Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 Sex and the City : One

Aller en bas 
AuteurMessage
Scarlatiine
Bookworm
Scarlatiine


Sex and the City : One Empty
MessageSujet: Sex and the City : One   Sex and the City : One Icon_minitimeSam 8 Sep - 20:45

Sex and the City : One 4955b21b_o

Dans l'esprit des personnes qui connaissent mal/n'aiment pas Sex and the City, la série se résume souvent à des scènes un peu lestes où les quatre héroïnes discutent de cul (pour parler crûment) attablées dans un resto chic. Alors oui, Sex and the City, c'est ça. Mais c'est aussi autre chose. Si dans les premières saisons, Carrie, Charlotte, Miranda et surtout Samantha semblent enchaîner avec insouciance les « coups d'un soir », vers la quatrième saison, la série prend une autre direction, plus feuilletonnante, peut-être plus mature, où les quatre amies semblent se poser. C'est particulièrement le cas dans la sixième saison qui nous démontre que Sex and the City n'est pas une série sur le sexe. C'est avant tout une série sur l'amitié.

Sex and the City : One 07246f92_o

« I couldn't help but wonder, when will waiting for the one... be done? »
                                                                                                                                                                — Carrie Bradshaw

*****

Dans les épisodes précédents : Carrie est seule depuis qu'elle s'est fait plaquer sur un post-it (si, si !) ; Charlotte s'est mariée avec l'adorable Harry et tente désespérément d'avoir un enfant ; Miranda sort avec un de ses voisins, le charmant Robert ; Samantha, quant à elle, batifole avec Smith, un jeune homme de 25 ans.

Sex and the City : One 63e28e10_o

Petit résumé via IMDB :

Citation :
When Carrie follows Charlotte to a performance by a woman in Chelsea who speaks nor eats, she meets there famous painter and sculptor Aleksandr Petrovsky, who is interested by her cavalier attitude. Samantha, who bravely announces she gets glasses and is 45, tells he was the hottest dater in Studio 54, and tries to rejuvenate herself by an intimate hair-coloring after finding gray down there, which proves disastrous. Charlotte has the biggest news: she's just got pregnant, but later gets a miscarriage and a depression- till she finds inspiration in a TV documentary on Liz Taylor. After Robert declared his love on a cookie, Miranda gives Brady's first birthday party, breaks her promise to Carrie not to have a ('scary') clown and finds herself declaring her love to daddy Steve, who reciprocates.

Si, à mes yeux, One est spécial, c'est qu'il est l'essence même de la série : sexy et drôle, mais aussi émouvant et poussant à la réflexion. Et surtout, il annonce avec brio la fin de la série, quelques épisodes plus tard. En effet, presque tout, dans cet épisode, « sent la fin ».

Carrie rencontre le mystérieux Aleksandr Petrovsky, qui jouera un rôle non négligeable dans la vie de l'héroïne.

Sex and the City : One 11c2d7fa_o Sex and the City : One 25081bb5_o

Charlotte connaît l'immense joie de tomber enceinte... avant de faire malheureusement une fausse couche.

Sex and the City : One E31cd6d6_o Sex and the City : One F2f481fe_o

Miranda n'arrive pas à dire « je t'aime » à Robert et se demande si elle arrivera un jour à prononcer ces mots ; finalement, elle se rendra compte que Steve, le père de son fils, est the one.

Sex and the City : One Ae891b92_o Sex and the City : One C10795a5_o

Quant à Samantha, elle affiche haut et fort son âge et son besoin de lunettes, ce qui chez elle, n'est pas rien. Mais quand un autre signe de vieillissement apparaît, elle ne le prend pas si bien...

Sex and the City : One 7ed42ee6_o Sex and the City : One 7d58b1a8_o

Mais comme elle le dit si bien...

Sex and the City : One 6983d286_o Razz
*****

One, c'est aussi une superbe musique « fil rouge » qui nous suit tout le long de l'épisode. Pavane, à l'origine une œuvre symphonique avec chœurs composée par Gabriel Fauré, ici reprise par Regina Carter, retentit lors des moments importants : l'échange de regards entre Carrie et Aleksandr, la « renaissance » de Charlotte, l'élan entre Miranda et Steve...


*****

Autour de l'épisode...

Arrow  Aleksandr Petrovsky est interprété par le danseur et chorégraphe russe Mikhail Baryshnikov.

Sex and the City : One 98fddd51_o

Arrow  L'épisode, plus long de quelques minutes, dure 33 minutes au lieu des 25 « réglementaires ».

Arrow  Dans cet épisode, Charlotte regarde un reportage sur Elizabeth Taylor. L'actrice sera de nouveau mise à l'honneur dans les épisodes suivants sous les traits d'un... cavalier King Charles !

Sex and the City : One 664d25df_o

Arrow  Un mot sur le titre français de l'épisode, qui, à mes yeux, remporte la palme du pire titre français de tous les titres français donnés à un épisode de série américaine... Bozo la touffe. Je ne sais pas qui décide des titres français, mais là, c'est quelque chose. D'un côté, on a un titre sobre, qui résume à merveille l'esprit de l'épisode ; de l'autre, on a droit à un titre digne d'une pantalonnade. Bon, en regardant l'épisode, on comprend pourquoi ils lui ont donné ce titre, mais quand même, ils auraient pu faire un effort, non ?

*****

À vous la parole !

Arrow Connaissez-vous et aimez-vous la série ?
Arrow Et cet épisode-là, en particulier, vous en rappelez-vous ? Si oui, l'aimez-vous, comme moi, particulièrement ? Si non, pourquoi ?
Arrow Si vous connaissez mal/n'aimez pas la série, ce petit topo vous a-t-il quand même donné envie de regarder au moins cet épisode ?


Dernière édition par Scarlatiine le Jeu 13 Aoû - 1:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Sex and the City : One Empty
MessageSujet: Re: Sex and the City : One   Sex and the City : One Icon_minitimeSam 8 Sep - 21:00

Scarlatiine, bravo pour cette très belle présentation de l'épisode One (dont le titre est effectivement plus classe que le titre français Rolling Eyes )
J'aime beaucoup cette série et j'ai regardé tous les épisodes, mais je n'ai pas regardé les films, car je trouve que Sex and the city est une des très rares séries à avoir une fin parfaite, c'est à dire qu'elle conclue bien la série, en évitant une saison ou deux de trop.
Je me rappelle très bien cet épisode, surtout parce que c'est l'épisode qui marque l'arrivée d'Aleksandr, personnage qui va avoir enormément d'importance pour Carrie jusqu'à la fin de la série.
J'ai beaucoup apprécié ce personnage masculin qui est très éloigné des autres petits amis de Carrie. C'est un artiste et il vit très bien de son art (contrairement au cliché de l'artiste qui vit de pizzas et qui a un boulot de serveur en attendant d'être "découvert". Il est plus âgé que Carrie.On voit dès le début que c'est un homme déterminé, plein d'humour. On a envie de le revoir.
L'alternance entre moment humoristique (la fameuse teinture de Samantha Shocked ), les moments très tristes (Charlotte) et un moment de pure émotion entre Steve et Miranda est particulierement bien fait. L'épisode n'est pas bancal, et offre de très belles scènes à tous les personnages féminins.
J'ai moi aussi un gros coup de coeur pour Miranda quand elle réalise enfin que Steve est bel et bien the one.

_________________
Sex and the City : One 1561137711-little-2
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Sex and the City : One Empty
MessageSujet: Re: Sex and the City : One   Sex and the City : One Icon_minitimeDim 9 Sep - 8:25

Waouh, quelle présentation ! cheers Tu n'as pas à rougir de ce que tu as fait, Scarlatiine, c'est parfait ! Sex and the City : One 911816

Je connais assez mal Sex and The City, j'en ai vu quelques épisodes et une seule saison en entier, je crois. Je ne suis pas fan mais j'ai apprécié la qualité d'écriture de certains épisodes que j'ai vus. Je ne me souviens pas avoir vu celui-là par contre, ce qui est dommage vu qu'il semble être l'un des meilleurs Razz

J'ignorais complètement que Mikhail Baryshnikov y avait fait une apparition ! J'apprécie quand des guest stars prestigieuses font une apparition aussi significative dans une série, s'ils sont là juste pour faire bien, je trouve ça beaucoup moins intéressant ! Laughing

La référence à Elizabeth Taylor est amusante et particulièrement bien trouvée. J'imagine que dans le genre femme libérée et passionnée, on peut difficilement faire mieux ...Wink

_________________
Sex and the City : One Mai11
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Sex and the City : One Empty
MessageSujet: Re: Sex and the City : One   Sex and the City : One Icon_minitimeDim 9 Sep - 8:46

J'aime bien cet épisode aussi. C'est vrai qu'on entre dans la tranche "on passe au tome 2 de la vie" et c'est assez bien vu. J'aime beaucoup le personnage de Steve. Touchant, agaçant, burlesque et parfois bouleversant.
Mon épisode favori, il ne raconte rien, je ne sais plus comment il s'appelle mais il est terriblement nostalgique. Sur fond de 5e avenue au petit matin, référence directe et non fortuite (musique de Mancini à l'appui) à "Breakfast chez Tiffany", on y voit Big qui déménage et retrouve ses vieux disques...
Il ne raconte rien, cet épisode, dis-je, mais il va assez profond dans la complexité des sentiments.
C'est d'ailleurs souvent le cas pour cette série qui affiche trop ostensiblement son côté "bad girls" mais en dit bien long sur la femme moderne, consommatrice d'hommes et de chaussures, sur l'Amérique et New York en particulier.
Revenir en haut Aller en bas
JO
Bookworm
JO


Sex and the City : One Empty
MessageSujet: Re: Sex and the City : One   Sex and the City : One Icon_minitimeDim 9 Sep - 8:59

Ohlala Scarlatiine mais tu es à deux doigts de me donner envie de regarder Sex and the City ! Wink

Je n'avais pas commencé à regarder à l'époque où ça avait commencé puis au hasard d'une rediffusion sur Téva, je me suis dit qu'il fallait tout de même que je découvre cette série, et je suis peut-être tombée sur de mauvais épisodes, mais j'ai trouvé ça juste insupportable. Les héroïnes superficielles m'ont paru superficielles et carrément (je ne trouve pas d'autre mot, c'est pas très sympa donc je mets un spoiler pour ne pas choquer les âmes sensibles)
Spoiler:
 
.
Or là, je constate qu'au contraire, ça n'a pas l'air d'être le cas du tout... Peut-être parce qu'on est plus loin dans la série et que les personnages ont "vécu" et donc évolué (en bien semblerait-il...Wink).

Tout cela n'arrange pas mes affaires parce que si maintenant, je suis obligée de regarder l'intégrale de Sex and the City, ça n'en finira jamais, je crois que je vais devoir prendre une année sabbatique ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
sookie
Bookworm
sookie


Sex and the City : One Empty
MessageSujet: Re: Sex and the City : One   Sex and the City : One Icon_minitimeDim 9 Sep - 8:59

Très belle présentation cheers (je vais peut être revoir mon choix de série lol! )

J'ai vu plusieurs saisons de Sex and the city et je crois que j ai commencé a la regarder assidument vers la 4eme saison. Comme tu le souligne la série est souvent décrite comme une série de nanas qui parlent de nanas et de fesses. Je crois que ce qui m'a le plus rebuté au départ pour regarder cette série c'est ce côté sexe qui était toujours mis en avant. Mais finalement Sex and the city n'est pas que ça. On y parle avant tout d'amitié, d'amour, de la famille , de mode... bref de la vie. Ce n'est pas ma série préférée certes mais elle est très bien jouée, elle est a beaucoup de charme.

J'ai vu les deux films même si ce ne sont pas des chefs d'oeuvres ça se regarde assez bien et entre copines lol! Lorsque je suis allée voir le 2 au cinéma c'était à l'occasion d'une soirée filles avec à l'issue un strip tease Embarassed alors que d'habitude dans ce genre de soirée c'est plus souvent des spectacles de danse...

J'ai également lu le livre de Candace Bushnell mais je ne l'ai vraiment pas apprécié. Je l'ai lu il y a très longtemps mais ici on ne s'interesse vraiment qu'aux soirées people/jet set du point de vue de Carrie, journaliste. Je ne sais pas si certains d'entre vous l'ont lu?
Revenir en haut Aller en bas
Summerday
Bookworm
Summerday


Sex and the City : One Empty
MessageSujet: Re: Sex and the City : One   Sex and the City : One Icon_minitimeDim 9 Sep - 9:01

Bravo pour ta présentation Scarlatiine! Elle est vraiment complète. J'ai suivi toutes les saisons de Sex and the City, mais j'ai sans doute loupé pas mal d'épisodes quand même. Je crois que je sautais facilement un tiers des saisons mais j'en garde un bon souvenir. J'ai vu l'épisode que tu évoques et il annonce en effet le dénouement que connaitront les quatre personnages principaux. Cet épisode ne m'avait pas tellement marqué mais je me souviens bien du combat de Charlotte pour avoir un bébé et de Miranda qui se rendra compte à terme que Steve est le bon. Faut dire qu'elle a souvent été ignoble avec lui pourtant! Sinon je dois dire que l'épisode final à Paris m'avait plus marquée. Mr Big enfin!
Revenir en haut Aller en bas
Bagatelle
Bookworm
Bagatelle


Sex and the City : One Empty
MessageSujet: Re: Sex and the City : One   Sex and the City : One Icon_minitimeDim 9 Sep - 9:18

Je ne connais Sex and The City que de nom et à travers les films qui ne m'avaient pas particulièrement emballée No Mais là, tu me donnerais presque envie! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Enkephaline
gothic novel reader
Enkephaline


Sex and the City : One Empty
MessageSujet: Re: Sex and the City : One   Sex and the City : One Icon_minitimeDim 9 Sep - 9:52

Aaaah un topic sur Sex and The City ! J'avais un peu peur de passer pour une po*ffe en postant un topic dessus lol! , j'adore j'adore, j'adore cette série ! Numéro 1 dans mon classement, ex aequo avec Gilmore Girls Smile. J'ai calculé que je me refais l'intégrale de la saison environ trois fois par an, ce qui rend mon amoureux complétement dingue, surtout que parfois ça repasse aussi à la télé, et je regarde aussi Very Happy

Donc oui j'aime Sex and The City, pour tous ses aspects, l'humour, le sexe, mais aussi l'amour ! Parce que si cette série parle de sexe, elle parle tout autant d'amour (les deux étant étroitement liés). Par contre j'ai vu les deux films et euh comment dire ... en fait je considère qu'ils n'ont jamais existé. Comme l'a déjà dit quelqu'un, Sex and The City est une des rares séries qui ait une bonne fin, une fin qui en tout cas moi me satisfaisait pleinement. Mais les films reviennent par dessus et mettent tout par terre, en piétinant la fin de la série et en revenant dessus, et en y ajoutant ce côté bling bling hollywoodien qui, pour le coup, rend Sex and The City extrêmement vulgaire et racoleur. En plus, sans méchanceté aucune, les actrices commençant à prendre de l'âge, je trouve du plus mauvais goût de les affubler de tenues dignes de Jennifer Lopez ... donc voilà, j'ai complétement zappé les films de mon esprit, je considère que la série a la seule fin juste et admissible.


Cet épisode est effectivement un des plus beaux de la série, de toute façon plus on avance, plus on a droit à de jolies scènes ... c'est vrai qu'on sent que la fin approche dans cet épisode, les intrigues amoureuses se resserrent, on commence à imaginer l'avenir "définitif" de chacune d'entre elles ... je crois que ce sont Charlotte et Miranda qui me touchent le plus dans cet épisode. Charlotte qui en bave, ravagée par le chagrin, mais qui va quand même aller à la fête d'anniversaire avec toute sa petite bravoure, et Miranda qui mange tout le cookie pour faire comme si elle avait pas vu ce qu'il y avait écrit dessus ... Razz

Je suis moins fan du personnage de Alexandr Petrowski, mais j'aime bien son côté artiste contemporain ... "ce ne sont pas des sculptures, c'est une suite d'éclairages à grande échelle", ah ah ah, c'est tellement ça ! Et puis il a le mérite de trancher avec les autres petits amis de Carrie.

Donc dans un sens oui, j'aime beaucoup cet épisode aussi, il représente bien l'esprit de la série, et montre que ça peut parler d'autre chose que d'épilation et de sodomie.

Un autre épisode que j'aime beaucoup c'est celui juste avant, je crois, ou quelques épisodes avant, quand Carrie se fait justement plaquer par post-it ! Juste la scène de fin, quand elle voit le post-it, puis les œillets que Burger lui avait apportés, sur sa table basse. Pas une parole, juste un grand coup de poing dans le vase, les fleurs qui tombent, et l'eau qui goutte misérablement sur la moquette. Puis générique de fin. Une fin d'épisode parfaite, qui me fend le cœur à chaque fois.

Bon je pourrais parler aussi pendant des heures des derniers épisode de la série, qui me font pleurer toutes les larmes de mon corps à chaque fois ...

Spoiler:
 

Bref, la dernière saison de Sex and The City est très éprouvante pour moi moralement :p

C'est vraiment une série que je recommande à tout le monde, en plus les personnages ont très bien été étudiés et conçus pour que chaque téléspectatrice puisse s'identifier à l'un des archétypes représentés par Carrie, Samantha, Miranda et Charlotte. C'est drôle, c'est triste parfois, ça parle de sexe, d'amour, de mariage ...

Et l'épisode avec la musique de Mancini, aaaaaaaaaw ! Tellement belle cette musique, il se passe pas un jour sans que je l'écoute depuis :3

Revenir en haut Aller en bas
Scarlatiine
Bookworm
Scarlatiine


Sex and the City : One Empty
MessageSujet: Re: Sex and the City : One   Sex and the City : One Icon_minitimeDim 9 Sep - 10:00

Merci à toutes Embarassed Je me suis bien amusée à construire ce petit post Smile

C'est vrai que j'aurais pu faire aussi sur le dernier épisode - ou plutôt, sur les deux derniers Wink - parce que je les aime beaucoup aussi. Mais cet épisode-là, je ne sais pas, il résonne particulièrement en moi. Peut-être parce que je suis un peu comme Miranda, qui s'angoisse à l'idée de passer à côté du bon (alors qu'il est là, juste à côté Rolling Eyes) et qui a peur de finir sa vie seule...

Et je comprends ce qui peut rebuter à regarder la série, surtout si on choppe un épisode un peu au hasard. Mais cet épisode est vraiment spécial, d'ailleurs, il n'a pas de scène de sexe à proprement parler. Bon, il y a toujours Samantha si on veut des scènes un peu lestes, mais on ne voit pas "l'acte". D'ailleurs, la sixième saison, ma préférée au demeurant, est plus calme de ce côté-là. On y parle plus d'amitié, je trouve. D'ailleurs, une jolie scène d'amitié a lieu deux épisodes plus loin

Spoiler:
 

Sinon, à noter que je n'ai pas vu les films, parce que je trouve que la série a une belle fin, et je n'ai pas envie de gâcher ça. J'ia lu le livre aussi, mais il est beaucoup plus sombre, plus glauque, et je n'ai pas retrouvé du tout ce qui me plaisait dans la série Evil or Very Mad

Si j'ai donné envie (ou presque) de voir la série à des personnes qui ne l'ont pas vu, ou qui avaient des a priori, c'est déjà pas mal Razz
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Sex and the City : One Empty
MessageSujet: Re: Sex and the City : One   Sex and the City : One Icon_minitimeDim 9 Sep - 10:04

Citation :
Aaaah un topic sur Sex and The City !
En fait, ce n'est pas un topic sur la série mais sur un épisode. En fait, Scarlatiine est la première à participer à l'animation Keep calm and watch a tv show, qui consiste à présenter un de ses épisodes préférés d'une de ses séries préférées. Plus d'infos ici : Arrow Wink

_________________
Sex and the City : One Mai11
Revenir en haut Aller en bas
Scarlatiine
Bookworm
Scarlatiine


Sex and the City : One Empty
MessageSujet: Re: Sex and the City : One   Sex and the City : One Icon_minitimeDim 9 Sep - 10:07

Enkephaline a écrit:


Je suis moins fan du personnage de Alexandr Petrowski, mais j'aime bien son côté artiste contemporain ... "ce ne sont pas des sculptures, c'est une suite d'éclairages à grande échelle", ah ah ah, c'est tellement ça ! Et puis il a le mérite de trancher avec les autres petits amis de Carrie.


Oh, moi, au début, j'aimais bien le Russe. "You're comic ?" lol! Bon, après, dans les épisodes suivants, ça s'est un peu altéré - et puis, je rêvais toujours de la voir finir avec Mr Big, donc, bon Razz
Revenir en haut Aller en bas
Enkephaline
gothic novel reader
Enkephaline


Sex and the City : One Empty
MessageSujet: Re: Sex and the City : One   Sex and the City : One Icon_minitimeDim 9 Sep - 10:39

Scarlatiine a écrit:
Enkephaline a écrit:


Je suis moins fan du personnage de Alexandr Petrowski, mais j'aime bien son côté artiste contemporain ... "ce ne sont pas des sculptures, c'est une suite d'éclairages à grande échelle", ah ah ah, c'est tellement ça ! Et puis il a le mérite de trancher avec les autres petits amis de Carrie.


Oh, moi, au début, j'aimais bien le Russe. "You're comic ?" lol! Bon, après, dans les épisodes suivants, ça s'est un peu altéré - et puis, je rêvais toujours de la voir finir avec Mr Big, donc, bon Razz

Ah mais moi aussi, Mr Big forever <3

Je sais pas comment cette réplique est tournée en VO, mais en VF j'adore la scène où il lui dit de mettre une banane dans son sac ... "voilà, comme ça vous avez la banane." lol!
Revenir en haut Aller en bas
Julia
Bookworm
Julia


Sex and the City : One Empty
MessageSujet: Re: Sex and the City : One   Sex and the City : One Icon_minitimeLun 10 Sep - 8:31

Merci Scarlatiine pour ta présentation! Je ne suis pas super fan de Sex & the City, mais je crois qu'au fil du temps j'ai vu à peu près toute la série et c'est vrai que la fin est très aboutie. Je me souviens de cet épisode. J'adore la relation de Charlotte et Harry et je trouve que Kristin Davies donne une interprétation très juste dans ces épisodes qui traitent de sa difficulté à avoir des enfants. Je ne suis, comme vous, pas très fan d'Aleksandr Petrovsky. Pour moi, ce personnage n'est qu'une manière de reculer un peu la fin de la série et la conclusion de l'intrigue sur Carrie et Big, un peu le "reculer pour mieux sauter" quoi! Mais cette intrigue donne lieu à de très jolis épisodes à Paris, le Paris carte postale à la sauce SATC joli et bien filmé. J'adre la relation de Miranda et Steve, je l'ai toujours trouvée émouvante. Cet épisode contient certains de leurs plus beaux moments à tous les deux. Et puis Sam et Smith quoi! Elle me fait mourir de rire cette fille! Bref, tu as très bien choisi ton épisode, je pense! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Scarlatiine
Bookworm
Scarlatiine


Sex and the City : One Empty
MessageSujet: Re: Sex and the City : One   Sex and the City : One Icon_minitimeJeu 13 Aoû - 1:47

3 ans après lol! Je fais un petit up de ce sujet pour prévenir qu'une nuit blanche aidant, j'ai remis les images qui avaient disparu et fait quelques changements mineurs Smile (et si ça peut aider quelques personnes à regarder l'épisode, c'est bien aussi Razz)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sex and the City : One Empty
MessageSujet: Re: Sex and the City : One   Sex and the City : One Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sex and the City : One
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moving City - 14.08.2010 - Zürich
» ASTRO CITY: DES AILES DE PLOMB
» Londres - La City
» [MU] New Jack City [DVDRiP]
» New York City Kebab + V2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and drink a cup of tea :: Animations TV :: Animations Keep calm & watch a TV Show :: Episodes préférés-
Sauter vers: