Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 Le deuil en littérature

Aller en bas 
AuteurMessage
resmiranda
Bookworm
resmiranda


Le deuil en littérature Empty
MessageSujet: Le deuil en littérature   Le deuil en littérature Icon_minitimeMar 5 Avr - 17:15

Pour la deuxième semaine autour des thématiques littéraires, je souhaitais aborder le thème du deuil en littérature.

Le deuil en littérature Mainte10

Avez-vous lu des romans autour de ce thème ? Peut-être des autobiographies, car il arrive qu'un auteur se serve de l'écriture comme thérapie lors de cette période difficile. Certains vous semblent-ils très bien écrits ou d'autres encore à la limite du pathos ? Avez-vous déjà été terriblement ému par un de ces romans ? Pensez-vous qu'un roman puisse aussi aider quelqu'un à affronter la perte d'un être cher ?
Revenir en haut Aller en bas
Lunaë
Bookworm
Lunaë


Le deuil en littérature Empty
MessageSujet: Re: Le deuil en littérature   Le deuil en littérature Icon_minitimeMar 5 Avr - 18:14

Les livres que j’ai lu en rapport avec le deuil sont :
Kissed by an Angel, d’Elizabeth Chandler
Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi, de Mathias malzieu
Le ciel est partout, de jandy Nelson
Ne t’inquiète pas pour moi, d’Alice Kuipers
PS I love you, de Cecelia Ahern
Si je reste, de Gayle Forman

Et je pioche souvent des petites phrases pendant ces lectures, que j’inscrit dans mon carnet de citations. C’est vrai que ce sont parfois des phrases bateau du style « Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle. Je ne cesserai jamais de faire le deuil de Bailey pour la bonne raison que je ne cesserai jamais de l’aimer. C’est comme ça. Le deuil et l’amour sont liés, l’un ne va pas sans l’autre.(…)Il faut vraiment se faire violence pour ne pas rester hanté par le poids de la perte et, à la place, apprendre à savourer le passé » (Le ciel est partout). Mais ce sont des phrases qui me parlent, qui me font parfois mal, et me font réfléchir.

Ce n’est un secret pour personne ici, c’est I heart you, you haunt me, de Lisa Schroeder qui compte énormément pour moi sur ce thème. Cette lecture m’a fait mal, mais en même temps, m’a permis d’exterioser beaucoup de choses que je gardais pour moi (rien que d’y penser, j’ai déjà la larme à l’œil).

C’est pour ça, qu’à mes yeux, les livres qui traitent du deuil peuvent vraiment être utile, pour les personne, qui comme moi se sont complètement renfermée sur elles-mêmes lors de la perte d’un être cher, ont tout gardé pour elles, et n’ont jamais parlé de leur douleur ou de leur manque.
Revenir en haut Aller en bas
sookie
Bookworm
sookie


Le deuil en littérature Empty
MessageSujet: Re: Le deuil en littérature   Le deuil en littérature Icon_minitimeMar 5 Avr - 18:24

J'ai dû me croiser les meninges pour trouver des livres qui traitent de ce thème. Finalement à part des souvenirs de livre sur la mort en tant que telle (meurtre, guerre ou fantastique) je n'ai pas dû lire beaucoup sur ce thème.

Je citerais I heart you haunt me de Lisa Schroeder ou encore Kissed by an angel d'Elizabeth Chandler qui parle de la mort d'un petit ami et dont la petite amie n'accepte pas cette mort. Ces deux romans m'ont beaucoup touché puisqu'ils sont tous les deux écrit avec justesse et surtout on ne tombe jamais dans le patho pur et dur.

Sinon il y a Elsewhere de Gabrielle Zevin (un monde ailleurs je crois en VF) qui se place dans la peau du défunt qui se retrouve au "Paradis" et qui regarde comment se débrouille sa famille, ses amis sans elle. J'avais bien aimé ce livre contrairement à la Nostalgie de l'Ange de Sebold que je n'avais pas du tout aimé. J'aurais tendance à citer certains livre de Musso qui traite de la mort avec en filigrame toujours l'acceptation (bon je sais pas si c'est vraiment le deuil)
Revenir en haut Aller en bas
JO
Bookworm
JO


Le deuil en littérature Empty
MessageSujet: Re: Le deuil en littérature   Le deuil en littérature Icon_minitimeMar 5 Avr - 20:12

Excellent Resmiranda, ! j'avais envie de faire une chronique sur ce thème lors d'une prochaine émission de Kiki ! Very Happy

Si j'ai eu cette idée, c'est parce que j'ai lu plusieurs livres sur ce thème récemment :

  • Sors de ta chambre de Karine Reysset Arrow
  • I heart you, you haunt me de Lisa Schroeder Arrow
  • The Shack (La Cabane) de William P. Young


Chacun de ces livres traite un angle différent : une adolescente qui a perdu sa maman, une jeune fille qui perd son amoureux et enfin un père dont l'enfant a été kidnappé et tué.

J'ai beaucoup aimé les deux premiers. Même si ce n'est pas un sujet qui me touche spécialement puisque je n'ai moi-même pas été confronté à un deuil éprouvant, j'ai beaucoup aimé ces deux livres, ils sont vraiment très émouvants. Ils montrent tous les deux que le deuil est un processus, et qu'il faut arriver à apprivoiser le manque pour continuer à vivre sa vie, et que vivre sa vie ne signifie pas renier celui ou celle qui est parti. De plus ces deux livres ont tout deux de grandes qualités d'écriture.

On ne peut pas en dire autant de The Shack pourtant c'est sûrement celui qui s'est le mieux vendu !
Resmiranda, tu parlais de pathos... On nage en plein dedans. C'est super américain, avec un scénario genre FBI Porté Disparu, avec le papa qui part en camping avec ses enfants, la petite fille qui se fait enlevée par un serial killer et le père qui reçoit une lettre de Dieu qui lui donne rendez-vous au Shack... (on est loin de la simplicité des deux autres !).
Je passe sur son espèce de rêve, j'ai trouvé ça vraiment complètement tiré par les cheveux, et le bouquet final où il retrouve le corps de sa fille et que le serial killer est retrouvé... Bref, j'ai trouvé ça bien pourri et mal écrit en plus.
Maintenant, j'ai des amis qui l'ont lu et qui ont beaucoup aimé et qui avaient vécu des deuils. Ça leur a fait beaucoup de bien, et c'est quand même un best-seller énorme, donc je me dis que ça doit bien toucher des gens.





Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie


Le deuil en littérature Empty
MessageSujet: Re: Le deuil en littérature   Le deuil en littérature Icon_minitimeMer 6 Avr - 5:40

Je creuse la tête moi aussi, et pas moyen de trouver un livre que j'ai lu sur le thème du deuil Embarassed
Le seul qui me vient à l'esprit est un roman jeunesse, Une amie pour la vie de Jacqueline Wilson.
Sinon, je pense aussi au Testament caché de Sebastian Barry, mais le deuil n'est qu'un élément secondaire de l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Le deuil en littérature Empty
MessageSujet: Re: Le deuil en littérature   Le deuil en littérature Icon_minitimeMer 6 Avr - 6:58

C'est vrai qu'alors que la mort semble un élément primaire en littérature, quand je cherche des textes qui parlent du deuil, beaucoup moins me viennent en tête.
Je pense d'abord à Mère disparue, un roman de Joyce Carol Oates où une jeune femme perd sa mère dans un fait divers brutal, et reviens dans l'année qui suit sur la vie de sa mère et ses relations avec elles.
Il y a aussi l'Antigone de Bauchau, qui se concentre plus sur le deuil qu'Antigone fait de son père, de ses frères (et de son passé) que sur sa rébellion contre Créon. Ca serait intéressant d'ailleurs, d'envisager le mythe d'Antigone par cet aspect là : en refusant à Antigone le droit d'enterrer Eteocle, Créon l'empêche de faire son deuil, de dire adieu à son frère ... et donc empêche de terminer la lutte qui déchire Thèbes.

Ce sont les deux seuls qui me viennent à l'esprit, mais je suis certaine que je devrais pouvoir en trouver d'autres....
Revenir en haut Aller en bas
Summerday
Bookworm
Summerday


Le deuil en littérature Empty
MessageSujet: Re: Le deuil en littérature   Le deuil en littérature Icon_minitimeMer 6 Avr - 9:08

C'est vrai que ce n'est pas un thème évident. Comme vous nombreux romans évoquant la mort en général me viennent à l'esprit mais le sujet précis du deuil...cela demande plus de réflexion. Je pense tout de même à Une femme d'Annie Erneaux qui est un roman hommage à sa mère et participe donc en tant que processus d'écriture au deuil. Il y a aussi La délicatesse de Foenkinos qui parle ouvertement de la difficulté du deuil de son héroïne et son retour à la vie.

Dans les romans jeunesse :
Oeil de Tigre de Judy Blume.
Un noeud à mon mouchoir, un album de Bette Westera.
Revenir en haut Aller en bas
JO
Bookworm
JO


Le deuil en littérature Empty
MessageSujet: Re: Le deuil en littérature   Le deuil en littérature Icon_minitimeMer 6 Avr - 9:58

Summerday a écrit:
Il y a aussi La délicatesse de Foenkinos qui parle ouvertement de la difficulté du deuil de son héroïne et son retour à la vie.

Mais comment ai-je pu oublié La délicatesse ? J'ai énormément aimé ce petit livre... et ça rejoint tout à fait l'esprit de Sors de ta chambre et de I heart you, you haunt me... avec de la fantaisie en plus, et c'est bien agréable Wink
Revenir en haut Aller en bas
Somnambule
Ironic Dandy



Le deuil en littérature Empty
MessageSujet: Re: Le deuil en littérature   Le deuil en littérature Icon_minitimeMer 6 Avr - 18:37

oooh ! C'est un thème qui me passionne ! Pas le courage de développer aujourd'hui, mais je reviendrai certainement partager mes elctures avec vous !
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
gothic novel reader



Le deuil en littérature Empty
MessageSujet: Re: Le deuil en littérature   Le deuil en littérature Icon_minitimeMer 6 Avr - 21:24

Il y a L'étranger de Camus aussi, quand on y pense.
Et puis le Livre de ma mère d'Albert Cohen, qui est pour moi du deuil en action. (J'ai perdu mon père il y a deux ans et découvert à ce moment ce que deuil signifiait pour moi.)
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Le deuil en littérature Empty
MessageSujet: Re: Le deuil en littérature   Le deuil en littérature Icon_minitimeDim 10 Avr - 19:08

J'ai noté pas mal de titres que vous avez cités. Je me rends compte que plus ou moins inconsciemment, je me lance rarement dans des romans traitant de ce thème, peut-être par peur de réveiller d'"anciennes" douleurs ...

Dans le très bon ouvrage de Stéphanie Janicot, 100 romans de première urgence pour (presque) tout soigner, elle conseille Funérailles célestes de Xinran, paru aux éditions Picquier.

Le deuil en littérature 412KTZTKKHL._SL500_AA300_
Citation :
Funérailles célestes est une histoire d'amour et de perte, de loyauté et de fidélité au-delà de la mort. Xinran dresse le portrait exceptionnel d'une femme et d'une terre, le Tibet, toutes les deux à la merci du destin et de la politique. En 1956, Wen et Kejun sont de jeunes étudiants en médecine, remplis de l'espoir des premières années du communisme en Chine. Par idéal, Kejun s'enrôle dans l'armée comme médecin. Peu après, Wen apprend la mort de son mari au combat sur les plateaux tibétains. Refusant de croire à cette nouvelle, elle part à sa recherche et découvre un paysage auquel rien ne l'a préparée - le silence, l'altitude, le vide sont terrifiants. Perdue dans les montagnes du nord, recueillie par une famille tibétaine, elle apprend à respecter leurs coutumes et leur culture. Après trente années d'errance, son opiniâtreté lui permet de découvrir ce qui est arrivé à son mari...

Comme l'ouvrage de S. Janicot regorge d'excellentes pistes de lecture, je me laisserai peut-être tenter par ce roman un de ces jours ...

_________________
Le deuil en littérature Mai11
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le deuil en littérature Empty
MessageSujet: Re: Le deuil en littérature   Le deuil en littérature Icon_minitimeDim 13 Nov - 17:08

Je pense soudain à un album qui entrerait dans cette thématique : Au revoir Monsieur Blaireau.

Un matin, les amis de blaireau se rassemblent devant sa porte. Ils s'inquiètent parce que leur vieil ami n'est pas venu pour leur dire bonjour et leur prodiguer ses bons conseils, comme d'habitude...

Cet album est très touchant. Il y a longtemps que je l'ai lu mais je trouvais qu'il abordait la mort avec beaucoup de sensibilité et de tendresse. Ma mère l'avait lu à mon cousin lorsqu'il avait perdu son grand-père et ça lui avait fait du bien.

Le deuil en littérature Autre_10
Revenir en haut Aller en bas
Miss Butterfly
Indian Shawl
Miss Butterfly


Le deuil en littérature Empty
MessageSujet: Re: Le deuil en littérature   Le deuil en littérature Icon_minitimeDim 13 Nov - 20:20

Une mort très douce de Simone de Beauvoir. Récit autobiographique sur la mort de sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
Pickwick
Swoon addict
Pickwick


Le deuil en littérature Empty
MessageSujet: Re: Le deuil en littérature   Le deuil en littérature Icon_minitimeLun 14 Nov - 9:03

Miss Butterfly a écrit:
Une mort très douce de Simone de Beauvoir. Récit autobiographique sur la mort de sa mère.

Tu m'ôtes les mots de la bouche Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Miss Butterfly
Indian Shawl
Miss Butterfly


Le deuil en littérature Empty
MessageSujet: Re: Le deuil en littérature   Le deuil en littérature Icon_minitimeMar 15 Nov - 9:54

Pickwick a écrit:
Miss Butterfly a écrit:
Une mort très douce de Simone de Beauvoir. Récit autobiographique sur la mort de sa mère.

Tu m'ôtes les mots de la bouche Very Happy

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
auchat
heroine in training
auchat


Le deuil en littérature Empty
MessageSujet: Re: Le deuil en littérature   Le deuil en littérature Icon_minitimeMar 15 Nov - 15:40

il y a une partie de L'étranger de Camu (la première) qui parle du deuil et que j'ai vraiment apprécié. Il décrit la prete de sa mère d'une façon vraiment original. Sinon, un peu en dehors il y a le Voyage au bout de la nuit de Céline qui peut être pris comme le deuil de l’innocence. Après ce n'est pas le deuil à proprement parlé mais j'ai trouvé que ses livres en parlent bien
Revenir en haut Aller en bas
Diræ
heroine in training
Diræ


Le deuil en littérature Empty
MessageSujet: Re: Le deuil en littérature   Le deuil en littérature Icon_minitimeVen 18 Nov - 18:21

Pour les adolescentes, il y a Mon amie pour la vie (ou quelque chose comme ça) de Jacqueline Wilson. J'avais bien aimé le début, moins la fin.
En poésie, je me souviens de Quelque chose noir de Jacques Roubaud.
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Le deuil en littérature Empty
MessageSujet: Re: Le deuil en littérature   Le deuil en littérature Icon_minitimeVen 18 Nov - 22:10

Pour le deuil en littérature, j'ai d'abord pensé au livre Love Story de Erich Segall, puisque l'histoire est narré par un jeune homme qui essaye de se remettre du deuil de sa compagne, et qui raconte leur vie commune dès leur première rencontre.
Et je pense aussi à Voyageur malgré lui d'Anne Tyler, roman qui commence plusieurs mois après la mort brusque d'un adolescent , et qui se concentre sur le père de celui ci qui se referme sur lui même .

_________________
Le deuil en littérature 1561137711-little-2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le deuil en littérature Empty
MessageSujet: Re: Le deuil en littérature   Le deuil en littérature Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le deuil en littérature
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quizz : Les méchants de la littérature à l'honneur
» Dictionnaire des personnages populaires de la littérature
» La littérature "sale"...?
» Abécédaire des Personnages de Littérature
» Littérature classique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and drink a cup of tea :: Le Coin des Lecteurs :: Thématiques littéraires-
Sauter vers: