Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Perséphone
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   Mar 6 Mar - 20:36

MArie-Antoinette et Madame de Polignac était des amies très proches mais rien de plus que des amies apparemment...moi aussi je trouve ça un peu spécial dans le contexte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marquise de Pembroke
Station Kiss
avatar


MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   Mer 7 Mar - 11:55

    La représentation de l'amitié de Marie-Antoinette et de Madame de Polignac est trop charnelle. Est-ce que le scénariste a voulu prendre ce partie ? C'est l'impression que donne cette bande annonce. Rolling Eyes Cela ne me donne pas envie de voir le film. Je suis déçue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   Mer 7 Mar - 12:11

J'ai regardé à droite à gauche en fait cette idée vient de pamphlets diffusés contre Marie Antoinette à la cour. C'est du même ordre que la paternité des enfants du couple ou du collier de la reine.
Le film est l'adaptation du roman de Chantal Thomas non? Sûrement que le livre présente l'histoire comme ça.
Je ne suis pas convaincue par Diane Kruger dans la BA...alors que je l'aime bien comme actrice d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandie
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   Mer 7 Mar - 12:19

Merci pour ces précisions Perséphone ! Je ne connais pas du tout le livre, donc difficile de dire qui est responsable de cette curieuse histoire d'amour entre la reine et Mme de Polignac mais je trouve que ça gâche vraiment le film.
Pour ce qui est de Diane Kruger, sa prestation dans cette bande-annonce ne m'a pas choquée, je la trouve plutôt juste.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   Mer 7 Mar - 12:20

@Sandie: elle ne m'a pas choquée mais elle ne m'émeut pas tellement et je ne la vois pas incarner Marie-Antoinette en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marquise de Pembroke
Station Kiss
avatar


MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   Mer 7 Mar - 12:44

Perséphone a écrit:
J'ai regardé à droite à gauche en fait cette idée vient de pamphlets diffusés contre Marie Antoinette à la cour.
sandie a écrit:
qui est responsable de cette curieuse histoire d'amour entre la reine et Mme de Polignac
    Lorsque Madame de Polignac est devenue l'amie privilégiée de Marie-Antoinette (en remplaçant la princesse de Lamballe dans le "coeur" de la Reine), la Reine lui a accordé quelques privilèges : sa pension annuelle augmente et ses dettes sont oubliées, elle reçoit le titre de Duchesse, et elle devint la gouvernante des enfants royaux.
    Bien évidemment, la relation favorisée entre Madame de Polignac et la Reine à entrainer de nombreuses jalousies et comme la dit Perséphone, cela a vu naitre des pamphlets peu flatteurs.
    C'est de là qu'est née la rumeur comme quoi les deux femmes étaient plus que des amies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyja
Swoon addict
avatar


MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   Mer 7 Mar - 13:09

Je pense aller le voir lundi soir en avant-première, je vous dirai ce que ça donne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JenniferEhle
Swoon addict
avatar


MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   Jeu 8 Mar - 22:35

Jusqu' à mettre en avant cet aspect scabreux de leur relation, je n'irai sans doute pas le voir, surtout que je ne raffole pas de cette partie là de l'Histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   Jeu 22 Mar - 20:53

J'ai vu et apprécié Les adieux à la reine de Benoit Jacquot! C'est un point de vue vraiment intéressant proposé, à savoir les derniers jours de la cour à Versailles en juillet 1789, à travers le regard de Sidonie, la lectrice de Marie-Antoinette. La jeune fille est prête à tout pour servir sa reine et nous suivons au fond assez peu les évènements de la Révolution. Le vrai sujet du film est plutôt à chercher avec ce personnage passionnant de lectrice, car Sidonie est pleine de vigueur, d'une fougue juvénile, et à la fois mystérieuse et naïve. Léa Seydoux est fabuleuse. Le film a en partie été tourné à Versailles et le rendu est superbe. J'ai beaucoup aimé la façon dont le cinéaste joue avec un rendu réaliste (avec l'insistance sur des détails triviaux comme la saleté ou la maladresse de l'héroïne), tout en jouant sur la part de fiction, voire de rêverie, de cette histoire. Benoit Jacquot a dit dans une interview qu'il se fichait plutôt de Marie-Antoinette et que son propos n'était pas du tout là. Elle n'est que l'objet du désir de Sidonie. Il ne faut donc pas à tout prix chercher la vérité historique dans ce film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Les Adieux à la reine de Chantal Thomas, le roman et l'adaptation   Jeu 22 Mar - 20:58

@summerday: justement j'hésitais à aller le voir, j'ai entendu beaucoup de bien de ce film, je vais peut être me laisser tenter!
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   Jeu 22 Mar - 21:46

@ Summerday : Comme nous avions déjà un topic consacré au film, je me suis permise d'y insérer ton message. J'en profite également pour déplacer le sujet dans la partie Auteurs français puisqu'il s'agit d'une adaptation.

Je compte d'ailleurs bientôt lire le roman de Chantal Thomas dont j'ai entendu le plus grand bien !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathy
Swoon addict
avatar


MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   Ven 23 Mar - 6:37

Toi aussi Emjy ? Je vais le lire très prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyja
Swoon addict
avatar


MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   Ven 23 Mar - 22:40

J'ai vu le film comme prévu et même en présence du réalisateur. Malheureusement, je n'ai pas pu rester jusqu'à la fin de son intervention car j'avais un examen le lendemain et il commençait à se faire tard...
Bref, je suis sortie assez mitigé. D'un côté j'ai apprécié: le personnage de Sidonie, avec une psychologie intéressante et le regard qu'elle porte sur Versailles et les personnages qui composent ce lieu. Les images étaient aussi vraiment très belles. En même temps, je trouvais ça vraiment très lent, et même si ça ne me gêne pas toujours dans les films, là je ne voyais pas où on voulait en venir. J'ai été aussi un peu perturbé par le personnage de Marie-Antoinette, qui a l'air un peu folle par moment...Quand à la Polignac, j'ai eu plus la sensation qu'elle profitait des avantages d'être la favorite de la Reine, mais je n'avais pas l'impression qu'elle aimait Marie-Antoinette comme celle-ci l'aimait.
Enfin, au final, je pense que j'ai quand même majoritairement aimé. Je pense que c'est surtout grâce à ce regard sur les évènements, qui change de ce qu'on a l'habitude de voir.

Quand à l'intervention du réalisateur et qui me semble intéressant à retenir, c'est ce qu'il a dit au sujet du personnage de Marie-Antoinette. Apparemment, Diane Kruger tenait vraiment à ce rôle. Pour elle, et le réalisateur, ce moment est l'instant où Marie-Antoinette est passé d'une femme frivole à Reine de France. Du coup, pour eux, c'était un combat en elle entre deux pans de sa personnalité, d'où des scènes un peu hystérique, mais qui, pour Diane Kruger en tant qu'actrice, était vraiment une palette d'émotions intéressantes à explorer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   Sam 24 Mar - 23:00

Je l'ai vu ce soir et j'ai beaucoup aimé ! La mise en scène est très réussie, tour à tour réaliste et hypnotique. Ce film ne se fait pas vraiment le récit de l'Histoire de France avec un grand H, mais propose une histoire romancée, intime et tout à fait personnelle. Marie-Antoinette en est le personnage central mais elle aurait très bien pu être remplacée par une autre. Avant tout, Les Adieux à la reine est une histoire de fascination où le désir et le fantasme sont les thèmes principaux. Je n'avais jamais été époustouflée par Léa Seydoux jusqu'ici (je n'avais pas du tout aimé La Belle Personne) mais je l'ai trouvée merveilleuse dans le rôle de Sidonie. Elle montre qu'elle a du talent en interprétant une jeune femme mystérieuse et toute en retenue, qui ne vit que pour sa passion pour les belles lettres et pour la reine. Son jeu est sobre et plein de sensibilité. Je l'ai trouvée très grâcieuse. La Marie-Antoinette de Diane Kruger est différente. Elle est fière et altière mais aussi incroyablement vulnérable.
J'ai également beaucoup apprécié les dialogues. J'espère pouvoir lire le roman de Chantal Thomas rapidement pour vérifier si l'écriture est semblable à celle du film.
Ce film ne se contente pas de montrer les fastes de la cour de Versailles, il effleure aussi les âmes de ses personnages et offre un portrait fascinant de jeune fille.
On est clairement loin de la joliesse rock & roll, des macarons et des converses du Marie-Antoinette de Sofia Coppola. Le film de Benoît Jacquot a un parti pris radicalement différent et une apparence nettement moins "papier glacé". Pour moi, Versailles n'est jamais apparu aussi vivant. Pour une fois au cinéma, Versailles apparaît comme un véritable lieu de vie.
Bref, un très beau film en costumes illuminé par ses actrices (le trio principal mais pas seulement : Noémie Lvovsky est aussi remarquable) et sa mise en scène soignée et incroyablement inventive. Benoît Jacquot orchestre avec brio un cruel mélodrame en évitant tout lyrisme pompeux. Je trouve ça brillant !
J'ai une réserve cependant : j'aurais aimé que le rôle de lectrice de Sidonie soit traité avec un peu plus d'épaisseur ...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poppée
Reindeer Jumper
avatar


MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   Ven 30 Mar - 7:33

j'ai vu le film moi aussi ( en fait je l'ai vu avec Emjy) et je suis tout à fait d'accord avec son avis. j'ai vu la bande annonce après le film, et sincèrement, je la trouve fort éloignée du film, surtout sur la partie lesbienne. Ce n'est pas du tout le propos du film.

Marie Antoinette y joue un rôle important certes, mais au fond elle n'est que la méchante dans cette affaire. L'important pour moi c'est la fascination de Sidonie pour elle, mais aussi son côté un peu rebel... Son personnage est très intéressant, et comme Emjy j'ai appris par ce film à apprécier Léa Seydoux et à la trouver très bonne. Diane Krüger aussi d'ailleurs !

Je ne suis pas la plus grande spécialiste de la révolution française, ce que j'aime dans ce mouvement c'est l'aspect " le peuple se rebelle" mais les révolutions se font bien plus lentement qu'on le croit en fait. ( Preuve en est aujourd'hui, la démocratie en Tunisie, c'est pas encore gagné !) Et je ne viendrai pas débattre ici du rôle de Marie Antoinette dans la révolution ( Entre l'histoire très noire et l'histoire blanche qu'on essaye de nous servir aujourd'hui, il doit y avoir un juste milieu, mais comme bcp de gens de son rang, elle se croyait au dessus du lot et n'en avait rien à faire du peuple, sauf quand il s'énervait !)

L'autre aspect très intéressant du film, c'est l'aspect Titanic de ces quelques journées de Juillet 1789. Le plan séquence sur Sidonie qui erre dans Versaille dans la nuit du 15 au 16 Juillet est vraiment très bien. Je crois que c'est la la vraie part historique du film. Voir ces gens qui ont tout ou presque littéralement mourir de peur c'est purement fabuleux. On voit qu'on a affaire à un vrai cinéaste et pas à un réalisateur académique.

Et puis ces images finales de Sidonie qui se plie aux derniers caprices de la Reine, tout en comprenant enfin la folie et la méchanceté de cette dernière, sont aussi magnifique.

D'ailleurs j'ai commencé le livre hier et
Spoiler:
 


Vraiment, même si vous n'aimez pas M.A et si la B.A vous ennuie avec ce pseudo parti pris lesbien ( mais il n'en ai rien, pour moi M.A et Polignac sont justes des amies extrèmement proches, ce qui peut se comprendre. Je vois peut de différence, à part sexuelles, entre l'amitié et le sentiment amoureux) n'hésitez pas à aller voir le film parce qu'il vaut vraiment le détour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   Ven 30 Mar - 8:31

Poppée, je vois que nous sommes exactement sur la même longueur d'onde Wink Razz

Le roman te plaît pour l'instant ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poppée
Reindeer Jumper
avatar


MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   Ven 30 Mar - 8:55

je n'en ai lu qu'une petite trentaine de pages, mais c'est pas mal du tout. Très bien écrit. Celat dit il y a peu de dialogues, ça fait plus mémoire à la première personne pour l'instant. On ne retrouve pas encore les très belles répliques du film ( je pense surtout à celles du vieux bibliothécaire, l'entendre parler est un vrai régal dans le film) mais je suis sûre que ça sera très bien.

Petite question si tu as lu mon spoiler :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   Ven 30 Mar - 21:54

Poppée a écrit:
Petite question si tu as lu mon spoiler :

Spoiler:
 
Je te réponds aussi en spoiler
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   Lun 2 Avr - 11:36

Popée, je plussoie ton avis à 200 % j'ai moi aussi fait la même découverte que toi en ouvrant le livre et je baigne dans cet univers depuis une semaine et c'est passionnant, surtout que ce personnage de Sidonie apparait vraiment sous un autre jour.

Pour la lecture, j'en suis presque au terme et je te confirme qu'on retrouve certains passages du film notamment celui sur la robe verte, et qui prend un autre sens. Je me demande en fait quel age peut avoir Sidonie au moment des évènements cheers , en fait en 1810 elle fête ses 65 ans, j'essaie de retracer les évènements enfin je trouve cet aspect intéressant de me plonger dans cette lecture apres avoir vu le film.

Ensuite, il y a ce passage ou elle lit La princesse de Montpensier, enfin la Agathe Sidonie est un personnage interessant que évolue à la fois dans le roman et dans le ciné sous deux facettes différentes et non opposées et c'est vraiment un peu moment de lecture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kary
Locataire de Netherfield
avatar


MessageSujet: Les Adieux à la reine   Dim 27 Mai - 21:21

Ça fait un bon moment que le film est sorti et aussi un bon moment que je suis allée le voir mais j'ai vu "Les Adieux à la Reine" et j'ai un avis plutôt mitigé. Les costumes et les décors étaient très beaux, les acteurs, à la limite, passaient aussi (je ne suis pas très fan de Léa Seydoux que je ne trouve vraiment pas expressive). Mais j'avais surtout entendu dire que le film était une insulte et calomnieux envers Marie-Antoinette en me demandant pourquoi (je précise que je n'ai pas lu le livre). Après la séance j'ai compris pourquoi... lol!

Dommage en effet que le scénario soit basé sur
Spoiler:
 

C'est un peu troublant d'avoir ces dernières années, des films historiques sans vraiment l'être sur des légendes qui finalement n'ont jamais eu lieu (Anne Boleyn dans "The Other Boleyn Girl" en prend aussi beaucoup).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   Dim 27 Mai - 21:43

Kary, j'ai déplacé ton post dans le topic consacré au roman et à son adaptation Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kary
Locataire de Netherfield
avatar


MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   Dim 27 Mai - 21:46

Ah oui, en effet je n'avais pas vu qu'il y avait un topic spécial ! Merci Emjy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   Jeu 24 Oct - 20:18



J'ai découvert le roman Les Adieux à la reine de Chantal Thomas et je suis sortie éblouie par cette lecture. C'est vraiment un superbe roman historique. Le style de Chantal Thomas est étincelant. Ses descriptions de la Cour de Versailles sont hypnotiques, je crois qu'il n'y a pas d'autres mots. On se laisse très vite envoûter par sa prose. Le roman se présente comme une chronique très précise des premiers jours qui ont suivi la prise de la Bastille. Il met en scène la désintégration lente mais irrémédiable d'un univers en train de sombrer. On y découvre un Versailles délabré mais néanmoins toujours fascinant. Les habitudes de la Cour sont peu à peu chamboulées par la révolte qui gronde. La narratrice est une jeune femme du nom d'Agathe-Sidonie Laborde, lectrice de Marie-Antoinette. Même si elle n'occupe pas une place de choix dans la Cour et qu'elle ne fait pas partie de l'aristocratie, elle est une spectatrice privilégiée de l'Histoire et une conteuse hors pair. Elle est sensible, lucide, intelligente. Sa fascination pour Versailles n'a d'égale que sa sensibilité, son admiration et son attachement à Marie-Antoinette, cette figure séduisante mais terriblement inaccessible et insaisissable. Sous la plume de Chantal Thomas, l'atmosphère de Versailles se fait inquiétante, pathéthique, crépusculaire. Les courtisans apparaissent et disparaissent au gré des rencontres de l'héroïne et c'est à travers elles, que se met en scène la déchéance de Versailles.
Le roman de Chantal Thomas est selon moi bien plus littéraire qu'historique. L'auteur semble en effet s'attacher bien davantage au style, à la mise en scène, au langage, à la psychologie qu'à la pure vérité historique. Le déroulement des faits sert de base à son récit mais jamais au détriment de l'écriture, du sentiment et de l'inspiration littéraire.
 
Il faudrait que je revois le film de Benoît Jacquot car je suis sûre que maintenant que j'ai lu le roman, je le redécouvrirai sous un jour différent. Le réalisateur s'est permis beaucoup de libertés par rapport au texte original mais ses choix me semblent pertinents et inspirés. Les deux oeuvres sont pour moi très esthétiques mais chacune à sa façon.
Le film ne peut pas se limiter à une simple illustration du roman, Benoît Jacquot a réussi à en extraire la sève pour en faire quelque chose de plus cinématographique. En ce sens, le film m'apparaît comme une excellente adaptation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   Jeu 24 Oct - 21:34

Eh bien, ton avis est tentant!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   Ven 25 Oct - 18:30

Emjy, je partage ton avis sur ce roman, je l'ai lu juste après avoir vu le film, un peu trop tôt, peut être.
Le film et le roman se font écho, et l'un comme l'autre présentent les évènements sous des angles différents mais complémentaires. Dans le film, Sidonie me semblait le personnage central, alors que dans le roman elle semble en retrait comme observatrice de  Marie-Antoinette, qu'elle admire.

Tu décris parfaitement les intentions de l'auteure, Chantal Thomas est passionnante, et son roman accessible.

Elle nous plonge dans l'époque, et je dirais côté coulisse de Versailles, lorsque j'étais gamine en visitant Versailles, je savais qu'on ne visitait que les pièces d'apparat, dans la chambre du roi par exemple je rêvais un jour de passer les petites portes, curieuse de savoir ce qu'il y avait derriere. Et bien avec Chantal Thomas, c'est chose faite rien à dire.

J'espère que tu te laissera tenter Miss Virginia, et d'autres j'espère Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Adieux à la Reine de Chantal Thomas, le roman et le film
» LES ADIEUX A LA REINE de Chantal Thomas
» Les adieux à la Reine
» Les Adieux à la reine
» [Thomas, Chantal] La reine scélérate, Marie-Antoinette dans les pamphlets

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and French it up :: Littérature française contemporaine-
Sauter vers: