Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
Le Deal du moment : -41%
PARISOT Armoire 2 portes battantes + 1 tiroir
Voir le deal
99.99 €

 

 Arnaud Desplechin

Aller en bas 
AuteurMessage
Diana
Bookworm
Diana



Arnaud Desplechin Empty
MessageSujet: Arnaud Desplechin   Arnaud Desplechin Icon_minitimeSam 12 Déc - 12:56

Marie Desplechin a déjà sept topics d'ouvert, je me propose d'ouvrir un sujet sur son frère, le réalisateur Arnaud Desplechin Very Happy

Arnaud Desplechin a réalisé plusieurs films dont certains ont remportés des prix, notamment le prix Louis Delluc pour le films Rois et Reine et le César du meilleur réalisateur pour Trois souvenirs de ma jeunesse.

Citation :
    La Sentinelle
    Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle)
    Esther Kahn
    Léo, en jouant « Dans la compagnie des hommes »
    Rois et Reine
    Un conte de Noël
    Jimmy P. (Psychothérapie d'un Indien des Plaines)
    Trois souvenirs de ma jeunesse
    Les Fantômes d'Ismaël
    Roubaix, une lumière

Je n'ai pas regardé tous les films d'Arnaud Desplechins, ainsi je ne présente que les films que j'ai vu. N'hésitez pas à venir présenter les autres films de ce réalisateur Smile

Comment je me suis disputé.. (ma vie sexuelle) est le premier film que j'ai vu d'Arnaud Desplechins, et c'est grâce à celui-ci que j'ai découvert Mathieu Amalric, acteur fétiche du réalisateur.
Arnaud Desplechin Commen10

Citation :
Paul Dédalus, normalien et trentenaire parisien, est maître-assistant en philosophie à l'université de Nanterre. Il ne parvient ni à finir sa thèse, ni à se séparer d'Esther avec laquelle il est en couple depuis dix ans, tout en vivant avec son cousin Bob. Sa vie sentimentale est compliquée car il est également amoureux depuis des années de Sylvia, compagne d'un ami proche et est attiré par Valérie, jeune femme sure d'elle.

Ce film date de 1996 et j'ai du le voir un ou deux ans après et certaines scènes sont encore gravées dans ma mémoire. Outre l'idée de départ, le casting est impeccable et la relation entre tous les personnages est un des atout majeur de ce film. La relation entre Paul et Esther, qui s'aiment mais s'exaspèrent en même temps, est très intéressante.
Mathieu Amalric est formidable dans ce film.

Un comte de Noël est encore une fois portée par un casting impressionnant, dont Mathieu Amalric, Catherine Deneuve, Melvil Poupaud et Chiara Mastroianni.
Citation :
Junon Vuillard est atteinte d'un lymphome et a besoin d'une greffe de moelle osseuse. Cette maladie fait écho à celle de son fils ainé, mort à l'âge de 7 ans de la même maladie.
Sa petite sœur Elisabeth n'était pas compatible et Henri, conçu dans l'optique de "bébé médicament" ne l'était pas non plus. Un dernier fils, Yvan, est né après la mort du fils ainé.
Plus de 40 ans après, les relations familiales sont très tendus. Elisabeth, qui déteste son frère Henri, a réussi à obtenir le banissement de son frère en réglant un dette colossale de celui-ci qui aurait du lui lui couter la prison.
Tout le monde fait un test, or Henri est parfaitement compatible, tout comme le fils d'Elisabeth, mais celui-ci est un jeune adolescent fragile. Henri, qui n'a pas de bonne relation avec sa mère et avec sa soeur, débarque pour les fêtes de Noël.
Arnaud Desplechin Conte_10

Ce film réussi à mixer à la fois un antagonisme très dur entre Elisabeth et Henri (qui feint de ne pas comprendre la raison de la haine de sa soeur) et la relation très franche entre Henri et sa mère qui ne s'aime pas beaucoup.
Parallèlement, il y a des moments bien plus léger, notamment quand Henri fait venir sa compagne Faunia (Emmanuelle Devos) qui ne se laisse pas du tout marcher sur les pieds et surtout le couple formé par Chiara Mastroianni (Sylvia) et Melvil Poupaud (Yvan, le fils cadet), qui ne se cache rien. Les moments où Syliva se rend compte que le cousin d'Yvan est amoureux d'elle depuis des années, est très belle, tout comme sa décision radicale!
Spoiler:

Je viens de découvrir Trois souvenirs de ma jeunesse où l'on retrouve le personnage de Paul Dedalus , plusieurs années après Ma vie sexuelle, comment je me suis disputé

Arnaud Desplechin Trois10

Citation :
Paul Dédalus, anthropologue, qui revient en France après plusieurs années d'absence, se remémore des scènes de sa jeunesse : des souvenirs de famille de son enfance, à Roubaix, un souvenir d’adolescence lors d'un voyage en URSS, au cours duquel il donne son passeport à un jeune juif qui rêve de fuir l'empire soviétique, et son histoire d’amour, encore jeune homme, avec une lycéenne de Roubaix, Esther.

Paul Dédalus, arrêté par la douane, doit répondre à quelques questions car un autre Paul Dédalus est mort en Israël. Il se remémore devant le douanier comment, adolescent, il a remis volontairement son passeport à une jeune russe pendant un voyage scolaire, sa relation difficile avec sa mère étant enfant, et surtout sa rencontre, quand il était jeune étudiant, avec Esther, camarade de classe de sa sœur, dont il était fou amoureux.
C'est surtout cette dernière partie, soit l'amour fou de Paul pour Esther, qui est au cœur de ce film, porté par l'interprétation Quentin Dolmaire, dont la voix décalée et légère, rend son interprétation de Paul fabuleuse. L'histoire d'amour compliquée entre Paul et Esther, qui sont souvent séparés géographiquement car Paul fait ses études à Paris et Esther reste à Roubaix et dont la fidélité n'est pas forcément respectée, est très émouvante.
Les relations fraternelles entre Paul, son frère Yvan et sa sœur Delphine sont aussi très belles.

Et vous, connaissez-vous les films d'Arnaud Desplechin?

_________________
Arnaud Desplechin Little12
Revenir en haut Aller en bas
 
Arnaud Desplechin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arnaud Tiercelin
» Suites anglaises : de Swift à Joyce, Stevenson, Orwell, et quelques autres de Philippe Arnaud

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and French it up :: Cinéma français :: Réalisateurs-
Sauter vers: