Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez | 
 

 Les fratries dans la littérature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Perséphone
Bookworm
avatar


MessageSujet: Les fratries dans la littérature   Lun 23 Mai - 9:27

Cette semaine c'est à mon tour de vous présenter un nouveau thème littéraire: Les fratries dans la littérature!

Parmi les livres les plus anciens sur le thème des fratries on peut retrouver Les quatre filles du Doctor March (Little women), dans ce roman ont retrouve les quatre soeurs Margaret, Josephine, Elizabeth et Amy dont on suit les aventures à Concord dans le Massachusetts pendant la guerre de sécession alors que leur père un pasteur Nordiste est aumônier dans le conflit. L'histoire se déroule sur plusieurs années depuis leur enfance jusqu'à leur âge adulte. La sororité est le coeur du roman car le roman se déroule véritablement autour de la famille et des relations entre les quatre soeurs.

En parlant de Quatre soeurs (de Malika Ferdjoukh) voici un grand roman (coup de coeur) sur les soeurs qui comme les trois mousquetaires étaient quatre, les quatre soeurs sont cinq. Ici on suit les aventures de la famille Verdelaine, Charlie 23 ans qui répare tout dans la maison, Geneviève qui ne ment jamais, Bettina l'ado terrible, Hortense et son côté Saint-Pierre et Miquelon et Enid la petite dernière protectrice de Blitz et Swift. Ce roman est une ode aux relations fraternelles (bon ici sororales mais vous avez compris). Le lecteur est plongé avec délice dans cet univers qui tient aussi beaucoup à la Vill'Hervé, la maison loufoque des Verdelaine.

La série des Désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire est également excellente sur ce thème. Les trois Baudelaire, Violette, Klaus et Prunille (Sunny) sont trois enfants extraordinaires. Violette est une inventrice, dès qu'elle relève ses cheveux, son cerveau fourmille de merveilleuses et utiles inventions. Klaus est un lecteur impénitent (comme on les aime) et il a toujours de bonnes idées sortit des livres. Quant à Prunille c'est la reine des quenottes. Grâce à leurs trois talents les enfants Baudelaire s'en sortent toujours. J'adore les enfants Baudelaire parce qu'ils restent toujours soudés et qu'ils trouvent toujours des solutions particulièrement originales!

Les aventures des quatre Pevensie, Peter, Susan, Edmund et Lucy dans Narnia, est aussi un livre sur les relations entre frères et soeurs. Je suis une grande fan de Lucy je trouve que c'est un des meilleurs personnages de la littérature jeunesse parce qu'elle est intelligente, courageuse et elle pense toujours à ses frères et soeurs. J'aime aussi beaucoup Edmund même s'il est détestable dans The Lion, the Witch and the Wardrobe. Je suis moins fan des deux aînés en revanche, je les trouve un peu trop arrogants.

On retrouve également d'autres livres où les fratries jouent un grand rôle même si elles ne sont pas forcément le centre du livre. Je pense notamment à la famille Weasley que j'ADORE (sauf Percy...). On sent une ambiance particulière dans cette famille de garçons (Ginny a un caractère quand même bien trempé). J'adore bien sûr les jumeaux sans qui la famille Weasley ne serait pas la même et puis Ron et Ginny parce qu'ils sont très importants dans le récit de J.K Rowling. Les cinq soeurs Bennet de Pride and Prejudice sont aussi le coeur du roman car si elles n'étaient pas cinq, Mrs Bennet ne serait pas si pressée de les marier et puis c'est parce que Mary est asociale, Cathy et Lydia insouciantes que Jane et Lizzie sont moins bien traitées en société. Enfin, je pense aussi aux romans Nurse Matilda (Nanny McPhee) ou même si la nounou est le coeur du roman, la fratrie qu'elle doit dominer à chaque fois est toujours LE problème.

J'ai toujours été une fan absolue de ce genre de romans parce que j'adore cette ambiance particulière qui se dégage des fratries. C'est totalement imprévu, il y a un foisonnement de personnages avec (quand le récit est bien mené) un caractère différent et unique. C'est pour cette raison que j'adore Pride and Prejudice, Les Orphelins Baudelaire, Quatre soeurs et Harry Potter (bon dans Harry Potter j'aime le reste aussi et dans Pride je ne résiste pas à Darcy mais c'est une autre affaire).

Vous aussi vous aimez les fratries? Vous connaissez d'autres livres sur le même thème? N'hésitez pas à donner votre avis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SuperIdole
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les fratries dans la littérature   Lun 23 Mai - 9:58

J'adore aussi les Weasley! Bon ok, faut dire que ça m'étonnerai de trouver beaucoup de gens qui ne les aime pas, à part les Malfoy & co!
Je pense que c'est la fratrie que je connais le plus de la littérature, puisque là, tout de suite, aucune autre ne me viens à l'esprit, à part les soeurs Bennet, pour lesquelles je n'ai pas ressentie de grande connexion à part pour les 2 ainées, mais bon, c'est surement parce que ce sont celle qu'on voit le plus.
Pour en revenir au Weasley, j'ai adoré leur relations tout au long des romans, en plus de la façon d'intégrer Harry à leur petite troupe même s'il n'est pas roux lol!
Et sinon, je suis completement sur la même longueur d'onde que toi pour les Pevensie, je n'ai pas vraiment aimé ma lecture de Narnia, mais je préfère largement Lucy et Edmund.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandie
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les fratries dans la littérature   Lun 23 Mai - 15:56

Sur le thème de la fratrie, j'ai adoré Une famille aux petits oignons de Jean-Philippe Arrou-Vignod : il s'agit de 4 histoires racontant les aventures de 6 frères qui ont tous un nom composé en Jean-... C'est un roman jeunesse, mais c'est très rafraichissant et très drôle.

Concernant les Weasley d'Harry Potter et les enfants Pevensie de Narnia, je crois que ce sont les fratries les plus célèbres (avec les soeurs Bennet) : j'aime beaucoup les Weasley, outre le fait qu'ils sont très drôles, je trouve qu'ils apportent la touche de tendresse et de légèreté de la saga.
Pour les Pevensie, je partage totalement ton avis Perséphone : Lucy est ma préférée I love you En plus de toutes les qualités que tu as cité, je la trouve adorable et très attachante (pareil pour l'actrice dans les films, surtout le 1er).

J'aime beaucoup les orphelins Baudelaire, en particulier Prunille : je crois qu'il s'agit du bébé le plus intelligent de la littérature ! Par contre, j'ai toujours trouvé que ces romans avec un côté très particulier : je trouve qu'ils sont très philosophiques et le style est assez original pour un roman jeunesse.

Par contre, je suis étonnée que tu n'ait pas pensé à The Other Boleyn Girl : même si la fratrie n'est pas le thême central du livre, on a quand même pas mal de choses sur les relations entre soeurs. Est-ce que c'est un oubli délibéré étant donné que c'est de Philippa Gregory ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les fratries dans la littérature   Lun 23 Mai - 16:02

Citation :
Par contre, je suis étonnée que tu n'ait pas pensé à The Other Boleyn Girl : même si la fratrie n'est pas le thême central du livre, on a quand même pas mal de choses sur les relations entre soeurs. Est-ce que c'est un oubli délibéré étant donné que c'est de Philippa Gregory ?

Ce n'était pas délibéré mais maintenant que tu les dis je ne crois pas que je le qualifierai de romans sur les fratries en l'occurence elle parle plutôt d'une "gueguerre" entre soeurs...enfin bon non pour moi The Other boleyn girl n'existe pas tu le sais! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les fratries dans la littérature   Lun 23 Mai - 17:32

Sur les thèmes de la fratie, je suis moi aussi une fan de la famille Weasley dans Harry Potter qui est très présente dans les livres, peut être pour soulignerr qu'Harry et Hermione sont des enfants unique.
Il y a bien Percy qui aurait mérité d'être exclu définitivement de la famille, mais sinon j'adore tous les membres de la famille

Je rajoute la fratrie de Glass qui sont dans toutes les nouvelles de JD Salinger (Franny, Zooey, Seymour une introduction, dressez haut la poutre maitresse charpentier et un jour révé pour le poisson banane)
Les Glass sont composés de Seymour, Bud, Béatrice alias Boo Boo,Walter, Walker, Franny et Zooey, qui ont tous été au moment de la grande depression aux USA des vedettes de la radio quand ils étaient enfants.
Leur relation est totalement fusionnelle, surtout entre les deux ainés et les 2 plus jeunes, et toutes les nouvelles de Salinger parle du contre coup du suicide de Seymour de retour de la 2nde guerre mondiale (ce n'est pas un spoiler, on le sait depuis le début)

Sinon j'ai pensé aux soeurs très différentes qui peuplent les joyaux de la couronne, puisqu'il y a les soeurs Sarah et Susie Layton, et leur mère et ses relations avec sa propre soeur.

Et puis il y a les relations conflictuelles entre Sookie et son abominable frère Jason dans les livres de Charlaine Harris

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diræ
heroine in training
avatar


MessageSujet: Re: Les fratries dans la littérature   Mer 1 Juin - 12:25

Il y a aussi les fameux frères Karamazov ! Par contre, si ça ne me dérangerait pas de faire partie de la famille Weasley, je ne voudrais pas être la sœur des Karamazov.

Je n'ai jamais réussi à accrocher à Narnia, je trouve que ça ne vieillit pas très bien. J'ai de bons souvenirs des Quatre sœurs, je lisais les petites BDs dans Je Bouquine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les fratries dans la littérature   Mer 1 Juin - 12:30

Oui je n'aimerais pas non plus être la soeur des Karamazov!
Moi j'aime beaucoup Narnia, il y a toujours une magie dedans et je trouve que c'est plus dur pour un livre de mal vieillir que pour un livre. Qu'est-ce qui te fait dire ça du coup?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diræ
heroine in training
avatar


MessageSujet: Re: Les fratries dans la littérature   Mer 1 Juin - 12:41

Les petites phrases comme "les batailles auxquelles les femmes prennent part sont laides" (je crois qu'on dit ça à Lucy qui n'est pas non plus une grosse nunuche) et le côté très religieux. Certaines répliques ancrent trop la série dans son époque à mon goût, je m'étais un peu insurgée toute seule devant mon livre à la lecture de certaines phrases. Ceci dit, ça ne m'avait pas empêchée d'apprécier Le lion, la sorcière et l'armoire (j'ai oublié le titre exact Laughing ). Par contre, je n'ai jamais réussi à finir la saga, après trois tomes, j'ai abandonné, ça ne me captivait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les fratries dans la littérature   Mer 1 Juin - 12:43

Oui c'est vrai que c'est très ancré dans son époque mais une fois qu'on le sait on peut en faire abstraction. Mais je comprends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les fratries dans la littérature   Mar 7 Juin - 8:41

Je rajoute la tétralogie que je viens de terminer, The quantock quartet qui raconte la vies de 4 soeurs entre 1910 et 1936, 4 soeurs très différentes les unes des autres mais qui sont bien entendu très liées; cette série convient très bien au thème de la fratrie, d'autant que ces 4 soeurs sympathisent avec leurs voisins, 3 frères et une soeur; j'en ai parler ici, pour ceux que ça intéresse!

http://whoopsy-daisy.forumactif.org/t1347-the-quantocks-quartet-ruth-elwin-harris
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les fratries dans la littérature   Mar 7 Juin - 16:33

C'est vrai que les fratries sont interessantes à observer, nous avons Enola Holmes, Sherlock Holmes et MyCroft qui sont tres originaux dans le sens où ils sont en perpetuels competitions.
Nous avons aussi plus recemment Eragon et Murtagh qui sympathisent sans pour autant savoir qu'ils sont frêres, puis, lorsqu'ils l'apprennent ils deviennent ennemis.

Je pense surtout que en ce moment les positions fraternelles sont inversées car les auteurs et autres laissent plus de place aux cadets qui ont soit des pouvoirs plus importants que l'ainé, soit qui ont une destinée plus grande. Peut-être est ce dû au fait que les ainé ont eu une place priviligiée depuis trop longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les fratries dans la littérature   Mar 7 Juin - 18:03

@Pineapple: c'est intéressant ce que tu dis sur la mise en avant des cadets par rapport aux aînés. Je me demande si au final les bons romans sur les fratries ne sont pas ceux où il y a un équilibre entre frères et soeurs justement... à voir... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les fratries dans la littérature   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les fratries dans la littérature
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les fratries dans la littérature
» Les elfes dans la littérature moderne
» Noël dans la littérature
» Les énigmes dans la littérature
» La peur dans la Littérature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and drink a cup of tea :: Le Coin des Lecteurs :: Thématiques littéraires-
Sauter vers: