Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
Le Deal du moment : -20%
Promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
Voir le deal
119.97 €

 

 Caroline Bingley, de Jennifer Becton

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
carole.reads
Indian Shawl
carole.reads



Caroline Bingley, de Jennifer Becton Empty
MessageSujet: Caroline Bingley, de Jennifer Becton   Caroline Bingley, de Jennifer Becton Icon_minitimeDim 6 Sep - 10:54

Caroline Bingley, de Jennifer Becton Cvt_ca10

C'est le deuxième roman de l'autrice, qui a déjà interprété à sa manière de futur de Charlotte Collins après les événements d'Orgueil & Préjugés. Cette fois-ci, c'est Caroline Bingley qui est au centre de cette histoire, peu après le mariage d'Elizabeth et Darcy.

Dans Orgueil et Préjugés, Caroline Bingley n’a qu’une idée en tête : faire main basse sur le très convoité Mr Darcy. Peine perdue, ce dernier lui préfère la douce Elizabeth Bennet, celle-là même dont Caroline n’a de cesse de se moquer. Bannie de la maison de son frère, la voilà contrainte de retourner vivre chez ses parents. Quand ses rêves les plus fous- une lignée ancienne, un titre, un domaine- sont enfin à sa portée en la personne de William Charlton, Caroline sera-t-elle prête à y renoncer pour écouter son cœur ?

S’attaquer à un personnage tel que Caroline Bingley est quand même un peu risqué tant elle n’inspire aucune sympathie dans Orgueil & Préjugés. Bannie de la maison de son frère, elle est renvoyée chez sa mère et part en quête du mari idéal qui lui apportera un statut dans le monde... Jennifer Becton fait le pari de faire de Caroline une sorte de victime de la société qui veut qu’une femme ne peut pas s’élever socialement si elle n’a pas de titre. Or la dot de Caroline (qui s’élève à 20 000 livres) (ce qui me parait énorme, sachant que c'est à peu près la somme que Darcy touche annuellement, si je ne me trompe pas) ne vient pas d’un héritage aristocratique mais de son père qui a fait fortune dans le commerce. Ce détail "sordide", Caroline veut à tout prix y remédier en épousant un baron. En parallèle, son frère la soumet à faire "amende honorable" (expression répétée bien des dizaines de fois dans le roman  Razz) auprès d’Elizabeth Bennet envers qui elle s’est mal conduite. Mais hors de question pour Caroline de s’y abaisser, son ego n’y survivrait pas...
Bref, il faut un peu oublier la Caroline Bingley sûre d’elle du roman et faire place à une jeune femme égoïste, arrogante et envieuse de la vie aristocratique dont elle fait l’apprentissage...
La narration est parfois répétitive (l’autrice nous rappelle toutes les 10 pages que « Caro » doit s’excuser auprès d’Elizabeth et que sans titre, elle est vouée à une vie « misérable ») mais c’est surtout parce que Miss Bingley est quelqu’un de très buté (ce qui est trèèèès agaçant), et ce, jusqu’à la toute dernière page, littéralement...
En revanche, le personnage de Mr Rushton est très bon, au début le seul qui ricane face au caractère de Caroline pour se dévoiler au fur et à mesure de l’histoire. Il offre d'ailleurs de très très beaux moments... J'ai été contente qu'il ne soit pas réduit au type séduisant qui rit en douce de la maladresse de l'héroïne.
J'ai bien plus aimé l'histoire de Charlotte Collins (forcément plus attachante et censée que Caroline). C'est vraiment une lecture à réserver aux fans du para-austénien, et ceux et celles qui sont curieux.ses d’assister à la rédemption d’un tel personnage !
Revenir en haut Aller en bas
IzaBzh
Vicar's daughter
IzaBzh



Caroline Bingley, de Jennifer Becton Empty
MessageSujet: Re: Caroline Bingley, de Jennifer Becton   Caroline Bingley, de Jennifer Becton Icon_minitimeMer 9 Sep - 12:56

Merci pour la chronique, Carole.reads Smile
Revenir en haut Aller en bas
carole.reads
Indian Shawl
carole.reads



Caroline Bingley, de Jennifer Becton Empty
MessageSujet: Re: Caroline Bingley, de Jennifer Becton   Caroline Bingley, de Jennifer Becton Icon_minitimeMer 9 Sep - 17:19

you're welcome cheers
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Caroline Bingley, de Jennifer Becton Empty
MessageSujet: Re: Caroline Bingley, de Jennifer Becton   Caroline Bingley, de Jennifer Becton Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Caroline Bingley, de Jennifer Becton
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Jane Austen :: Oeuvres dérivées-
Sauter vers: