Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
-25%
Le deal à ne pas rater :
-25% Nike Air Max Genome – Chaussure pour Homme
127.47 € 169.99 €
Voir le deal

 

 Haute pègre

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia



Haute pègre Empty
MessageSujet: Haute pègre   Haute pègre Icon_minitimeVen 12 Oct - 14:32

J'ai vu ce film récemment, et j'ai vraiment beaucoup aimé.

Haute pègre 20111001202453-trouble-in-paradise
En voici le synopsis:
Citation :
Le gentleman cambrioleur Gaston Monescu et sa compagne Lily, ayant écumé plusieurs palaces internationaux, gagnent Paris où ils jettent leur dévolu sur une nouvelle victime : la riche et belle Mariette Collet. Fort de ses bonnes manières et de son élégance, Gaston n'a guère de peine à se faire embaucher comme homme de confiance.
Engagée comme secrétaire, Lily assiste avec dépit à la naissance d'une idylle entre Gaston et leur séduisante patronne.

Dans ce film, Lubtisch fait montre de son talent de réalisateur en maniant l'art de l'ellipse avec finesse, en multipliant les hors-champs. Les dialogues sont subtils.

J'ai particulièrement aimé la scène où Mr Filiba pense reconnaître Gaston, et le rôle joué par le cendrier...

Et vous, l'avez-vous vu? Qu'en avez-vous pensé?
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Haute pègre Empty
MessageSujet: Re: Haute pègre   Haute pègre Icon_minitimeVen 12 Oct - 21:40

Je n'ai vu que les (délicieuses) premières minutes, je pense le découvrir ce week end ou la semaine prochaine.

Contente que tu aies aimé en tous cas ! Very Happy

Jolie affiche vintage au fait ! Wink

_________________
Haute pègre 16482110
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia



Haute pègre Empty
MessageSujet: Re: Haute pègre   Haute pègre Icon_minitimeSam 13 Oct - 8:41

Moi aussi j'aime bien l'affiche!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Haute pègre Empty
MessageSujet: Re: Haute pègre   Haute pègre Icon_minitimeSam 13 Oct - 9:27

Je l'ai revu il y a une huitaine de jours.
Pffff... Je pense qu'il a re-détrôné Sérénade à trois dans mon panthéon lubitschien!
Ce film est un diamant.
Quelle drôlerie. Mais quelle incroyable mélancolie aussi.
Ah cette scène de dîner où les masques tombent!
Et ce final ! Et ce domestique grommelant! Et ce jeu de portes ! ces voix off avec la seule pendule à l'image !...
Chaque plan, chaque séquence est une master class. Je comprends que ce film soit le préféré de Lubitsch lui-même. Quand on a ciselé, donné au monde un tel bijou, on peut aller se coucher l'âme satisfaite.
Toute cette semaine, je me suis passé et repassé des séquences entières de ce joyau, pour essayer de plonger au coeur du style du maître.
Chaque fois, j'en avais le souffle coupé. Quel esprit étincelant!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Haute pègre Empty
MessageSujet: Re: Haute pègre   Haute pègre Icon_minitimeSam 13 Oct - 13:19


post

voici un lien vers une excellente émission autour de Lubitsch :

http://www.franceculture.fr/emission-une-vie-une-oeuvre-ernst-lubitsch-2012-05-12

Avec des documents sonores très intéressants (la voix de Lubitsch par ex.)
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia



Haute pègre Empty
MessageSujet: Re: Haute pègre   Haute pègre Icon_minitimeSam 13 Oct - 17:36

Merci pour ce précieux lien Juniper sling!
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Haute pègre Empty
MessageSujet: Re: Haute pègre   Haute pègre Icon_minitimeDim 14 Oct - 10:21

Merci pour le lien, Juniper Sling ! Very Happy J'essaierai d'écouter l'émission aujourd'hui !

_________________
Haute pègre 16482110
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Haute pègre Empty
MessageSujet: Re: Haute pègre   Haute pègre Icon_minitimeDim 28 Oct - 18:24

Haute pègre Tumblr_ma5smcCejo1rxkqvso1_500
J'ai l'impression qu'on tient ce film en très haute estime parmi les fans de Lubitsch. Je l'ai découvert il y a quelques jours et je comprends maintenant pourquoi. La mise en scène m'a parue encore plus exemplaire et subtile que dans Sérénade à trois, c'est dire !

Lubitsch, dans ce film, se montre un illusionniste génial. La mise en scène joue sur l'art de l'ellipse, de la suggestion avec brio (oh, ce cendrier en forme de gondole !). La typographie est incroyablement soignée.
Gaston Monescu, gentleman cambrioleur, et Lily, voleuse surdouée, incarnent un couple d'escrocs absolument charmant. J'ai adoré la scène, au début du film, où ils apprennent leur véritable identité et où, par la même occasion, tombent amoureux. Kay Francis n'est pas mal du tout dans le rôle de cette riche veuve altière Madame Collet. Elle est si sûre d'elle-même (et amoureuse) qu'elle risque de prendre les 2 tourtereaux à leur propre piège, celui de la séduction.
Je garde tout de même une préférence marquée
Spoiler:
pour Lily, qu'incarne une Miriam Hopkins plus délicieuse que jamais !
Et Edward Everett Horton me fascine tellement il est drôle. Razz J'ai l'impression qu'il est encore plus génial dans ce film, en prétendant éconduit.

The Shop around the corner garde sa première place dans mon palmarès Lubitsch (est-ce parce que c'est le premier du réalisateur que j'ai découvert ? ) mais celui-ci n'est pas loin derrière ! Haute pègre 312935

Haute pègre Tumblr_mc9mxbD5di1qzl1djo5_r1_250

_________________
Haute pègre 16482110
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Haute pègre Empty
MessageSujet: Re: Haute pègre   Haute pègre Icon_minitimeDim 28 Oct - 19:50

Voui. Moi aussi je tergiverse. Mais c'est entre Sérénade et Pègre... Pour le moment c'est Pègre, je crois... A moins que... Sérénade...?... Non... Pègre... Oh et puis zut.

Je suis également beaucoup touchée par l'espèce de mélancolie qui traverse les personnages de Trouble in Paradise (plus joli que Pègre , ce titre). Herbert Marshall est terriblement drôle et terriblement triste à la fois.
Est-ce que j'ai déjà évoqué sa jambe de bois...? Je ne sais plus. Tant pis si je le redis. Bref, il avait perdu une jambe à la guerre de 14. Ce qui fait qu'il a eu toute cette longue et belle carrière hollywoodienne (bien qu'il fût britannique) avec ce handicap important.
Lorsqu'il monte en courant les escaliers de Trouble, et les redescend, et les remonte idem... ce n'est évidemment pas lui. Lubistch filme sa doublure de loin, de dos.


Dernière édition par Juniper Sling le Dim 28 Oct - 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Haute pègre Empty
MessageSujet: Re: Haute pègre   Haute pègre Icon_minitimeDim 28 Oct - 20:02

Juniper Sling a écrit:
Est-ce que j'ai déjà évoqué sa jambe de bois...? Je ne sais plus. Tant pis si je le redis. Bref, il avait perdu une jambe à la guerre de 14. Ce qui fait qu'il a eu toute cette longue et belle carrière hollywoodienne (bien qu'il fût britannique) avec ce handicap important.
Lorsqu'il monte en courant les escaliers de Trouble, et les redrescend, et les remonte idem... ce n'est évidemment pas lui. Lubistch filme sa doublure de loin, de dos.
Je l'ignorais complètement ... Il apparaît aussi dans Angel, n'est ce pas ?

Et tu as vu d'autres films avec Miriam Hopkins ? Il faut VRAIMENT que je découvre au plus vite Docteur Jekyll et Mr. Hyde

_________________
Haute pègre 16482110
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Haute pègre Empty
MessageSujet: Re: Haute pègre   Haute pègre Icon_minitimeDim 28 Oct - 20:30

Oui, j'en ai vu quelques-uns. Le hic, c'est qu' elle est passée de Paramount (studio de Lubitsch) à Warner et, du coup, son personnage a perdu cet aspect sophistiqué, léger, ironique. J'ai vu 2 westerns avec elle (!!) et aussi La Vieille Fille qui, bien que de E.Goulding que j'aime beaucoup, n'est pas très bon, je trouve, c'est même un peu ennuyeux. Il y a aussi l'Héritière, encore avec Bette Davis... et donc, c'est Bette Davis la vedette.
Finalement, sa carrière s'est un peu perdue. On la retrouve dans le film avec Audrey Hepburn et Shirley Mc Laine La Rumeur, dans un rôle secondaire et c'est déjà les années 60. Et puis... ma foi, c'est tout. Elle a fait énormément de télé dans les années 50.
Dr Jekyll est son premier grand rôle. Un rôle très très difficile, où elle s'en sort plutôt pas mal.
Mais j'aime beaucoup Fredric March là-dedans. Vraiment beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Haute pègre Empty
MessageSujet: Re: Haute pègre   Haute pègre Icon_minitimeLun 29 Oct - 9:53

Pardon mais post ... j'avais pas fini de répondre hier. Suite donc :


Oui. Herbert Marshall joue également dans Angel, face à Melvyn Douglas, avec Marlène entre les deux. J'adore en particulier toute la première moitié du film et sa toute fin avec cette tendre cruauté propre au maître. Encore une histoire de trio avec un choix , pour une femme, entre deux hommes également aimables. C'est très supérieur à Illusions perdues. Plus raffiné, plus profond.
J'ai d'ailleurs beaucoup mieux aimé Angel lors de ma dernière re-vision que le souvenir (pas mal lointain, il faut avouer) que j'en avais.

Sinon , pour en revenir à Trouble in paradise, je trouve génial ce générique avec les lits dans le ciel sur fond de musique sentimentalo-sirupeuse... aussitôt mise à mal et vite contredite par le chant du gondolier sur sa gondole qui....
Spoiler:

En fait, ce film, il faudrait le revoir en s'arrêtant à chaque séquence parce qu'on ne peut pas tout voir à la première vision. Tellement riche, tellement subtil. Pareil pour ses autres grands films, évidemment...
Revenir en haut Aller en bas
Haydée
Star-crossed lover
Haydée



Haute pègre Empty
MessageSujet: Re: Haute pègre   Haute pègre Icon_minitimeMar 6 Nov - 8:25

Adoré! Adoré! Adoré! A la hauteur de mes espérances (après tant d'années d'attente, si je n'avais pas aimé j'aurais été déçu... Razz )
Donc, superbe. Formidable. Ah mince qu'est-ce que je pourrais bien dire ? J'ai déjà dit que c'était génial ? Vous êtes un escroc. Vous êtes une voleuse. Mon chéri ! Que voulez-vous dire de plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina



Haute pègre Empty
MessageSujet: Re: Haute pègre   Haute pègre Icon_minitimeLun 7 Jan - 18:21

Je m'aperçois que j'avais oublié de venir poster mon avis sur ce film, vu il y a déjà une grosse poignée de semaines.

J'ai beaucoup apprécié ce film, mais il ne restera pas dans mes préférés de Lubitsch (ça, c'est pour The Shop et Cluny Brown). Comme vous le disiez précédemment, il y a des scènes qui sont des petits bijoux (le coup de la gondole à ordure, ou la scène de reconnaissance entre les deux escrocs, ou la scène où Gaston séduit Mme Collet.
J'aime aussi beaucoup la manière dont le triangle amoureux est revisité. L'acteur qui joue Gaston est vraiment merveilleux et arrive à montrer l'ambivalence de ses sentiments avec beaucoup de finesse.

J'aime aussi beaucoup Mme Collet. Je trouve que c'est un très beau portrait de femme et la manière dont elle envoie balader les vieux administrateurs est jouissive.

En revanche, Lily m'a un peu ennuyée. C'est un personnage auquel je n'ai pas accroché, et je trouve qu'elle le surjoue un peu. Résultat : les scènes de la fin ne m'ont pas emballée, et c'est dommage...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Haute pègre Empty
MessageSujet: Re: Haute pègre   Haute pègre Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Haute pègre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le New York de la haute société
» Haute Société de Vita Sackville West

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Cinéma américain :: L'Age d'or hollywoodien :: Ernst Lubitsch-
Sauter vers: