Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ETB Zénith Suprême
Voir le deal

 

 The age of innocence de Martin Scorsese (1993)

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee



The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  Empty
MessageSujet: The age of innocence de Martin Scorsese (1993)    The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  Icon_minitimeVen 1 Mai - 13:44

The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  The_ag10

J'ai regardé The age of innocence à l'occasion du challenge des 100 ans du livre organisé par Mlle Kitty Arrow

Le film raconte l'histoire de Newland Archer (Daniel Day-Lewis), un jeune homme qui doit épouser May Welland (Winona Ryder), une jeune femme de la haute société new-yorkaise. Mais, il rencontre la cousine de May, la sulfureuse comtesse Olenska (Michelle Pfeiffer), séparée de son mari, qui vient trouver refuge auprès de sa famille aux Etats-Unis.

J'aime beaucoup la scène d'ouverture à l'opéra car dès le départ elle nous annonce que le film sera une tragédie.

Même si je trouve l'histoire de cette passion très belle, je dirai que ce n'est pas ce que j'apprécie le plus. J'aime la façon dont sont décrites les conventions (souvent absurdes) de la haute société new-yorkaise. Il y a ce qu'on doit faire et ce qu'on ne doit pas faire. Et si on ne respecte pas ses règles, c'est la mort sociale.

J'aime beaucoup d'ailleurs
Spoiler:

Les acteurs sont formidables. J'ai trouvé Daniel Day-Lewis absolument magnifique, tout en émotion contenu. Les femmes ne sont pas en reste, Michelle Pfeiffer et Winona Ryder sont formidables et tous les moindres petits rôles sont extrêmement bien interprétés.

Mais ce que j'ai surtout adoré c'est l'esthétique du film. Je pense que j'étais passée passée totalement à côté lors de mon premier visionnage, mais on croirait tous les plans du film sortis tout droit de différents tableaux en particulier ceux de Tissot.
Ou bien certaines peintures sont présentes sur les murs. Je me suis d'ailleurs bien amusée à essayer de reconnaître certains tableaux.  

The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  The_ag15

The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  320px-10

Au mur, on reconnaît Le bal de Tissot.

The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  The_ag16

The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  Show_a10

Sur le mur d'en face, on peut voir L'ambitieuse de Tissot.


The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  Thr_ag10

The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  Thm_to10

Ici on peut voir le tableau Trop tôt de Tissot.

The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  The_ag17

The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  Chut10

Un de mes plans préférés parce que je n'ai pas réalisé tout de suite qu'à gauche, ce n'était pas un tableau, mais un miroir. A droite, il s'agit de Chut ! de Tissot.




Il y en a 4 Tissot sur les murs. Mais, il y a aussi des Alma-Tadema, Khnopff, Bouguereau...

Mais, il y a aussi des scènes qui évoquent directement des tableaux.
Quand j'ai vu ça.
The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  The_ag12

J'ai tout de suite pensé à The Fair Toxophilites de Frith (d'autant plus que la peinture a été utilisée comme couverture du livre et que Newland s'appelle Archer).
The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  The_ag13

De même cette scène ne me fait pas penser à un tableau précis mais cela y ressemble.
The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  The_ag14

Il y a encore un lien avec la peinture (voulu ou non ? était-ce localisé dans le roman ?) puisque quand Newland se rend à Paris, il va dans la rue de la comtesse qui se situe rue Furstemberg, là où se situe le musée Delacroix.

_________________
The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  Master11


Dernière édition par Shelbylee le Ven 1 Mai - 18:54, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
LilyBart
Dingley Bell resident
LilyBart



The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  Empty
MessageSujet: Re: The age of innocence de Martin Scorsese (1993)    The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  Icon_minitimeVen 1 Mai - 15:21

C'est effectivement un très beau film. Et il est très fidèle au livre, ce qui me plait beaucoup. Et même si j'avais d'autres images en tête en lisant le roman (comme par exemple l'apparence des personnages principaux, que je voyais autrement), le résultat est plutôt fidèle à l'atmosphère du livre.

D'ailleurs la voix-off récite des passages repris mots pour mots du roman. Peut-être que l'utilisation de la voix-off paraît un peu ringarde, mais je pense que c'était le mieux qu'ils pouvaient faire pour donner au film la beauté et l'élégance qu'apportent la prose d'Edith Wharton.

Et comme tu le dis, l'esthétique du film est magnifique ! Et merci pour le parallèle entre la scène où May tire à l'arc et la couverture d'une des éditions du livre, la ressemblance est remarquable. Je trouve l'ensemble des costumes du film superbes The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  557349 C'est une de mes périodes préférées en termes de mode, et le rendu est admirable, on s'y croirait.

Shelbylee a écrit:
Même si je trouve l'histoire de cette passion très belle, je dirai que ce n'est pas ce que j'apprécie le plus. J'aime la façon dont sont décrites les conventions (souvent absurdes) de la haute société new-yorkaise. Il y a ce qu'on doit faire et ce qu'on ne doit pas faire. Et si on ne respecte pas ses règles, c'est la mort sociale

Je suis tout à fait d'accord avec toi, et je pense que c'est ça le thème principal du roman. Je dirais que c'est à travers son amour pour Ellen qu'Archer réalise progressivement l'artificialité du monde dans lequel il évolue, et qu'il désire de plus en plus s'en libérer. Mais ce que l'histoire montre c'est

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Dinah_Dinah
Ecrivain en herbe




The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  Empty
MessageSujet: Re: The age of innocence de Martin Scorsese (1993)    The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  Icon_minitimeSam 2 Mai - 21:01

C'est vraiment intéressant ce repérage des tableaux dans le film. Je n'y avais jamais fait attention et je n'avais jamais fait attention non plus au fait que le costume de May, dans la scène du tir à l'arc, est très manifestement inspiré de celui de la jeune femme du tableau de Frith, The Fair Toxophilites, qui orne une des éditions anglo-saxonne du roman que tu signales et que j'ai pourtant fréquentée !
Merci pour tes rapprochements éclairants Shelbylee  Smile

A propos de tableau, si tu te procures l'édition des Belles Lettres (que je ne peux que recommander), tu verras que celui de Reynolds, reproduit en couverture, n'a pas non plus été choisi au hasard, bien que pour des raisons évidemment différentes : il ne s'agit pas d'évoquer l'atmosphère de l'époque (puisque Reynolds est un peintre du XVIIIe), mais de faire référence à un artiste auquel Wharton elle-même fait allusion dans le roman et dont l'oeuvre peut éclairer le choix du titre The Age of innocence.

En tout cas, tu m'as donné envie de revoir le film en prêtant une plus grande attention aux décors et à la minutie de la reconstitution historique Wink
Revenir en haut Aller en bas
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee



The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  Empty
MessageSujet: Re: The age of innocence de Martin Scorsese (1993)    The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  Icon_minitimeSam 2 Mai - 21:21

@Dinah_Dinah : Merci pour ton explication sur le Reynolds.

D'ailleurs, je me suis demandée justement, si certains peintres n'étaient pas cités directement dans The Age.

Il me semble que dans The house of Mirth, elle citait Sargent, notamment au moment de la scène du tableau vivant, mais je ne suis plus sûre à 100 %.

Je me suis posée la question de ce choix de citer autant Tissot qui est français et pas américain, je n'ai pas trouvé de réponses, c'est pour cela que je me suis demandée si cela ne venait pas quelque part de Wharton.

J'ai encore quelques scènes de tableaux à ajouter mais j'étais limitée dans le nombre d'ajouts de photos Razz

J'hésite maintenant à lire le livre en VO en fait, je ne sais pas je vais voir. L'avantage est que j'ai l'édition en VO chez moi.

@LilyBart : j'aime beaucoup le procédé de la voix-off car en plus de citer Wharton, elle permet aussi d'expliquer quelques éléments (que cela ne se fait pas de traverser la pièce pour aller voir directement un autre homme).

_________________
The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  Master11
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance



The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  Empty
MessageSujet: Re: The age of innocence de Martin Scorsese (1993)    The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  Icon_minitimeDim 3 Mai - 9:01

Très intéressant ton avis Shelbylit et excellent paralllele entre les tableaux et les scènes du film. Ce n’est pas nouveau, qu’en terme de réalisation le cinéma empreinte aux peintres, cependant tu as clairement repéré les scènes et les toiles qui correspondent bravo à toi.

Wharton est une excellente romancière, ces personnages sont marquants, ces intrigues semblent parfois inexistantes et hop le petit détail et tout bascule, Ethan Frome est un chef d’oeuvre

Je connaissais ces tableaux sans connaître James Tissot, et depuis que j´ai vu le doc Arte ou l’oeuvre de ce peintre évolue quand il rencontre Kathleen Newton, divorcée, il se met à peindre en intérieur car cette relation le conduit à une forme de mort sociale. Si cela ne rappelle pas les histoires des romans de Wharton.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  Empty
MessageSujet: Re: The age of innocence de Martin Scorsese (1993)    The age of innocence de Martin Scorsese (1993)  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
The age of innocence de Martin Scorsese (1993)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Martin Scorsese et vous !
» The Departed (Les Infiltrés) de Martin Scorsese
» The Wolf of Wall Street, le nouveau Martin Scorsese
» Shutter Island, Dennis Lehane (Adaptation de Scorsese)
» Martin Page

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Littérature américaine (XIXème et antérieure) :: Edith Wharton-
Sauter vers: