déçue.

Le film, réalisé par Patrick Bouchitey, s'inspire d'un roman espagnol de José Angel Manas, Je suis un écrivain frustré.

Il semblerait que ce même roman espagnol s'inspire de deux livres différents : Eva de James Hadley Chase, et Le collectionneur, de John Fowles, qui sont, semble-t-il, très appréciés de ceux qui les ont lus, et qui me tentent bien, du coup.

Le 1er est un roman noir qui met en scène un écrivain à succès qui tombe amoureux, si j'ai bien compris, d'une prostituée, et qui va le révéler à lui-même (dans le sens où son succès est bâti sur une supercherie).

Le 2ème (traduit parfois sous le titre L'obsédé, mais c'est un contre-sens) met en scène un collectionneur de papillons fasciné par une jeune femme qu'il décide de séquestrer, pour en faire l'ultime objet de sa collection.

Ces romans datent de bien avant l'affaire Kampusch.

_________________
Fascination et emprise dans la littérature Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Fascination et emprise dans la littérature Empty
MessageSujet: Re: Fascination et emprise dans la littérature   Fascination et emprise dans la littérature Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Fascination et emprise dans la littérature
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fascination et emprise dans la littérature
» Les énigmes dans la littérature
» Les fratries dans la littérature
» Maisons et châteaux dans la littérature...
» Sirènes et Peuples Aquatiques dans la littérature.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and drink a cup of tea :: Le Coin des Lecteurs :: Thématiques littéraires-
Sauter vers: