Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
Le deal à ne pas rater :
Fnac : 15% de réduction sur toutes les TV de 55″ est plus
Voir le deal

 

 Clemence Dane

Aller en bas 
AuteurMessage
tina
Delicious silence
tina



Clemence Dane Empty
MessageSujet: Clemence Dane   Clemence Dane Icon_minitimeLun 4 Juin - 18:31

Legende - chez 10/18.

Un livre atypique dans sa forme et dans sa réflexion.

Il s’agit d’un groupe d’amis, amoureux de la littérature, qui ont pour habitude de se réunir le soir et de parler de leur passion. Le noyau dur est une critique très connue, célibataire de 45 ans : Anita. Les autres écrivent plus ou moins aussi et on attend la plus talentueuse : la célèbre Madala Grey.

Qui ne viendra pas car on va apprendre son décès. Elle vient de mourir en couches. Cette absente sera pourtant l’héroïne de cette causerie nocturne hallucinante où chacun évoque déjà sa postérité, son talent et ses secrets.

Sans trop déflorer l’originalité du sujet, disons que le dialogue va vite tourner à l’éreintement sournois et jaloux, à la réécriture de la vie de la défunte, de ses éventuelles idylles amoureuses cachées, montrant ainsi l’aigreur envieuse des intervenants, particulièrement d’Anita que la stérilité créative a rendue amère.

Ici, on retrouve l’habituelle rouerie des romancières anglaises, délicieuses quand il s’agit de mordre en souriant. C’est donc assez pervers mais très riche sur le fond. Car on parle de création, du rapport entre l’imaginaire et le réalisme, du prosaïsme dans la vie de l’écrivain (Madala s’est mariée et en est devenue médiocre dans son art, du moins, c’est ce qu’ils disent, etc…).

C’est bien le « mythe » de l’écrivain qui est en jeu. Madala est un parangon au centre des questionnements. Son intériorité, ses impulsions d’auteur, ses inventions… Bref, on théorise à l'envi.

Le tout se fait sous forme de dialogues, de descriptions légères mais qui suffisent à dessiner le vrai profil de Madala que visiblement seul le lecteur appréhende correctement.
Ses « amis » s’égarent en conjectures et en fiel sur sa vie intime, son génie réel ou surfait, etc…

C’est ADMIRABLE d’intelligence et à la fin, très émouvant. On découvre toute la grandeur de Madala, dans sa simplicité rayonnante, mais je n’en dis pas plus.
Ce livre ne peut que ravir les passionnés de lettres.
Hélas trop peu connu.

-- Clemence Dane 312935 Clemence Dane 312935 Clemence Dane 312935
Revenir en haut Aller en bas
 
Clemence Dane
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique contemporaine - 1900-1970-
Sauter vers: