Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

 

 Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Diana
Bookworm
Diana


Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf Empty
MessageSujet: Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf   Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf Icon_minitimeDim 16 Aoû - 17:15

Alors que je suis à l'année 1927 du journal de Virginia Woolf, je me permets d'ouvrir un topic sur cette oeuvre.
Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf 9782234060302FS
Comme le dit Quentin Bell (neveu de Virginia Woolf et second fils de sa soeur Vanessa Bell) dans l'introduction : Cet ouvrage est le dernier des grands livres de Virginia Woolf à être présenté au public. En le qualifiant de grand livre, je ne veux pas seulement signalr qu'il s'agit d'un ouvrage volumineux, d'une importance historique et biographique essentielle, mais aussi que, considéré dans son ensemble, il constitue un chef d’œuvre

Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf Virginia-woolf-1

Je ne peux qu'approuver Quentin Bell sur ce point.
Le journal de Virginia Woolf est un tout. Commencé par Virginia Woolf dans le but, un jour, de s'en servir pour écrire une autobiographie, il regroupe toutes ses pensées: sa vie avec son mari Leonard Woolf, sa santé, ses dépressions, ses "exils " à la campagne, loin de Londres, pour se remettre en forme et sa relation avec sa soeur.

Il est également une base pour l'écriture de ses romans, puisqu'elle note dans ce journal, au fil des années, des idées de livres et l'on suit avec fascination l'évolution de ses livres. On ne peut qu'être ému de lire Virginia Woolf parler de Mrs Dalloway en espérant qu'elle n'a pas mis trop de folie dans ce livre.

Il y a, en plus de l'écriture des ses livres, ses très nombreuses contributions dans les journaux puisque Virginia Woolf gagnait principalement sa vie avec la Hogwarth press, la petite maison d'édition qu'elle a crée avec son mari, et les nombreux articles littéraires et  critiques de livres qu'elle faisait.

Enfin, ce journal nous permet de nous rendre compte de l'importance de sa vie sociale, puisque les membres de Bloomsbury, même si la plupart son mariés, vivent à la campagne ou sont éloignés géographiquement d'elle, ne s'éloignent jamais bien longtemps.
Le journal est rempli de notation sur la réception et l'envoi de lettres, de diner, de sorties théâtrale avec ses amis, son amitié indéfectible envers Lytton Strachey et Clive Bell et sa relation emprunte de jalousie et d'admiration  avec les autres écrivains du groupe.

Il nous permets de voir évoluer d'autres artistes (EM Forster notamment), TS Eliot et  elle parle de ses rencontres avec Thomas Hardy, Haldous Huxley etc...et écrit sur sa vie en général.

Une des surprises du livre (du moins pour moi) fut de découvrir à quelle point Virginia Woolf est irrémédiablement snob, à un point que cela en est hilarant.  Razz
Il faut la lire en 1918 écrire comment elle méprise les gens qui osent , dans la rue, se réjouir de la fin de la première guerre mondiale Wink  ou comment elle parle avec un brin de condescendance des domestiques.

Ce journal est surtout très touchant concernant ses relations avec les membres de Bloomsbury qui forment une vraie famille élargie.
Ce passage écrit le 27 novembre 1925 m'a beaucoup émue:

Citation :
Les gens meurent. Madge est morte et cela ne me tire aucune larme.Mais quand même, il est vrai qu'il suffirait que six personnes meurent pour que ma vie soit finie, ou plus exactement pour que je sois tellement réduite à rien que même si je continuais à vivre je n'y aurais aucun goût.
Imaginez que Leonard, Nessa, Duncan, Lytton, Clive et Morgan* soient tous morts!"

*Morgan est EM Forster

Avez-vous lu ce journal?

_________________
Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf 1632329029-dune-all-caracters-2
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf Empty
MessageSujet: Re: Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf   Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf Icon_minitimeDim 16 Aoû - 18:24

Tu parles magnifiquement de ce livre, Diana. Je ne suis pas une grande amatrice de Woolf, mais tu me donnes envie de le lire.
Revenir en haut Aller en bas
Fanny
Bookworm
Fanny


Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf Empty
MessageSujet: Re: Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf   Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf Icon_minitimeDim 16 Aoû - 18:43

Merci pour cette belle présentation. Comme le dit si bien Akina, tu donnes envie. Je suis en pleine découverte de Virginia Woolf et de son entourage. J'aimerais donc découvrir ce journal qui doit être vraiment enrichissant sur le sujet. Par contre il  n'a pas l'air facile à trouver...

_________________
Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf Sans_t17
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf Empty
MessageSujet: Re: Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf   Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf Icon_minitimeDim 16 Aoû - 21:47

Akina a écrit:
Tu parles magnifiquement de ce livre, Diana. Je ne suis pas une grande amatrice de Woolf, mais tu me donnes envie de le lire.

Tant mieux, ce journal est captivant Very Happy

@Fanny
Citation :
Par contre il  n'a pas l'air facile à trouver...
Oui, apparemment, le journal intégral que j'ai acheté il y a quelques années est épuisé ou n'est plus édité.
Je l'ai vu sur amazon à 127 euros affraid
La seule solution me semble de l'acheter en plusieurs parties, car il a été scindé en plusieurs années.
Par contre, il vaut mieux éviter ceux où il y a des version abregées ou tronquées, car une partie de la vie de Virginia Woolf part à la trappe, et je pense que tout doit être lu.

Pour ceux qui aurait la chance de trouver l'édition dans laquelle je lis ce journal, le travail de l'éditeur anglais (reproduit dans le journal en VF) est phénoménal. Chaque page du journal a en moyenne une dizaine de lignes en bas de page explicatives sur qui est qui, quelle relation à telle personne etc..
C'est vital pour comprendre ce qu'écrit Virginia Woolf.
Ci-dessous l'exemple d'une double page prise au hasard
Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf Dsc02110

_________________
Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf 1632329029-dune-all-caracters-2
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf Empty
MessageSujet: Re: Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf   Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf Icon_minitimeLun 17 Aoû - 17:17

Diana, merci pour le sujet

j'ai l'édition 10/18, que l'on trouve plus facilement d'occasion sans qu'elle coute un bras à acheter. lol!

Elle a été établie par Léonard Woolf, et est antérieure à la version intégrale, il indique clairement avoir supprimé les passages personnels et intimes, et à mon avis il a fait un véritable travail d'éditeur-
Elle est moins imposante que l'intégral, cependant je regrette vraiment de ne pas avoir eu accès au journal d'adolescence.
Je la conseille plus volontiers à ceux qui justement craignent un peu de s'immerger dans la vie de Woolf,

Elle a surtout été établie dans l'optique de ne pas citer des personnes encore vivantes, à l'époque de sa publication-
Virginia pouvait être assez virulente dans ses opinions, surtout qu'elle faisait l'objet de nombreuses critiques auxquelles elle répondait sans se censurer-

On retrouve dans cette version tout ce que tu évoques, c'est un régal de la lire évoquer les auteurs qu'elle lit, les rencontres avec les membres du groupe, le travail d'écriture et la vie domestique-

Cette version évite effectivement d'aborder les aspects plus intimes et les relations de Virginia avec ses proches- Mais il y a de très beaux passages notamment lorsque Vanessa vient prendre le thé avec ses enfants-

Pour moi, le texte du Journal est très différent des romans, essais de Virginia Woolf, et est très accessible,
Le Journal décrit très bien sa maladie (on ne reste pas sur l'image d'une Virginia, qui entend des voix lui parler en grec)-
On comprend son travail de casser les codes du roman, et de donner du grain à moudre au lecteur.


Pour ma part j'attendrai plutôt une version poche de l'intégral de ce journal, si je dois le relire un jour!
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf Empty
MessageSujet: Re: Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf   Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf Icon_minitimeJeu 14 Juil - 17:21

J'ai terminé il y a quelques jours ma lecture du journal de Virginia Woolf qui m'a pris plusieurs années  (entrecoupée par une multitude de lectures d'autres livres)
Cela dit, j'ai lu la dernière partie (1927 à 1941) en moins d'un an, ce qui n'est pas mal du tout Smile

Maintenant que j'ai fini ma lecture, je me rends compte que Virginia Woolf et tous les membres de sa famille et du Bloombury vont beaucoup me manquer.
le début des années 30 montre l'essor considérable de la renommée de Virginia Woolf dont les livres commencent à très bien se vendre.
V.Woolf note à plusieurs reprises à quel point les ventes des ses livres - notamment à partir de Mrs Dalloway et Orlando - sont importantes, ce qui entraine quelque chose d'assez inattendue pour elle: la sécurité financière.
Car même si elle n'a jamais été pauvre - il y a toujours une ou deux domestiques à demeure, elle voyage souvent en France et en Europe et n'a pas qu'une seule maison - elle n'a jamais été suffisamment à l'aise. Or , d'un seul coup, on prend conscience de sa joie à s'acheter des meubles neufs, des robes plus chères que prévues etc..
Sa vie est toujours aussi remplie de visites, de soirées, de lettres.
Elle se plaint lorsqu'elle ne voit personne car pense être oubliée, mais s’énerve rapidement lorsqu'elle voit trop de monde.

Son oeuvre littéraire prend beaucoup de place dans son journal, avec de très nombreuses annotations relatives à ses livres en cours, à ses livres futurs et à ses recherches comme pour la biographie de Roger Fry qu'elle a écrit lors des dernieres années de sa vie.
Des évenements tristes ponctuent son livre, comme la mort de Lytton Strachey et de Carrington, puis, beaucoup plus tard, la mort de son neveu Julian Bell.

Les deux dernieres années, avec l'évocation de la guerre est passionnante et effrayante à lire car Virginia Woolf, comme beaucoup d'Anglais, pensait que l'Angleterre sera envahis.
C'est très émouvant de lire les passages où elle évoque son futur suicide avec Leonard Woolf si jamais ils sont envahis.

Sur un côté plus léger, ses relations avec sa belle-mère, toujours appelée Mrs Woolf, sont un régal tant elle l'exaspère.
Ses petites compétitions avec les autres membres de Bloomsbury concernant les ventes de livre également, tout comme ses sentiments selon qui critique ses livres.
Il est amusant de noter que Virginia Woolf, même plus de 20 ans après, continue à éprouver un petit béguin pour Clive Bell et est très sensible à ses remarques et critiques.

_________________
Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf 1632329029-dune-all-caracters-2
Revenir en haut Aller en bas
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee


Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf Empty
MessageSujet: Re: Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf   Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf Icon_minitimeJeu 14 Juil - 17:40

Merci pour cette magnifique présentation.
J'espère qu'il sera un jour réédité pour que j'aie l'occasion de le lire.

_________________
Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf Master11
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf Empty
MessageSujet: Re: Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf   Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf Icon_minitimeSam 11 Avr - 17:02

Je pensais l'avoir mentionné dans ce topic, mais j'ai du le faire ailleurs  Rolling Eyes  
Je tenais juste à préciser que le journal de Virginia Woolf est de nouveau disponible (en tout cas sur Amazon, mais certainement dans les librairies) au prix originel, soit aux alentours de 40 euros. Very Happy

_________________
Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf 1632329029-dune-all-caracters-2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf Empty
MessageSujet: Re: Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf   Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Journal intégral (1915-1941) de Virginia Woolf
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Virginia Woolf et le groupe Bloomsbury :: Les écrits de Virginia-
Sauter vers: