Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
-40%
Le deal à ne pas rater :
TOSHIBA 55UA4B63DG – TV LED 4K UHD 55 » à 369,99€
369.99 € 620.54 €
Voir le deal

 

 Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe

Aller en bas 
+7
Constance
Anne Dashwood
Shelbylee
Rebus
AnGee
Elwing
Emjy
11 participants
AuteurMessage
Emjy
Bookworm
Emjy



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeJeu 21 Jan - 19:15

Cet ouvrage sortira dans la fameuse collection A Vingt Ans du Diable Vauvert le 8 avril.

Citation :
Récit de la jeunesse sage des trois soeurs Brontë, Charlotte, Emily et Anne, filles d'un révérend dans le village de Haworth. Leur enfance est marquée par le deuil et leur environnement est limité au presbytère et aux collines du Yorkshire. Pourtant, toutes trois disposent d'aptitudes à inventer des mondes imaginaires et des héroïnes féministes qui bouleversent la littérature.

_________________
Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe 16482110


Dernière édition par Emjy le Lun 20 Avr - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeMer 10 Fév - 14:07

La couverture :

Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe 41vvzAYKwbL

L'auteur en parle de manière intéressante ici : Arrow

_________________
Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe 16482110


Dernière édition par Emjy le Lun 20 Avr - 17:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elwing
Reindeer Jumper
Elwing



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeMer 10 Fév - 14:21

Merci pour l'info. Ça a l'air très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
AnGee
Bookworm
AnGee



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeMer 10 Fév - 17:04

Je n'aime pas du tout la couverture, mais le livre a l'air intéressant!
Revenir en haut Aller en bas
Rebus
Star-crossed lover
Rebus



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeMer 10 Fév - 20:08

Très tentant en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeJeu 11 Fév - 14:42

L'auteur sait donner envie !

_________________
Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Master11
Revenir en haut Aller en bas
Anne Dashwood
Elizabethan actor
Anne Dashwood



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeVen 12 Fév - 11:23

Très tentant en effet!!

....sauf que je ne suis pas du tout d'accord avec son assertion désignant Emily comme seule auteure d'un "chef d'oeuvre de la littérature universelle"... bon je n'aime pas Wuthering Heights, même si je reconnais que c'est un chef d'oeuvre, mais Jane Eyre dans l'histoire? Is it less of a masterpiece???... I don't think so!
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeVen 12 Fév - 13:11

C'est vrai que c'est quelque chose qu'on lit beaucoup.

_________________
Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe 16482110
Revenir en haut Aller en bas
AnGee
Bookworm
AnGee



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeVen 12 Fév - 16:02

Anne Dashwood a écrit:
Très tentant en effet!!

....sauf que je ne suis pas du tout d'accord avec son assertion désignant Emily comme seule auteure d'un "chef d'oeuvre de la littérature universelle"... bon je n'aime pas Wuthering Heights, même si je reconnais que c'est un chef d'oeuvre, mais Jane Eyre dans l'histoire? Is it less of a masterpiece???... I don't think so!

Je n'avais pas fait attention à cet élément, mais en effet, je suis d'accord avec toi. Je préfère Wuthering Heights à Jane Eyre, que j'adore aussi, et je ne comprends pourquoi Jane Eyre ne serait pas un chef d'oeuvre scratch
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeDim 24 Avr - 16:52

J’ai dévoré cette biographie et je l'ai beaucoup aimée. Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe 557349
L’ouvrage se lit comme un récit d’initiation. L’auteur retrace par petites touches, et à travers des chapitres relativement courts, la jeunesse des sœurs Brontë. Le 1er chapitre, sobrement intitulé Départ, s’ouvre sur le moment où Charlotte s’apprête à prendre son indépendance (indépendance toute relative car elle reste une jeune femme de l’Angleterre victorienne), en quittant le presbytère familiale pour l’école pour jeunes filles dans laquelle elle va enseigner. A partir de cet évènement, premier vrai point de rupture du récit, l’auteur tisse une histoire intime de la famille Brontë et porte un regard pénétrant sur leur environnement, leurs sources d’inspiration et leur fort désir d’écrire, pourtant frustré par leur statut et leur place dans la société.
L’ouvrage revient sur leurs premiers écrits, inspirés des étranges univers qu’ils ont imaginés (Angria pour Charlotte et Branwell et Gondal pour Emily et Anne), leurs relations familiales, leurs désirs les plus intimes, qui souvent se contredisent.  Alors que Charlotte cherche à trouver une profession et à quitter le presbytère, Emily, elle, n’est satisfaite que lorsqu’elle peut rester sur ses terres, et parcourir la lande. L’auteur évoque bien sûr les principaux évènements qui ont jalonné la vie de la famille : le séjour à Bruxelles, l’amour contrarié que Charlotte a voué à son professeur, les aléas de la vie de gouvernante d’Anne, le scandale lié à la liaison adultère de Branwell et bien sûr, l’histoire de la publication des romans.
Dans l’épilogue, l’auteur s’interroge sur la postérité de l’œuvre des sœurs. Ce qu’il dit de l’œuvre d’Anne est touchant. Il évoque sa dualité, elle est à son image : toute en retenue et en équilibre mais aussi forte et passionnée (ce qu’elle doit peut-être à Emily, la sœur dont elle était sans doute la plus proche). En témoigne le réalisme engagé dont elle fait preuve dans The Tenant of Wildfell Hall.
L’auteur note aussi évidemment la profonde singularité de l’œuvre d’Emily. « C’est une œuvre qui a la force des tragédies antiques et des grands mythes fondateurs »
L’auteur, en décrivant la tragédie de Wuthering Heights, écrit qu’il s’agit d »un condensé de « bruit et de fureur » que seuls la mort et le temps qui passe parviennent à endiguer ».
"Sur les landes de Haworth, Emily est partie à la conquête de son âme, indifférente à la gloire et au bourdonnement des critiques. Et c’est bien son âme qu’elle a placée dans ce roman étrange et dans ses poèmes".
L’auteur dresse des portraits de jeunes femmes  tour à tour déterminées, vulnérables, passionnées, brillantes. Sous la plume de Stéphane Labbe, Charlotte, Emily et Anne nous apparaissent très distinctement, même si leur génie garde une part de mystère (et c’est tant mieux). Au delà de son aspect purement documentaire, l’ouvrage se savoure comme un récit vibrant et palpitant, porté par un vrai sens de la mise en scène et de la construction et une très belle écriture. Les personnalités et le destin des trois sœurs s’y révèlent absolument captivants.
Cet ouvrage est le premier de la collection « A vingt ans » paru au Diable Vauvert que je découvre mais ce ne sera certainement pas le dernier. Celui sur George Sand, paru à la même date, me fait très envie aussi Very Happy

_________________
Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe 16482110


Dernière édition par Emjy le Dim 24 Avr - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeDim 24 Avr - 18:48

Merci pour ton avis, je pense me laisser tenter !

_________________
Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Master11
Revenir en haut Aller en bas
Rebus
Star-crossed lover
Rebus



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeLun 25 Avr - 11:55

Merci pour ton avis très tentant, c'est commandé. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeLun 25 Avr - 16:31

Merci Emjy pour ton avis j'ai téléchargé l'ouvrage, je compte bien m'y attaquer prochainement
Revenir en haut Aller en bas
AnGee
Bookworm
AnGee



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeLun 25 Avr - 16:35

Merci pour ton avis enthousiaste Emjy, je le note Smile
Revenir en haut Aller en bas
Fanny
Bookworm
Fanny



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeLun 25 Avr - 16:58

Je pense le lire pour le challenge parce que franchement il a l'air excellent. Merci Emjy!

_________________
Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Sans_t17
Revenir en haut Aller en bas
DViolante
Ironic Dandy
DViolante



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeLun 16 Mai - 13:54

Je me le suis fait offrir pour mon anniversaire study
Personnellement je préfère aussi les Hauts de Hurlevent  à Jane Eyre..


Dernière édition par DViolante le Lun 16 Mai - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeLun 16 Mai - 15:11

Merci pour ton avis Emjy. Ce livre me tente beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeLun 16 Mai - 17:03

@ Miss Virginia : Ce livre te plaira à coup sûr ! Wink

_________________
Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe 16482110
Revenir en haut Aller en bas
Rebus
Star-crossed lover
Rebus



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeMer 25 Mai - 14:06

Je l'ai lu il y a déjà 2/3 semaines, j'ai beaucoup beaucoup aimé.

A partir des évènements marquant la courte vie de Charlotte, d'Emily et d'Anne, Stéphane Labbé nous parle des relations familiales de cette célèbre fratrie très vite frappée par le deuil, du rapport au père et au frère, et de leur rapport si particulier à l'écriture.
3 soeurs au caractère dissemblable mais passionné : Charlotte, la plus déterminée, Emily, la plus exaltée, et Anne, la plus discrète.
Stéphane Labbé revient sur leur éducation, riche et libre, sur la difficulté d'être une femme à cette époque, et qui plus est une femme qui aspire à écrire. On retrouve dans cette biographie l'atmosphère particulière et mystérieuse qui entoure les Brontë.
On sent nettement que l'auteur est un admirateur d'Emily et du récit enfiévré et atypique des Hauts de Hurlevent, on pourrait donc parfois sentir un léger parti pris face aux écrits des autres soeurs, sans que cela soit toutefois gênant.
C'est un ouvrage bien documenté, très bien écrit. J'ai pris beaucoup de plaisir à le lire et à parcourir un bout de chemin dans ces landes si sauvages du Yorkshire.
Revenir en haut Aller en bas
DViolante
Ironic Dandy
DViolante



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeJeu 14 Juil - 14:26

Je viens de terminer l'ouvrage qui se lit comme un roman et retrace bien la vie au presbytère et les voyages des soeurs Brontë. Pour avoir lu auparavant Quand j'étais Jane Eyre , avoir visionné le film de Téchiné Les soeurs Brontë et lu pas mal d'articles sur le sujet, je dirais que le livre n'apporte pas de "scoop", mais nous donne des clefs pour comprendre un peu mieux les écrits de chacune des soeurs et également pourquoi Branwell, qui se prénommait Patrick, comme leur père et qu'on nomme par le nom de jeune fille de leur mère, a eu du mal à se créer une identité propre.
Chouchouté par ses soeurs, son père et sa tante, il n'avait rien à prouver, contrairement aux filles, qui ne recevant pas d'argent de leur père, ont du travailler pour gagner de quoi entretenir la maison et leur rêve de publication.
Les liens qui existaient entre frères et soeurs, les préférences, les jalousies sont mis à jour et peuvent expliquer, d'après l'auteur, pourquoi Anne est moins connue et son oeuvre moins lue que celle des deux autres.
J'ai beaucoup apprécié également la chronologie qui suit ainsi que les bibliographie et filmographie.

Ma prochaine lecture biographique des Brontë sera celle de Daphné Du Maurier sur Branwell...
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeJeu 14 Juil - 17:29

Merci pour ton avis ! Very Happy

Citation :
Les liens qui existaient entre frères et soeurs, les préférences, les jalousies sont mis à jour et peuvent expliquer, d'après l'auteur, pourquoi Anne est moins connue et son oeuvre moins lue que celle des deux autres.
J'ai apprécié cette partie. Et toi, t'a-t-elle convaincue ?
Considères-tu toi aussi qu'Emily est le génie (et le poète) de la famille ?

_________________
Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe 16482110
Revenir en haut Aller en bas
DViolante
Ironic Dandy
DViolante



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeJeu 14 Juil - 18:36

Emjy a écrit:
Merci pour ton avis !  Very Happy

Citation :
Les liens qui existaient entre frères et soeurs, les préférences, les jalousies sont mis à jour et peuvent expliquer, d'après l'auteur, pourquoi Anne est moins connue et son oeuvre moins lue que celle des deux autres.
J'ai apprécié cette partie. Et toi, t'a-t-elle convaincue ?
Considères-tu toi aussi qu'Emily est le génie (et le poète) de la famille ?

J'avoue que j'ai une très grosse préférence pour Emily, sa personnalité et les Hauts de Hurlevent, étaient un vrai coup de cœur quand je l'ai lu...

Par contre j'ai été étonnée d'apprendre que Charlotte aurait pu ainsi jouer sur la réputation de Anne... Je n'avais pas vraiment percuté jusque là qu'elle avait participé à l'édition, réédition et préface des romans de ses sœurs après leur mort...
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeJeu 14 Juil - 18:47

Oui, c'est un aspect que j'ignorais également. J'espère qu'il sera davantage traité dans la biographie de Charlotte que je compte lire pour le challenge (celle de Claire Harman).
Charlotte semblait être une femme très déterminée. Quand on voit à quel point elle était engagée dans la publication de ses œuvres (bien plus que ses sœurs et surtout d'Emily, qui était très récalcitrante au début), je n'ai finalement pas été étonnée de la voir tout aussi impliquée dans le travail éditorial après leur mort (et donc sur la postérité de leurs œuvres).

_________________
Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe 16482110
Revenir en haut Aller en bas
Mellana
gothic novel reader
Mellana



Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitimeDim 30 Jan - 16:35

J'ai lu cette biographie il y a 2 ans maintenant, et j'ai vraiment bien aimé. Je savais déjà la plupart des éléments qui y sont rapportés, d'autant que l'œuvre est assez succincte, mais j'ai quand même lu des choses intéressantes.

L'auteur appuie plus sur les origines irlandaises du père que ce que j'ai lu jusqu'à présent : même s'il ne s'attarde pas sur le sujet, il prend le temps de rappeler l'importance de la différence de religion entre Irlande et Angleterre, et le peu de considération des Anglais pour les Irlandais. Il aborde également le changement de nom de famille de Patrick : d'abord Brante à son inscription à l'université, puis Bronte, avant d'ajouter seulement plus tard le fameux tréma en hommage au duc de Wellington.
L'auteur renoue avec une vieille tradition de biographie des Brontë et le père est à nouveau décrit comme distant avec ses enfants, et la tante comme froide.

Il suggère que Charlotte serait entrée en compétition avec son frère pour l'affection de leur père. Étant donné que le révérend fondait beaucoup d'espoirs sur son héritier et faisait lui-même son éducation, c'est une hypothèse qui ne me paraît pas aberrante, et ce d'autant plus quand on connaît le caractère volontaire et ambitieux de Charlotte. D'ailleurs à propos de la relation de Charlotte et son frère, Stéphane Labbé met le doigt sur un détail qui ne m'avait pas frappée auparavant : c'est la sévérité dont elle fait preuve envers lui concernant son aventure avec une femme mariée, sachant qu'elle-même a plus qu'activement recherché l'amour de Constantin Héger, lors même qu'il ne lui donnait aucun encouragement. Il est vrai que ça ne manque pas de sel Laughing .
Pour en revenir à son ambition, c'est quelque chose qui m'a particulièrement marquée à ma lecture. Elle a donné l'impulsion à tous les projets communs : ouverture d'une école, séjour en Belgique pour parfaire le français, publication des poèmes puis publication des romans et ne s'est jamais découragée malgré les échecs successifs. Elle ne doute également pas de son talent pour l'écriture : elle a beau louer la qualité de la poésie d'Emily, elle réserve tout de même plus de la moitié du recueil commun à ses vers.
Toujours à propos de Charlotte, j'ai appris quelques anecdotes encore. Comme le fait qu'elle ait été démasquée en tant qu'auteur à cause de son vocabulaire et de ses expressions typiques de la région de Haworth : c'est un natif du lieu qui s'en est rendu compte et qui a déduit qu'elle était la seule personne là-bas susceptible d'avoir écrit un roman (du fait de son éducation). Elle a été également demandée en mariage par un vicaire irlandais du nom de David Bryce, doté du sens de l'humour et d'une conversation enjouée, dont je n'avais pas entendu parler auparavant. Finalement je me dis qu'elle a eu pas mal de succès Charlotte, malgré son physique qu'elle considérait elle-même comme ingrat.

L'auteur est de ceux qui rendent justice à Anne. Il milite en faveur de sa réhabilitation : il souligne la qualité de son œuvre, bien que très différente de celles de ses sœurs, et il avance des hypothèses pour expliquer qu'elle ait été mise en arrière après sa mort. Il se demande en effet si sa proximité affective avec Emily n'aurait pas causé la jalousie de Charlotte.
Il fait également remarquer l'audace et la modernité de son intrigue lorsque dans son deuxième roman l'héroïne quitte son mari abusif. En cela elle s'est sûrement appuyée sur un épisode réel, lorsque l'épouse d'un recteur violent vient chercher conseil auprès de Patrick Brontë et que ce dernier, contre tout attente compte tenu des mœurs de l'époque, lui conseille de partir.

Enfin le biographe propose des anecdotes très intéressantes concernant Emily.
Le professeur Héger avait été frappé par son génie, sa raison puissante et sa volonté impérieuse. Selon lui, si elle avait écrit, sa narration aurait dominé le lecteur. On peut dire qu'il a été particulièrement clairvoyant au vu du futur d'Emily.
L'auteur aborde aussi les sources d'inspiration de l'autrice. Il y a eu par exemple le manoir de High Sunderland, qui a servi de modèle à Wuthering Heights, mais moins connu, Ponden House l'a inspirée pour la demeure des Linton. Le manoir datait du 17ème siècle et Emily et Anne avaient coutume de s'y rendre à la nuit tombée pour regarder par les fenêtres : la scène est exactement similaire à celle du roman dans laquelle Cathy et Heathcliff espionnent les Linton. Il insiste particulièrement sur le rapport d'Emily à la lande (j'ai beaucoup aimé ces passages Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe 312935 ) et soulève d'ailleurs l'hypothèse que dans Wuthering Heights, Cathy se condamne elle-même à un destin fatal en épousant Edgar ; non seulement parce qu'elle cause une rupture avec Heathcliff, mais surtout avec la lande : égarée par les séductions de la société, elle oublie l'essentiel et refoule ses aspirations les plus profondes.
En cela et en d'autres aspects, Wuthering Heights donne l'impression d'assister à une tragédie grecque : énigmatique et profond, condensé de bruit et de fureur. C'est une œuvre qui a la force des grandes tragédies antiques et des grands mythes fondateurs. C'est exactement mon ressenti et l'auteur met les mots juste dessus.

Charlotte en revanche ne saisit pas la dimension mystique et visionnaire de l'œuvre d'Emily, l'audace de l'intrigue de Wuthering Heights : malgré son admiration pour sa sœur et sont talent, elle ne parle que de la rusticité du roman et de son attachement aux terres du Yorkshire. Elle passe ainsi à côté de la majeure partie du roman et fait peut-être même fausse route : pour Virginia Woolf, il est clair que ce n'est pas une œuvre autobiographique, mais d'un ordre bien plus général.
Pour en finir à propos d'Emily, on peut s'interroger sur la légende bâtie à son sujet : cette dernière n'a-t-elle pas été construite ou du moins exagérée pour la glorifier ? Elle ressemble à un personnage de roman, sauvage, solitaire et dure au mal. Il y a sûrement une large part de vrai, mais certaines anecdotes lui prêtent une psychologie tellement conforme à celle qu'on attendrait de l'autrice de Wuthering Heights (en conformité avec l'univers dur et violent qui y est décrit), qu'on pourrait en douter.

La biographie se penche sur le rapport différent des sœurs à la moralité, c'était d'ailleurs une réflexion que je m'étais faite lorsque j'avais commencé à connaître leurs vies. Elles vivaient toutes dans une société extrêmement rigide, chrétienne et moraliste, élevées par un père pasteur et une tante méthodiste, mais cette moralité s'est exprimée en chacune de façon tellement différente et pourtant sincère que c'en est incroyable.
Charlotte par exemple reste enfermée dans le carcan moral et religieux de son époque : malgré quelques critiques sur les quelques libertés qu'elle a prises avec l'étiquette dans Jane Eyre, globalement son roman a été plébiscité par toute la société anglaise de l’époque, qui n'y voyait pas de manquement aux convenances.
Anne a fait l'objet de nombreuses critiques avec Wildfell Hall, où une épouse quitte son mari violent et alcoolique à une époque où elle n'en avait pas le droit.
Quant à Emily, nul besoin de rappeler le rejet et les diatribes enflammées qu'a entraînées son roman lors de sa parution.
Tout ceci fait dire à l'auteur que, peut-être, Charlotte était en quête de respectabilité car voulant être reconnue dans la bonne société, qu'Emily se montre indifférente aux futilités morales victoriennes comme une véritable païenne, et qu'Anne, plus proche de la charité chrétienne que du stoïcisme anglais, se soucie de faire ce qui est bien avant des convenances.

La biographie se termine sur une réflexion intéressante : Branwell avait a priori tous les talents pour réussir dans la société, mais il se serait dissipé en futilités sous l'effet de la pression que faisaient peser sur lui les espoirs de sa famille. A contrario, ses trois sœurs, libres de cette pression et personne n'attendant d'elles qu'elles réussissent, ont réussi.


En matière de défauts, la chronologie n'est ni linéaire ni claire : les retours en arrière ne sont pas toujours indiqués. C'est assez difficile à suivre pour un lecteur averti des Brontë, pour un néophyte ça doit être confus.
L'auteur hésite aussi trop entre la biographie "classique" et l'interprétation au travers de prismes, c'est dommage qu'il n'ait pas pris de parti.
En dehors de ça, c'était une bonne lecture, intéressante et concise.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Empty
MessageSujet: Re: Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe   Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les talentueuses soeurs Brontë
» Une photographie des soeurs Brontë ?
» Les soeurs Brontë à Bruxelles de Helen MacEwan
» Quel est votre roman préféré des soeurs Brontë ?
» Les soeurs Brontë de Jean-Pierre Ohl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Charlotte, Emily et Anne Brontë :: La famille Brontë-
Sauter vers: