Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
-43%
Le deal à ne pas rater :
Grosse promo sur la Trottinette électrique GoRide Pro
199.99 € 349.99 €
Voir le deal

 

 L'homme qui voulait tuer Shelley de Giuseppe Conte

Aller en bas 
AuteurMessage
DViolante
Jurisfiction agent
DViolante


L'homme qui voulait tuer Shelley de Giuseppe Conte Empty
MessageSujet: L'homme qui voulait tuer Shelley de Giuseppe Conte   L'homme qui voulait tuer Shelley de Giuseppe Conte Icon_minitimeVen 31 Juil - 10:31

L'homme qui voulait tuer Shelley de Giuseppe Conte L-homme-qui-voulait-tuer-Shelley

Dans ma PAL depuis le Challenge Mary Shelley, j'ai enfin trouvé le temps de lire L'Homme qui voulait tuer Shelley de Giuseppe Conte

On connaît la triste fin de Percy Shelley, noyé en mer lors d'une tempête, le désespoir de Mary, qui conserva son cœur momifié dans son écritoire, jusqu'à la fin de sa vie. Giuseppe Conte tisse une formidable intrigue sur cette disparition.

Par la bouche d'un marin italien, le capitaine Angelo Medusei, qui a servi et combattu les anglais aux côtés de Napoléon, il nous décrit Shelley, qu'il appelle affectueusement "le Serpent". Sa manière de vivre, peu traditionnelle, provoque l'incompréhension à Lerici, petit village italien où il s'est installé avec ses proches. Il prône l'amour libre, la liberté, projette de créer avec Byron et Hunt un journal politique. Contrairement à lord Byron, très riche, il a peu de moyens, mais dépense sans compter. Il refuse de manger de la viande ou du sucre produit par des esclaves. Un personnage très moderne en somme...

Le capitaine Medusei, va faire sa connaissance un peu par hasard, en lui sauvant la vie, un soir où il manque de se noyer en se baignant au large, alors qu'il a toujours refusé d'apprendre à nager. Il se prend alors d'affection pour cet étrange anglais, si différent de ceux qu'il a combattus sur mer. Lorsqu'il apprend qu'il s'est noyé, avec ses deux compagnons, il est intrigué. Ce naufrage fait écho en lui, à celui qui a emporté son épouse, il y a plusieurs années de cela. Il décide alors d'en apprendre davantage et part pour Livourne d'où le navire était parti ce soir là, contre l'avis des marins du port. Il est accompagné de sa sœur Arianna, qui cherche à y retrouver l'anglais qui l'a séduite, puis délaissé sans prévenir...

Même si le lecteur connaît le "traître" depuis le début du roman, j'ai suivi avec intérêt cette enquête, qui a complété mes connaissances sur les derniers jours du poète. Ainsi les détails sur sa goélette nommée Don Juan, d'après une œuvre de Lord Byron, mais dont Shelley a cherché à effacer le nom et l'appelait Ariel. L'explication proposée par Conte, n'est pas sortie de son imagination, mais a été envisagée à l'époque, où des rumeurs couraient sur les causes possibles du naufrage, autres que la seule tempête.

Le récit est prenant. L'histoire personnelle de Medusei, intercalée à petites touches dans l'histoire, apporte un réel plus à l'ouvrage. Les lettres du "traître" qui se glissent au milieu du récit principal, ainsi que le chapitre final nous questionnent sur ses actes et permettent une fin ouverte comme je les aime tant. Je me suis attachée aux personnages et, happée par les évènements, j'ai eu du mal à lâcher le roman avant la fin...
Revenir en haut Aller en bas
 
L'homme qui voulait tuer Shelley de Giuseppe Conte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique (XIXème siècle et antérieure) :: Mary Shelley :: Les oeuvres dérivées-
Sauter vers: