Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
Le Deal du moment :
One Piece TCG: où précommander la ...
Voir le deal

 

 La chambre de Giovanni de James Baldwin

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Diana
Bookworm
Diana



La chambre de Giovanni de James Baldwin Empty
MessageSujet: La chambre de Giovanni de James Baldwin   La chambre de Giovanni de James Baldwin Icon_minitimeDim 16 Aoû - 9:37

La chambre de Giovanni a été publié en 1956. C'est un roman à part dans l’œuvre de James Baldwin car le livre se déroule en France et le personnage principal est un jeune américain blanc.

La chambre de Giovanni de James Baldwin Giovan11

Citation :
Dans le Paris de l'après-guerre, David, un jeune Américain, s'éprend de Giovanni tandis que sa fiancée est en Espagne.

Le narrateur de La chambre de Giovanni est David, jeune américain blond qui vivote à Paris. Peu enthousiasmé par ses études, il a décidé de passer plusieurs mois en France avant de se décider à trouver un travail dans son pays. Son seul lien avec son pays sont les lettres que lui envoie son père, qui désespère de le voir revenir aux USA et qui est donc réticent à lui envoyer de l'argent.
L'isolement de David, jeune américain dans un Paris du début des années cinquante est assez frappant, il n'a pas d'ami, juste quelques connaissance qu'il méprise doucement. Sa fiancé, Hella, est partie seule en Espagne pour se découvrir un peu et pour réfléchir au mariage.
Sa rencontre avec Giovanni l'effraie car David se refuse à accepter sa propre bisexualité qui est bien loin des standards qu'il s'est fixé, soit un idéal de la masculinité avec une femme, des enfants etc..

Ce roman qui se lit d'une traite brasse plusieurs thèmes: l'isolement social et la solitude dans un pays étranger (que ce soit David ou Giovanni qui est italien), la bisexualité, les rapports hommes femmes avec le personnage de Hella qui semble avoir hâte de vivre sous la domination de son futur mari et surtout le regard d'autrui.
C'est également une histoire d'amour qui, on le sait dès la première page, va mal finir.

Connaissez-vous ce livre?

_________________
La chambre de Giovanni de James Baldwin Little12
Revenir en haut Aller en bas
carole.reads
Elizabethan actor
carole.reads



La chambre de Giovanni de James Baldwin Empty
MessageSujet: Re: La chambre de Giovanni de James Baldwin   La chambre de Giovanni de James Baldwin Icon_minitimeSam 19 Sep - 9:20

Je viens de l’achevé et j’ai énormément aimé ! C’est la première fois que je lis un roman de James Baldwin, sans compter quelques nouvelles plus autobiographiques, il y a longtemps.

Tout du long, c’est teinté d’une forte mélancolie, comme si le personnage de David partait perdant. C’est aussi accentué par le fait que la majorité de l’histoire de déroule en longs flash-backs.

J’ai trouvé le texte très moderne, au début j’avais un peu peur qu’on survole les différentes situations (j’ai déjà lu des styles similaires qui n’exploraient pas en profondeur et qui ne faisaient que décrire), mais la psychologie prend une place de plus en plus forte dans le récit, avec beaucoup de lyrisme. J’ai aimé les dialogues, et j’ai trouvé que James Baldwin a su créer une bonne alchimie entre David et Giovanni. J’ai beaucoup aimé leur première rencontre.

Mais David a un caractère guidé par la peur, tout comme Hella, finalement. Au début, elle m’a semblé être quelqu’un d’assez libre (le fait qu’elle entreprenne un voyage seule et à cette époque), en plus elle a une certaine répartie. Mais au final, elle se résigne à se « réfugier » (pour ne pas dire s’emprisonner) dans un système de couple hétéro figé.

Même chose pour David, comme tu dis @Diana, qui s’en remet aux codes d’une certaine masculinité. De ce point de vue, difficile de dire lequel des trois a le destin le plus triste, ils sont tous condamnés.

Il n’y a qu’à voir aussi la façon dont Giovanni juge Hella de voyager seule et plus généralement la façon dont il perçoit les femmes, qui n’est en fait que le reflet d’une pensée dominante tacite. Ce passage de dialogue avec David m’a glacé. Sous couvert de protéger « la femme » (tout un concept…), ce n’est que du mépris, de la domination… C’est d’ailleurs très intéressant de faire un parallèle avec aujourd’hui, la manière dont on voit les femmes autonomes et indépendante, celles qui voyagent seules, par exemple (et qui aiment ça !). D’ailleurs, Hella semble être intellectuellement consciente des limites imposées à son sexe mais c’est encore autre chose de se battre pour conserver sa liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana



La chambre de Giovanni de James Baldwin Empty
MessageSujet: Re: La chambre de Giovanni de James Baldwin   La chambre de Giovanni de James Baldwin Icon_minitimeSam 19 Sep - 12:53

@Carole.reads
Citation :
J’ai aimé les dialogues, et j’ai trouvé que James Baldwin a su créer une bonne alchimie entre David et Giovanni. J’ai beaucoup aimé leur première rencontre.

J'aime beaucoup leur première rencontre également, dans un bar où tout le monde les espionnent de loin, alors qu'ils tentent de ne pas montrer leur sentiments ni l'impact qu'à cette première rencontre sur eux alors qu'ils ressentent bien l'importance de celle-ci. C'est une très belle rencontre où l'on devine dès le début des sentiments amoureux partagés.

Citation :
Mais David a un caractère guidé par la peur, tout comme Hella, finalement. Au début, elle m’a semblé être quelqu’un d’assez libre (le fait qu’elle entreprenne un voyage seule et à cette époque), en plus elle a une certaine répartie. Mais au final, elle se résigne à se « réfugier » (pour ne pas dire s’emprisonner) dans un système de couple hétéro figé.

Le comportement et le raisonnement d'Hella m'a beaucoup surprise. Au début, quand David parle d'elle, on a l'impression qu'il s'agit d'une femme volontaire et forte. Partir seule en Espagne dans les années 50 (en pleine dictature en plus), ce n'est pas rien.
Mais quand elle revient et que son seul désir est de se soumettre à son futur mari pour mener une vie conventionnelle, cela surprend (et déçoit un peu, même si je ne la juge pas car c'était dans les années 50).

J'ai eu l'impression qu'Hella était plus libre en Europe et que dès qu'elle serait aux USA, elle ne penserait plus à ce qu'elle a fait à Paris ou en Espagne.

C'est moins marqué pour David qui, comme tu le dis, a un caractère guidé par la peur.
Il a peur de tout, du regard des autres, de ses propres sentiments amoureux, de perdre l'idéal masculin qu'il a toujours voulu suivre etc..

_________________
La chambre de Giovanni de James Baldwin Little12
Revenir en haut Aller en bas
carole.reads
Elizabethan actor
carole.reads



La chambre de Giovanni de James Baldwin Empty
MessageSujet: Re: La chambre de Giovanni de James Baldwin   La chambre de Giovanni de James Baldwin Icon_minitimeSam 19 Sep - 15:38

Diana a écrit:

J'ai eu l'impression qu'Hella était plus libre en Europe et que dès qu'elle serait aux USA, elle ne penserait plus à ce qu'elle a fait à Paris ou en Espagne.

J’ai trouvé intéressante cette dimension-là, le comportement qui change lorsqu’on est plongé dans un environnement nouveau. C’est souligné une fois ou deux dans l’histoire. Le fait d’être à l’étranger permet aux personnages de s’explorer, d’oser, mais au lieu de s’en saisir pleinement, cette nouveauté les effraie et les fige complètement. Les motifs du départ peuvent être nombreux, comme le deuil pour Giovanni, de s'ennuyer pour David, le fait de fuir… mais dans tous les cas, il y a une recherche de soi, se retrouver ou se perdre. Pour David et Hella, c’est vraiment un retour en arrière qui s’opère à la fin. Le destin de Giovanni semble être une métaphore de ce que la société réserve à ceux qui prennent les voies moins empruntées, les condamnent d’avoir rompu avec le schéma établi.

C'est vraiment moderne, comme récit. Et ça peut être transposé aujourd'hui, on retrouve des termes universels. Il me tarde d'en lire plus de cet auteur ! Another Country me fait de l'oeil Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



La chambre de Giovanni de James Baldwin Empty
MessageSujet: Re: La chambre de Giovanni de James Baldwin   La chambre de Giovanni de James Baldwin Icon_minitimeVen 25 Sep - 8:39

Vous me donnez toutes les deux très envie de lire ce titre. J'aime tellement la plume de Baldwin.

_________________
La chambre de Giovanni de James Baldwin 16482110
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





La chambre de Giovanni de James Baldwin Empty
MessageSujet: Re: La chambre de Giovanni de James Baldwin   La chambre de Giovanni de James Baldwin Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La chambre de Giovanni de James Baldwin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'homme qui meurt de James Baldwin
» Harlem Quartet de James Baldwin
» Le diable trouve à faire - James Baldwin et le cinéma
» Blues pour l'homme blanc de James Baldwin
» Si Beale Street pouvait parler de James Baldwin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Littérature américaine contemporaine :: James Baldwin-
Sauter vers: