Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans

Aller en bas 
AuteurMessage
Akina
Bookworm
Akina


Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Empty
MessageSujet: Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans   Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Icon_minitimeDim 8 Jan - 15:09

Je viens de finir un roman de Candace Bushnell et je découvre avec beaucoup de surprise qu'il n'existe pas de topic pour cette auteur de chicklit !

Candace Bushnell est une auteur américaine née en 1958. Après avoir fait des études à la Rice University, elle devient journaliste au New-York Observer. A cette époque (années 1980) elle devient une des personnalités de la jet-set new-yorkaise.
En 1994, son rédacteur en chef lui demande d'écrire une chronique sur les aventures et les discussions qu'elle a avec ses amis. La chronique s'appelle Sex and the City, et sera, comme vous le savez, transformée en série à partir de 1998.
Elle a depuis écrit d'autres romans : Four Blondes, Trading Up, Lipstick Jungle, One fifth avenue et des préquelles de Sex and the City Le journal de Carrie et Summer and the City et un travail plus sociologique, Sex Sirens: Female Icons and the Power of Sexuality.

Globalement, son travail est assez inégal. J'ai adoré certains de ses romans (en particulier One fifth avenue et Trading Up), tandis que d'autres m'ont semblé beaucoup plus légers (Four Blondes, Lipstick Jungle). Ces deux derniers sont très clairement de la chick lit sans prétention.
Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Fourbl10
Four Blondes est en fait un recueil de quatre récits, centrés autour d'une femme, d'une personnalité. La première est une top-model (Janey Wilcox, qu'on verra revenir plus tard), une sorte de prostituée de luxe qui se fait entretenir par ses amants successifs, mais échoue à mener la vie qu'elle souhaite ; la deuxième est une journaliste, mariée à un auteur qui n'a pas autant de succès qu'elle le souhaiterais ; la troisième, une "Cendrillon" dont on lit le journal, et qui descend dans une paranoia en réalisant qu'elle souhaite toutes les vies - sauf la sienne ; la quatrième et dernière est une it-girl prenant de l'âge qui déménage à Londres pour trouver le compagnon qu'elle désire.
J'ai assez peu de souvenir de ce recueil, à part que la troisième histoire était assez bien écrite. Mais il ne m'a pas marquée plus que ça.
Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Lipsti10
Lipstick Jungle suit presque le même format. On suit trois femmes, Victory Ford, une styliste à la mode et célibataire, Wendy Healy, la présidente de Parador Pictures et mère de trois enfants et d'un mari dépressif, et Nico O'Neilly, rédactrice en chef de l'équivalent de Vogue. Bien sûr, il arrive plein d'aventures à ces trois femmes puissantes et beaucoup de remise en question. C'est celui qui ce rapproche le plus selon moi de la chick lit classique : la vie des beaux et puissants, qui passent leur vie dans un magazine de mode.
Une lecture sympathique mais sans beaucoup plus d'intérêt. A noter d'ailleurs que ce bouquin a été adapté en une très mauvaise série appelée Lipstick Jungle, les reines de Manhattan, en 2008.
Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Sexand11
Sex and the city est vraiment très particulier. Déjà, ça ne ressemble pas du tout à la série. Il n'y a pas d'histoire construite et si Carrie est effectivement le personnage principal, les trois autres ne sont que trois personnes parmi les dizaines de socialites que Candace Bushnell fait intervenir sous sa plume. C'est généralement très bizarre et assez glauque. Autant la vie des quatre amies de la série peut parfois faire envie, autant les descriptions de la chronique, où les gens passent leur temps à avoir des relations sexuelles à moitié consentantes sous l'effet de l'alcool et de la coke mettent mal à l'aise.

Passons maintenant à mes deux préférés.
Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Tradin10
Trading Up est un de ceux que j'ai beaucoup aimés. Il raconte l'histoire de Janey Wilcox (la première des blondes de Four Blondes), une mannequin star dans le New-York du début des années 2000. Quand le roman commence, Janey vient d'être choisie comme mannequin vedette de Victoria's Secret - autant dire qu'elle est merveilleusement belle. N'ayant pas beaucoup d'argent - n'ayant jamais assez d'argent, elle se fait entretenir par des hommes avec lesquels elle passe quelques mois. Persuadée que le monde ne la reconnait pas à sa juste valeur, elle cherche à pénétrer les cercles qui se refusent à elle : d'abord celui des épouses chics de l'aristocratie new-yorkaise ; puis, une fois ce premier cercle pénétré, celui des artistes et producteurs de cinéma, etc. Elle n'est jamais satisfaite de ce qu'elle a, toujours frustrée, comme si le bonheur se refusait à elle.
Ce qui est assez surprenant dans ce roman, c'est que l'héroine est parfaitement détestable mais malgré tout, j'ai eu une forme de tendresse pour elle. Le monde huppé de New-York est montré d'une manière terriblement cynique. Aucun couple n'est heureux, les uns et les autres se trompent ; les femmes sont globalement des cruches superficielles ; les hommes de vieux dégueulasses qui en abusent. Chacun cherche à profiter de l'autre, et les rares personnes réellement généreuses et aimables se comptent sur les doigts d'une main.
Comme la description d'une cours de récréation où les reines de l'école distribuent les bons points.
De part sa cruauté et son cynisme, c'est un roman qui m'a beaucoup fait penser à Chez les heureux du monde, d'Edith Wharton, et Janey Wilcox partage quelques traits avec Lili Bart.

Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans One-fi11
One fifth avenue est mon préféré et de très loin. Il raconte un immeuble, sis à New-York, au n°1 de la Cinquième avenue. Bien entendu, c'est un immeuble ultra-chic. Je vous fait un copier-coller de ce que j'avais écrit pour mon blog, car mes souvenirs étaient beaucoup plus frais alors.
Ce roman nous raconte l’histoire d’un immeuble, celui situé au n°1 de la Cinquième avenue, New York City. Plus glamour, ça n’existe pas. D’ailleurs, les gens qui y vivent ne s’y
sont pas trompés : une actrice hollywoodienne, une journaliste reine de la Société new-yorkaise, un auteur autrefois vainqueur du prix Pulitzer maintenant scénariste de film, un auteur à succès, etc., etc., etc. Et ceux qui n’y vivent pas ne cherchent qu’une seule chose, et par tous les moyens (la prostitution, par exemple, ou l’étalage d’une fortune toute récente) : s’y faire un nid. Mais One Fifth a sa propre morale, et ni les milliards, ni une paire de seins chirurgicalement acquise ne sont une clé pour cet endroit doté d’une vie et d’une âme propre. L’intelligence et le naturel d’une Annalisa Rice, en revanche, pourrait bien être la solution.

Candace Bushnell nous sert donc le prix convenu de la littérature de Chick Lit’ : les paparazzis, les paires de chaussures outrageusement chères, les soirées de gala, le sexe, le journalisme. Mais elles ne nous donnent pas que cela.
Déjà parce que ce roman ne tourne qu’autour d’une histoire d’immeubles et de copropriétaires, et que peu de choses sont aussi universellement répandues et peu glamour que les
histoires avec les voisins. Qui n’a jamais espionné par la fenêtre pour découvrir le visage de la nouvelle copine du séduisant célibataire d’en face ? Qui ne s’est jamais demandé comment les nouveaux voisins allaient aménager l’appartement du premier ? Et qui n’a jamais connu ces réunions de voisins de palier, robe de chambre et chaussons aux pieds, lorsqu’un incident se produit, coupure générale d’internet par exemple ?

Secundo, parce que Candace Bushnell porte un regard sur la société qu’elle décrit, un regard qui n’est ni tendre, ni bienveillant. Au contraire, il y a un cynisme amer dans chacune
de ces pages, et c’est bien le seul roman de chick lit que j’ai lu qui parle du 11 Septembre ou de l’effondrement du marché de l’immobilier à cause des subprimes. Dans son New-York, les gens font banqueroute, pour de vrai, des overdoses, ou se prennent des peines de prison, et rien de tout cela ne fait vraiment rire.
Elle y décrit une société, la nôtre, dont les seules valeurs qui subsistent sont la fortune – et peu importe comment elle a été gagnée – et la célébrité – et là encore, ses origines ne comptent guère. Elle décrit un monde où les plus faibles, les plus fragiles sont brisés, et donne l’impression que ceux qui subsistent sont les pluspourris, les plus corrompus et les moins estimables.

Et une citation qui m'avait marquée à l'époque et que je trouve assez caractéristique du style de Candace Bushnell :
Citation :
For a short time, Billy had decided that aspiration was dead, or at least out of favor. This was just after 9/11, when the cynicism and shallowness that had beaten through the lifeblood of the city was interpreted as unnecessary cruelty, and it was all at once tacky to wish for anything other than world peace, and tacky not to appreciate what one had. But six years had passed, and like a racehorse New York couldn’t be kept out of the gate, nor change its nature. While most of New York was in mourning, a secret society of bankers had brewed and stirred a giant cauldron of money, adding a dash of youth and computer technology, and voilà, a whole new class of the obscenely super-rich was born. This was perhaps bad for America, but it was good for Billy.


Dernière édition par Akina le Dim 8 Jan - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
JO
Bookworm
JO


Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Empty
MessageSujet: Re: Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans   Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Icon_minitimeDim 8 Jan - 17:38

Merci pour ce sujet Akina !

Je n'ai jamais lu de livres de Candace Bushnell... Ses livres sont très exposés en librairie et donc d'une certaine façon, je me disais qu'il faudrait que je lise au moins une fois un de ses livres. Mais en même temps je n'ai jamais accroché avec Sex and the City donc ça ne me motivait finalement pas plus ça.


Du coup, je pense plutôt suivre tes bons conseils et me laisser tenter par One fifth avenue
Revenir en haut Aller en bas
sookie
Bookworm
sookie


Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Empty
MessageSujet: Re: Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans   Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Icon_minitimeDim 8 Jan - 18:06

J'avais lu Sex and the city vu que j'aimais assez la série mais je n'ai pas retrouvé le charme de la série dans ce livre. Peut-être faut-il le lire avant d'avoir vu la série pour l'apprécier. Je ne me suis absolument pas attaché à la vie de l'héroine ni au style...µ

J'ai dans ma PAL One fifth avenue je crois avec ton avis je vais peut-être y succomber
Revenir en haut Aller en bas
Scarlatiine
Bookworm
Scarlatiine


Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Empty
MessageSujet: Re: Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans   Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Icon_minitimeDim 8 Jan - 18:42

En bonne fan de Sex and the City (la série), j'ai voulu tester le livre... et comme sookie, je n'ai absolument pas retrouvé ce qui me plaisait dans la série. Et peut-être parce que Samantha, Miranda et Charlotte tiennent un rôle minime dans ces chroniques. Pour moi, elles sont indissociables de Carrie. Du coup, ça m'a un peu refroidie, et je dois avouer que je n'ai jamais poussé plus loin et ce ne m'a pas donné envie de connaître plus en avant cette auteur.

Maintenant, l'avis enthousiaste de Akina me donne tout de même envie de tenter One fifth avenue Wink
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Empty
MessageSujet: Re: Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans   Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Icon_minitimeDim 8 Jan - 18:59

Superbe présentation, Akina Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans 94134

J'ai moi aussi très envie de découvrir One Fifth avenue. Lorsque j'aurai besoin d'un peu de chick lit, je me tournerai à coup sûr vers ce roman study

_________________
Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Mai11
Revenir en haut Aller en bas
Julia
Bookworm
Julia


Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Empty
MessageSujet: Re: Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans   Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Icon_minitimeLun 9 Jan - 8:22

Merci pour le topic, Akina! De Candace Bushnell, j'ai lu One Fifth Avenue et The Carrie Diaries. J'avais aussi beaucoup aimé le premier. Pour de la Chick Lit, c'est carrément cynique et très sombre, les personnages sont tous plus détestables les uns que les autres, mais cette présentation de la société new-yorkaise vue à travers le prisme de cet immeuble mythique est super intéressante! J'avais bien aimé The Carrie Diaries, mais j'avoue que je ne m'en souviens que moyennement... Je vous copie donc la critique que j'en avais fait sur mon blog après ma lecture il y a plus d'un an et demi.

Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Blogge10
Citation :
Toutes les filles de notre génération savent qui est Carrie Bradshaw, l'héroïne de Sex & The city, cette série qui nous a fait rêver. Ces quatre copines aux fringues fabuleuses, qui passaient leur temps à sortir dans les endroits les plus branchés de New York, qui avaient des jobs et des carrières à nous faire pâlir d'envie, et qui étaient toutes à la recherche de l'homme idéal, ou pas. Carrie et sa colonne dans le New York Star, qui parlait de sexe et des relations hommes/femmes crûment et vraiment, pour ce qui nous semblait être la première fois.
Candace Bushnell est celle qui a imaginé tout cela: la jolie Carrie, ses trois copines, son Mr Big, sa vie dans son petit appart new-yorkais si charmant. Elle est aussi l'une des pionnières de la Chick Lit, mais à sa façon à elle, car elle allie le glamour et les histoires de filles, mais elle y ajoute toujours sa petite touche à elle, une touche plus réaliste et complexe, plus cruelle aussi, mais qui ressemble plus aux gens en vrai. Elle ne nous montre pas que le 'bon' côté des choses et des personnages.

The Carrie Diaries est ce qu'on appelle un prequel, c'est à dire que ce livre nous replonge dans la jeunesse de Carrie Bradshaw, alors qu'elle n'est pas encore la Carrie que nous connaissons. Cette jeune fille que nous rencontrons est élève de terminale dans le lycée d'une petite ville du Connecticut et vit avec son père et ses deux soeurs. Elles ont récemment perdu leur mère, et tentent tant bien que mal de se construire et de grandir sans elle et avec seulement leur père, un scientifique gentil mais franchement dépassé par les événements.
Comme toute jeune fille de 17 ans, Carrie ne vit que pour ses amis du lycée, une petite bande de jeunes qui ont bien du mal à trouver leur place dans les cliques et catégories de ce lycée. Entre bêtises, jalousie, trahison, amitié, découverte des premiers petits copains, du sexe et de la cruauté des gamins de cet âge, ils vont tous devoir apprendre à savoir qui ils sont, avant leur grand départ pour l'université, et la nouvelle vie qui les attend.
Carrie est une héroïne joyeuse et attachante. Fidèle à ses amis, elle est aussi un sacré coeur d'artichaud et tombe rapidement amoureuse du nouveau 'bad boy' du lycée, jeune homme riche à la réputation sulfureuse. On sait dès le début que ce n'est qu'une question de temps avant qu'il ne lui brise le coeur, et ça ne rate évidemment pas. On la sent jeune et fragile, et en même temps, au bord de devenir une jeune femme confiante en elle et en son avenir, prête à entrer à Brown, à tout faire pour devenir écrivain, et à laisser tout cela derrière elle.
En somme, une lecture très agréable, qui nous replonge dans un monde quitté il n'y a pas si longtemps et pourtant que l'on s'est empressé d'oublier, fait de petits drames quotidiens, de petites disputes entre amis qui semblent être la fin du monde, et pourtant oubliées dès le lendemain. J'ai beaucoup aimé et vraiment bien accroché, je conseille vivement. Back to high school everyone!
Revenir en haut Aller en bas
Laly
Mad Hatter
Laly


Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Empty
MessageSujet: Re: Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans   Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Icon_minitimeLun 9 Jan - 10:10

Autant j'ai adoré la série sex and the city (j'ai l'intégral à la maison), autant j'ai été déçue par le livre, que j'ai trouvé glauque, cynique, voire sinistre. Le ton est tellement blasé, que du coup je n'ai pas eu envie de lire d'autres romans de C. Bushnell, mais suite à ce topic, je vais peut-être revoir mon jugement Wink
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Empty
MessageSujet: Re: Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans   Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Icon_minitimeLun 9 Jan - 10:14

Laly a écrit:
Autant j'ai adoré la série sex and the city (j'ai l'intégral à la maison), autant j'ai été déçue par le livre, que j'ai trouvé glauque, cynique, voire sinistre. Le ton est tellement blasé, que du coup je n'ai pas eu envie de lire d'autres romans de C. Bushnell, mais suite à ce topic, je vais peut-être revoir mon jugement Wink
Je suis d'accord avec ton appréciation. Mais c'est ce côté très cynique que j'apprécie chez cette auteur. Ca sort de la chicklit à l'eau de rose...
Revenir en haut Aller en bas
Laly
Mad Hatter
Laly


Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Empty
MessageSujet: Re: Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans   Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Icon_minitimeLun 9 Jan - 11:35

Akina a écrit:
Laly a écrit:
Autant j'ai adoré la série sex and the city (j'ai l'intégral à la maison), autant j'ai été déçue par le livre, que j'ai trouvé glauque, cynique, voire sinistre. Le ton est tellement blasé, que du coup je n'ai pas eu envie de lire d'autres romans de C. Bushnell, mais suite à ce topic, je vais peut-être revoir mon jugement Wink
Je suis d'accord avec ton appréciation. Mais c'est ce côté très cynique que j'apprécie chez cette auteur. Ca sort de la chicklit à l'eau de rose...

donc peut-être que la série a été ramené plus dans cette orientation de chick-lit pas tout-à-fait à l'eau de rose, mais vers une quête de l'amour pour chacune (sauf peut-être sur Samantha, sur qui c'est tombé "malgré elle" Wink ?
Revenir en haut Aller en bas
Scarlatiine
Bookworm
Scarlatiine


Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Empty
MessageSujet: Re: Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans   Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Icon_minitimeLun 6 Fév - 17:45

Je viens - enfin ! - de finir Cinquième Avenue, et j'ai été plutôt conquise. J'ai aimé détester certains personnages...

Spoiler:
 

...j'ai aimé en apprécier d'autres...
Spoiler:
 

En fait, aucun des personnages n'est ni tout blanc, ni tout noir. Et c'est ça qui est intéressant. Ce n'est pas de la chick-lit habituelle, et on ne sait pas comment ça va se finir. Bref, une belle surprise, moi qui n'en attendais pas grand-chose après avoir détesté Sex & the City, le livre. Maintenant, je vais peut-être lire Trading Up (c'est Haut de gamme, en français, c'est ça ?)
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Empty
MessageSujet: Re: Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans   Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Icon_minitimeMar 7 Fév - 8:52

Scarlatiine a écrit:
Maintenant, je vais peut-être lire Trading Up (c'est Haut de gamme, en français, c'est ça ?)
C'est ça !

Je suis heureuse de lire que tu aimé. J'ai aussi beaucoup apprécié la complexité des personnages dans ce roman. Ils sont beaucoup plus réalistes que la plupart des personnages de romans de chick lit.

Je ne te conseille pas de lire Trading up dans la foulée de Cinquième avenue : il est quand même un peu moins bien Wink et tu pourrais être déçue...
Revenir en haut Aller en bas
Summerday
Bookworm
Summerday


Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Empty
MessageSujet: Re: Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans   Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Icon_minitimeMar 15 Jan - 13:01

Je viens de voir les premières minutes de la série adaptée de Carrie's diaries et j'ai bien aimé, cela m'a donné envie de découvrir le roman! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Empty
MessageSujet: Re: Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans   Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Icon_minitimeMer 30 Jan - 13:32

Dans le cadre du challenge sur New-York, j'ai terminé ce week-end la lecture de One fifth avenue.

Sur le plan littéraire, ce livre n'a absolument aucun intérêt ; en revanche, pour ce qui est de l'analyse sociologique, ce livre se révèle très intéressant. J'ai aimé suivre les différents personnages qui résident dans cet immeuble ultra chic de New-York, ou qui rêve d'y résider, avec une certaine tendresse pour certains personnages, une franche détestation pour d'autres.

Spoiler:
 


On sent que c'est une femme intelligente qui tient la plume ; toutefois, ce roman aurait gagné à être un peu plus court ; l'intrigue s'essouffle un peu sur la fin, et certains personnages sont moins intéressants que d'autres. Les scènes de sexe, elles, sont franchement ennuyeuses. J'avoue que le mélange de ces scènes avec une intrigue policière un peu simpliste autour d'un bijou ancien est assez détonnant ! Je force volontairement le trait, mais par moment, on peut avoir l'impression de lire un patchwork du Club des cinq en vacances et de Fifty Shades of Grey.

Akina a écrit:
Secundo, parce que Candace Bushnell porte un regard sur la société qu’elle décrit, un regard qui n’est ni tendre, ni bienveillant. Au contraire, il y a un cynisme amer dans chacune de ces pages [...]. Elle y décrit une société, la nôtre, dont les seules valeurs qui subsistent sont la fortune – et peu importe comment elle a été gagnée – et la célébrité – et là encore, ses origines ne comptent guère. Elle décrit un monde où les plus faibles, les plus fragiles sont brisés, et donne l’impression que ceux qui subsistent sont les pluspourris, les plus corrompus et les moins estimables.
C'est tout à fait ça, et c'est en ce sens que ce roman est intéressant. Lola fabrikant, en particulier, m'apparaît comme une sorte de monstre très contemporain, sans cervelle et sans coeur. L'infléchissement donné à l'histoire, cependant, n'en fait guère un personnage nuancé ; on est à la limite de la caricature.
Spoiler:
 


Il y a aussi beaucoup de choses qui sont dites sur les milieux du cinéma et de la littérature, pas forcément présentés sous leur meilleur jour, et qui m'ont beaucoup intéressée. Le milieu de l'édition est sacrément épinglé !

Pour finir, voici une critique des Inrocks, que je trouve vraiment très bien, et qui fait de ce livre un hybride entre Balzac et Friends : Arrow Wink

_________________
Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Empty
MessageSujet: Re: Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans   Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Icon_minitimeVen 1 Mar - 12:36

J'ai lu le 2ème volet du Journal de Carrie, paru sous le titre Summer & the City grace à l'animation I Love You New York, je l'avais acheté l'an dernier en me disant Why Not ? il se lit indépendamment du 1er tome sans problème.

L'intrigue colle parfaitement à l'animation, Carrie est diplômée et doit intégrer l'université de Brown à la prochaine rentrée universitaire. Elle s'inscrit durant l'été à la Newschool pour suivre un atelier d'écriture. Le rat des champs, c'est le surnom de Carrie donnée par Samantha, débarque donc à New York et tombe sous le charme d'un dramaturge trentenaire (qui bien sur est célibataire), et devient son mentor.

C'est vraiment le regard d'une jeune fille qui débarque dans la capitale avec son désir de devenir écrivain, et qui découvre les problèmes de co location, la difficulté de s'intégrer à l'endroit et d'y prendre ses repères, ses marques, la nécessite de s'adapter et de se tisser un réseau de relations et d'amis.

L'intrigue relate également l'amitié entre Samantha, Miranda et Charlotte, comment Carrie rencontre chacune d'entre elle et comment leur amitié se noue. C'est assez plaisant à lire, sans grande surprise, limite vintage, ça rappelle que dans les années 1980 il n'y avait pas de portable.
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Empty
MessageSujet: Re: Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans   Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Icon_minitimeMer 1 Mai - 14:25

Je viens de finir The Carrie Diaries, sur lequel j'ai du mal à me faire un avis. D'un côté, j'ai passé un bon moment : Carrie et ses ami(e)s sont attachantes et sympathiques, et on retrouve vraiment l'ambiance du lycée (avec les Reines de la classe et ses suiveuses, par exemple), pour le meilleur et pour le pire. Certains passages vers la fin (quand Pinky Weatherton commence à écrire ses articles) sont vraiment très sympathiques.
Ceci dit, c'est un livre très oubliable et qui ne révolutionnera pas le genre. Les péripéties sont assez prévisibles, l'opposition gentils/méchants un peu facile, le style est inexistant.
On passe un bon moment, mais ni meilleur, ni pire qu'en lisant un magasine féminin Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Empty
MessageSujet: Re: Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans   Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Candace Bushnell, Sex and the city et autres romans
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Susan Hill - la dame en noir et autres romans
» Jean Teulé : Le magasin des suicides, Charly 9 et autres romans
» Jojo Moyes - The Last Letter from your Lover (et autres romans)
» Junichirô Tanizaki : Quatre Soeurs et autres romans
» Daniel Kehlmann - Les arpenteurs du monde (et autres romans)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and pick a book or a movie in the Library :: Chick Lit & Romance :: Romances contemporaines & Chick-lit-
Sauter vers: