Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

 

 Le pin, les moineaux, et toi et moi – Katherine Mansfield

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Emjy
Bookworm
Emjy


Le pin, les moineaux, et toi et moi – Katherine Mansfield Empty
MessageSujet: Le pin, les moineaux, et toi et moi – Katherine Mansfield   Le pin, les moineaux, et toi et moi – Katherine Mansfield Icon_minitimeMer 19 Fév - 18:55

Ce très beau recueil de nouvelles aux pages toutes bleues et illustré de photographies vient de sortir chez le petit éditeur Les Chemins de fer. 

Le pin, les moineaux, et toi et moi – Katherine Mansfield E00b4410

Citation :
Aujourd’hui, les lecteurs anglo-saxons ont à leur disposition l’intégralité des nouvelles composées par Katherine Mansfield, c’est-à-dire beaucoup plus que les cinq recueils que les lecteurs français peuvent se procurer.
Le pin, les moineaux, et toi et moi, nouvelles inédites donne à lire les nouvelles publiées en revue du vivant de Katherine Mansfield et jamais traduites en français car non reprises en recueil. Indispensable à la compréhension tant de l’œuvre de cette auteure majeure qu’à celle du genre de la nouvelle-instant dont Katherine Mansfield est aujourd’hui considérée comme l’inventrice, le recueil regroupe vingt-neuf nouvelles, parues entre 1903 (elle a alors quinze ans) et 1917 – trente-deux si l’on ajoute les trois nouvelles anecdotiques mais symboliques qui sont reproduites en annexe et que l’enfant Kathleen Beauchamp publie entre neuf et onze ans dans le journal de son école.
Loin du seul lyrisme dans lequel on l’a souvent cantonnée, la prose de Katherine Mansfield y est tantôt poétique, tantôt théâtrale, tantôt pleinement satirique ; elle multiplie les registres et les tonalités, mélange les emprunts à l’histoire littéraire.
Dans la voix impalpable qui anime les nouvelles de Katherine Mansfield, quelque chose reste toujours en souffrance : une secrète obsession du temps et de la mort, la menace constante de la solitude ou de l’abandon, un cri sourd contre toute forme de violence, mais aussi les palpitations joyeuses du “moment de vie” lorsque celui-ci annule la fuite perpétuelle du présent : le rire d’un enfant, les mots réconfortants d’un parent ou d’un ami, le bruissement délicieux de la nature.
Le 3 février 1918, quelques mois après avoir publié la dernière nouvelle de ce recueil, dans une lettre restée célèbre, Katherine Mansfield fait part des deux forces agissantes à l’origine de son écriture : l’une “est la joie, la vraie joie”, celle qui lui permit si souvent d’écrire, et qu’elle tenta, sans relâche, “modestement” d’exprimer ; l’autre fut “un sens extrêmement profond du désespoir, le sentiment que tout est condamné au désastre”, un “cri contre la corruption”. C’est cette dualité que l’on trouvera dans bon nombre des nouvelles de ce recueil
Le lecteur de ces inédits découvrira ainsi, ou redécouvrira, le génie de Katherine Mansfield lorsqu’elle donne la parole aux enfants : cet incroyable façonnage de la langue, de son rythme, de son lexique, de ses torsions enfantines magiques. Mais il découvrira ailleurs, comme en contrepoint, la veine tout à la fois réaliste et satirique de Mansfield qui s’avère être un des aspects centraux de son œuvre, une arme littéraire irrésistible contre la domination impérialiste et masculine, l’utilisation des clichés, le prêt-à-penser, l’assujettissement aux codes de l’élitisme culturel et du rapport amoureux.
La postface d’Anne Besnault, professeure à l’université de Rouen et spécialiste de Katherine Mansfield, resitue pleinement l’enjeu du présent recueil dans son oeuvre et dans l’histoire littéraire si riche des années 1910-1920.

_________________
Le pin, les moineaux, et toi et moi – Katherine Mansfield Ban13
Revenir en haut Aller en bas
Titine75
Helstone rose
Titine75


Le pin, les moineaux, et toi et moi – Katherine Mansfield Empty
MessageSujet: Re: Le pin, les moineaux, et toi et moi – Katherine Mansfield   Le pin, les moineaux, et toi et moi – Katherine Mansfield Icon_minitimeJeu 20 Fév - 8:11

Je n'ai pas encore craqué mais mon petit doigt me dit que cela ne saurait tarder !!! L'objet est vraiment splendide et rien que pour ça, je trouve qu'il faut soutenir cette petite maison d'édition.
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


Le pin, les moineaux, et toi et moi – Katherine Mansfield Empty
MessageSujet: Re: Le pin, les moineaux, et toi et moi – Katherine Mansfield   Le pin, les moineaux, et toi et moi – Katherine Mansfield Icon_minitimeSam 9 Jan - 21:26

Suite discussion avec ma libraire, je l´ai commandé Razz
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Le pin, les moineaux, et toi et moi – Katherine Mansfield Empty
MessageSujet: Re: Le pin, les moineaux, et toi et moi – Katherine Mansfield   Le pin, les moineaux, et toi et moi – Katherine Mansfield Icon_minitimeDim 10 Jan - 16:42

Constance a écrit:
Suite discussion avec ma libraire, je l´ai commandé Razz
Super ! Elle t'a dit quoi ?

_________________
Le pin, les moineaux, et toi et moi – Katherine Mansfield Ban13
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


Le pin, les moineaux, et toi et moi – Katherine Mansfield Empty
MessageSujet: Re: Le pin, les moineaux, et toi et moi – Katherine Mansfield   Le pin, les moineaux, et toi et moi – Katherine Mansfield Icon_minitimeMar 12 Jan - 20:51

Emjy a écrit:
Constance a écrit:
Suite discussion avec ma libraire, je l´ai commandé Razz
Super ! Elle t'a dit quoi ?

Excellente écrivaine, à lire absolument...
Très belle édition et très beau texte. J’etais Sûre de le trouver sur le forum, la couverture m’avait marquée.
J’avais complètement oublié le titre du recueil que tu avais présenté, Amour Intrépide.

Ma libraire m’a aussi recommandé son journal, édition Folio mais épuisé, il se trouve en biblio.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le pin, les moineaux, et toi et moi – Katherine Mansfield Empty
MessageSujet: Re: Le pin, les moineaux, et toi et moi – Katherine Mansfield   Le pin, les moineaux, et toi et moi – Katherine Mansfield Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le pin, les moineaux, et toi et moi – Katherine Mansfield
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique contemporaine - 1900-1970-
Sauter vers: