Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez
 

 Henry Tilney, un héros "normal" ?

Aller en bas 

Quel "Tilney" préférez-vous ?
J. J. Feild
Henry Tilney, un héros "normal" ? Vote_lcap1100%Henry Tilney, un héros "normal" ? Vote_rcap1
 100% [ 13 ]
Peter Firth
Henry Tilney, un héros "normal" ? Vote_lcap10%Henry Tilney, un héros "normal" ? Vote_rcap1
 0% [ 0 ]
L'acteur parfait est encore à trouver...
Henry Tilney, un héros "normal" ? Vote_lcap10%Henry Tilney, un héros "normal" ? Vote_rcap1
 0% [ 0 ]
Total des votes : 13
 

AuteurMessage
Akina
Bookworm
Akina


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeJeu 2 Aoû - 12:06

Citation :
The master of ceremony introduced to her a very gentleman-like young man as her partner ; his name was Tilney. He seemed to be about four or five and twenty, was rather tall, had a pleasing countenance, a very intelligent and lively eye, and, if not quite handsome was very near it.

Voici la manière dont Henry Tilney est présenté pour la première fois dans Northanger Abbey. C’est un jeune homme vingt-quatre ou vingt-cinq ans, assez grand, agréable à voir sans être d’une grande beauté remarquable, et qui se repère surtout à son regard vif et malicieux.


Henry Tilney, un héros "normal" ? Jj_na_web
Ce n’est pas le héros typique de Jane Austen : contrairement à Darcy, c’est un second fils qui n’héritera pas ; contrairement à Wentworth, il n’est pas d’une virilité militaire : il s’intéresse au linge, lit des romans et est un clergyman… Son apparence est ordinaire et il se caractérise surtout par son esprit vif et malicieux, et sa très grande gentillesse, en particulier vis à vis de sa sœur. Mais le principal intérêt de Tilney est son humour et son esprit et la manière dont il met gentiment en boite Catherine Morland.

Northanger Abbey n’a eu droit qu’à deux adaptations : par la BBC en 1986 où Tilney était joué par Peter Firth et par ITV en 2007, avec JJ Feild.


Henry Tilney, un héros "normal" ? Firth+as+tilney
Avez vous vu ces adaptations ? Si vous deviez adapter Northanger Abbey, quel acteur choisiriez-vous pour jouer Tilney ?
Que pensez-vous de Tilney ? Est-ce que vous accrochez à ce héros « normal » ou le trouvez-vous trop banal ? Et un homme qui lit des romans et sait parler de mousseline, vous trouvez ça sexy ?
Revenir en haut Aller en bas
Haydée
Star-crossed lover
Haydée


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeJeu 2 Aoû - 12:29

Que vois je ? Un sujet sur mon cher Henry d'amour Henry Tilney, un héros "normal" ? 557349
Je suis tombée amoureuse de lui dès qu'il a commencé à taquiner Catherine pendant leur danse. Je l'ai trouvé si décalé par rapport aux autres héros austeniens du même âge, tellement rafraichissant et surpenant, j'étais charmée (je me souviens encore très bien de mon émerveillement durant ma lecture). J'ai adoré son humour, sa façon d'être, tout ça. En fait je ne le trouve pas si "normal" que ça, il est plutôt audacieux (dans ses propos) pour un héros austenien je trouve. Il est peut être physiquement banal et dans une position sociale pas forcément étincelante mais sa manière d'être fait exploser sa banalité ! Henry Tilney, un héros "normal" ? 312935
Je sais pas si je trouve sexy qu'il parle mousseline, mais la manière dont il le fait, oui! Mais bon vous aurez compris que je suis complètement Henrymaniaque !
Bref, quelle Haydée y résisterait ? Razz

Je n'ai vu que l'adaptation de 2007 et je l'ai beaucoup aimé. JJ Feild en Henry m'a tout à fait convenu, j'ai beaucoup aimé son jeu (et avec Felicity Jones ils sont tellement mignons !)
Revenir en haut Aller en bas
Pickwick
Swoon addict
Pickwick


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeJeu 2 Aoû - 13:12

J'aime bien le personnage de tilney que je trouve très moderne. Il me semble qu'il agit et se comporte d'une façon qui est particulièrement contemporaine (peut être du fait justement qu'il n'a pas particulièrement de position sociale et qu'il traite la gente féminine d'une façon très égalitaire, parfaitement adaptée à notre époque post émancipation).

Je n'ai vu que l'adaptation avec JJ Feild que j'avais trouvé parfait. Il pétille de malice et de chaleur et peut tout à la fois prendre un air inquiétant qui sied parfaitement à l'ambiance gothique de Northanger Abbey. Bref, une vrai réussite littéraire que ce personnage qui a donné, grâce à JJ Feild, une aussi jolie réussite cinématographique.
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeJeu 2 Aoû - 13:43

Tilney est, je pense, mon personnage austenien préféré. J'aime énormément son esprit : comme le dit Haydée, le dialogue au bal entre Tilney et Catherine est merveilleux. Il montre énormément d'esprit et de finesse, ainsi qu'un esprit extrêmement critique sur le monde. Le personnage austenien auquel il me fait le plus penser, c'est Lizzie Bennett (cf. le dialogue entre elle et Darcy lors du bal de Netherfield) : même charisme, même vivacité, même regard un peu acerbe.
Il fait preuve de beaucoup d'égards pour les femmes et semble plus à l'aise dans leur compagnie que dans celle des hommes. Est-ce l'absence de sa mère ? Son amitié pour sa soeur ?

C'est en tout cas un héros que je trouve très proche de nous, très jeune, très animé. Il fait beaucoup moins "fantasmatique" que Darcy (qui possède la moitié du Derbyshire), Wentworth (qui a gagné 7 ans de batailles sur les mers), Bertram (Mr Parfait), Knightley (Mr Parfait N°2), etc., et beaucoup plus réaliste. Une sorte de "boy next door", qui correspond parfaitement au roman et à son message.
Je me demande si ce n'est pas cela qui le rend si séduisant...

Je n'ai aussi vu que l'adaptation 2007 et je vote avec plaisir pour JJ Feild qui était Tilney. Sur la photo, Peter Firth a quand même une drôle de tête...
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Bookworm
Perséphone


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeJeu 2 Aoû - 17:01

Akina : Henry Tilney, un héros "normal" ? 94134 Henry Tilney, un héros "normal" ? 94134 Henry Tilney, un héros "normal" ? 94134
J'adore Tilney d'amour et comme vous je le trouve moderne, vraiment sympathique et son histoire avec Catherine est vraiment touchante. Il apporte de la maturité sans condescendance.

Je ne suis pas objective j'adore JJ Feild, j'aime sa spontanéité et tout le reste donc il est mon Mr Tilney!
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeJeu 2 Aoû - 18:14

J'ai terminé le volume 1 de Northanger Abbey, et je préfère la personnalité de Tilney à celle de Darcy, TIlney ne pssède pas l'ascendant naturel de Darcy ce qui le rend plus accessible et sympathique. Sa complicité avec sa soeur est également un bon point en sa faveur.

Il est peu présent dans ce volume 1, (c'est plutot la famille Thorpe qui monopolise l'intrigue), sauf pour le bal, pour l'instant j'aime beaucoup le moment ou il évoque leur plaisir de lire des romans

Citation :
-Mais sans doute ne lisez vous jamais de romans ?
-Pourquoi n'en lirais-je pas?

-Parce que c'est une lecture trop frivole pour vous. Les hommes lisent des livres plus sérieux.
-Les gens quels que soit leur sexe, qui ne prennent pas plaisir à la lecture d'un bon roman ne peuvent qu'être d'une stupidité insuportable.

Qui ne serait pas sous le charme d'un homme passionné par la lecture ????

Bon je vais attaquer le volume 2 ...
Revenir en haut Aller en bas
Freyja
Swoon addict
Freyja


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeVen 3 Aoû - 15:57

Je n'ai pas encore lu Northanger Abbey (mais très bientôt!) mais je suis littéralement tombée amoureuse du Tilney de JJ Feild alors j'ai bien évidemment voté pour lui. Je reviens donner mon avis très prochainement, après ma lecture!
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeLun 6 Aoû - 12:52

Chouette présentation, Akina ! cheers

Sans surprise, j'ai voté pour J.J. Feild. L'adaptation de 2007 est la seule que j'ai vue à ce jour, et m'a particulièrement séduite (l'adaptation de 1986 ne m'a jamais tentée, étant donné ce que j'ai pu lire à son sujet). pale Razz

Il faudrait que je relise Northanger Abbey, mais globalement, j'aime plutôt bien son héros, pour les raisons mentionnées par Pickwick ; c'est quelqu'un qui met les femmes sur un pied d'égalité, et puis il a beaucoup d'humour, ce qui joue beaucoup en sa faveur. Wink

L'adjectif "normal" est en train de devenir très tendance depuis quelques mois ! Razz Je ne sais pas trop si Henry Tilney l'est tant que ça (en fait, ça dépend par rapport à quoi) ; c'est en tout cas l'incarnation du parfait gentleman, par opposition à Thorpe qui se comporte comme une brute et qui est obsédé par ses voitures de courses. Tilney est aussi quelqu'un qui résume les principales valeurs que Jane Austen entend promouvoir ; il apparaît aussi comme plus vertueux que son père, principalement intéressé par l'argent.

Je trouve qu'Akina a raison de souligner qu'il est très souvent en compagnie féminine, et finalement peut-être plus à l'aise avec celle-ci qu'en compagnie d'autres hommes. Je pense que c'est dû à la relation de complicité qu'il entretient avec sa soeur. J'ai toujours eu le sentiment qu'il avait invité Catherine à l'abbaye pour faire un peu tampon entre lui, sa soeur, et son père. Comme si la présence d'un tiers obligeait leur père à être un minimum aimable.

Pourtant, je ne suis pas plus charmée que cela par son histoire avec Catherine Morland ; comme elle est très naïve, je trouve qu'il a tendance à être un brin trop paternaliste avec elle, et puis la façon dont il en tombe amoureux n'est pas très romanesque - Jane Austen liquide ça à quelques pages de la fin, d'une phrase très ironique. Il y a d'ailleurs, si mes souvenirs sont bons, plusieurs phrases assez amères à la fin du livre sur les relations hommes- femmes.

Ceci dit, c'est un héros très très charmant, et la plupart des dialogues qu'il a avec l'héroïne sont très pétillants. Tilney a sans doute plus d'humour et d'esprit que l'héroïne, que Jane Austen a voulu la plus "normale" / banale possible, histoire de subvertir les conventions romanesques. Catherine n'est certes pas aussi brillante qu'une Elizabeth Bennet, mais réussit à s'attirer instantanément la sympathie du lecteur par sa simplicité et sa gentillesse. Henry et Catherine apparaissent comme deux personnages finalement beaucoup plus "buvables" qu'Edmund Bertram et Fanny Price dans Mansfield Park, qui eux semblent beaucoup plus rigoristes moralement parlant, et surtout, sont manifestement dotés de très peu d'humour.



_________________
Henry Tilney, un héros "normal" ? Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeLun 6 Aoû - 14:31

Rhhaaa, ça vient d'effacer la longue réponse que j'avais faite Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Popila a écrit:
Chouette présentation, Akina ! cheers
Merci Embarassed

Popila a écrit:
L'adjectif "normal" est en train de devenir très tendance depuis quelques mois ! Razz Je ne sais pas trop si Henry Tilney l'est tant que ça (en fait, ça dépend par rapport à quoi) ; c'est en tout cas l'incarnation du parfait gentleman, par opposition à Thorpe qui se comporte comme une brute et qui est obsédé par ses voitures de courses. Tilney est aussi quelqu'un qui résume les principales valeurs que Jane Austen entend promouvoir ; il apparaît aussi comme plus vertueux que son père, principalement intéressé par l'argent.

Pour moi, Northanger Abbey est un roman qui, parmi d'autres choses, montre que chaque vie peut-être romanesque, si on le vit de cette manière. Finalement, l'histoire de Catherine Morland est assez banale : une jeune fille naïve sort dans le monde, y rencontre un jeune homme duquel elle tombe amoureuse, découvre que tout le monde n'est pas aussi innocent qu'elle, et finit, après quelques péripéties, par épouser l'homme qu'elle aime. Mais la manière dont Austen le raconte (et dont Catherine le vit) fait ressortir les aspects les plus romanesques du livre. Il y a des personnages extrêmement méchants (le père Tilney ; Thorpe), des intriguantes (Isabella), une héroîne pure et malheureuse (Miss Tilney), etc. On retrouve les clichés du roman gothique/sentimental de l'époque, mais avec des personnages de la vie de tous les jours.
Et je trouve que Tilney est très bien trouvé : ce n'est pas un jeune homme extra-ordinaire, ce n'est pas un Darcy avec 10 000 livres de rente vers lequel tous les regards se tournent quand il entre dans la pièce. Mais son charme, son esprit, sa vivacité le rendent séduisant et "héroïque" auprès de Catherine, et donc auprès de nous.

Popila a écrit:
Je trouve qu'Akina a raison de souligner qu'il est très souvent en compagnie féminine, et finalement peut-être plus à l'aise avec celle-ci qu'en compagnie d'autres hommes. Je pense que c'est dû à la relation de complicité qu'il entretient avec sa soeur. J'ai toujours eu le sentiment qu'il avait invité Catherine à l'abbaye pour faire un peu tampon entre lui, sa soeur, et son père. Comme si la présence d'un tiers obligeait leur père à être un minimum aimable.
Je n'ai pas l'impression que le "qui souhaite que Miss Morland nous rejoigne à Northanger Abbey" soit très clair dans le roman : le père souhaite approfondir la relation de ses enfants avec une "riche héritière" ; Miss Tilney souhaite passer plus de temps en compagnie de son amie ; et Tilney semble déjà avoir un faible pour elle en plus de souhaiter de la compagnie pour sa soeur.
Je trouve que la relation fraternelle entre Tilney et sa soeur est très belle. Ils sont sur un pied d'égalité parfaite et semblent vraiment "deux âmes soeurs". Je la trouve encore plus belle que celle de Darcy et Georgiana, où Darcy a une position plus paternelle avec sa soeur.

Popila a écrit:
Pourtant, je ne suis pas plus charmée que cela par son histoire avec Catherine Morland ; comme elle est très naïve, je trouve qu'il a tendance à être un brin trop paternaliste avec elle, et puis la façon dont il en tombe amoureux n'est pas très romanesque - Jane Austen liquide ça à quelques pages de la fin, d'une phrase très ironique. Il y a d'ailleurs, si mes souvenirs sont bons, plusieurs phrases assez amères à la fin du livre sur les relations hommes- femmes.
Il y a en particulier une page, quand Catherine se promène avec les Tilney et qu'ils parlent dessin, où Jane Austen est très méprisante envers les hommes et les femmes : "But Catherine did not know her own advantages ; did not know that a good-looking girl with an affectionate heart, and a very ignorant mind, cannot fail of attracting a clever young man".
Vous pensez qu'il y a du vécu dans cette phrase ;-) ?
Cela rend d'ailleurs Tilney un peu vain, et laisse comprendre que s'il est séduit par Catherine, c'est surtout par le regard brillant d'admiration qu'elle lui porte.

Popila a écrit:
Ceci dit, c'est un héros très très charmant, et la plupart des dialogues qu'il a avec l'héroïne sont très pétillants. Tilney a sans doute plus d'humour et d'esprit que l'héroïne, que Jane Austen a voulu la plus "normale" / banale possible, histoire de subvertir les conventions romanesques. Catherine n'est certes pas aussi brillante qu'une Elizabeth Bennet, mais réussit à s'attirer instantanément la sympathie du lecteur par sa simplicité et sa gentillesse. Henry et Catherine apparaissent comme deux personnages finalement beaucoup plus "buvables" qu'Edmund Bertram et Fanny Price dans Mansfield Park, qui eux semblent beaucoup plus rigoristes moralement parlant, et surtout, sont manifestement dotés de très peu d'humour.
Je suis tout à fait d'accord !
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeLun 6 Aoû - 15:33

Akina a écrit:
Rhhaaa, ça vient d'effacer la longue réponse que j'avais faite Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Ah, c'est ch**** quand ça arrive, ça. Evil or Very Mad

Akina a écrit:
Merci Embarassed
Oh, mais je t'en prie. Wink

Citation :
Pour moi, Northanger Abbey est un roman qui, parmi d'autres choses, montre que chaque vie peut-être romanesque, si on le vit de cette manière. Finalement, l'histoire de Catherine Morland est assez banale : une jeune fille naïve sort dans le monde, y rencontre un jeune homme duquel elle tombe amoureuse, découvre que tout le monde n'est pas aussi innocent qu'elle, et finit, après quelques péripéties, par épouser l'homme qu'elle aime. Mais la manière dont Austen le raconte (et dont Catherine le vit) fait ressortir les aspects les plus romanesques du livre. Il y a des personnages extrêmement méchants (le père Tilney ; Thorpe), des intriguantes (Isabella), une héroîne pure et malheureuse (Miss Tilney), etc. On retrouve les clichés du roman gothique/sentimental de l'époque, mais avec des personnages de la vie de tous les jours.
Et je trouve que Tilney est très bien trouvé : ce n'est pas un jeune homme extra-ordinaire, ce n'est pas un Darcy avec 10 000 livres de rente vers lequel tous les regards se tournent quand il entre dans la pièce. Mais son charme, son esprit, sa vivacité le rendent séduisant et "héroïque" auprès de Catherine, et donc auprès de nous.
Je suis tout à fait d'accord. Wink

Popila a écrit:
Je n'ai pas l'impression que le "qui souhaite que Miss Morland nous rejoigne à Northanger Abbey" soit très clair dans le roman : le père souhaite approfondir la relation de ses enfants avec une "riche héritière" ; Miss Tilney souhaite passer plus de temps en compagnie de son amie ; et Tilney semble déjà avoir un faible pour elle en plus de souhaiter de la compagnie pour sa soeur.
Je crois que je me laisse influencer par l'adaptation. J'avais bien aimé le fait que cette dernière montre que les délires de Catherine n'étaient pas si délirants que cela, dans le sens où le père a rendu très malheureuse la mère de ses enfants (mais ça, c'est dans l'adaptation, je crois, pas dans le livre).

Citation :
Je trouve que la relation fraternelle entre Tilney et sa soeur est très belle. Ils sont sur un pied d'égalité parfaite et semblent vraiment "deux âmes soeurs". Je la trouve encore plus belle que celle de Darcy et Georgiana, où Darcy a une position plus paternelle avec sa soeur.
👍

Popila a écrit:
Il y a en particulier une page, quand Catherine se promène avec les Tilney et qu'ils parlent dessin, où Jane Austen est très méprisante envers les hommes et les femmes : "But Catherine did not know her own advantages ; did not know that a good-looking girl with an affectionate heart, and a very ignorant mind, cannot fail of attracting a clever young man".
Vous pensez qu'il y a du vécu dans cette phrase ;-) ?
Oui, c'est une phrase assez terrible ! Wink

_________________
Henry Tilney, un héros "normal" ? Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Bookworm
Perséphone


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeLun 6 Aoû - 17:07

@Akina et Popila: vous le voyez paternaliste vous Tilney? Parce que pour moi, c'est bien un des seuls qui ne me semble pas paternaliste avec Edmund Ferrars chez Jane.
Darcy énormément, envers sa soeur et un peu envers Elizabeth, Brandon: complètement de part son âge et la palme revient sans doute pour moi à Mr Knightley qui fait carrément la leçon à Emma.

Personnellement je ne trouve pas que le fait que Catherine Morland soit naïve implique un côté paternaliste chez Tilney. Il me semble au contraire que s'il lui reproche parfois son trop grand sens romanesque, il aime aussi ce côté là chez elle, très witty et spontanée.
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeLun 6 Aoû - 17:43

Disons qu'il se moque gentiment d'elle. Il a une plus grande expérience du monde que la naïve Catherine et s'en sert pour la mettre en boîte.
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Bookworm
Perséphone


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeLun 6 Aoû - 17:49

oui mais ce n'est pas forcément paternaliste du coup? Juste taquin.
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeLun 6 Aoû - 18:16

Même réponse qu'Akina ; je le trouve cependant beaucoup moins "paternaliste" que quelqu'un comme Knightley, par exemple. Wink

_________________
Henry Tilney, un héros "normal" ? Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Bookworm
Perséphone


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeLun 6 Aoû - 18:21

Popila a écrit:
Même réponse qu'Akina ; je le trouve cependant beaucoup moins "paternaliste" que quelqu'un comme Knightley, par exemple. Wink

En même si tu trouves plus paternaliste que Knightley, chapeau! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeLun 6 Aoû - 18:24

Perséphone a écrit:
En même si tu trouves plus paternaliste que Knightley, chapeau! Smile
lol!

_________________
Henry Tilney, un héros "normal" ? Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeLun 6 Aoû - 20:34

Perséphone a écrit:
oui mais ce n'est pas forcément paternaliste du coup? Juste taquin.
Je n'arrive pas à retrouver où on dit qu'il est paternaliste. Il me fait plus penser à grand frère qui "tease" sa petite soeur en usant de sa plus grande expérience du monde pour la taquiner.
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Bookworm
Perséphone


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeLun 6 Aoû - 20:39

Akina a écrit:
Perséphone a écrit:
oui mais ce n'est pas forcément paternaliste du coup? Juste taquin.
Je n'arrive pas à retrouver où on dit qu'il est paternaliste. Il me fait plus penser à grand frère qui "tease" sa petite soeur en usant de sa plus grande expérience du monde pour la taquiner.

de ce point de vue là je suis d'accord avec toi. Je crois que c'était Popila qui disait ça mais mea culpa si j'ai la berlue!
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeMar 7 Aoû - 11:24

J'adoore Henry Tilney!! Je le trouve spirituel, malicieux, posé, charmant. C'est vrai qu'avec son physique banal et son caractère, il ressemble à un homme que l'on pourrait rencontrer dans la "vraie vie". D'ailleurs, je pense que c'est là que réside la différence entre Tilney et les autres héros austeniens (difficile de rencontrer un Darcy qui est un homme "supérieur"): Jane Austen a voulu montrer dans ce roman que même dans la vie banale d'une personne banale peut sourdre des moments romanesques.

Sans surprise, j'ai voté pour JJ Feild qui incarne à merveille ce personnage!
Revenir en haut Aller en bas
Freyja
Swoon addict
Freyja


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeVen 10 Aoû - 15:25

Donc mon vote va encore et toujours à JJ Feild. Maintenant que j'ai lu Northanger Abbey, je trouve qu'il fait vraiment un parfait Henry Tilney! Je ne trouve pas qu'Henry soit paternaliste avec Catherine. En tous les cas, je ne l'ai pas ressenti comme ça à la lecture du moment. Il fait preuve de gentillesse et lui ouvre les yeux sur le monde qui l'entoure lorsqu'il s'aperçoit des naïvetés de Catherine. Mais je ne trouve jamais qu'il le fait comme un père que comme un très bon ami qui veut lui épargner des déceptions et la renseigner sur des choses qu'elle ignore. Après, il est malicieux, et il aime beaucoup taquiner la naïveté de Catherine.
Ensuite, sur ses sentiments envers Catherine, il est certain que Catherine est la première à tomber amoureuse. C'est quasiment instantané chez elle. Je pense que chez lui c'est beaucoup plus progressif. Il est clairement dit à la fin que son père lui a clairement fait comprendre qu'il devait conquérir le coeur de Catherine en vue d'un mariage. Mais Henry ne le fait pas du tout à contrecoeur. D'ailleurs, à aucun moment il ne semble agacé, effrayé ou énervé par les manoeuvres de son père. Finalement, je pense que Catherine lui plait vraiment et que c'est le genre de femme qui lui convient. Il a fini par nourrir un sentiment réel pour elle qui est devenu progressivement de l'amour.
Après tout, ce n'est pas mieux ou pire qu'une Elizabeth Bennet qui tombe dans les bras d'un Mr Darcy bien après que celui-ci soit tombé amoureux d'elle.
Quelle importance celui qui tombe amoureux en premier tant que les sentiments sont finalement partagés et que les protagonistes sont heureux?
Henry me semble sincèrement épris à la fin du roman et heureux de pouvoir épouser Catherine et de l'accueillir chez lui en tant que son épouse.
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeMar 14 Aoû - 13:03

Freyja a écrit:
Je ne trouve pas qu'Henry soit paternaliste avec Catherine. En tous les cas, je ne l'ai pas ressenti comme ça à la lecture du moment. Il fait preuve de gentillesse et lui ouvre les yeux sur le monde qui l'entoure lorsqu'il s'aperçoit des naïvetés de Catherine. Mais je ne trouve jamais qu'il le fait comme un père que comme un très bon ami qui veut lui épargner des déceptions et la renseigner sur des choses qu'elle ignore. Après, il est malicieux, et il aime beaucoup taquiner la naïveté de Catherine.
Bon, alors j'ai relu le roman cette semaine... et je retire l'adjectif paternaliste pour préférer l'expression d'Akina, à savoir que Mister Tilney aime bien "mettre en boîte" Catherine Morland, qui est beaucoup moins âgée et expérimentée que lui. Mais attention , ça reste gentil, hein ! Razz

Et pour ce qui est de leurs sentiments à tous les deux, on voit bien qu'il y a une progression des deux côtés, même si Jane Austen ne s'attarde guère à décrire cette progression chez son héros masculin. Wink

Voilà, j'espère avoir rendu justice à personnage ! sunny

_________________
Henry Tilney, un héros "normal" ? Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeMar 14 Aoû - 15:16

Freyja a écrit:

Ensuite, sur ses sentiments envers Catherine, il est certain que Catherine est la première à tomber amoureuse. C'est quasiment instantané chez elle. Je pense que chez lui c'est beaucoup plus progressif. Il est clairement dit à la fin que son père lui a clairement fait comprendre qu'il devait conquérir le coeur de Catherine en vue d'un mariage. Mais Henry ne le fait pas du tout à contrecoeur. D'ailleurs, à aucun moment il ne semble agacé, effrayé ou énervé par les manoeuvres de son père. Finalement, je pense que Catherine lui plait vraiment et que c'est le genre de femme qui lui convient. Il a fini par nourrir un sentiment réel pour elle qui est devenu progressivement de l'amour.
Je pense que cette chronologie de la relation amoureuse est volontaire chez Jane Austen. Ce roman cherche à démonter les poncifs de la littérature de l'époque dans laquelle une jeune fille ne tombait JAMAIS amoureuse d'un jeune homme qui ne l'aimait pas. C'était indécent et ça ne se faisait pas. On ne peut pas imaginer qu'une jeune fille aime un autre homme que son mari : suppose qu'elle tombe amoureuse d'un type et que ce dernier ne l'aime pas et ne la demande pas en mariage ? C'est beaucoup trop dangereux.

C'est pour ça que je trouve intéressant que Catherine tombe la première amoureuse d'un Tilney, qui ne va la découvrir que dans un second temps.
Revenir en haut Aller en bas
Caelan
Helstone rose
Caelan


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeJeu 16 Aoû - 11:37

J'aime beaucoup Henry Tilney, j'aime la manière dont il taquine Catherine. J'aime le fait qu'il ne soit pas sérieux et qu'il fasse preuve d'esprit. Je trouve que J.J Field colle très bien au personnage littéraire, c'est pourquoi j'ai voté pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Lady Ann
Delicious silence
Lady Ann


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeJeu 20 Sep - 13:26

Je pense que mon vote est aussi sans surprise après tout ce qui a été dit. JJ Feild domine et de loin!
Ce qui m'a le plus touché dans le film et m'a d'une certaine manière réconciliée avec le livre, ce sont ces moments de complicité voire de tendresse que l'on voit comme
Spoiler:
 

Ce qui est amusant c'est que j'ai lu le livre très jeune et ce dont je me suis souvenue le plus était l'épisode ou Catherine entre dans la chambre de la femme du général. Je e sentais plus coupable et honteuse que l'héroïne je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitimeVen 21 Sep - 13:01

Lady Ann a écrit:
Ce qui est amusant c'est que j'ai lu le livre très jeune et ce dont je me suis souvenue le plus était l'épisode ou Catherine entre dans la chambre de la femme du général. Je e sentais plus coupable et honteuse que l'héroïne je crois.
C'est un passage où je me sens toujours mal pour l'héroïne. Wink

_________________
Henry Tilney, un héros "normal" ? Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Henry Tilney, un héros "normal" ? Empty
MessageSujet: Re: Henry Tilney, un héros "normal" ?   Henry Tilney, un héros "normal" ? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Henry Tilney, un héros "normal" ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Henry Tilney, un héros "normal" ?
» de Golen , Henry
» MONTHERLANT, Henry de
» Cas normal de rupture
» NE TUEZ PAS LA MERE PORTEUSE de Judith Henry-Wall

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Jane Austen :: Ses personnages-
Sauter vers: