Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
Le deal à ne pas rater :
Corsair Vengeance LPX 32GB (2 x 16GB) DDR4 3200MHz C16 High ...
99.90 €
Voir le deal

 

 Femmes et filles, le livre

Aller en bas 
+10
Miss Charlie
Haydée
Popila
Emjy
Séverine
Constance
Akina
Satine
Diana
Miss Virginia
14 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Fanny
Bookworm
Fanny



Femmes et filles, le livre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Femmes et filles, le livre   Femmes et filles, le livre - Page 2 Icon_minitimeLun 17 Déc - 19:29

Quelle surprise! Je ne l'ai encore jamais lu, ce sera l'occasion.

_________________
Femmes et filles, le livre - Page 2 Sans_t17
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie



Femmes et filles, le livre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Femmes et filles, le livre   Femmes et filles, le livre - Page 2 Icon_minitimeMer 19 Déc - 17:59

Ah super ! Depuis le temps que je le cherche Very Happy

_________________
Femmes et filles, le livre - Page 2 Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Femmes et filles, le livre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Femmes et filles, le livre   Femmes et filles, le livre - Page 2 Icon_minitimeVen 1 Mar - 14:12

La couverture :

Femmes et filles, le livre - Page 2 9782253074342-001-T

_________________
Femmes et filles, le livre - Page 2 16482110
Revenir en haut Aller en bas
Miss Woodhouse
Bookworm
Miss Woodhouse



Femmes et filles, le livre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Femmes et filles, le livre   Femmes et filles, le livre - Page 2 Icon_minitimeVen 1 Mar - 15:03

il doit être énorme !! À lire avec une loupe ! lol!
La couverture est sympa
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie



Femmes et filles, le livre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Femmes et filles, le livre   Femmes et filles, le livre - Page 2 Icon_minitimeDim 3 Mar - 10:09

Je la trouve très jolie cette couverture, j'ai encore plus hâte d'acheter ce roman Razz

_________________
Femmes et filles, le livre - Page 2 Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Fanny
Bookworm
Fanny



Femmes et filles, le livre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Femmes et filles, le livre   Femmes et filles, le livre - Page 2 Icon_minitimeMar 5 Mar - 19:38

Ils ont mis le temps (on ne l'espérait plus à vrai dire...) mais maintenant elle est bien là cette version poche!

_________________
Femmes et filles, le livre - Page 2 Sans_t17
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie



Femmes et filles, le livre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Femmes et filles, le livre   Femmes et filles, le livre - Page 2 Icon_minitimeMer 10 Mar - 9:42

J'ai enfin lu ce roman (finalement pas en poche , mais en grand format : il est dispo à la bibliothèque) et j'ai bien aimé, même si j'ai préféré Cranford et Nord et sud.

Je trouve que Femmes et filles a le problème classique des romans parus originellement sous forme de feuilleton, c'est-à-dire que l'intrigue traîne beaucoup en longueur. Par contre, si je n'avais pas vu dans la postface qu'il était inachevé je ne l'aurais jamais deviné car la fin est satisfaisante.
Il y a quand même des qualités, à commencer par la modernité de l'intrigue dans les rapports au sein d'une famille recomposée. J'ai d'ailleurs beaucoup ri avec le personnage de la nouvelle Mrs Gibson, délicieusement détestable et qui passe d'une veuve humble, aimable et accommodante à une seconde épouse assez autoritaire, imbue d'elle-même et qui se plaint constamment.
Les différentes intrigues (notamment amoureuses) sont plaisantes à suivre, tout comme le portrait d'une petite société de la campagne anglaise que dépeint ici Elizabeth Gaskell.

_________________
Femmes et filles, le livre - Page 2 Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Mellana
gothic novel reader
Mellana



Femmes et filles, le livre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Femmes et filles, le livre   Femmes et filles, le livre - Page 2 Icon_minitimeMer 23 Fév - 15:15

Je l'ai bien aimé tout compte fait, mais je dois avouer que j'ai été assez déçue pendant et après ma lecture, par-rapport à ce que j'en attendais. La faute aux excellents romans anglais qui me passionnent depuis quelques années et qui ont peut-être mis la barre un peu haut.

Le principal reproche que je fais au roman, et duquel découlent quasiment tous les autres, c'est son format feuilleton. Je trouve qu'on le sent énormément dans l'œuvre, trop.
L'histoire est donc assez longue à démarrer, et le récit me donne souvent une impression de remplissage : c'est dans ces moments que je ressens clairement le format original. L'ensemble a tendance à traîner en longueur pour peu de choses, et ce n'était pas compensé pour moi par le plaisir de lire la petite vie de province anglaise. Je m'aventure peut-être en disant cela mais je pense que l'autrice n'avait pas établi clairement de fil rouge dès le début de sa rédaction, et qu'elle-même erre un peu à son gré au fil des chapitres, chapitre eux-mêmes conçus pour créer du suspense et pousser le lecteur à acheter le numéro suivant. Mais ces mini rebondissements n'amènent pas grand-chose de consistant et ils se font trop au détriment de l'intrigue, qui pourrait avoir un approfondissement incroyable au vu de la durée. Je n'aurais d'ailleurs pas refusé une frise chronologique, car l'histoire se déroulant sur une assez longue période, et étant émaillée de quantité de petits événements sans pour autant qu'il y ait d'indicateurs de temps/date, j'étais quelque peu déroutée.

En ce qui concerne les personnages, ils sont plutôt variés et intéressants.
Le père en particulier, que j'ai pas moments détesté en tant que personne, n'est pas un personnage qui m'a laissée indifférente. Je l'ai trouvé plutôt crétin dans sa décision de se remarier. Il se décide vraiment sur un coup de tête et pour une raison qui ne dure que quelques mois, en comparaison avec l'engagement à vie qu'est un mariage dans cette société. De plus, il laisse faire sa nouvelle femme sans jamais s'opposer à elle et se laisse éloigner de sa fille comme un lâche parce qu'il ne veut pas de conflit.
Par contre s'il ne sait pas tenir tête à sa nouvelle épouse, il ne sait que trop bien être dur avec sa fille, particulièrement lorsqu'il exige d'elle qu'elle appelle sa belle-mère "maman", et de manière générale il la bat froid quand il n'a pas la réponse escomptée, alors que Molly est la plus douce et arrangeante des filles.

La nouvelle Mrs. Gibson a d'abord été difficile à cerner pour moi. Je n'arrivais pas à décider si c'était une marâtre sans nuance, ou si elle allait devenir bonne, ou si elle allait naviguer avec subtilité entre les deux, elle aurait pu par exemple être égoïste dans son quotidien mais en ayant bon fond.
Je l'ai d'abord trouvée vaniteuse, paresseuse et doucereuse, puis complètement pourrie jusqu'à la moelle, notamment lorsqu'elle rénove complètement la chambre de Molly qui contenait tous les effets de sa défunte mère, ou qu'elle ne cesse de s'interposer entre Molly et Lady Harriet, ou Molly et le squire... mais surtout quand elle s'immisce totalement dans la relation de Molly et de son père, même lorsqu'elle-même ne veut pas de cette intimité pour autant. Mais par la suite je l'ai trouvée moins mauvaise. Pas grâce à une évolution subtile et prévue du personnage, mais plutôt du fait d'un changement artificiel, j'ai eu l'impression de ne pas avoir affaire au même personnage entre le début et la fin de l'histoire. C'est un défaut que j'attribue lui aussi à la publication en feuilletons du récit et l'absence d'un fil rouge bien établi du début à la fin. D'ailleurs une des premières conséquences de l'arrivée de la belle-mère est le départ de la vieille servante qui a élevé Molly comme sa fille, mais le lecteur n'entend plus un mot à son sujet par la suite, alors qu'une telle domestique devrait avoir occupé une place prépondérante dans la vie de la famille. Pour moi cela aussi est dû au fait qu'Elizabeth Gaskell ne savait pas vraiment où elle allait à ce stade de l'histoire.

En revanche j'ai adoré le personnage de Cynthia. Elle est vraiment piquante, parfaitement consciente de ses défauts, et même si elle ne cherche pas à s'en amender, elle essaie d'épargner ses proches et ne s'en sert pas comme d'une excuse. Elle n'est pas parfaite mais elle reste gentille, et dieu merci, elle ne se gêne pas pour remettre sa mère en place (au moins un personnage qui le fait !). C'est sa personnalité qui est la plus intéressante, et son passé est mystérieux, alors que la parfaite vertu et moralité victoriennes de Molly peuvent être un peu fades. J'ai par contre trouvé dommage qu'on n'explicite pas un peu mieux l'amour de Roger Hamley pour elle, j'aurais aimé qu'on suive de plus près sa fascination pour une jeune fille qui ne lui correspond pas du tout, un peu comme ce qu'on voit dans Mansfield Park.
En parlant de Roger, je suis au regret d'avouer que n'ai malheureusement pas trouvé le personnage séduisant, touchant oui, mais rien de plus (par ailleurs le spoiler dans le résumé n'était vraiment pas nécessaire, il n'apportait rien Mad).
Certains personnages auraient mérité qu'on s'attarde plus sur eux : je pense par exemple à Lady Harriet, jeune femme haute en couleur et au caractère bien trempé qui refuse de se marier, ou aux Miss Browning, sortes de Miss Bates très attachantes...
Détail amusant à propos des personnages, c'est la présence d'une Miss Eyre, préceptrice de Molly. Ce n'est évidemment pas une coïncidence et c'est un clin d’œil touchant quand on sait que Charlotte Brontë était morte depuis 10 ans quand l'autrice commence à publier Femmes et Filles.

En conclusion, je n'ai pas eu de coup de cœur sur ce roman, mais malgré la déception que j'ai pu ressentir à sa lecture, je pense qu'il est possible qu'un jour je l'apprécie mieux, comme ce qu'il s'est passé avec Nord et Sud. Mon sentiment négatif s'est déjà adouci depuis et je prends plaisir à relire des passages du livres, même s'il ne fera jamais partie de mes préférés. J'ai hâte de voir l'adaptation et d'avoir droit à une vraie fin cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Femmes et filles, le livre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Femmes et filles, le livre   Femmes et filles, le livre - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Femmes et filles, le livre
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Histoires du soir pour filles rebelles: 100 Destins de femmes extraordinaires d'Elena Favili
» Les 4 filles du Dr March, adaptation moderne par ABC
» Les Filles de Mr Darcy d'Elizabeth Aston
» Betty et ses filles de Cathleen Schine
» Foxfire, confessions d'un gang de filles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique (XIXème siècle et antérieure) :: Elizabeth Gaskell-
Sauter vers: