Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
Le deal à ne pas rater :
Pokémon 25 ans : où acheter le coffret Mini Tin Célébrations ?
Voir le deal
Le Deal du moment :
Antivirus NORTON 360 Deluxe – Clé ...
Voir le deal
1 €

 

 Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran

Aller en bas 
+3
Miss Artemis Holmes
Summerday
Emjy
7 participants
AuteurMessage
Emjy
Bookworm
Emjy


Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Empty
MessageSujet: Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran   Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Icon_minitimeVen 1 Jan - 15:15

En lisant le début du tome 2 de la série des Bridgerton de Julia Quinn, j'ai eu envie d'ouvrir un topic sur les personnages de "rakes" comme elle aime si bien les appeler.  Wink

Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran D031e596961692dbd35c214e5e310a5316d8db9f

Un extrait du début de The Viscount who loved me :

Citation :
Chapter 1

The topic of rakes has, of course, been previously discussed in this column, and This Author has come to the conclusion that there are rakes, and there are Rakes.

Anthony Bridgerton is a Rake.

A rake (lower-case) is youthful and immature. He flaunts his exploits, behaves with utmost idiocy, and thinks himself dangerous to women.

A Rake (upper-case) knows he is dangerous to women.

He doesn’t flaunt his exploits because he doesn’t need to. He knows he will be whispered about by men and women alike, and in fact, he’d rather they didn’t whisper about him at all. He knows who he is and what he has done; further recountings are, to him, redundant.

He doesn’t behave like an idiot for the simple reason that he isn’t an idiot (any moreso than must be expected among all members of the male gender). He has little patience for the foibles of society, and quite frankly, most of the time This Author cannot say she blames him.

Ils sont très nombreux chez Jane Austen. Même s'ils sont assez différents les uns des autres, ils semblent toutefois avoir un point commun : ne pas trouver grâce aux yeux de la romancière.
Est-ce que c'est quelque chose que vous comprenez complètement ou plutôt que vous regrettez (dans le cas d'un ou plusieurs personnages en particulier) ?
Selon vous, leur arrive-t-il d'être traités avec plus de clémence dans la littérature anglaise du 18/19ème siècle ? D'autres exemples vous viennent-ils à l'esprit ?

Y a-t-il d'autres héros ou anti-héros "rakes" de la littérature qui vous ont marqué(e)? Chez les Brontë, Thackeray ou Thomas Hardy par exemple ?
Et qu'en est-il de la la littérature contemporaine ? Dans la fiction historique par exemple ?

Ci-dessous une "petite" galerie photos des personnages de rakes qui se sont illustrés à l'écran (petit ou grand). Les reconnaissez-vous ? (Je leur ai tous attribués un numéro  Wink)

Spoiler:
 


Bien entendu, ce n'est qu'une petite sélection, n'hésitez donc pas à ajouter d'autres "rakes" à la liste Very Happy

_________________
Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Ban13
Revenir en haut Aller en bas
Summerday
Bookworm
Summerday


Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Empty
MessageSujet: Re: Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran   Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Icon_minitimeVen 1 Jan - 16:13

Tom Lefroy, un de mes préférés dans Becoming Jane.
Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran 557349
Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran D4321b10
Revenir en haut Aller en bas
Miss Artemis Holmes
Station Kiss
Miss Artemis Holmes


Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Empty
MessageSujet: Re: Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran   Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Icon_minitimeVen 1 Jan - 16:44

Ah, c'est un sujet passionnant, merci pour l'ouverture du topic ! (et ce gif  Razz  Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran 967913 ) C'est vrai que le rake ou le séducteur est un personnage récurrent de la littérature. Et selon les auteurs, il peut être aussi romantique et charismatique, que dérangeant ou glaçant... C'est un sujet d'attirance-répulsion fascinant !

Pour les photos, je ne les reconnais pas tous (4, 5, 9 et 11 m'échappent) scratch

Les premiers séducteurs qui me viennent à l'esprit, ce sont le vicomte de Valmont dans Les Liaisons dangereuses et Don Juan (chez Molière et Mozart particulièrement). Maintenant que je réfléchis au sujet, il y a aussi le comte Almaviva du Mariage de Figaro.

J'ai l'impression qu'il y a plusieurs types de rakes dans la littérature : ceux qui le sont par ennui, amusement et jeunesse, mais qui se fixent des règles, et qui attendent l'amour et la maturité pour se ranger (comme les héros de Julia Quinn). Ils fascinent par leur charisme et leur capacité de séduction, leur expérience dans le domaine charnel. Dans la romance notamment (après, je ne suis pas spécialiste du sujet, mais c'est un schéma que j'ai croisé chez plusieurs autrices), nombreux sont ceux qui finissent par rentrer dans le rang et être fidèle à leur épouse. Je dirais que ce sont les "gentils", car c'est ainsi que leurs créateurs ou créatrices les décrivent : ils sont rendus sympathiques au lecteur, ils finissent par tomber amoureux...

A l'opposé du spectre, il y a les "méchants", ceux qui détruisent des vies et des cœurs (souvent innocents d'ailleurs). Ils semblent dénués de scrupules, manquer de compassion/bienveillance envers les autres, ne penser qu'à leur plaisir. On les croise parfois sans que ce soit des personnages très construits : ils sont dans l'emploi du séducteur et n'ont pas d'autre utilité à l'intrigue.
En plus, dans la société de l'époque, la séduction se faisait (souvent) au dépens des femmes qui n'étaient clairement pas l'égales des hommes, ni en droit, ni aux yeux de la société. L'homme pouvait "s'amuser" avant le mariage, tromper sa femme plus ou moins sans vergogne, tandis que la femme trompée n'avait aucun droit (allons faire un tour dans The Tenant of Wildfell Hall d'Anne Brontë). Et si jamais la femme osait une attitude similaire, elle perdait tout (on le voit bien dans la romance, pour en revenir aux Bridgerton). Donc il est difficile de se mettre à leur place ou de compatir pour eux (on a tendance à compatir avec leurs "victimes" - je mets des gros guillemets, je parle des jeunes femmes dont ils profitent de l'innocence, un schéma narratif bien particulier).

Chez Austen, c'est vrai que je ne vois pas vraiment de séducteur repenti... Un autre topic parlait des schémas de narration austénienne, mais pour moi, le schéma est là : tout héros austénien a son alter ego séducteur dans chaque roman, même si ce degré varie un peu : Darcy/Wickham, Ferrars ou Brandon/ Willoughby, Tilney/John Thorpe, Edmund Bertram/Mr Crawford, Knightley/Franck Churchill (mais on sait après qu'il avait une "bonne raison"), Wentworth/Mr Elliot.
Je ne sais pas s'il faut le déplorer... Ces duos de personnages marchent avec leurs oppositions, Austen mettant en avant certaines valeurs. Et puis, ça serait aussi peut-être trop romantique ou romancé, ces personnalités plus sombres qui se repentent...?
Revenir en haut Aller en bas
Miss Woodhouse
Bookworm
Miss Woodhouse


Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Empty
MessageSujet: Re: Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran   Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Icon_minitimeDim 3 Jan - 19:34

Notre Darcy en Valmont !! lol!

Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran 07571110
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Empty
MessageSujet: Re: Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran   Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Icon_minitimeLun 4 Jan - 14:18

@ Summerday : Ah oui comment ai-je pu oublier ce cher Tom Lefroy ?  Razz
C'est vrai qu'il est clairement présenté comme un rake au début mais il d'avère tellement choupinou au final que j'ai tendance à ne pas le considérer comme tel  lol!

Miss Artemis a écrit :
Citation :
Pour les photos, je ne les reconnais pas tous (4, 5, 9 et 11 m'échappent)  scratch
Alors il s'agit de
4 - Le Sergent Frank Troy (Terence Stamp dans Far from the madding crowd 1967)
5 - Huntingdon (Rupert Graves dans The Tenant of Wildfell Hall BBC)
9 - Anatole Kouraguine (Callum Turner, War & Peace BBC)
11 -L/e Sergent Frank Troy (Tom Sturridge, Far from the madding crowd 2015)

Citation :
Ces duos de personnages marchent avec leurs oppositions, Austen mettant en avant certaines valeurs. Et puis, ça serait aussi peut-être trop romantique ou romancé, ces personnalités plus sombres qui se repentent...?
Je suis assez d'accord. La rédemption du "mauvais garçon" est un sujet qui ne semble pas intéresser Jane Austen. En lisant Mansfield Park, j'ai presque cru que Jane Austen avait envisagé un chemin différent pour Henry Crawford mais finalement pas du tout !

Le parallèle avec The Tenant of Wildfell Hall me paraît tout à fait juste et pertinent. On sent Jane Austen clairement plus proche d'Anne Brontë que de ses sœurs.

_________________
Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Ban13
Revenir en haut Aller en bas
Titine75
Helstone rose
Titine75


Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Empty
MessageSujet: Re: Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran   Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Icon_minitimeLun 4 Jan - 17:38

Celui qui m'a le plus marquée, c'est John Willoughby. Qu'est-ce qu'il me plaisait ce personnage ! Et qu'est-ce que j'ai été déçue par son comportement ! Il faut dire que j'ai lu Sense and sensibility lorsque j'étais ado et je m'identifiais complètement à Marianne ! Laughing Greg Wise était tellement parfait dans ce rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Empty
MessageSujet: Re: Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran   Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Icon_minitimeLun 4 Jan - 19:54

C’est vrai que Greg Wise est assez inoubliable dans ce rôle. Pour moi, Dominic Cooper fait bien pâle figure à côté de lui ... Il faut dire que le scénariste ne l’a pas particulièrement bien mis en valeur. Il a fait de lui un débauché dès la scène d’ouverture alors que le spectateur doit se laisser séduire par le personnage, un peu comme Marianne d’une certaine manière.

_________________
Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Ban13
Revenir en haut Aller en bas
Miss Woodhouse
Bookworm
Miss Woodhouse


Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Empty
MessageSujet: Re: Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran   Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Icon_minitimeMar 5 Jan - 12:26

J'ai pensé à Valmont dans les liaisons dangereuses, et vous avez le choix entre Colin Firth et John Malkovich lol!
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Bookworm
Perséphone


Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Empty
MessageSujet: Re: Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran   Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Icon_minitimeMer 10 Mar - 19:47

Super sujet!
Pour ma part, j’aime beaucoup Valmont. Les rake chez Jane Austen sont assez peu aimables je trouve, je suis d’accord avec Miss Artemis. On sent que leur redemption ne l’intéresse pas. En même temps, fille de pasteur, est-ce bien étonnant? Tom Lefroy est super aussi, merci de l’avoir rappelé.
Je déteste Frank Troy. Il n’y a que moi qui ne comprend pas ce que Bathsheba lui trouve?

C’est un trope très très courant en romance historique avec d’ailleurs quasi toujours une redemption à la clef, happy end oblige.
Il y a même une différence entre rake et rogue dans ce genre. Le rake est plutôt un libertin bon vivant et le rogue a une morale bien plus douteuse,, ce qui donne un ton un peu plus sombre et/ou érotique au roman parce que l’interdît et la transgression sont encore plus grands.
D’ailleurs c’est marrant., Emjy tu ouvres le post par Simon Basset des Bridgerton et pour moi il fait partie des « Faux rakes » ceux dont finalement la réputation est plus grande que les faits d’armes. Ils sont très nombreux je trouve en romance historique. Ils ont l’air d’être de grands séducteurs et quand on gratte un peu, ils font très « jeunes chiots ».
Il y a un Elizabeth Hoyt dans la série des Maiden Lane où le héros est un rogue et il n’y a pas de redemption du personnage. C’est assez rare pour être noté.
En romance mon rake préféré serait sans aucun doute Gabriel St John marques of Ralston dans 9 rules to break when romancing a rake de Sarah MacLean.
Revenir en haut Aller en bas
Miss Artemis Holmes
Station Kiss
Miss Artemis Holmes


Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Empty
MessageSujet: Re: Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran   Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Icon_minitimeJeu 11 Mar - 8:26

Ravie de te lire, Perséphone  cheers

Concernant Frank Troy, il faudrait que je reprenne ma lecture du roman (je l'avais commencé et abandonné il y a pas mal de temps, pourtant ça me plaisait bien  scratch )

Ta différenciation rake / rogue est très intéressante, je ne l'avais encore jamais considérée comme ça, mais ça fait complètement sens (comme les faux rake chez les Bridgertons d'ailleurs, où l'autrice précise qu'ils se sont amusés quand ils étaient jeunes, puis que leur réputation leur est restée, mais dans les faits ils se sont assagis...)

Perséphone a écrit:

Il y a un Elizabeth Hoyt dans la série des Maiden Lane où le héros est un rogue et il n’y a pas de redemption du personnage. C’est assez rare pour être noté.
En effet, jusqu'à présent, ce type de personnage est plutôt catalogué "méchant de l'histoire" et non héros...

Perséphone a écrit:
En romance mon rake préféré serait sans aucun doute Gabriel St John marques of Ralston dans 9 rules to break when romancing a rake de Sarah MacLean.
Je note Wink
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Bookworm
Perséphone


Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Empty
MessageSujet: Re: Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran   Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Icon_minitimeJeu 11 Mar - 9:02

Le sergent Troy, je reste absolument imperméable à son charme. Je ne vois pas comment il peut concurrencer Gabriel Oak (un des meilleurs héros de littérature britannique, boom!).

Les faux rake c’est vraiment ça. Des jeunes gens qui se sont amusés (alors en général ça ne cherche pas loin, c’est une ou deux aventures avec des danseuses ou des chanteuses d’opéra) et la réputation reste alors qu’il n’y a pas vraiment de raisons.

Les rogues en romance ont leur rédemption, elle doit juste venir de plus loin que les petits rakes :-)
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Empty
MessageSujet: Re: Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran   Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Icon_minitimeJeu 11 Mar - 14:23

Perséphone a écrit:
D’ailleurs c’est marrant., Emjy tu ouvres le post par Simon Basset des Bridgerton et pour moi il fait partie des « Faux rakes » ceux dont finalement la réputation est plus grande que les faits d’armes. Ils sont très nombreux je trouve en romance historique. Ils ont l’air d’être de grands séducteurs et quand on gratte un peu, ils font très « jeunes chiots ». 
C'et Anthony Bridgerton (Jonathan Bailey) qu'on voit sur la photo que j'ai postée en ouverture du topic mais lui aussi est plutôt gentil au final. Razz

Concernant Troy, je suis assez d'accord avec toi. Il ne fait pas le poids face à Gabriel qui est le vrai héros du roman. Et je trouve que c'est encore plus le cas dans la dernière adaptation ciné.

_________________
Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Ban13
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Bookworm
Perséphone


Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Empty
MessageSujet: Re: Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran   Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Icon_minitimeJeu 11 Mar - 16:07

Ah désolée! J'ai dû confondre avec un autre sujet où il y avait une photo de Simon en ouverture. (Bon personnellement je trouve Anthony horriblement mufle et irritant dans les romans Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran 1f64a )

Je n'ai pas vu d'autres adaptation de Far from the madding crowd mais déjà dans les livres il ne fait pas le poids. Et alors, coincé entre le charisme de Mathias Schoenaerts et celui de Michael Sheen, le pauvre acteur n'avait absolument aucune chance pour moi!
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Empty
MessageSujet: Re: Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran   Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Icon_minitimeJeu 11 Mar - 16:57

C’est un macho puissance 10 mais bizarrement il l’est nettement moins quand il tombe amoureux, dans mon souvenir. C’est un ressort prévisible mais qui fonctionne bien grâce au personnage féminin que j’ai trouvé vraiment chouette.

Troy est incarné par le magnifique Terence Stamp dans le film de Schlesinger, qui met d’ailleurs bien plus en valeur le personnage que le film de Thomas Vinterberg. Il est tellement bon dans le rôle qu’il parvient à faire un peu d’ombre à Alan Bates.

_________________
Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Ban13
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Bookworm
Perséphone


Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Empty
MessageSujet: Re: Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran   Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Icon_minitimeJeu 11 Mar - 17:25

Ah je suis très intriguée alors! Je vais essayer de la regarder.

Pour Anthony, j’ai adoré Kate mais lui non pas possible. Je le trouve méchant gratuitement pendant une bonne partie du roman donc mon empathie n’était pas au top.
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Empty
MessageSujet: Re: Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran   Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Icon_minitimeJeu 11 Mar - 17:44

Concernant Troy, je ne dis pas que cette version te rendra le personnage plus sympathique parce qu’il ne l’est pas,  mais l’acteur est très charismatique et sa prestation vaut vraiment le coup d’œil.

_________________
Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Ban13
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Bookworm
Perséphone


Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Empty
MessageSujet: Re: Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran   Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Icon_minitimeJeu 11 Mar - 20:34

Je ne m’attends pas à l’aimer davantage mais je suis très curieuse maintenant!
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana


Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Empty
MessageSujet: Re: Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran   Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Icon_minitimeVen 12 Mar - 17:39

Emjy a écrit:

Troy est incarné par le magnifique Terence Stamp dans le film de Schlesinger, qui met d’ailleurs bien plus en valeur le personnage que le film de Thomas Vinterberg. Il est tellement bon dans le rôle qu’il parvient à faire un peu d’ombre à Alan Bates.

Je plussoie concernant Terence Stamp  Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran 312935  dans le films de Schlesinger.
Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Troy10

@Miss Woodhouse
J'aime beaucoup le personnage de Valmont , il convient bien à ce topic Wink

_________________
Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran 1632329029-dune-all-caracters-2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Empty
MessageSujet: Re: Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran   Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Libertins, séducteurs et "rakes" à l'écrit et à l'écran
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and drink a cup of tea :: Le Coin des Lecteurs :: Thématiques littéraires-
Sauter vers: