Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
Le Deal du moment : -8%
100€ sur PC Portable Gamer – LENOVO Legion ...
Voir le deal
1099 €

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.

Aller en bas 
+2
sandie
Popila
6 participants
AuteurMessage
Popila
Bookworm
Popila



Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Empty
MessageSujet: Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.    Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Icon_minitimeMer 15 Aoû - 13:35

Pour la IIème partie de cette lecture de groupe, je vous mets un résumé imagé en spoiler, histoire de rafraîchir la mémoire de tout un chacun. Wink

Spoiler:
 

Quelques questions pour guider votre lecture :

Arrow Quel est votre sentiment sur les personnages de Frederick Tilney et Isabella Thorpe ? Lequel de ces deux personnages jugez-vous le plus "condamnable" ?
Arrow Que pensez-vous de la façon dont Catherine perçoit Northanger Abbey ? Avez-vous été ennuyé ou amusé par les passages relatifs à la description de l'abbaye ?
Arrow Quel jugement portez-vous sur la conduite du général Tilney ?
Arrow Qualifieriez-vous le dénouement de réussi ? Pourquoi ?
Arrow Avez-vous apprécié cette lecture ?
Arrow Votre passage / citation préférée dans cette IIème partie ? Wink
Arrow Au moment de la publication de Northanger Abbey, Jane Austen appréhendait que ce livre ne soit plus en phase avec l'actualité du temps, la vogue des romans gothiques étant pas mal retombée. Partagez-vous son point de vue ? Qu'est-ce qui fait selon vous l'intérêt de ce roman ? Et dans quelle mesure peut-on le qualifier de très "austenien" ?



_________________
Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie



Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Empty
MessageSujet: Re: Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.    Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Icon_minitimeMer 15 Aoû - 15:14

Tout d'abord, je te félicite pour ton résumé Popila : je le trouve super et les images que tu as trouvées sont tout à fait dans l'esprit du roman (surtout celle du château) cheers

J'ai fini le livre il y a quelques jours, donc voilà mes réponses :

Quel est votre sentiment sur les personnages de Frederick Tilney et Isabella Thorpe ? Lequel de ces deux personnages jugez-vous le plus "condamnable" ?

Je n’aimais pas spécialement Isabella Thorpe dans la première partie, mais alors là c’est clair qu’elle ne fait rien pour s’arranger bien au contraire : son attitude est digne d’une garce Evil or Very Mad Se laisser séduire comme ça par Frederick Tilney et l’encourager alors qu’elle est fiancée à un autre ce n’est pas très glorieux. Mais je crois que le pire dans l’histoire c’est la lettre qu’elle écrit à Catherine en se faisant passer pour une victime : c’est vraiment scandaleux de se moquer ainsi de Catherine et de son frère !
Quand à Frederick Tilney, je n’ai pas d’opinion particulière car j’ai plutôt l’impression que tous les torts viennent d’Isabella (qui l'a encouragée dans ses attentions). Ceci dit, il aurait pu agir différemment.

Que pensez-vous de la façon dont Catherine perçoit Northanger Abbey ? Avez-vous été ennuyé ou amusé par les passages relatifs à la description de l'abbaye ?

C’est mon passage préféré Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  312935 Voir Catherine s’imaginer en plein roman gothique, se faire peur toute seule en imaginant des choses horribles sur la mort de Mrs Tilney et se ridiculiser devant Mr Tilney et sa sœur c’est savoureux ! C’est également une manière assez drôle de mettre en garde contre une imagination trop forte ou un « abus » de lecture (pour reprendre un des sujets évoqués dans la première partie).
D’autre part, lire ces passages me donne envie de visiter Northanger Abbey (et donc de regretter qu’elle n’existe pas réellement) car je trouve que cela a l’air d’être un endroit charmant.

Quel jugement portez-vous sur la conduite du général Tilney ?

La conduite du général me semble bien entendu répréhensible : savoir que sa sympathie pour Catherine était uniquement intéressée et motivée par l’argent, puis la façon dont il la rejette quand il découvre qu’il a été abusé n’est pas très honorable. La sévérité avec laquelle il traite ses enfants n’est également pas en sa faveur.
Ceci dit, c’est tout de même difficile de le critiquer car il n’a fait qu’adopter une attitude courante à l’époque, à savoir rechercher pour son fils la meilleure fiancée qui soit (autrement dit, la plus riche).

Qualifieriez-vous le dénouement de réussi ? Pourquoi ?

Le dénouement me semble réussi dans le sens où « tout est bien qui finit bien ». Mais une fin différente ne m’aurait pas déplu : Northanger Abbey étant assez atypique par rapport aux autres romans de Jane Austen, une fin moins convenue aurait été intéressante notamment pour certains personnages.

Cependant (et là j’aimerais bien avoir votre avis), j’ai été un peu gênée par l’attitude de Mr Tilney : l’auteur ne nous dit jamais qu’il est amoureux de Catherine, on le suppose parce qu’il la demande en mariage, mais du coup je m’interroge sur ses sentiments. L’aime-t-il vraiment ? Ou est-ce que sa demande en mariage est faite pour s’excuser du comportement de son père envers Catherine ?

Avez-vous apprécié cette lecture ?

Oui, beaucoup. Northanger Abbey est mon deuxième roman préféré de Jane Austen et j’ai adoré le relire. Je le trouve très drôle et la parodie des romans gothiques est bien faite. Sans compter que Catherine et les Tilney sont très attachants.

Votre passage / citation préférée dans cette IIème partie ?

Comme je l’ai dit plus haut, j’adore les passages où Catherine découvre l’abbaye et s’imagine en plein roman gothique : c’est vraiment excellent et drôle à lire. J’aime beaucoup aussi le passage où Mr Tilney se moque justement de Catherine et ses penchants gothiques en lui dépeignant l’abbaye comme un endroit lugubre, insalubre et infesté de fantômes et de meurtres sordides.

Au moment de la publication de Northanger Abbey, Jane Austen appréhendait que ce livre ne soit plus en phase avec l'actualité du temps, la vogue des romans gothiques étant pas mal retombée. Partagez-vous son point de vue ? Qu'est-ce qui fait selon vous l'intérêt de ce roman ? Et dans quelle mesure peut-on le qualifier de très "austenien" ?

Certes les romans gothiques ne sont plus très à la mode (surtout à notre époque), pourtant je ne trouve pas que cela dessert Northanger Abbey, bien au contraire : l’abondance de références à ce genre et la parodie me semblent un excellent moyen pour intéresser les lecteurs à ce type de romans.
En plus, Northanger Abbey n’est pas un pur roman gothique car il reste quand même très « austenien » par sa critique de la société et l’intrigue amoureuse autour de l’héroïne. Je pense que ce mélange le rend donc assez intemporel et en même temps accessible à un lectorat plus large : celui qui recherche de l’amour en trouve, celui qui recherche des frissons aussi, tout comme quelqu’un qui voudrait de l’humour…

_________________
Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
misscoco
Vicar's daughter
misscoco



Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Empty
MessageSujet: Re: Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.    Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Icon_minitimeJeu 16 Aoû - 12:43

-Quel est votre sentiment sur les personnages de Frederick Tilney et Isabella Thorpe ? Lequel de ces deux personnages jugez-vous le plus "condamnable" ?

Je trouve que ses deux personnage se ressemble ils sont tout les deux égoïstes et superficielles. Il ne se souci pas des conséquences de leurs actes. Isabelle joue également sur deux tableaux (tilney et Morland) pour s'assurée d'avoir une bonne situation mais je pense qu'elle ne s’attendait à se que cela lui retombe dessus. Frederick Tilney, lui, je pense à profiter de la naïveté d'isabelle qui croyait peut-être avoir une chance se marié avec lui.
Pour moi ils sont tout les deux condamnables.

-Que pensez-vous de la façon dont Catherine perçoit Northanger Abbey ? Avez-vous été ennuyé ou amusé par les passages relatifs à la description de l'abbaye ?

La façon dont Catherine perçoit Northanger Abbey est tellement cliché, c'est exactement ce que l'on s'attend à voir dans un film d'horreur. Elle veut tellement qu'il renferme des mistère et des horreurs qu'elle s'imagine que le Général aurait pu tuer sa femme et pire encore elle le dit à Tilney sans se rendre compte de la graviter de ses accusation. On voit une fois de plus l'imagination débordante de Catherine.
J'avoue mettre ennuyé lors des passage descriptif qui était parfois trop long.

-Quel jugement portez-vous sur la conduite du général Tilney ?

La conduite du général Tilney est impardonnable viré une personne de son abbey parce qu'elle n'est pas riche et surtout ne pas s'assurer qu'elle arriveras à bon port, heureusement que sa fille était là. Je trouve qu'il à beaucoup de ponts communs avec son fils ainé.

-Qualifieriez-vous le dénouement de réussi ? Pourquoi ?

J'ai bien aimé le dénouement quoi qu'il soit un peu rapide. En faite c'est surtout vis-à-vis du consentement du général Tilney, je pense cela rapide et franchement improbable, il aurait été favorable de continué le livre avec 2 ou 3 chapitre en plus pour y avoir une fin plus cohérente avec le caractère du général Tilney.

-Avez-vous apprécié cette lecture ?

Beaucoup!!! C'est mon deuxième préféré de Jane Austen après orgueil & préjugé.

-Votre passage / citation préférée dans cette IIème partie ?

Je n'en est pas specialement.

-Au moment de la publication de Northanger Abbey, Jane Austen appréhendait que ce livre ne soit plus en phase avec l'actualité du temps, la vogue des romans gothiques étant pas mal retombée. Partagez-vous son point de vue ? Qu'est-ce qui fait selon vous l'intérêt de ce roman ? Et dans quelle mesure peut-on le qualifier de très "austenien" ?

Ce livre tourne légérement au ridicule les romans gothiques, cela permet d'avoir un points de vue différent et peut-être d’apprécier d'avantage un roman gothique ( même si il ne sont plus en vogue de nos jours ) en le lisant d'un point de vue plus léger. De plus on y trouve beaucoup de référence aux romans gothique de l'époque ce qui devait permettre au fan de roman gothique de rester en phase.
Ce romen est austenien car on y retrouve le mordant de Jane Austen.
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina



Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Empty
MessageSujet: Re: Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.    Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Icon_minitimeJeu 16 Aoû - 15:09

Arrow Quel est votre sentiment sur les personnages de Frederick Tilney et Isabella Thorpe ? Lequel de ces deux personnages jugez-vous le plus "condamnable" ?
Très clairement, il s’agit d’Isabella : Frederick n’a donné de promesse à personne et son flirt avec Isabella aurait été sans conséquence si elle n’avait pas été fiancée au frère de Catherine.
En revanche, Isabella agit d’une manière impardonnable : après s’être engagée auprès de quelqu’un, il est impossible de flirter avec une autre personne. Mais cela ne m’étonne pas de la part d’Isabella. Et finalement, ça sauve le frère de Catherine d’une union forcément malheureuse…

Arrow Que pensez-vous de la façon dont Catherine perçoit Northanger Abbey ? Avez-vous été ennuyé ou amusé par les passages relatifs à la description de l'abbaye ?
J’ai adoré ce passage. J’ai beaucoup aimé la description du lieu, qui est extrêmement précis (et c’est sans doute le lieu décrit avec le plus de précision de tous les romans de Jane Austen) : on pourrait presque tracer le plan de l’abbaye en suivant les indication de Jane Austen !
J’ai aimé découvrir l’abbaye par les yeux de Catherine. La manière dont elle se désole des améliorations et des modernisations, sans se rendre compte que vivre dans une abbaye moyenâgeuse n’a rien de confortable !
Je trouve que ce passage donne aussi une bonne opinion du général Tilney. Même si Catherine ne voit que noirceur en lui, la manière dont il a amélioré les conditions de vie et de travail de ses gens est plutôt positive.

Arrow Quel jugement portez-vous sur la conduite du général Tilney ?
Inadmissible, bien sûr. Outre l’insulte qui est faite à Catherine, il y a quelque chose de réellement dangereux à faire voyager une petite jeune fille seule dans des chaises de poste. L’époque était dangereuse et qui sait ce qui aurait pu lui arriver ?
De manière générale, le général Tilney me fait penser à Lady Catherine de Burgh d’Orgueil et Préjugés. Ce sont des personnages de la très haute société, qui se vantent de leur conduite parfaite, sont capables d’être prévenant avec les gens qui vont dans leur sens, mais deviennent odieux dès que quelqu’un s’oppose à eux.

Arrow Qualifieriez-vous le dénouement de réussi ? Pourquoi ?
J’avoue que l’arrivée de Tilney dans la maison des Morland me fait swoooooner : depuis le temps qu’on attendait ça ! Mais effectivement, comme le dit Sandie, on aurait pu s’attendre à une fin différente, surtout que les sentiments de Tilney ne sont pas très clairs.

Ce qui m’a plutôt gênée, c’est la précipitation de la fin. En quelques pages, on a la déclaration d’amour, l’accord sous condition des parents de Catherine, le mariage de Miss Tilney avec un homme dont on a jamais entendu parler, le retournement de situation du général et le mariage. J’aurais aimé que certains épisodes soient un peu préparés, et que, en règle générale, la fin prenne plus de temps.
C’est ce qui fait le plus « œuvre de jeunesse » dans ce roman. Mais ça montre bien que ce qui intéressait Austen, c’est bien les péripéties qui amènent deux amants à se retrouver, plus que la fin…

Arrow Avez-vous apprécié cette lecture ?
Oh que oui !

Arrow Votre passage / citation préférée dans cette IIème partie ?
Ca serait difficile à dire. J’aime énormément le moment où Catherine et Tilney partagent la même voiture et où il lui raconte une histoire. Suivi de la nuit d’orage où cette histoire se révèle vraie !! La naïveté de Catherine est adorable

Arrow Au moment de la publication de Northanger Abbey, Jane Austen appréhendait que ce livre ne soit plus en phase avec l'actualité du temps, la vogue des romans gothiques étant pas mal retombée. Partagez-vous son point de vue ? Qu'est-ce qui fait selon vous l'intérêt de ce roman ? Et dans quelle mesure peut-on le qualifier de très "austenien" ?

Malgré mon absence totale de culture dans le genre « gothique » quand j’ai lu Northanger Abbey pour la première fois, j’ai complètement accroché. Finalement, et quelque soit le genre, un best-seller pour ado ressemblera toujours à un best-seller pour ado.
Je vois tout à fait ce que pourrait donner une adaptation moderne du roman, avec une ado fan de Twilight. Et John Thorpe en amateur de voitures de course, Isabella en bimbo-girl….
C’est difficile de dire ce qui fait l’intérêt de ce roman. J’ai surtout apprécié la réécriture de l’histoire romanesque typique sur le mode « ceci n’est pas un roman ».
Austenien, il l’est par l’histoire et les personnages, surtout les personnages secondaires. On retrouve notre Austen pourfendeuse des défauts des uns et des autres. L’ironie du style me semble encore plus marquée que dans ses autres romans. Il s’en éloigne par son héroïne, qui est trop naïve pour faire une vraie Austen-girl.
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila



Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Empty
MessageSujet: Re: Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.    Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Icon_minitimeJeu 16 Aoû - 20:03

Citation :
Tout d'abord, je te félicite pour ton résumé Popila : je le trouve super et les images que tu as trouvées sont tout à fait dans l'esprit du roman (surtout celle du château) cheers
Euh, en fait mon mérite est très réduit puisqu'il s'agit du résumé de Wikipédia légèrement réécrit. Embarassed

Mais le résumé de Wikipédia est très bien, en effet ! Razz

Quant aux images, elles sont issues d'une édition pour la jeunesse illustrée par les soeurs Balbusso. Damien en a parlé sur le foum, je crois ; ces deux soeurs ont illustrée beaucoup de classiques, dont Jane Eyre.

Voici leur site : Arrow, que je vous recommande ; certains de leurs illustrations sont de pures merveilles. Wink

Je vais essayer de faire court pour donner mon avis sur cette IIème partie ; la dernière fois, j'ai eu l'impression d'écrire un roman fleuve ! Razz

Mon sentiment sur les personnages de Frederick Tilney et Isabella Thorpe

Eh bien ce qui me frappe, c'est que les personnages jugent Isabella plus condamnable que Frederick, alors qu'à mon sens ils sont au moins aussi coupables. Frederick apparaît à tout le moins comme quelqu'un de léger, et Isabelle comme une garce manipulatrice, n'hésitant pas à fouler aux pieds les sentiments de James. Sa lettre à Catherine pour essayer de rattraper le coup une fois ses plans à l'eau est un chef d'oeuvre d'hypocrisie, et en même temps très grossière - les ficelles sont tellement grosses que même Catherine ne s'y laisse pas prendre ! Wink

Northanger Abbey

J'ai bien aimé les deux premières méprises de Catherine, mais ensuite, tout comme misscoco, j'ai trouvé les passages qui décrivent le bâtiment un peu longs. J'ai d'ailleurs été étonnée : à mon avis, c'est le seul roman où Jane Austen donne autant de données matérielles sur la maison où se passe l'action. Même Pemberley ne fait pas l'objet d'une pareille description.

L'héroïne est fascinée par ce lieu et voudrait à toute force y vivre les mêmes émotions que celles qu'elle éprouve lorsqu'elle lit des romans gothiques. La réalité est plus plate et décevante, mais aussi... plus rassurante. Wink

Jane Austen, à travers les remarques qu'Henry Tilney fait à Catherine quand il découvre jusqu'à quels excès son imagination l'a entraînée, apparaît comme quelqu'un d'essentiellement rationaliste. En ce sens, elle est plus proche de l'esprit des Lumières que des Romantiques. Elle ne condamne pas la littérature gothique, mais rappelle qu'il faut la prendre comme un divertissement, et la considérer avec distance.

Je me sens toujours un peu mal quand Catherine est ainsi humiliée dans le roman, mais heureusement, Henry Tilney a la délicatesse de ne pas enfoncer la jeune fille, et a à coeur de lui faire oublier l'incident le lendemain.

La conduite du général Tilney

Je le trouve odieux - mais très réaliste ! C'est un homme surtout soucieux des questions d'argent. Il semble que son épouse n'ait pas été très heureuse avec lui, même s'il l'a toujours traitée convenablement. Ses enfants sont soulagés quand il s'absente, car il fait peser une contrainte sur eux. Ce qui me fait sourire, c'est la façon dont il traite Catherine au début : il est aux petits soins pour elle, laisse entendre que les questions da'rgent n'ont pas d'importance... parce qu'il croit que Catherine est une riche héritière - et Catherine est tellement naïve qu'elle ne devine pas la raison des soins du général. Wink La suite va révéler qu'il y a un fossé entre ces beaux discours et le caractère profond du général. Ayant appris que Catherine n'est pas celle qu'il croyait être, il la chasse de chez lui sans ménagement. Je trouve son attitude profondément haïssable. Je suis étonnée qu'il ait pu se laisser berner par les discours de Thorpe, qui par vanité surévalue d'abord la fortune de Catherine, avant de la sousévaluer quand ses chances de mariage avec elle deviennent nulles. Je ne sais plus qui d'entre vous l'a dit, mais le père et Frederick se ressemblent en ce sens que ça ne les gêne pas de souffler la fiancée du voisin - James Morland dans un cas, John Thorpe dans l'autre - pour s'amuser ou la mettre entre les mains du cadet.

Le dénouement

Je le trouve très réussi : Northanger Abbey bénéficie d'une ouverture et d'un dénouement extrêmement brillants. Je ne sais ce qu'il en est au niveau des manuscrits de l'oeuvre de Jane Austen, mais comme cette oeuvre a souvent été remaniée (il y a eu un grand laps de temps entre la rédaction et la publication du livre), je suis intimement persuadée que l'auteur a beaucoup travaillé et retravaillé le début et la fin de son oeuvre. C'est très ironique, très bien mené et ciselé.

Certes, au niveau de la narration, les choses vont un peu vite, comme l'a souligné Akina. Mais le retour de Catherine à la maison est très vivant, et les réflexions de sa mère à la fois frappées au coin du bon sens et amusantes. Je trouve très drôle sa méprise au sujet des sentiments qui animent Catherine, tout comme je trouve très drôles ses tentatives maladroites pour ménager un tête à tête aux jeunes gens, lorsque Henry fait son apparition. Les réflexions de la fin sur la façon dont est né l'amour d'Henry pour Catherine et le rôle finalement plutôt positif de la colère du père pour accélerer l'évolution de ses sentiments sont très bien vues.

J'ai beaucoup apprécié cette relecture, hormis les passages un peu longuets qui décrivent l'abbaye - ceci dit, Sandie et Akina ont raison ; c'est un très bel endroit, qu'on aimerait pouvoir visiter. Wink

Au moment de la publication de Northanger Abbey, Jane Austen appréhendait que ce livre ne soit plus en phase avec l'actualité du temps, la vogue des romans gothiques étant pas mal retombée. Je crois cependant que ce livre est intéressant en ce qu'il n'évoque pas seulement les romans gothiques, mais aussi, d'une manière plus générale, les pouvoirs de la lecture et le rôle des romans dans le développement de l'imagination. Je crois aussi que c'est un roman très austenien, en ce qu'il est très mordant comme l'a dit misscoco juste avant moi. L'ironie est maniée par l'auteur avec brio, qu'il s'agisse des réflexions générales de l'auteur ou des discours prêtés aux personnages les plus ridicules du roman. Je crois aussi que l'auteur, à travers des personnages comme Henry, Eleanor et Catherine, défend un certain nombre de valeurs morales (associées à la campagne, par opposition à la ville, lieu de vices (?)). Enfin, les thèmes de l'argent et du mariage, étroitement intriqués, sont très présents.

@ Akina, au sujet de la naïveté de Catherine : je me suis fait à peu près la même réflexion que toi. Catherine est une ingénue ; en ce sens, cette héroïne se rapproche peut-être davantage de celles de Fanny Burney (je songe à Evelina, dont l'héroïne est très belle, mais qui est aussi extrêmement naïve). J'ai l'impression que Catherine est un personnage qui fait la transition entre les héroïnes de Fanny Burney et celles de Jane Austen. Wink


_________________
Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie



Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Empty
MessageSujet: Re: Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.    Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Icon_minitimeVen 17 Aoû - 10:45

Popila a écrit:
Quant aux images, elles sont issues d'une édition pour la jeunesse illustrée par les soeurs Balbusso. Damien en a parlé sur le foum, je crois ; ces deux soeurs ont illustrée beaucoup de classiques, dont Jane Eyre.

Voici leur site : Arrow, que je vous recommande ; certains de leurs illustrations sont de pures merveilles. ;

Je viens de faire un tour sur leur site et effectivement leurs illustrations sont sublimes Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  557349 Merci pour le lien. Et pardon pour ce petit HS

_________________
Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila



Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Empty
MessageSujet: Re: Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.    Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Icon_minitimeVen 17 Aoû - 11:51

sandie a écrit:
Et pardon pour ce petit HS
Pas de problème ! Very Happy

_________________
Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Freyja
Swoon addict
Freyja



Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Empty
MessageSujet: Re: Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.    Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Icon_minitimeMer 22 Aoû - 19:26

Quel est votre sentiment sur les personnages de Frederick Tilney et Isabella Thorpe ? Lequel de ces deux personnages jugez-vous le plus "condamnable" ?

Dans la première partie déjà, Isabella m'énervait alors autant dire que là, elle a atteint un summum. Elle est horrible aussi bien avec Catherine que son frère James. Elle se révèle enfin, surtout à Catherine et James, qui n'y voyaient que du feu. Elle est égoïste, manipulatrice et intéressée. Quand à Frederick, on le voit finalement assez peu. Il n'en reste pas moins qu'il semble imbu de lui-même. En tous cas, il donne une bonne leçon à Isabella. Cette dernière est probablement la plus condamnable. Après tout, que l'on sache, Frederick n'était engagé avec personne, il ne commet donc aucune trahison. Alors qu'Isabella trahi l'amour et l'amitié.

Que pensez-vous de la façon dont Catherine perçoit Northanger Abbey ? Avez-vous été ennuyé ou amusé par les passages relatifs à la description de l'abbaye ?

La façon dont Catherine perçoit Northanger Abbey est très drôle. Je m'y reconnais un peu. Moi aussi, dans ce genre d'endroits, j'imagine vite pleins de choses, des vies passées...Je garde plus les pieds sur terre qu'elle, mais l'imagination s'emballe vite! Les descriptions ne m'ont pas du tout ennuyés! Au contraire. C'est peut-être grâce au regard de Catherine, qui rend la visite très animée.

Quel jugement portez-vous sur la conduite du général Tilney ?

C'est assez affreux ce qu'il fait à Catherine. Il la couve tant qu'il la croit riche et la même parfois dans des situations gênantes (qu'un père vous pousse clairement dans les bras de son fils, ça a de quoi vous gênez quand même, même si vous aimez le fils en question) et dès qu'il réalise que c'est faux, il la jette dehors comme une malpropre sans la moindre précaution pour sa sécurité! On se demande comment il peut être le père d'Henry et d'Eleanor.

Qualifieriez-vous le dénouement de réussi ? Pourquoi ?

Le dénouement me plaît. Evidemment, Catherine et Henry se marient donc c'est parfait mais la façon dont c'est amené me plait aussi. Henry se déplace pour retrouver Catherine et l'idée d'une relation épistolaire en attendant l'accord du père d'Henry me plait beaucoup. Bref, tout est parfait pour moi.

Avez-vous apprécié cette lecture ?

Oui beaucoup! Je pense que Northanger Abbey est devenu mon second roman préféré de Jane Austen (après Persuasion). J'adore littéralement Henry Tilney et Catherine est très attachante.

Votre passage / citation préférée dans cette IIème partie ?

Comme ça fait un petit moment maintenant que je l'ai terminé, je n'ai aucune citation qui me vient en tête. Mais j'avais beaucoup aimé le passage où Catherine découvre la demeure d'Henry pour la première fois.

Au moment de la publication de Northanger Abbey, Jane Austen appréhendait que ce livre ne soit plus en phase avec l'actualité du temps, la vogue des romans gothiques étant pas mal retombée. Partagez-vous son point de vue ? Qu'est-ce qui fait selon vous l'intérêt de ce roman ? Et dans quelle mesure peut-on le qualifier de très "austenien" ?

Je ne partage pas le point de vue de Jane Austen puisque malgré ce lien incessant avec le roman gothique, je me suis parfaitement plongé dans Northanger Abbey et j'en ressentais toute l'ambiance particulière.
L'intérêt réside probablement justement sur ce regard très extérieure, cette réelle intervention de l'auteur dans son récit, en donnant vraiment son avis sur les personnages et les situations. Et cette comparaison incessante entre la réalité et les romans. C'est probablement le roman où l'on ressent le plus la présence et la voix de Jane Austen.
C'est justement ce regard toujours critique, que se soit sur la société et la littérature mais aussi cet amour de la littérature, et ce jugement si juste de la nature humaine qui nous fait reconnaître la patte Jane Austen!
Revenir en haut Aller en bas
Scarlatiine
Bookworm
Scarlatiine



Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Empty
MessageSujet: Re: Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.    Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Icon_minitimeJeu 23 Aoû - 13:19

Arrow Quel est votre sentiment sur les personnages de Frederick Tilney et Isabella Thorpe ? Lequel de ces deux personnages jugez-vous le plus "condamnable" ?

Pour moi, ils sont tous les deux condamnables. Isabella pour avoir flirté sans vergogne avec un autre homme alors qu'elle était fiancée à un autre homme et surtout, pour avoir écrit cette lettre hypocrite où elle demande à Catherine de se faire l'avocat auprès de James... ; et le capitaine Tilney pour avoir séduit une jeune femme qu'il savait fiancée et pour l'avoir laissé tomber comme une vieille chaussette quand il s'est lassé d'elle. Ils ne valent pas mieux l'un que l'autre Evil or Very Mad

Arrow Que pensez-vous de la façon dont Catherine perçoit Northanger Abbey ? Avez-vous été ennuyé ou amusé par les passages relatifs à la description de l'abbaye ?

Même si elle est un peu longue, la description de l'abbaye est très bien faite et on s'y croirait. Les sentiments de Catherine lors de la visite sont très drôles, surtout quand elle s'imagine ce qui a pu arriver à Mrs. Tilney Laughing

Arrow Quel jugement portez-vous sur la conduite du général Tilney ?

J'ai presque envie de dire que c'était couru d'avance. Je me doutais un peu de quelque chose comme ça au fur et à mesure que le roman avançait. Cela n'empêche pas que laisser partir Catherine seule pour un si long voyage et la mettre à la porte de cette façon est inadmissible Neutral

Arrow Qualifieriez-vous le dénouement de réussi ? Pourquoi ?

Eh bien, tout est bien qui finit bien. Peut-être un peu trop bien. Si Catherine et Henry finissent ensemble, et ça, c'est très bien Razz, j'ai un peu au l'impression que le vicomte qui épouse finalement Miss Tilney sortait un peu de n'importe où - même si on nous explique qu'il était à l'origine des fameuses notes de blanchissage Wink

Arrow Avez-vous apprécié cette lecture ?

Oh oui ! Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre avant cette lecture, et j'ai passé un moment drôle et agréable, et je regrette de ne pas m'être lancée dans ce roman plus tôt Very Happy

Arrow Votre passage / citation préférée dans cette IIème partie ? Wink

J'ai adoré le passage où Henry découvre quelles pensées a eues Catherine en ce qui concerne la mort de sa mère Laughing La jeune fille devait être mortifiée Razz

Arrow Au moment de la publication de Northanger Abbey, Jane Austen appréhendait que ce livre ne soit plus en phase avec l'actualité du temps, la vogue des romans gothiques étant pas mal retombée. Partagez-vous son point de vue ? Qu'est-ce qui fait selon vous l'intérêt de ce roman ? Et dans quelle mesure peut-on le qualifier de très "austenien" ?

Comme je l'ai dit dans le sujet sur la première partie, je n'y connais rien en romans gothiques, mais je pense que Northanger Abbey n'est pas véritablement un roman gothique, mais plutôt un pastiche qui se moque gentiment de cette mode. Pour ma part, je l'ai trouvé fort drôle, et c'est cela qui m'a vraiment le plus surprise. Non pas que les autres romans de Jane Austen ne contiennent pas de l'humour, mais pas à ce point. Là, c'est vraiment de l'humour pour faire rire, alors que les autres sont plus dans l'ironie qui fait sourire... Je ne sais pas si je suis très claire Razz Mais ça reste tout de même un roman de Jane Austen, avec toutes les thématiques qui lui sont chères, et on reconnaît bien sa patte Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Empty
MessageSujet: Re: Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.    Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture de groupe : Northanger Abbey - chapitres 16 à 30.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and drink a cup of tea :: Club de lecture :: Persuasion & Northanger Abbey-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: