Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
Le deal à ne pas rater :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy Buds2 (Via ODR ...
599 €
Voir le deal

 

 James Hogg

Aller en bas 
AuteurMessage
tina
Delicious silence
tina



James Hogg Empty
MessageSujet: James Hogg   James Hogg Icon_minitimeDim 6 Fév - 20:32

Confession du pécheur justifié


Encore un chef d’œuvre méconnu !

Du fantastique de haut niveau.

Ce livre, publiée en 1824, est quasiment tombé dans l’oubli et fut réhabilité par André Gide.

Dans ce livre, nous rencontrons…le diable en personne !

Deux frères sont élevés séparément. L’un par une mère et un confesseur pieusement fanatiques et l’autre par un père laxiste et athé.

Quand le premier entreprend d’approcher son frère, il le provoque, le maltraite, le hait et finit par le tuer. Il est influencé par un nouvel « ami », rencontré au détour d’un chemin, énigmatique, surgi de nulle part, dont l’ombre pernicieuse plane sur lui tout le temps… Il éprouve une incoercible attirance pour cet inconnu. Attirance angoissée cependant…

Notre jeune homme, inconscient de ses actes, est persuadé de « bien faire », en tuant son frère, c’est à dire en débarrassant le monde d’un impie. « L’ami » le persuade en effet du bien fondé de son meurtre et l’exhorte à continuer « le grand œuvre »… Son emprise est envoûtante et indéracinable…

C’est que « l’ami » en question ne manque ni d’arguments, ni de « charme », au sens le plus hypnotique du terme…

Le doute s’empare du lecteur quand il se rend compte que « l’ami » fomente des desseins grandioses, se sert de son pantin pour accomplir son funeste complot : détruire…et faire régner le mal. En un mot, braver Dieu…

Cet ouvrage, écrit sous forme de « mémoires », laisse la parole aux deux frères successivement. Celui qui sera victime et ne comprendra jamais la hargne tenace de son parent. Celui qui sera l’assassin et ne comprendra jamais que son cher « ami » n’est pas un prince étranger venu d’une contrée slave (comme il le croit), mais bien LE prince du Mal…


Du gothique à l’état pur, dans la belle langue du XIXè, rédigé par un Ecossais.

L’auteur ne prend pas parti. Il relate les faits et nul jugement moral n’est suggéré.

D’ailleurs, a t-on bien croisé le prince des ténèbres ? Un de ses soldats ?

Le doute persiste...



Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
 
James Hogg
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Miss Hogg and the Brontë murders
» James Gray
» Henry James
» James Morrow
» James Purefoy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique (XIXème siècle et antérieure)-
Sauter vers: