Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
Le deal à ne pas rater :
Mangas Kazé : 2 achetés = 1 manga offert
Voir le deal

 

 La prisonnière du temps de Kate Morton

Aller en bas 
+2
Emjy
Fanny
6 participants
AuteurMessage
Fanny
Bookworm
Fanny



La prisonnière du temps de Kate Morton Empty
MessageSujet: Re: La prisonnière du temps de Kate Morton   La prisonnière du temps de Kate Morton Icon_minitimeJeu 13 Sep - 18:37

Le nouveau roman de Kate Morton sort au Royaume-Uni le 20 septembre. Je crois qu'il est sorti hier en Australie.

La prisonnière du temps de Kate Morton 91rh9i10

Citation :
n the summer of 1862, a group of young artists led by the passionate and talented Edward Radcliffe descends upon Birchwood Manor on the banks of the Upper Thames. Their plan: to spend a secluded summer month in a haze of inspiration and creativity. But by the time their stay is over, one woman has been shot dead while another has disappeared; a priceless heirloom is missing; and Edward Radcliffe’s life is in ruins.

Over one hundred and fifty years later, Elodie Winslow, a young archivist in London, uncovers a leather satchel containing two seemingly unrelated items: a sepia photograph of an arresting-looking woman in Victorian clothing, and an artist’s sketchbook containing the drawing of a twin-gabled house on the bend of a river.

Why does Birchwood Manor feel so familiar to Elodie? And who is the beautiful woman in the photograph? Will she ever give up her secrets?

Told by multiple voices across time, The Clockmaker’s Daughter is a story of murder, mystery and thievery, of art, love and loss. And flowing through its pages like a river, is the voice of a woman who stands outside time, whose name has been forgotten by history, but who has watched it all unfold: Birdie Bell, the clockmaker’s daughter.

_________________
La prisonnière du temps de Kate Morton Sans_t17
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



La prisonnière du temps de Kate Morton Empty
MessageSujet: Re: La prisonnière du temps de Kate Morton   La prisonnière du temps de Kate Morton Icon_minitimeJeu 13 Sep - 18:46

Merci pour l'info !

La blogueuse Miranda de Miranda's Notebook a beaucoup aimé ce roman, je crois même que c'est son préféré de l'auteur. Elle mettra d'ailleurs bientôt en ligne une interview de Kate Morton sur sa podcast Very Happy

_________________
La prisonnière du temps de Kate Morton 16482110
Revenir en haut Aller en bas
bookish love
Hogwarts marauder
bookish love



La prisonnière du temps de Kate Morton Empty
MessageSujet: Re: La prisonnière du temps de Kate Morton   La prisonnière du temps de Kate Morton Icon_minitimeSam 15 Sep - 18:36

Je suis fan de Kate Morton, que je n'ai lue qu'en français cela dit.
Il me semble que la couverture australienne est différente et je la trouve même plus jolie.
Revenir en haut Aller en bas
MIMI23
Ironic Dandy




La prisonnière du temps de Kate Morton Empty
MessageSujet: La prisonnière du temps de Kate Morton   La prisonnière du temps de Kate Morton Icon_minitimeDim 16 Sep - 7:17

bookish love a écrit:
Je suis fan de Kate Morton, que je n'ai lue qu'en français cela dit.
Il me semble que la couverture australienne est différente et je la trouve même plus jolie.

J'ai tout lu de Kate Morton et adore ces ambiances gothiques très british.
A quand la traduction de "Clockmaker's daughter" ?
Revenir en haut Aller en bas
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee



La prisonnière du temps de Kate Morton Empty
MessageSujet: Re: La prisonnière du temps de Kate Morton   La prisonnière du temps de Kate Morton Icon_minitimeDim 12 Avr - 8:37

Le poche devrait sortir le 28 mai.

Pour la petite histoire, j'attends ma réservation à la bibli depuis octobre Razz donc je crois que je me laisserai tenter par le poche.

_________________
La prisonnière du temps de Kate Morton Master11
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



La prisonnière du temps de Kate Morton Empty
MessageSujet: Re: La prisonnière du temps de Kate Morton   La prisonnière du temps de Kate Morton Icon_minitimeDim 12 Avr - 18:22

La couverture de l'édition poche (qui reprend celle de l'édition grand format) :

La prisonnière du temps de Kate Morton Pocket10

Citation :
Eté 1862. Edward Radcliffe, peintre talentueux, s'installe au Birchwood Manor, sur les rives de la Tamise, avec un groupe de jeunes disciples. A la fin de sa retraite, une femme a été tuée, une autre a disparu et sa vie est brisée. En 2017, Elodie Winslow, archiviste à Londres, trouve un portrait et des croquis anciens. Intriguée, elle enquête sur une passion d'un autre siècle.

Je l'aurais bien lu pendant le confinement ! Ca a l'air romanesque à souhait

_________________
La prisonnière du temps de Kate Morton 16482110
Revenir en haut Aller en bas
adtraviata
heroine in training
adtraviata



La prisonnière du temps de Kate Morton Empty
MessageSujet: Re: La prisonnière du temps de Kate Morton   La prisonnière du temps de Kate Morton Icon_minitimeJeu 20 Aoû - 13:31

La prisonnière du temps de Kate Morton 9782258115651ORI

Quatrième de couverture :

À l’été 1862, un groupe de jeunes peintres proches des Préraphaélites, menés par le talentueux Edward Radcliffe, s’installe à Birchwood Manor, sur les rives de la Tamise. Là, inspiré par sa muse, la sulfureuse Lily, Edward peint des toiles qui marqueront l’histoire de l’art. Mais à la fin de son séjour, une femme a été tuée, une autre a disparu, un inestimable diamant a été dérobé, et la vie d’Edward Radcliffe est en miettes.
2017. Elodie Winslow, jeune archiviste londonienne fiancée à un golden-boy ennuyeux, découvre dans une vieille sacoche deux objets sans lien apparent : le portrait sépia d’une femme à la beauté saisissante, en tenue victorienne, et un cahier de croquis contenant le dessin d’une demeure au bord de l’eau. Pourquoi cet endroit semble-t-il si familier à Elodie ? Et si son enquête l’aidait à percer le mystère de ses origines ?


Je n’ai pas pu résister à cette jolie couverture qui m’a permis de retrouver Kate Morton, dont j’avais beaucoup aimé Le jardin des secrets.

La Prisonnière du temps, c’est la narratrice de ce roman, du moins en partie : tandis qu’elle revient régulièrement nous conter son histoire, qui a commencé dans les années 1850 environ, et nous faire comprendre peu à peu le sens du titre, son récit est entrecoupé des histoires de Lucy, Ada, Leonard, Juliet, Tip, Elodie et bien sûr celle d’Edward Radcliffe, le peintre passionné qui a acheté Birchwood Manor. Cette maison est aussi l’héroïne du roman, une maison accueillante, lumineuse, remplie d’une secrète présence. Elle a marqué tous ceux qui l’ont habitée : le peintre et son modèle Lily Millington ; sa soeur Lucy qui en a hérité et en a fait un pensionnat pour jeunes filles, espérant élever leur condition par la science et la connaissance : Ada, une des pensionnaires venue d’Inde ; Leonard le biographe d’Edward Radcliffe ; Juliet, une journaliste qui s’est réfugiée à Birchwood Manor avec ses trois enfants suite au Blitz londonien ; Tip, son benjamin hypersensible ; et enfin Elodie, qui, en classant des archives reconnaît dans un carnet à dessin la maison dont sa mère (une violoncelliste célèbre morte tragiquement) peuplait les contes qu’elle offrait à sa fille le soir.

Dans ce nouveau roman, il y a tout ce qui fait la patte de Kate Morton : l’importance des lieux habités, les secrets de famille, les liens intergénérationnels, le voyage dans le temps, l’époque victorienne. J’avoue que ça aurait bien failli ne pas marcher cette fois car je sentais au début que la romancière était trop omnisciente, elle faisait un peu trop sentir que Elodie et la mystérieuse jeune femme dont elle trouve une photo ancienne étaient liées. Il me semblait aussi qu’elle voulait toucher à trop de sujets et qu’elle se dispersait. Mais je me suis laissée emporter finalement et j’ai dévoré le roman, appréciant particulièrement au passage le thème de la fratrie endeuillée et les destins d’Ada et de Juliet ainsi que les références artistiques aux débuts de la photographie.

« La nature, estimait Edward, devait être appréciée pour elle-même et non pas pour les richesses qu’elle procurait à ceux qui ne visaient qu’à l’exploiter. Opinion difficile à défendre, comme Thurston se plaisait à le souligner, pour un homme qui se préparait à jouir par le mariage d’une fortune amassée dans l’acier et les chemins de fer. L’ami de sa mère, M. John Ruskin, avait émis un avis plus sévère encore sur la question : la multiplication des chemins de fer dans les régions les plus reculées du monde était une folie bien digne des hommes. ‘Il faut être un idiot pour aimer à raccourcir le temps et l’espace, avait déclaré le grand homme en quittant la maison de Hampstead, quelques jours plus tôt. Le sage, lui, incline à les faire durer.’ «

« Je me suis postée dans l’escalier, devant la fenêtre qui donne sur le marronnier et, au-delà, sur ma vieille amie la Tamise. Je ne m’attends pas à ce que mon jeune visiteur revienne par ce chemin : contrairement à nombre d’autres visiteurs de Birchwood, il n’a pas d’affection pour la rivière. Il la regarde de temps en temps, comme on le ferait d’un tableau, toujours à distance et sans grand plaisir, je le crois. Je ne l’ai pas encore vu emprunter une barque et voguer. Non, c’est pour moi-même que je contemple la Tamise. Elle a traversé ma vie comme le sang qui irrigua mon corps. «

« La vérité dépend de la personne qui vous raconte l’histoire. »
Revenir en haut Aller en bas
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee



La prisonnière du temps de Kate Morton Empty
MessageSujet: Re: La prisonnière du temps de Kate Morton   La prisonnière du temps de Kate Morton Icon_minitimeJeu 20 Aoû - 15:15

Merci pour ton avis.
Par contre, est-ce que tu pourrais utiliser le moteur de recherche pour vérifier si le livre n'a pas déjà son topic plutôt que d'utiliser seulement le topic auteur ?
D'avance, merci.

_________________
La prisonnière du temps de Kate Morton Master11
Revenir en haut Aller en bas
adtraviata
heroine in training
adtraviata



La prisonnière du temps de Kate Morton Empty
MessageSujet: Re: La prisonnière du temps de Kate Morton   La prisonnière du temps de Kate Morton Icon_minitimeSam 22 Aoû - 15:54

Shelbylee a écrit:
Merci pour ton avis.
Par contre, est-ce que tu pourrais utiliser le moteur de recherche pour vérifier si le livre n'a pas déjà son topic plutôt que d'utiliser seulement le topic auteur ?
D'avance, merci.

Je crois avoir essayé mais c'est parfois compliqué de trouver...
Revenir en haut Aller en bas
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee



La prisonnière du temps de Kate Morton Empty
MessageSujet: Re: La prisonnière du temps de Kate Morton   La prisonnière du temps de Kate Morton Icon_minitimeLun 24 Aoû - 9:39

Le plus est de passer par le moteur de recherche en tapant le nom de l'auteur. Cela ne marche pas toujours, notamment pour Austen par exemple c'est un peu compliqué. Mais pour Morton, ça marche très bien.

_________________
La prisonnière du temps de Kate Morton Master11
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





La prisonnière du temps de Kate Morton Empty
MessageSujet: Re: La prisonnière du temps de Kate Morton   La prisonnière du temps de Kate Morton Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La prisonnière du temps de Kate Morton
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kate Morton
» L'enfant du lac de Kate Morton
» La scène des souvenirs de Kate Morton
» La prisonnière des Sargasses - Jean Rhys
» Le Temps de l'innocence

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and travel on :: Auteurs d'autres nationalités :: Cultures australienne et océanienne-
Sauter vers: