Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
Le Deal du moment : -40%
TOSHIBA 55UA4B63DG – TV LED 4K UHD ...
Voir le deal
369.99 €

 

 Happy Valley, saison 1, épisode 2

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee



Happy Valley, saison 1, épisode 2 Empty
MessageSujet: Happy Valley, saison 1, épisode 2   Happy Valley, saison 1, épisode 2 Icon_minitimeSam 25 Juil - 20:18

Catherine lutte toujours contre le fléau de la drogue. Au cours de l'épisode, elle va d'abord intervenir seule face à un marchand de glace qui vend de la drogue, puis il y aura une intervention avec plusieurs policiers où elle récolte un cocard.
Lewis trouve que Tommy devrait améliorer les conditions de détention d'Ann. Quand il descend la voir, il découvre sa culotte déchirée et comprend que  Tommy l'a violée. Il essaye de la protéger mais Tommy le tabasse.
Kevin révèle à sa femme qu'il a organisé l'enlèvement d'Ann. Elle dit de ne rien faire puisque Ashley lui a assuré que tout irait bien.
Kirsten ne parvient pas à faire passer un alcotest à un personnage important de la ville. Catherine intervient et l'arrêté pour possession de drogue. Elle reproche à Kirsten de ne pas avoir réussi à s'imposer. Celle-ci se considère nulle dans son métier.
Daniel, le fils de Catherine, invite toute la famille. Au cours du dîner, il annonce que sa femme est enceinte. La femme de Richard dit qu'il va être enfin grand-père. Richard ne reconnaît pas Ryan comme son petit-fils et le tient pour responsable de la mort de leur fille.

xx xx

Une fois de plus, on ne peut que louer la performance de Sarah Lancashire lorsqu'elle vient demander à Richard d'accepter de voir Ryan. Elle est une fois de plus bouleversante d'émotions.

Tout ce dialogue est absolument glaçant, notamment le discours de Richard par rapport au viol et à  Ryan.

Au sujet de Tommy, je trouve que c'est important d'avoir pris quelqu'un de beau pour jouer le rôle d'un violeur car souvent ils sont associés à des personnages  physiquement plus banal, ils le portent presque sur eux, alors qu'ici ce n'est pas le cas.
De même, dans l'épisode Lewis est horrifié  alors qu'Ashley n'est pas spécialement choqué. Cela représente tristement les réactions possibles face à cela.

_________________
Happy Valley, saison 1, épisode 2 Master11
Revenir en haut Aller en bas
Miss Artemis Holmes
Jurisfiction agent
Miss Artemis Holmes



Happy Valley, saison 1, épisode 2 Empty
MessageSujet: Re: Happy Valley, saison 1, épisode 2   Happy Valley, saison 1, épisode 2 Icon_minitimeLun 27 Juil - 9:48

Merci pour l'ouverture du topic et la présentation, Shelbylee Smile

Voilà encore un épisode marquant et glaçant à bien des égards (je suis d'accord avec toi, Shelbylee) pale , mais fort bien écrit.

Une des choses qui m'a le plus ému, c'est le rejet de Ryan par Richard (et même le reste de la famille), qui est très violent émotionnellement... D'un côté, on comprend que voir l'enfant lui rappelle le viol de sa fille, mais en même temps, Richard se trompe de coupable, et je trouve ça horrible de voir la haine qu'il a pour ce petit gamin qui n'a rien demandé à personne, et qui n'est évidemment pas responsable de sa naissance. Comment un enfant peut-il se construire de manière équilibrée quand, lorsqu'il va dans sa famille, il est reçu avec tant de réticence ?

Je comprends la soif de vengeance de Catherine envers le violeur de sa fille, mais j'espère qu'elle ne va pas se mettre en danger ou faire quelque chose de stupide, car tout ce pour quoi elle se sera battue (la garde de son petit-fils, faire en sorte qu'il grandisse avec elle entouré d'amour et d'attention), sera perdu...

Côté enlèvement, c'est absolument terrible... Kevin (et son épouse) ont une vision romanesque des kidnappings, imaginant que tout serait fait sans violence (et on ne parle même pas de la violence psychologique d'un enlèvement, quand bien même il n'y aurait pas de violence physique). Il cherche à se rassurer, à alléger sa conscience... Il s'est précipité par vengeance et frustration dans un plan qui ne peut que détruire sa vie et celle de sa famille, et lui apporter que l'opposé de ce qu'il cherchait (avoir assez d'argent pour mettre ses filles dans une bonne école privée).
Alors que pour Ann, c'est la terreur absolue... No Tommy est un personnage terrifiant et imprévisible. D'ailleurs, je me demande qui sera encore vivant à la fin de la série (on se dit que les vies d'Ann, mais aussi de Lewis et de Kevin sont en danger).

En ce qui concerne la drogue, quelle frustration pour Catherine de n'avoir aucune information sur ce qui se passe. Comme elle le dit, elle s'occupe de nettoyer les rues (je ne me souviens plus de la formulation, j'ai retenu cette idée), mais ça ne va jamais plus loin. Elle ne sait pas qui est impliqué dans le trafic de drogue, ce qui se passe une fois les dealers arrêtés... D'ailleurs, avec l'arrestation de cet homme d'importance (je n'ai pas trop compris qui il était), cela m'a fait pensé à la série des Détectives du Yorkshire de Julia Chapman (livres), qui est sur un tout autre ton (beaucoup léger, on est dans le cosy mystery), mais dont la thématique du trafic de drogue est aussi là, telle une toile d'araignée dont on ne voit pas les ramifications...

Ce qui est intéressant, au fond, c'est aussi la galerie de personnages qui sonde l'âme humaine, dans ce qu'elle a de positif comme de plus terrible et de plus sombre. Les personnages ont plusieurs facettes, ce qui les rend très réalistes.

Voilà pour mes premières impressions de l'épisode 2, j'ai hâte de voir vos avis également !
Revenir en haut Aller en bas
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee



Happy Valley, saison 1, épisode 2 Empty
MessageSujet: Re: Happy Valley, saison 1, épisode 2   Happy Valley, saison 1, épisode 2 Icon_minitimeLun 27 Juil - 10:36

Oui cette série est vraiment intéressante pour son absence de manichéisme.

Richard avait l'air plutôt sympathique (mise à part évidemment le fait qu'il trompé sa femme). On pouvait penser qu'il s'était séparé de Catherine parce qu'il ne supportait pas de vivre dans la maison (comme ça avait été dit auparavant).
Et en fait, on découvre ce rejet total et cette accusation envers Ryan et c'est glaçant parce qu'effectivement il se trompe de coupable.

Tu as raison pour la vision romantique du kidnapping de se voiler la face, même si ça les arrange bien aussi pour ne pas être accusés.

_________________
Happy Valley, saison 1, épisode 2 Master11
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Happy Valley, saison 1, épisode 2 Empty
MessageSujet: Re: Happy Valley, saison 1, épisode 2   Happy Valley, saison 1, épisode 2 Icon_minitimeMar 4 Aoû - 18:43

Cet épisode est marqué par le viol d'Anne. Je ne peux pas trop anticiper sur la suite de peur de spoiler les membres qui sont en train de découvrir la série mais le traitement scénaristique qui est fait de ce viol (et de ses conséquences sur Anne, notamment) est pour moi l'une des plus grandes forces de la série. En plus d'être un thriller extrêmement efficace et bien écrit, Happy Valley est une fiction profondément féministe et engagée.
Contrairement à beaucoup d'autres séries du même genre, elle n'adopte pas le point de vue du violeur. Le viol n'est pas filmé, le plan resserré sur la culotte d'Anne suffit amplement à montrer l'horreur de l'acte accompli par Tommy. De plus, à aucun moment, Sally Wainwright n'"utilise" cette scène comme un moteur de l'intrigue, ou un rebondissement de mauvais goût. On est clairement pas dans le feuilleton racoleur ici et ça change tellement de ce qu'on peut voir habituellement.

Cet épisode nous fait découvrir un autre visage du mal, celui de la lâcheté et de l'égoïsme le plus profond, incarné par Jenny, qui préfère s'arranger avec sa conscience plutôt que d'affronter les conséquences des actes de son mari. Elle n'est certes pas à l'initiative de l'enlèvement mais elle ne vaut guère mieux que Kevin finalement ...

Un mot sur Tommy : il me semble que c'est dans cet épisode (ou alors dans le prochain, ou même dans les 2 ?) qu'on le voit se recoiffer et remettre une mèche en place devant le miroir. Sa vanité ne connaît pas de limite et nous montre à quel point il a besoin de garder le contrôle (et ce, même sur son apparence physique). Ce geste qui pourrait apparaître anodin s'il était fait par n'importe qui de normalement constitué prend une autre dimension lorsqu'il s'agit de Tommy. Ces petites scènes n'ont pas été écrites pour rien par la scénariste, tout a un sens.

_________________
Happy Valley, saison 1, épisode 2 16482110
Revenir en haut Aller en bas
carole.reads
Elizabethan actor
carole.reads



Happy Valley, saison 1, épisode 2 Empty
MessageSujet: Re: Happy Valley, saison 1, épisode 2   Happy Valley, saison 1, épisode 2 Icon_minitimeJeu 6 Aoû - 9:06

Je trouve que c’est très juste ce que tu dis Shelbylee sur le physique de Tommy et très important, on s’attend toujours a un type monstrueux qui surgit des buissons et certainement pas à un playboy, c’est un message fort. Et on ne sait vraiment pas jusqu'où Tommy pourrait aller...

C’est à la réaction d’Ashley lorsque Kevin lui demande si Ann va bien que l’on voit que ce n’est pas lui qui contrôle la situation, en fait je ne crois qu’il ait déjà vu Ann ou peut-être au tout début ? Et puis comme dit Miss Artemis Holmes, lorsque Kevin demande sans cesse à Ashley si elle va bien, je me disais, franchement, ça veut dire quoi aller bien dans cette situation ??

Au sujet de Ryan, avant de voir cet épisode, je n’avais pas compris que Richard ne l’acceptait pas, enfin je crois que je m’en doutais mais je ne m’attendais à une réaction si violente émotionellement. La réaction de la famille est aussi atroce. C’est vraiment terrible pour Ryan… mais je comprends qu’à côté de ça, même si elle a tout fait pour son petit-fils, que Catherine veuille en finir avec Tommy.

J’ai ressenti beaucoup de colère contre Kevin tout du long, surtout au moment où ses filles partent pour l’école après le petit déjeuner, inconscientes d’être à l’origine de toute cette situation parce que leur père a eu trop de fierté, de stupidité et agi ainsi.

C’est marrant, je viens de finir le Tome 1 des détectives du Yorkshire et je me suis fait la même réflection, tiens une histoire de trafic de drogues, mais sans qu’on en sache plus de prime abord…

En tout cas, c'est un super épisode, très prenant !
Revenir en haut Aller en bas
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee



Happy Valley, saison 1, épisode 2 Empty
MessageSujet: Re: Happy Valley, saison 1, épisode 2   Happy Valley, saison 1, épisode 2 Icon_minitimeMer 19 Aoû - 12:56

Emjy a écrit:
Cet épisode est marqué par le viol d'Anne. Je ne peux pas trop anticiper sur la suite de peur de spoiler les membres qui sont en train de découvrir la série mais le traitement scénaristique qui est fait de ce viol (et de ses conséquences sur Anne, notamment) est pour moi l'une des plus grandes forces de la série. En plus d'être un thriller extrêmement efficace et bien écrit, Happy Valley est une fiction profondément féministe et engagée.
Contrairement à beaucoup d'autres séries du même genre, elle n'adopte pas le point de vue du violeur. Le viol n'est pas filmé, le plan resserré sur la culotte d'Anne suffit amplement à montrer l'horreur de l'acte accompli par Tommy. De plus, à aucun moment, Sally Wainwright n'"utilise" cette scène comme un moteur de l'intrigue, ou un rebondissement de mauvais goût. On est clairement pas dans le feuilleton racoleur ici et ça change tellement de ce qu'on peut voir habituellement.

Oui c'est vraiment très fort et cela montre bien qu'il n'y a pas forcément besoin de voir la scène pour comprendre le traumatisme. Le plan sur la culotte déchirée par terre, la confusion de Lewis suffisent à rendre cette scène glaçante.


carole.reads a écrit:
C’est marrant, je viens de finir le Tome 1 des détectives du Yorkshire et je me suis fait la même réflection, tiens une histoire de trafic de drogues, mais sans qu’on en sache plus de prime abord…

C'est très intéressant ce rapprochement, c'est vrai que je n'y avais pas pensé, mais il y beaucoup de points communs au niveau du trafic de drogue (et de son organisation) dans les livres.

_________________
Happy Valley, saison 1, épisode 2 Master11
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Happy Valley, saison 1, épisode 2 Empty
MessageSujet: Re: Happy Valley, saison 1, épisode 2   Happy Valley, saison 1, épisode 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Happy Valley, saison 1, épisode 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Happy Valley, saison 1, épisode 1
» Happy Valley, saison 1, épisode 3
» Happy Valley, saison 1, épisode 4
» Happy Valley, saison 1, épisode 5
» Happy Valley, saison 1, épisode 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Séries britanniques contemporaines :: Happy Valley-
Sauter vers: