Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez | 
 

 Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Miss Artemis Holmes
Swoon addict
avatar


MessageSujet: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Mer 3 Nov - 17:19

Chose promise, chose due ! Very Happy J'ouvre aujourd'hui un topic à Mary Shelley, dont je viens de lire le superbe Frankenstein

Mary SHELLEY (1797-1851)

Pour commencer, je vous propose quelques éléments sur la vie de cet auteur, extrait de la préface de la biographie Mary Shelley, la mère de Frankenstein, de Muriel Spark.

Citation :
Elle était la fille de deux penseurs également progressistes, William Godwin et Mary Wollstonecraft, de qui elle tint son assuidité intellectuelle et son éducation d'avant-garde. Elle fut la compagne, puis la seconde épouse du poète Percy Bysshe Shelley, union qui dura huit ans jusqu'à sa mort à lui, en 1822 - union au cours de laquelle Mary se trouva souvent enceinte, et qui lui laissa le souvenir vivace d'une passionnante jeunesse, ainsi qu'un seul enfant survivant, un fils. Elle est l'auteur de romans et de nouvelles, dont deux romans remarquables : le célèbre ouvrage de science-fiction Frankenstein et le roman d'anticipation Le Dernier Homme. Elle mit au point l'édition des œuvres de Shelley, contribuant ainsi grandement tant à la compréhension des écrits du poète qu'à l'histoire de la critique biographico-littéraire, dont elle fut la pionnière.

Passons à Frankenstein ou le Prométhée Moderne, seule oeuvre de Mary Shelley que j'ai lu jusqu'à présent, mais qui m'a beaucoup marqué. Dans l'histoire de la littérature, il semble que ce texte soit considéré comme le premier roman de science-fiction.


Quelques mots de Mary Shelley dans l'Introduction qui nous explique le contexte de création de ce roman
Citation :
Au cours de l'été 1816, nous visitâmes la Suisse et devînmes les voisins de Lord Byron. (...) Mais l'été se révéla humide, peu clément, et la pluie incessante nous confina souvent à la maison des journées entières. (...)
"Nous allons écrire chacun une histoire de fantômes", dit Lord Byron : et sa proposition fut agréée. (...)
Je m'efforçai de penser à une histoire - une histoire capable de rivaliser avec celles qui nous avaient poussées à cette tâche. Une histoire qui parlerait aux frayeurs mystérieuses de notre nature, et qui susciterait un frisson d'horreur - une histoire qui ferait craindre au lecteur de tourner la tête, qui lui glacerait le sang, et qui accélérait les battements de son coeur.

C'est donc à l'âge de 19 ans que Mary Shelley invente cette histoire de jeune homme, Victor Frankenstein, qui, pris dans une passion pour la science et les mécanismes de la vie, va créer de toutes pièces une créature, un monstre.

Oubliez tous les clichés que vous connaissez lorsque vous entendez "Frankenstein" ! lol! Frankenstein, c'est le scientifique, ce n'est pas le monstre. Et le monstre, ce n'est pas une bête sans raison, bien au contraire ! C'est une créature douée de raison, et qui apprend le langage et la lecture. Et Frankenstein n'a rien du vieux savant fou. C'est un jeune homme curieux, qui est, au début du récit, équilibré, attentionné, aimant envers sa famille et ses amis. Mais c'est sa fièvre de connaissance qui va le conduire peu à peu sur des chemins dangereux. Dès l'âge de 15 ans, il recherche la gloire que pourrait lui apporter une découverte révolutionnaire :

Volume 1, Chapter II a écrit:
Wealth was an inferior object; but what glory would attend the discovery, if I could banish disease from the human frame and render man invulnerable to any but a violent death!

Puis il va à l'université, est fasciné par les théories de ses maîtres, et devient vite leur plus brillant élément. Il s'enferme peu à peu du monde pour poursuivre ses expériences, toujours plus loin... Car c'est une véritable passion qui s'est emparée de lui et lui dicte son quotidien, jusqu'au point de non retour : la création du monstre. A peine créé, c'est comme un électro-choc pour Frankenstein, qui, terrorisé par le monstre dont il est le créateur, abandonne celui-ci. Le monstre, tel un bébé qui vient au monde, découvre ce qui l'entoure. Mais il n'a personne pour l'aider, pour le guider... Tout d'abord, il est porté au bien, dit-il, avant de faire l'expérience de la solitude et du malheur.

Volume 2, Chapter II a écrit:
How can I move thee? Will no intreties cause thee to turn a favourable eye upon thy creature, who impores thy goodness and compassion? Believe me, Frankenstein: I was benevolent; my soul glowed with love and humanity; but am I not alone, miserably alone?

Peu à peu, le monstre, en épiant une famille à l'écart et tout en lui rendant service de manière invisible, apprend à parler, et à lire. Mais en développant ses capacités de raisonnement, il est naturellement conduit à s'interroger sur lui-même:

Volume 2, Chapter VII a écrit:
My person was hideous and my stature gigantic. What did this mean? Who was I? What was I? Whence did I come? What was my destination? These questions continually recurred, but I was unable to solve them.

Mais malgré ses efforts, lorsqu'il apporte son aide à ceux dans le besoin, c'est la peur et la violence des hommes qui font office de remerciements. Il est seul, rejeté. Et sa vengeance va être aussi terrible que la puissance qui l'habite.


Frankenstein, malgré tous les malheurs qui lui arrivent, n'a rien d'un héros car c'est lui qui a créé le monstre et a fui, délaissant sa responsabilité de créateur face à sa créature. La créature, ce monstre qui n'a pas de nom, malgré la violence dont elle fait preuve, éveille notre pitié par les épreuves qu'elle a traversé avant de devenir un meurtrier. Rien n'est uniforme dans ce roman Le monstre et Frankenstein partagent plus qu'on ne pourrait l'imaginer finalement.

"Frankenstein ou le Prométhée moderne" est un roman que je trouve tout à fait fascinant !!!

Et vous, avez-vous lu ce roman ? Very Happy Qu'en avez-vous pensé ?


Pour aller plus loin, voici la page Wikipédia du roman, qui liste les adaptations cinématographiques qui en ont été faites : Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
resmiranda
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Mer 3 Nov - 18:18

Quelle présentation bravo Merci Miss Artemis.

Malheureusement, il s'agit encore d'un livre qui m'attend sur ma PàL depuis des lustres Rolling Eyes Mais avec ce que tu en dis, je crois que je vais me laisser tenter très bientôt Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Clare
Swoon addict
avatar


MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Mer 3 Nov - 23:31

Merci Miss Artémis Holmes!!!!!!!!!!!!!! c'est un des plus beaux romans qu'il m'ait été donné de lire... Ta brillante présentation rend bien justice à ce roman grandiose qui a beaucoup pâti des multiples adaptations fantaisistes au cinéma et qui ont fait qu'aujourd'hui, pratiquement tout le monde confond la créature et son maître... Ce roman est encore plus saisissant quand l'on sait que c'est une frêle et très jeune femme qui l'a écrit... Cela m'a fait aussi cette impression avec Les Hauts de Hurlevent, tant de puissance, d'imagination créatrice, c'est absolument fascinant... study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverine
Overbearing Master
avatar


MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Sam 6 Nov - 18:50

Merci Artemis pour ce très beau sujet. Tu m'as donné une furieuse envie de relire ce livre, tu sais. Et je plussoie Lady Clare sur tout ce qu'elle dit concernant Mary Shelley et sa comparaison avec Les Hauts...
J'avais lu et étudié ce livre au collège dans je ne sais plus quel cadre et ce fut un coup de foudre, au contraire de tous mes camarades qui, eux, n'avaient pas du tout appréciés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Dim 7 Nov - 9:48

J'ai lu ce roman il y a fort longtemps, et je me souviens que j'avais plutôt bien aimé : le sujet est original pour l'époque, et très bien traité. study

J'ai proposé un extrait de ce texte en devoir à mes élèves, et ils avaient l'air bien intéressés ; ils m'ont même demandé avant que je ne le leur signale si le livre était au CDI. Wink

Il y a aussi l'adaptation avec Boris Karloff, à laquelle il est fait allusion de manière parodique dans un film absolument génial, Arsenic et vieilles dentelles. Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverine
Overbearing Master
avatar


MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Dim 7 Nov - 9:52

Ah Arsenic et vieilles dentelles !! Pardon, je m'égare. Mais oui, tu as raison, je m'en souviens de cette allusion maintenant. Et j'ai envie de le revoir ce film (Arsenic..., hein, pas le Frankenstein). Ça fait longtemps. Et comme il pleut à fond les ballons aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverine
Overbearing Master
avatar


MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Lun 15 Nov - 10:46

Double post.

Que dire que n'a pas déjà brillamment dit Artemis dans son formidable post d'introduction? J'ai re-dévoré ce petit livre fort et fascinant et je l'ai terminé à regret ce matin.
J'ai à nouveau beaucoup aimé ce que j'ai lu ; d'ailleurs, je ne me souvenais que très vaguement de l'histoire... Ah! Ma formidable mémoire a encore fait son œuvre. Mais tant mieux finalement!
Je ne me souvenais déjà absolument pas de la forme de ce récit entrecoupé de lettres, de la succession des différents point de vue, etc... Et je trouve que ça donne une certaine force au récit.
J'ai beaucoup aimé le style (du moins ce qu'en rend la traduction) de Mary Shelley, romantique dans le sens littéraire du terme et vraiment beau et prenant. Les descriptions des paysages et l'éveil à la vie de la créature sont des moments de grâce et d'une beauté saisissante. Cet éveil est pour moi, un des meilleurs passages, du moins, celui que j'ai lu avec le plus d'avidité.
Cependant, je ne peux m'empêcher d'avoir relevé quelques défauts et incohérences dans ce récit, ainsi que certaines réactions (notamment le personnage de Victor Frankenstein, qui m'a énervé au plus haut point) qui m'ont fait bondir de mon canapé... Cela dit, ces quelques défauts, s'ils m'ont gêné, n'ont rien gâché à mon bonheur de lecture.
L'histoire est glaçante, saisissante, les évènements et rebondissements s'enchaînent de façon inexorable.
On se prend de pitié pour cet créature (comment ne pas le faire d'ailleurs?) qui n'a pas demandé à vivre et que son créateur, trop heureux de constater son départ (? un passage hallucinant. Victor revient d'avoir été chercher un des ces amis à la gare, il constate que la créature, tout juste éveillé, s'est enfui, et il continue sa vie comme si de rien n'était, sans plus se poser de questions, jusqu'à un évènement tragique... Hum!), laisse livrer à elle-même, cet créature qu'on rejette de par sa difformité sans chercher à la connaître. Son éveil à la vie, son apprentissage de la vie, de la lecture, de la parole, ses questionnements sont particulièrement touchants et émouvants (mais je l'ai déjà dit, Mamie radote).
J'ai profondément haï Victor, cet être vil et lâche, qui en créant un tel personnage, ''s'étonne'' ensuite des conséquences de ces actes et reste impuissant à sauver les siens, vivant l'hécatombe qui se déroule sous ses yeux, sans presque agir, ne faisant que se lamenter sur son propre sort.
Pour autant, je n'excuse pas la pauvre créature mais je la comprends un peu mieux que ce bêta de Victor... D'ailleurs, son absence de nom m'a profondément perturbé...
Je suis réellement fasciné par ce récit et le fait qu'il fut écrit suite à un rêve, par une jeune fille de 19 ans, rend cela encore plus fort et plus marquant à mon avis.
Je suis vraiment très satisfaite de cette relecture. Merci Artemis de l'avoir provoqué (mais l'envie était déjà là, il me fallait juste un électrochoc pour me lancer).
J'aimerais bien maintenant voir le film de Branagh, car on dit que c'est une très bonne adaptation, puis lire aussi d'autres livres de Mary Shelley, notamment son récit d'anticipation (un genre que j'aime beaucoup) intitulé si mes souvenirs sont bons, Le dernier des hommes (ou quelque chose dans ce goût-là).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Artemis Holmes
Swoon addict
avatar


MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Dim 21 Nov - 21:26

Ravie de vous avoir tenté, les filles !!! cheers

Séverine a écrit:

Je ne me souvenais déjà absolument pas de la forme de ce récit entrecoupé de lettres, de la succession des différents point de vue, etc...
C'est vrai que, à côté du procédé littéraire, c'est une manière d'entrer peu à peu dans le récit. Et cela donne plusieurs niveaux de lecture. Car tandis que Frankenstein raconte son histoire à Robert Walton, celui-ci est dans une situation comparable. Voici le début d'une lettre de Robert Walton à sa soeur, à la fin du roman :
Volume III, chapitre 7 a écrit:
My beloved sister,
I write to you, encompassed by peril, and ignorant whether I am ever doomed to see again dear England, and the dearer friends taht inhabit it. I am surrounded by mountains of ice, which admit of no escape, and threaten every moment to crush my vessel. The brave fellows, whom I have persuaded to be my companions, look towards me for aid; but I have none to bestow. There is something terribly appalling in our situation, yet my courage and hopes do not desert me. Yet it is terrible to reflect that the lives of all these men are endangered through me. If we are lost, my mad schemes are the cause.

Et surtout, cette série de récits nous permet un étonnement immense lorsqu'au milieu du récit, c'est le monstre qui prend la parole.

Merci pour ton avis tout à fait intéressant, Séverine ! cheers cheers Comme toi, le comportement de Frankenstein m'a énervé

Séverine a écrit:
D'ailleurs, son absence de nom m'a profondément perturbé...
J'ai découvert ce roman lorsque j'étais en seconde, en cours d'anglais. Nous avions étudié un extrait (mes cours d'anglais ressemblaient plus à des cours de littérature qu'à des cours traditionnels de langue ... ce professeur était vraiment exceptionnel, c'est lui qui m'a fait découvrir la littérature anglaise et américaine ) et l'angle d'analyse était justement le fait que le monstre n'avait pas de nom, en se posant la question de la signification d'un nom (d'ailleurs, on était ensuite reparti sur l'extrait de Roméo & Juliette sur le même sujet !). Je suis tout à fait d'accord avec toi, c'est très perturbant. Car on le voit comme un être doué de raison, avec qui un dialogue construit est possible, mais il n'a pas de nom, comme si on lui refusait une identité, qu'on ne le reconnaissait pas.

En tous cas, contente que cette nouvelle lecture t'ait autant plue ! bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Lun 22 Nov - 10:49

Je n'ai commencé que Le dernier homme, de Mary Shelley, et je n'avais pas du tout accroché. J'avais du arrêter au bout de quelques dizaines de pages, accablée par l'ennui le plus profond.
Mais ce n'était peut-être pas le meilleur moment pour le lire. Et Franky est son plus connu, c'est qu'il doit être meilleur que Le dernier homme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Mer 8 Déc - 13:35

Il est question d'une nouvelle adaptation de Frankenstein, qui verrait le jour en 2013...Arrow.

Signé Popila, la reine incontestée lorsqu'il s'agit de trouver des infos sur des adaptations qui ne verront peut-être jamais le jour. Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandie
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Ven 11 Fév - 15:09

Frankenstein fait parti de mes romans fétiches que je lis tous les ans : je l'ai découvert adolescente, et j'avais adoré. J'ai toujours une tendresse particulière pour la créature, qui au fond n'aspire qu'à faire le bien mais qui est victime de la cruauté et des préjugés des hommes.

Je n'ai jamais eu l'occasion de lire Le Dernier homme, mais je peux vous conseiller de lire Valperga, un roman très peu connu de Mary Shelley : il s'agit d'une histoire d'amour tragique à la Roméo et Juliette, qui se passe à Florence durant l'époque des guerres entre les Guelfes et les Gibelins (je ne suis plus très sûre des noms exacts), et les héros sont Castruccio (un noble dont la famille a été spoliée et disgraciée par les Florentins) et Euthanasia (son amour d'enfance, issue d'une très riche famille florentine).
L'histoire est magnifique, mais le roman n'existe malheureusement en France que sous une édition assez chère. Toutefois, si vous avez l'occasion de le lire, allez-y, vous ne le regretterez pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Lun 14 Mar - 13:35

En ce moment se joue à Londres une adaptation de la pièce de Mary Shelley Frankenstein avec Danny Boyle à la mise en scène (écriture Nick Dear) et Benedict Cumberbatch et Jonny Lee Miller sur scène. Les deux acteurs alternent les rôles de la créature ou du Dr selon les représenations si j'ai bien compris. La pièce se joue à guichets fermés donc ce n'est pas la peine de se ruer sur les billets eurostar mais la pièce sera projetée en salles dans certains cinémas : le 17 mars aux Etats-Unis et sans doute au Royaume-Uni et dans plusieurs villes d'Europe le 24 mars. Pas de date pour la France mais la Belgique a plusieurs salles qui sont dans le projet. C'est ici si vous voulez chercher un cinéma Arrow. Le site du National Theatre pour plus d'infos : http://www.nationaltheatre.org.uk/63286/productions/frankenstein.html. Donc avis aux membres anglais ou belges!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
resmiranda
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Mar 15 Mar - 17:51

Oh je suis déçue, en voyant ton info concernant sa retransmission en Belgique j'ai foncé sur le lien, mais malheureusement ce ne sera pas dans un ciné près de chez moi No Merci pour l'info en tous cas, même si je n'ai pas encore lu le roman, voir jouer Benedict Cumberbatch m'aurait beaucoup plu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léodagan
Vicar's daughter
avatar


MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Mar 15 Mar - 20:08

Frankestein fait partie de ces créatures de la nuit qui hantent les films de série B. Et pourtant, à l'origine, c'est un livre écrit par une jeune fille sur la nature humaine.
J'ai lu Frankestein il y a très longtemps mais la seule chose dont je me souvienne est quand la créature apprend à lire et vient en aide à la famille.
C'est un bon roman humaniste montrant que ce n'est pas parce que autrui a une apparence différente de nous (monstrueuse dans le cas de Franky) qu'il doit avoir la même apparence à l'intérieur (je pense notamment aux amalgames envers les arabes dans notre société d'aujourd'hui).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Mer 16 Mar - 18:51

J'ai adoré Frankestein! ^^

L'histoire est originale est loin des clichés qu'on a tendance à se faire (le méchant zombi destructeur est sans limite)
Au contraire, la créature possède de multiples facettes, elle est à la base intelligente, sociable, presque "bonne" (son histoire m'a fait un peu de peine quand-même Crying or Very sad ), et puis elle devient cruelle et vicieuse face aux "injustices".

J'en resors avec quelques interrogations, par exemple je me demande si la créature était, comme je l'ai expliqué, gentille puis est devenue méchante parce qu'elle se sentait solitaire, ou bien si elle est super manipulatrice et profondément mauvaise depuis le début comme le soutient le Dr Frankestein...

L'élèment qui met le plus froid dans le dos c'est le cercle vicieux cauchemardesque dans lequel est pris les deux personnages, et puis leur éternelle solitude (d'ailleurs les scènes au Pôle Nord du début et de la fin du roman en rajoute)


Dernière édition par May Dancy le Sam 19 Mar - 21:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Séverine
Overbearing Master
avatar


MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Mer 16 Mar - 19:07

May Dancy a écrit:
L'histoire est originale est loin des clichés qu'on a tendance à se faire (le méchant zombi destructeur est sans limite)

En effet, on a tellement dit tout et son contraire sur Frankenstein, qu'il est difficile de démêler le vrai du faux si on ne lit pas le roman. On ne s'attend pas vraiment à ce qui est sortie de l'imagination de Mary Shelley. Ne serait-ce déjà que le fait de confondre systématiquement Frankenstein et la créature.

May Dancy a écrit:
J'en ressors avec quelques interrogations, par exemple je me demande si la créature était, comme je l'ai expliqué, gentille puis est devenue méchante parce qu'elle se sentait solitaire, ou bien si elle est super manipulatrice et profondément mauvaise depuis le début comme le soutient le Dr Frankenstein...

Non, je pense sincèrement que c'est la méchanceté et la bêtise des hommes qui l'a rendu profondément mauvaise. Le Dr Frankenstein ne cherche qu'à minimiser le rôle qu'il a eu et le fait qu'il a complètement laissé tomber la créature qu'il a crée. Pour moi, le vrai coupable de l'hécatombe qui suit, c'est lui. Du moins, en endosse-t'il à mes yeux une grande partie. On voit la créature essayer de se mêler aux gens, avoir envie de les connaître, apprendre des choses pour communiquer avec eux, ressentir des émotions et tout ce qu'elle a en retour en se montrant, ce n'est que mépris et pire encore. Déjà de la part de son créateur, puis du reste du monde. En plus, l'absence de nom et le fait qu'on ne parle de lui que comme de la créature n'arrange rien.

May Dancy a écrit:
L'élément qui met le plus froid dans le dos c'est le cercle vicieux cauchemardesque dans lequel est pris les deux personnages, et puis leur éternelle solitude (d'ailleurs les scènes au Pôle Nord du début et de la fin du roman en rajoute)

Oh oui, ces scènes étaient très impressionnantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Mer 16 Mar - 19:25

Merci pour ces indications Smile

En tout cas, Frankestein m'a réellement marquée car je le vois davantage comme une oeuvre philosophique que comme un roman d'épouvante, il fait réfléchir sur la véritable nature de l'Homme (plus que sur celle de la créature), sur l'importance de l'apparence, de la vie en société, des limites du progrès et de la science... En fin de compte ce sont plutôt les Hommes les créatures alien

Bref, un véritable chef d'oeuvre, surtout venant d'une si jeune fille, à lire absolument!
Revenir en haut Aller en bas
kary
Locataire de Netherfield
avatar


MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Lun 1 Oct - 12:51

Summerday a écrit:
En ce moment se joue à Londres une adaptation de la pièce de Mary Shelley Frankenstein avec Danny Boyle à la mise en scène (écriture Nick Dear) et Benedict Cumberbatch et Jonny Lee Miller sur scène. Les deux acteurs alternent les rôles de la créature ou du Dr selon les représenations si j'ai bien compris. La pièce se joue à guichets fermés donc ce n'est pas la peine de se ruer sur les billets eurostar mais la pièce sera projetée en salles dans certains cinémas : le 17 mars aux Etats-Unis et sans doute au Royaume-Uni et dans plusieurs villes d'Europe le 24 mars. Pas de date pour la France mais la Belgique a plusieurs salles qui sont dans le projet. C'est ici si vous voulez chercher un cinéma Arrow. Le site du National Theatre pour plus d'infos : http://www.nationaltheatre.org.uk/63286/productions/frankenstein.html. Donc avis aux membres anglais ou belges!

Les cinémas Gaumont participent à la diffusion de la pièce dans certaines salles :
http://www.cinemasgaumontpathe.com/evenement/frankenstein.html

Les deux soirées sont donc les lundis 15 et 22 octobre 2012. J'aimerais bien y aller mais j'hésite un peu encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Lun 1 Oct - 14:57

Merci de l'information !!
J'ai pris des places pour Pickwick et moi pour le 22 Octobre, au Gaumont Parnasse Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
resmiranda
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Jeu 4 Oct - 16:32

C'est une info géniale ça, merci Kary Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kary
Locataire de Netherfield
avatar


MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Ven 12 Oct - 20:42

J'ai finalement pris des places pour les deux soirées car je n'arrivais pas à me décider ! lol! J'espère que ce n'est pas trop flippant car je suis une âme sensible... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Mar 16 Oct - 11:19

Je viens de finir de lire Frankenstein, et je suis assez déroutée. Je pense que c'est un roman que j'aurais adoré il y a 10 ans, à l'époque de ma grande période romantique. En le lisant maintenant, je pense que je suis passée à côté de plein de choses qui m'aurait séduites à l'époque : la description de la nature sauvage alpine ou écossaise, les amours pures et innocente de Frankenstein et d'Elizabeth, la relation filiale magnifique des De Lacey... Tous ces poncifs du romantisme m'ont fait bailler.

Ceci dit, c'est un roman très intéressant à lire. Je serai prof de français, je le ferai absolument lire à des jeunes scientifiques. Les aspects qu'il aborde font réfléchir au pouvoir de la science.
Frankenstein, grâce à son savoir, se fait l'égal de Dieu. La création du Monstre reprend celle d'Adam - sauf que Frankenstein se refuse à créer l'Eve qu'il lui demande. Franky insiste d'ailleurs lourdement sur l'impression de puissance que lui donne le désir d'être le "créateur" d'un être humanoïde vivant. Je ne connais pas assez bien l'Ancien Testament (qu'en bonne protestante, Mary Shelley devait avoir lue et relue), mais je me demande si des passages ne font pas directement référence à des passages de la Bible (meurtre de William = meurtre d'Abel par Caïn ; expulsion du Monstre par les De Lacey = expulsion du Paradis ...).
Sauf qu'au final, Frankenstein est un mauvais père, un mauvais créateur et abandonne son oeuvre, sans s'occuper de lui. Malgré son savoir et son intelligence, il lui manque cette conscience qui aurait du le pousser à remplir son devoir moral.

L'autre aspect que j'ai trouvé intéressant, c'est le côté hyper rousseauiste de l'oeuvre : le Monstre est un être gentil, doux et compatissant jusqu'à ce qu'il se trouve en contact de la société humaine qui se charge de le pervertir. Il redevient lui-même quand il est dans la Nature sauvage et n'est un assassin qu'à cause des hommes.

Victor Frankenstein est aussi un personnage que je trouve profondément détestable. C'est LE héros romantique dans toute sa lâcheté, son impuissance, sa capacité à se lamenter sur lui-même. Une fois son oeuvre achevée, il est incapable de se prendre en main, et d'agir : il abandonne sa créature ; quand il apprend qu'elle commet des meurtres, il attend des années avant de partir à sa recherche pour l'achever ; il commence puis arrête la création de l'Eve monstrueuse ...

Ceci dit, et malgré toutes mes réserves, je suis impressionnée par la maturité de Marie Shelley. Son roman est certes profondément ancré dans son époque, mais il est brillant et extrêmement intelligent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pickwick
Swoon addict
avatar


MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Mar 16 Oct - 21:47

Moui, je me rappelle avoir trouvé ça vraiment chiant en fait. Tout ce que tu décris sur le coté romantique m'a profondément ennuyé. L'idée de départ est géniale et je lui rend hommage pour ce coup de génie. Il n'empêche que le traitement est atroce !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisy15
Ecrivain en herbe
avatar


MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Dim 30 Déc - 10:15

Je viens de lire tous vos commentaires positifs,
et je vous avoue que je suis très pressée de commencer ma lecture!!
Je viens juste de recevoir Frankenstein de Mary Shelley,
mais pour une fois, je l'ai choisi en anglais.
D'après certaines critiques sur internet, l'anglais du 19 ème s. n'est pas si compliqué,
hormis pour quelques descriptions.
J'espère que j'ai fait le bon choix en le prenant en VO.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunaë
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   Lun 29 Avr - 9:45

J’ai enfin lu Frankenstein et j’ai adoré cette lecture !

Je ne m’attendais vraiment pas à ce récit là (d’ailleurs j’étais, comme beaucoup, persuadée que Frankenstein était le monstre et non pas le savant) et j’ai beaucoup aimé suivre l’histoire de Victor et du monstre. D’ailleurs le monstre est plus à plaindre que Victor. Je pense également que le monstre était bon à la base, mais étant rejeté par « son père »,puis par le genre humain en général, il a mal tourné. J’ai détesté Victor et sa lâcheté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mary Shelley: Frankenstein et autres oeuvres
» Mary SHELLEY - Frankenstein ou le prométhée moderne
» Mary Shelley (et Frankenstein)
» Karen Blixen : Out of Africa ... Et autres oeuvres
» Mary Shelley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique (XIXème siècle et antérieure) :: Mary Shelley-
Sauter vers: