Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
Le Deal du moment : -54%
Colle Pattex « Ni clou ni vis » ...
Voir le deal
2.95 €

 

 Fanny Burney

Aller en bas 
+5
Cathy
kary
Akina
Popila
Emjy
9 participants
AuteurMessage
Emjy
Bookworm
Emjy


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeJeu 14 Jan - 18:11

J'ouvre un topic sur Fanny Burney, l'un des auteurs les plus populaires de la fin du 17ème - début du 18ème siècle anglais et l'un des préférés de Jane Austen. J'ai lu Evelina et je l'ai beaucoup apprécié !  Very Happy

Fanny Burney Evelina
Extrait de la préface :
Citation :
"Jane Austen [lui] rend un hommage appuyé dans les premières pages de Northanger Abbey [...]. Curieusement Jane Austen oublie dans cette apologie du roman celui qui lui a inspiré l'intrigue d'Orgueil et Préjugés : Evelina. Son héroïne Elizabeth Bennet, est comme celle de Fanny Burney, affligée d'une encombrante famille dont elle a fréquemment à rougir. Comme elle elle rencontre au cours d'un bal un jeune homme à qui elle n'inspire ni amour ni estime (Darcy juge Elizabeth à peine jolie; lord Orville décrète qu'Evelina est une pauvre cervelle). Dans les deux cas, ces propos peu amènes sont connus des intéressées, et rétractés publiquement par ceux qui les ont tenus. "Voilà bien des mois que je la considère comme une des plus jolies femmes de ma connaissance" (Darcy); "il est vrai que je n'ai pas, lors de notre première rencontre, rendu justice au mérite de Miss Anville" (Lord Orville). Enfin, deux personnages peu scrupuleux (Wickham pour Jane Austen, Willoughby pour Fanny Burney) brouillent les cartes par leurs manigances : allusions mystérieuses de l'un, la lettre apocryphe de l'autre... Emprunts conscients ? Affinités ? ...

Fanny Burney fait partie de ces auteurs anglais très prisés à leur époque mais à qui la postérité semble avoir un peu omis de rendre hommage  Fanny Burney Icon_rolleyes ...

Pourquoi ? Humm, je ne saurais pas vraiment le dire.

Il faut tout de même savoir que ce roman (le premier de la romancière) suscita très tôt l'engouement du public anglais. Les critiques saluaient Fanny Burney comme la digne héritière de Richardson ou encore de Fielding, rien de moins !  Fanny Burney Icon_eek

Jane Austen elle-même comptait parmi ses plus grandes admiratrices. Dans Northanger Abbey, elle écrit d'ailleurs :

Citation :
It is only Cecilia, Camilla or Belinda; or, in short only some work in which the greatest power of the mind are displayed, in which the most thorough knowledge of human nature, the happiest delineation of its varieties, the liveliest effusions of wit and humour are conveyed to the world in the best known language

Evelina est un roman épistolaire (ce que devait d'abord être Pride & Prejudice de Jane Austen) écrit avec un style fluide et grâcieux. C'est amusant d'essayer de déceler les similitudes avec les oeuvres de Jane Austen et surtout, ce qui a poussé celle-ci à s'inspirer et à admirer Fanny Burney.

Mais plus on avance dans notre lecture, plus on remarque que le talent de Jane réside aussi sans aucun doute dans le fait qu'en tant que romancière, elle est parvenue à trouver sa propre voie (aussi bien voie que voix, d'ailleurs  Fanny Burney Icon_wink ).

Chez les deux auteurs, on note une inclination assez évidente pour l'humour teinté d'ironie, la description des moeurs et des caractères. Néanmoins, elles ont une manière différente d'user de ces instruments ...

Dans Evelina, l'humour est moins subtil, moins insaisissable. D'un point de vue tout à fait personnel, je trouve que l'humour de Jane est de meilleure qualité.

Fanny Burney joue plus sur le burlesque, en introduisant des personnages ridicules pour ne pas dire abjects : tel que le capitaine Mirvan (père de l'amie chez qui Evelina réside pendant une grande partie du récit), vulgaire, grossier, coléreux et détestant les français par principe.

Mme Duval, la grand-mère d'Evelina, n'est pas mal non plus dans son genre ... Femme aux moeurs douteuses, elle embarasse sa petite fille et ne parvient guère à se faire aimer. Les constantes disputes (pour le moins violentes) entre le capitaine Mirvan et Mme Duval sont amusantes au premier abord. Fanny Burney semble être très à l'aise dans la construction des dialogues. Le langage oral est très présent dans ce roman, elle sait user des mots, ds familiarités, des accents avec talent.

Néanmois, ces querelles en question peuvent ennuyer à la longue ... On peut parfois avoir l'impression que le récit tourne en rond et n'apporte pas de péripéties intéressantes ...

Toutefois, je dois dire que j'ai lu ce roman avec plaisir.  Fanny Burney Icon_biggrin L'héroïne, quoique peut-être un peu fade (certainement moins enthousiasmante que les héroïnes de Jane Austen chères à nos coeurs  Fanny Burney Icon_razz ) parvient à se faire aimer du lecteur. Elle a toute l'innocence et toute la candeur qui sied à une héroïne de ce genre.

Le lecteur se met à l'apprécier, à plaindre ses malheurs et surtout à espérer le dénouement heureux de toute son aventure mondaine (familiale et sentimentale).

Le langage contrasté utilisé par les différents personnages donne une véritable saveur à l'histoire qui nous est contée. La galerie de personnages excentriques ne manque pas non plus de panache.  

Il faut voir Evelina comme une sorte de voyage initiatique, rythmé de petits incidents cocasses et amusants, une comédie enlevée et réjouissante où le lecteur sait déjà que l'amour et les valeurs morales triompheront. Fanny Burney Icon_biggrin

Pour finir, saviez-vous que Mme de Staël voyait en Fanny Burney "la première femme d’Angleterre" ?

Fanny Burney Image

_________________
Fanny Burney Ban13


Dernière édition par Emjy le Mar 28 Sep - 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeSam 6 Fév - 11:48

Merci pour la présentation de ce livre, Emjy ! Very Happy

Cela fait plusieurs années que je me dis qu'il faut que je le lise ! Wink

_________________
Fanny Burney Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeLun 19 Juil - 9:15

J'ai commencé ce week end Evelina (j'en suis au tout début, Evelina a à peine rencontré Lord Orville, et sa grand'mère vient d'arriver à Londres) et je suis fan.
La scène de la rencontre entre Evelina et Orville, au bal, est hilarante. C'est une sorte de miroir de la rencontre entre Darcy et Lizzie
Spoiler:
 

L'humour est bien sûr moins fin que celui d'Austen, plus burlesque. Cependant, je trouve les lettres d'Evelina extrêmement drôles, de part la naïveté de la jeune fille : la description de la maison de Lady Howard ("je les vois beaucoup s'agiter, mais rien ne se fait"), la lettre où elle demande à son tuteur la permission d'aller à Londres ("Vous savez, tuteur, je ne veux pas y aller, c'est juste pour faire plaisir à mes hôtes. Enfin, c'est sans doute l'unique occasion que j'aurais dans ma vie d'aller à Londres. Et j'avoue que j'aimerais bien, en fait... Allez, dites ouiiiiiiii, siou plait !!!!"), et enfin, les descriptions des bals où elle se comporte en potiche assumée sont grandioses.

Par ailleurs, l'auteur explicite très bien les règles qui régissent cet univers, sans doute plus que le fait Austen, ce qui rend ce roman très instructif. On apprend qu'il est du plus mauvais goût de refuser de danser avec un cavalier, pour choisir un autre cavalier dans la minute qui suit ; qu'on ne danse pas avec un inconnu à un bal public, etc. Quelle vie ! Ils n'avaient strictement aucune marge de manœuvre, tout était soumis à un protocole très strict.
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeVen 23 Juil - 19:17

Je viens de le finir : je suis complètement fan !
Je suis d'accord avec tout ce que tu as dis, Emjy, donc je n'ajouterai pas grand chose. C'est vrai qu'il y a des maladresses, mais elle l'a écrit alors qu'elle avait 17 ans (17 ans !!) ce qui me pousse à l'indulgence.

Il ne me reste plus qu'à trouver Cecilia et Camilla, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeVen 23 Juil - 20:23

17 ans ? Fanny Burney Icon_eek Je l'ignorais ! Je suis vraiment admirative !

Je suis contente que tu aies apprécié cette lecture en tous cas ! Fanny Burney Icon_biggrin Je l'ai trouvée moi aussi fort plaisante et mine de rien, on sent à quel point ce roman est fondateur et a pu influencer beaucoup de grandes romancières.
Et puis, qu'est-ce que j'ai pu rire en le lisant ! Les français, notamment, ne sont pas gâtés dans ce roman ! Fanny Burney Icon_razz

Citation :
Il ne me reste plus qu'à trouver Cecilia et Camilla, maintenant.
Tu comptes les lire en VO ? Moi j'aimerais beaucoup les trouver en VF mais je crois que c'est mission impossible Fanny Burney Kopfschuettel

_________________
Fanny Burney Ban13
Revenir en haut Aller en bas
kary
Locataire de Netherfield
kary


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeVen 13 Aoû - 19:18

J'ai entamé le tiers du roman, j'aime beaucoup pour le moment, même si je trouve les disputes entre Mme Duval et le capitaine un peu lourdes et longues parfois lol!

Non mais c'est clair, on voit totalement à quel point Jane Austen a été inspirée par Miss Burney !!! Surtout que je venais de relire Lady Susan, Amour et amitié et quelques autres textes de jeunesse de Jane Austen !

Emjy > Camilla et Cecilia ont en effet l'air d'être totalement introuvables en français... Mad Dommage je les aurai bien lus ! Mais si je ne suis pas trop fainéante, je les prendrai peut-être en anglais...
Revenir en haut Aller en bas
kary
Locataire de Netherfield
kary


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeMer 8 Sep - 8:15

J'ai fini Evelina pendant ces vacances et ça a été un pur régal !!! J'avais l'impression de lire des lettres écrites de la main de Catherine Morland ! Les héroïnes sont tellement similaires ! J'ai beaucoup aimé la galerie de personnages, même si je maintiens ce que j'avais déjà dit (les discours du capitaine et de Mme Duval sont plutôt lourds et longs).

J'ai adoré les quiproquos, retournement de situation et la fin en elle-même !

Je meurs d'envie de me plonger dans Cecilia ou Camilla !!
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeMer 8 Sep - 8:18

C'est vrai que Catherine et Evelina ont un certain nombre de points communs... Elles sont adorables toutes les deux, mais pas très malines...
Le capitaine et Mme Duval m'ont assez porté sur les nerfs aussi. Leurs disputes sont rigolotes au début, mais c'est un peu longuet à la fin. J'ai été étonnée de la violence du Capitaine envers Mme Duval :
Spoiler:
 

Et qu'as-tu penser de D'Orville ? Orviiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiile Fanny Burney 557349
Revenir en haut Aller en bas
kary
Locataire de Netherfield
kary


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeMer 8 Sep - 8:27

Je trouvais aussi exagérer les actes du capitaine envers Mme Duval... mais aussi le fait qu'Evelina en relate chaque ligne à son précepteur...

Lord Orville aurait fait un excellent héros austénien !!! Razz Un mélange de Darcy et de Tilney, que demander de mieux ? (Ah mais c'est vrai qu'il existait avant eux ! lol! ) J'ai regretté qu'on ne le voit pas plus pendant la deuxième partie, mais comme il apparaît beaucoup dans la dernière, c'est pardonnable ! Very Happy
Spoiler:
 
C'est un vrai, un pur gentleman lui !
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeMer 8 Sep - 8:59

Ravie que tu aies apprécié cette lecture, Kary Fanny Burney Icon_sunny

Citation :
Je meurs d'envie de me plonger dans Cecilia ou Camilla !!
Moi aussi mais je m'imagine mal les lire en anglais ... Fanny Burney Kopfschuettel

_________________
Fanny Burney Ban13
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeMer 8 Sep - 9:07

Evelina était tout à fait lisible en anglais. Autant j'ai pu avoir du mal avec Moll Flanders, autant Fanny Burney a un anglais pas très éloigné de celui d'Austen ou des Brontë.
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeJeu 30 Sep - 18:50

J'ai terminé de le lire hier soir, et je ne me suis pas ennuyée une minute ! Very Happy

J'ai trouvé tout à fait intéressant de voir en quoi cet ouvrage avait pu influencer Jane Austen, et en même temps en quoi cette dernière avait réussi à se démarquer de Fanny Burney.

La forme épistolaire ne gêne en rien la lecture de cet ouvrage, qui prend vite l'allure d'un journal intime que l'héroïne, Evelina, envoie à son tuteur.

C'est écrit dans un esprit très XVIIIème siècle, avec un personnage féminin dont la mère est morte abandonnée par un vil séducteur, et des scènes de reconnaissance qui se veulent très émouvantes ; on pense beaucoup à certains tableaux de Greuze ou aux drames bourgeois à la mode à cette époque. La scène où un jeune homme poète veut se suicider a également quelque chose de très romantique.

Mais ne nous y trompons pas : avec Evelina, Fanny Burney invente le roman sentimental qui mêle habilement les sentiments à la comédie de moeurs. La satire est parfois plus appuyée que chez Jane Austen, mais le roman contient des scènes et des répliques fort drôles.

L'héroïne m'a parue extrêmement sympathique et touchante ; Lizzie Bennet et Catherine Morland lui doivent sans doute chacune un petit quelque chose. Son manque d'habitude des usages du monde lorsqu'elle débarque dans la bonne société londonienne m'a à la la fois amusée et touchée ; amenée à danser pour la première fois avec le noble et séduisant Lord Orville, elle se comporte de manière très compassée, car c'est la première fois qu'elle danse avec quelqu'un d'autre qu'une camarade de couvent ! Razz Elle commet ensuite un impair en riant au nez du fat Lovel qui veut l'inviter à danser, ce qui donne lieu à une scène très drôle, car Lord Orville est stupéfait de la réaction inconvenante de la jeune fille. Shocked Laughing

Le roman de Fanny Burney a bien quelques défauts - une héroïne beaucoup trop belle pour être réaliste : tous les hommes qui l'aperçoivent veulent l'épouser, ou du moins avoir une aventure avec elle - et son côté snob vis-à-vis de sa famille moins fortunée peut agacer (en même temps, ses cousins cousines et sa grand-mère sont gratinés), mais le roman présente une galerie de personnages fort bien caractérisés et campés, qui permettent de mieux comprendre les usages propres à cette époque. Beaucoup de répliques spirituelles émaillent le texte, et l'auteur fait preuve d'une aisance certaine. Enfin, l'aspect sentimental du roman est tout à fait réussi : Lord Orville est vraiment l'homme idéal, je l'aime ! Fanny Burney 557349

Un roman plein de fraîcheur et d'esprit, à découvrir absolument ! sunny

_________________
Fanny Burney Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Cathy
Swoon addict
Cathy


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeMer 13 Juil - 10:42

Je mets Evelina sur ma liste à lire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Bookworm
Perséphone


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeMer 13 Juil - 11:24

Pareil que Cathy, ça donne drôlement envie!

Evelina et Cécilia sont disponible en anglais sur le site du projet gutemberg puisqu'ils sont du domaine public maintenant. Par contre il n'y a pas le 3eme volume.
Revenir en haut Aller en bas
kary
Locataire de Netherfield
kary


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeVen 9 Mai - 19:31

Pour celles que ça intéresse, Cecilia est disponible en français au format Kindle pour quelques euros. Je n'ai pas hésité une seconde même si c'est une ancienne traduction qui garde l'orthographe du XVIIIe siècle et qui a apparemment coupé certains passages qui alourdissaient l'intrigue (ou les intrigues devrais-je dire). Sachant que c'est déjà un bon gros pavé en VO, et que certains personnages ne faisaient pas avancer l'histoire. Il y a une note explicative en début de lecture qui explique ces choix.

Ça fait 2-3 jours que je suis réellement complètement dedans et que dire, à part que j'adore ! Cecilia (Cécile en version française) est moins naïve qu'Evelina et peut-être moins attachante mais j'aime bien cette héroïne tout de même car elle ne se laisse pas marcher dessus. Et le héros est d'ailleurs tout aussi sympathique Fanny Burney 557349 

Pour lancer une petit accroche : Cecilia est une jeune orpheline bientôt majeure (21 ans) qui héritera de la fortune de sa famille seulement si son mari prend son nom après le mariage. Cela s'avère être une clause difficile à respecter dans un monde pétri d'orgueil et d'honneur... Cecilia devient d'ailleurs l'objet de convoitise de beaucoup de prétendants plus au moins charmants. Mais le seul qu'elle estime digne de son cœur ne semble pas être prêt à changer de nom, car il est le dernier et l'unique rejeton de sa famille, qui héritera de tous les côtés ; et le choix de sa future épouse devra aussi se faire avec le consentement de ses parents...

Le roman offre là encore une belle galerie de personnages (on voit à quel point les personnages austéniens trouvent leur équivalent ici). Certains sont presque des caricatures ! Il y a moins d'humour que dans un Jane Austen, mais c'est très agréable à lire. Je n'ai pas encore fini le livre, j'ai dépassé la moitié (ma Kindle affiche 63%) mais je trouve qu'il y a beaucoup de la Vie de Marianne de Marivaux dans ce roman (que j'ai d'ailleurs adoré). La ressemblance se fait jusque dans les noms des héros (Valville et Delvile). Enfin j'aurai encore beaucoup de choses à dire dessus, c'est une sorte de mélange de Northanger Abbey et de la Vie de Marianne donc ! Pas forcément dans l'intrigue, mais dans la façon dont c'est raconté.

Mais j'en reparlerai à la fin de ma lecture ! J'y retourne ce soir même ! study
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeVen 9 Mai - 20:34

Et bien, difficile de résister à une telle présentation ! Je me laisserai sûrement tenter. J'avais beaucoup aimé Evelina malgré ses défauts et j'ai très envie de découvrir une autre œuvre de Fanny Burney. Ce que tu dis, notamment au sujet de la personnalité de l'héroïne, donne drôlement envie.  Very Happy 

Et sinon, je n'ai toujours pas lu La Vie de Marianne, j'ai honte ...
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeVen 9 Mai - 22:01

Merci pour cette présentation bien tentante!
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeDim 11 Mai - 17:12

Tu me tentes terriblement, Kary !
Revenir en haut Aller en bas
Miss Charlie
Star-crossed lover
Miss Charlie


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeDim 11 Mai - 17:25

Merci pour toutes ces infos Kary! Il est très difficile de trouver ce type de classique anglais traduit en française et je suis d'autant plus intéressée que j'ai également une Kindle. J'ai vu sur Amaz*n qu'il existe aussi une version française de 1778 d'Evelina à petit prix. Je téléchargerai un extrait gratuit pour voir si elle est bien  study .
Revenir en haut Aller en bas
kary
Locataire de Netherfield
kary


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeLun 12 Mai - 13:04

N'hésitez pas à le prendre, les filles, car pour le prix affiché, ça vaut largement le coup de découvrir cette œuvre pratiquement introuvable aujourd'hui ! Certes, l'édition proposée n'est pas parfaite car pas intégrale, comme je l'ai déjà mentionné, mais il y a déjà tellement de personnages que je pense que ça suffit largement. Enfin j'ai remarqué beaucoup de coquilles, rien de très grave, à part une fin de chapitre qui finit en plein milieu d'une phrase... Mais c'est déjà tellement une grande avancée d'avoir proposé cette œuvre de Fanny Burney que je ne peux qu'approuver et encourager l'équipe pour nous ressortir Camilla cette fois-ci !! Croisons les doigts pour qu'elle soit la prochaine sur la liste !

Autrement je viens de terminer Cecilia, (Cecilia ou Mémoires d'une héritière pour son titre entier) et pour poursuivre mes impressions, je peux dire que j'ai vraiment apprécié cette lecture. L'héroïne peut paraître parfois un peu trop passive, mais elle n'en pense cependant jamais moins de son entourage. Le héros lui aussi est loin d'être parfait, il a même beaucoup de défaut je dirais. Il n'est pas encore l'image du parfait gentleman anglais du début du XIXe siècle... Cependant j'ai apprécié de voir le couple surmonter des épreuves "post-matrimoniales", ce qu'on n'a pas l'habitude de voir dans ce genre de roman. Et la fin a beaucoup inspiré celle du Sense and Sensibility de Jane Austen, à n'en pas douter ! Very Happy On voit donc à quel point Jane Austen n'aurait jamais pu écrire ses œuvres de jeunesse surtout, sans avoir lu Fanny Burney.

Bref, un roman à lire pour tou(te)s fans de Jane Austen, assurément !!! Mais surtout pour découvrir aussi cette auteur qu'est Fanny Burney, dont on sent un pré-féminisme marquée pour cette fin du XVIIIe siècle ! Car on pourrait penser que le personnage de Cecilia va justement à l'encontre de l'image de la femme indépendante, puisqu'elle finit tout de même par prendre le nom de son époux. Mais elle le fait avec ses propres convictions et avec une volonté digne d'une héroïne ! (La fin a d'ailleurs un côté un peu rocambolesque ! Fanny Burney 874389 )

Voilà, voilà ! J'espère que vous aurez l'occasion de lire ce roman !!
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeLun 12 Mai - 13:57

Merci pour ton avis kary!
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeMar 13 Mai - 14:42

Oui, merci pour ton avis ! J'essaierai de le lire cet été. Je trouve que c'est une période propice à la découverte de bons gros classiques sunny
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeJeu 15 Mai - 20:13

Merci ! Tu donnes vraiment envie !
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeMar 28 Sep - 18:46

Je remonte le topic pour repartager l'info que Shelbylee nous a donné dans le sujet consacré à la collection des romans éternels : Arrow

Je me réjouis de lire vos avis, depuis le temps que ce livre est épuisé en français !

_________________
Fanny Burney Ban13
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie


Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitimeMer 20 Oct - 13:24

J'ai profité qu'Evelina est enfin réédité grâce à la collection Cranford / Romans éternels pour le lire et j'ai beaucoup aimé !

Impossible de ne pas penser à Jane Austen en lisant Evelina : outre le fait que certains personnages rappellent des figures austeniennes (parfois même dans leur nom), on retrouve ici des thèmes et des événements popularisés par l'auteure d'Orgueil et Préjugés comme les séjours à Bath, la famille encombrante, les quiproquos... Pour ma part, Evelina m'a beaucoup fait penser à Northanger Abbey, à la fois pour le caractère de l'héroïne principale mais aussi via certains passages dramatiques qui trouvent par la suite une explication rationnelle (c'est également un des codes du roman gothique).
Plus globalement, c'est un roman fort sympathique à lire, l'intrigue est savoureuse et prenante, il y a beaucoup d'humour, des personnages mémorables, des rebondissements...

_________________
Fanny Burney Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Fanny Burney Empty
MessageSujet: Re: Fanny Burney   Fanny Burney Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Fanny Burney
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique (XIXème siècle et antérieure)-
Sauter vers: