Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez | 
 

 Curtain Call d'Anthony Quinn

Aller en bas 
AuteurMessage
Emy
Elizabethan actor
avatar


MessageSujet: Curtain Call d'Anthony Quinn   Dim 8 Mar - 19:19

J'ai ramené Curtain Call dans mes valises lors de mon dernier passage à Londres et c'est une lecture que j'ai beaucoup appréciée.


L'histoire commence alors que Nina Land, actrice du West End, interrompt accidentellement une tentative de meurtre dans un hôtel de Londres. N'étant pas censée se trouver là à ce moment précis, et surtout pas accompagnée d'un homme marié, elle décide de taire la scène avant de revenir sur sa décision : et si ce mystérieux agresseur était le "tie-pin killer" que la police ne parvient pas à arrêter ? En parallèle, nous faisons la connaissance de l'extravagant Jimmy Erskine, critique de théâtre réputé, égocentrique et désinvolte, avec un sérieux penchant pour la boisson et les escapades nocturnes en compagnie de jeunes hommes. Sa peur constante de vieillir le conduit à mener une vie toujours prête à basculer, et ça aurait déjà été le cas sans la bienveillance de Tom, son secrétaire, qui lui aussi cache un secret. Mais il est contraint de le partager avec Madeleine, cette même jeune femme venant d'échapper aux griffes de son agresseur grâce à l'intervention inattendue d'une jeune actrice...

J'aime beaucoup ces romans où les destins s'entremêlent, nous dressant le portrait d'un microcosme sociétal qu'il est particulièrement plaisant de suivre. Si le résumé du livre suggère une intrigue entièrement construite autour de la résolution d'un meurtre, il n'en est rien. Certes, la traque du tueur fait partie intégrante du livre, mais elle se révèle surtout être un prétexte à la rencontre de plusieurs personnages aux passifs et intérêts différents. Cela est dû au fait que nous ne suivons pas un enquêteur en particulier (qu'il soit policier ou amateur) mais bien une flopée de personnages touchés de près ou de loin par cette affaire. C'est pourquoi j'ai préféré ouvrir ce topic dans cette sous-catégorie, car à mon sens, on ne peut pas vraiment qualifier le roman de policier ou de cosy mystery (même si c'est ce que le résumé nous suggère).

Le point de vue de l'auteur est omniscient mais chacun des chapitres se concentre sur un personnage en particulier, nous permettant ainsi d'en apprendre plus sur ces derniers. Certains personnages sont plus creusés que d'autres. Pour ma part, j'ai particulièrement aimé suivre les pérégrinations de Jimmy, qui se révèle être un specimen du genre humain particulièrement réussi dans tout ce qu'il a de plus complexe, ne répondant à aucun qualificatif définitif et toujours sur le point de nous décevoir ou de nous attendrir.

Curtain call n'est pas qu'un roman à intrigue ou à personnages. C'est aussi un roman qui dresse le portrait d'une société particulière : celle du West-End londonien de la fin des années 30 et de tous les enjeux définissant ses acteurs. La gloire éphémère, la peur du lendemain, l'homosexualité, la prostitution de luxe ou encore le fascisme anglais de l'époque,... De façon générale, je dirais que le roman aborde la peur à différents niveaux car chacun des personnages est soumis à ce sentiment tout au long du roman. Jimmy a peur de vieillir et de perdre sa place dans la société, Nina a peur de ce qu'il adviendra d'elle lorsque sa pièce ne sera plus à l'affiche, Tom a peur de sa condition, Stephen, des sentiments qu'ils éprouvent de ce que ceux-ci sont susceptibles d'entrainer pour sa famille et sa carrière. Et Madeleine, elle, est terrifiée par le tueur auquel elle a échappé de justesse mais aussi par la rapidité avec laquelle elle s'est retrouvée là où elle est et de ce que demain lui apportera.

En résumé, je vous conseille vivement ce roman qui fut une superbe découverte pour moi. Alors que je n'en attendais pas plus qu'un cosy mystery, il s'est révélé être bien plus. Anthony Quinn a une plume délicieuse et addictive. Il fait planer une atmosphère angoissante bien particulière au-dessus de ses personnages, nous faisant nous interroger sans cesse sur la façon dont la tension dramatique va se dénouer.


Je vous laisse avec un passage sur le processus d'écriture critique qui a retenu mon attention :

"Jimmy read it through again.  He loved the way his prose fell into place. He was also rather sick of it. Forty-odd years of theatre-going, at least thirty of them spent writing about it, was bound to blunt your edges. True, with experience had come a certain godlike assurance: it was impossible to avoid the feeling that his critical verdicts were consistently and remarkably 'right'. What use in being a critic otherwise ? The problem was in finding different ways of saying the same thing over and over again (...). Reading through the proofs of his latest collection of reviews, he had been aghast at the way the same phrases - jokes - aperçus - infested his paragraphs like bothersome weeds (...). Change ? He would if he had the time. But he was too busy attending the plays, or reading the books, or writing half a dozen other articles at once to finesse every last word. Deadlines massed overhead each week, like ravens pecking on the roof. His memory, capacious as it was, couldn't always identify the same amusing 'jeu d'esprit' he had essayed six months before."

Est-ce que certains d'entre vous l'ont lu ? Je serais curieuse de connaître vos avis ou de savoir si le roman vous tente Smile
Je ne sais pas si le roman sera traduit, mais ça serait une belle initiative !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Curtain Call d'Anthony Quinn   Dim 8 Mar - 19:29

Je l'ai repéré aussi lors de mon dernier séjour londonien. Razz C'est simple, le roman était dans toutes les librairies, et particulièrement mis en valeur à Foyle's. J'ai bien failli repartir avec mais ma valise était déjà bien pleine ^^

Ce que tu en dis donne en tous cas très envie ! Ce livre semble bien plus riche qu'il ne le laissait paraître. J'aime beaucoup les cosy mysteries mais s'il est plus que ça, c'est encore mieux. Les thèmes qu'il aborde ont l'air passionnants.

Sinon, j'ai vu qu'il avait été adapté à la radio, mais je ne sais plus trop sur quelle chaîne ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emy
Elizabethan actor
avatar


MessageSujet: Re: Curtain Call d'Anthony Quinn   Dim 8 Mar - 19:31

Emjy a écrit:
Sinon, j'ai vu qu'il avait été adapté à la radio, mais je ne sais plus trop sur quelle chaîne ...

Oui, j'ai vu ça moi aussi, il y avait un macaron sur les livres le précisant. Je vais essayer de me renseigner à l'occasion Smile

En tout cas je suis curieuse de connaître ton avis si à tout hasard tu le lis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Curtain Call d'Anthony Quinn   Dim 8 Mar - 19:43

Moi aussi j'ai failli repartir avec! Je vais être raisonnable et attendre la sortie poche. En tout cas, ton avis donne très envie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Curtain Call d'Anthony Quinn   Dim 8 Mar - 19:47

Miss Virginia a écrit:
Je vais être raisonnable et attendre la sortie poche.
Je viens de voir qu'il sort le 3 septembre.

Sinon, j'ai oublié de dire que j'aime beaucoup la couverture Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shelbylee
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Curtain Call d'Anthony Quinn   Dim 8 Mar - 20:06

Il me tente énormément aussi, mais je vais peut-être attendre l'édition de poche, sauf si je le trouve dans les promos la prochaine fois que je vais à Londres.

C'est la BBC Radio 4 qui l'a adapté dans une série qui s'appelle Book at bedtime qui à l'air très très bien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Curtain Call d'Anthony Quinn   Dim 8 Mar - 21:07

Merci pour l'info Emjy!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emy
Elizabethan actor
avatar


MessageSujet: Re: Curtain Call d'Anthony Quinn   Dim 8 Mar - 21:39

Merci pour vos réponses. J'espère qu'il vous plaira autant qu'à moi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Curtain Call d'Anthony Quinn   Lun 15 Juin - 17:27

Le roman sort en poche le 18 juin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Curtain Call d'Anthony Quinn   Lun 15 Juin - 19:16

Ah chouette ! Je vais sûrement craquer

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shelbylee
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Curtain Call d'Anthony Quinn   Lun 15 Juin - 19:19

Moi aussi ! Il faut que je le note sur ma liste Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Curtain Call d'Anthony Quinn   Dim 27 Sep - 7:47

Ce roman n'est pour moi pas vraiment un roman policier. En effet, ceux qui s'attendent à un roman policier risquent d'être déçus, car s'il y a bien une enquête, celle-ci traîne plutôt en longueur, car le véritable propos du livre est de dépeindre le West End londonien de l'époque avec toutes ses problématiques: prostitution de luxe, homosexualité, fascisme... Et c'est ça qui m'a le plus intéressée dans ce roman.

C'est un roman assez sombre, à l'univers parfois un peu glauque, qui aborde le thème de la peur.
Les personnages sont assez fouillés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Curtain Call d'Anthony Quinn   Dim 27 Sep - 10:16

Merci pour ton avis !  Je le lirai sans doute mais j'ai une question : il est sorti en poche ou pas finalement ?
Le style n'est pas trop difficile ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Curtain Call d'Anthony Quinn   Dim 27 Sep - 11:48

Je l'ai lu en poche, et le style n'est pas difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Curtain Call d'Anthony Quinn   Dim 27 Sep - 17:18

Je n'arrive pas à trouver le livre en poche dans le commerce. C'est bien un petit format ? L'édition paperback que j'ai trouvée est grande ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Curtain Call d'Anthony Quinn   Dim 27 Sep - 17:39

Il est de la même taille que les Grantchester.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Curtain Call d'Anthony Quinn   Dim 27 Sep - 18:04

Ah ok, je vais essayer de le trouver alors !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Curtain Call d'Anthony Quinn   Dim 27 Sep - 18:19

Il y est sur Amazon. Je crois que je l'ai payé 8 ou 9 livres en Angleterre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Curtain Call d'Anthony Quinn   Dim 27 Sep - 18:29

Je ferai une petite commande bientôt je pense Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Curtain Call d'Anthony Quinn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Curtain Call d'Anthony Quinn
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Curtain Call Beta - Nouveau locker (xda)
» [Jeu vidéo] Call of Duty : modern Warfare 2, le premier jeu qui m'a choqué !
» Anthony Hope, "Le prisonnier de Zenda"
» 19 Bennett (Anthony Buckeridge) en BV des années 70
» Call of duty black ops

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique contemporaine - 1970 à nos jours-
Sauter vers: