Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
Le Deal du moment :
Antivirus NORTON 360 Deluxe – Clé ...
Voir le deal
1 €

 

 Robinson Crusoe (Daniel Defoe)

Aller en bas 
AuteurMessage
LilyBart
Dingley Bell resident
LilyBart


Robinson Crusoe (Daniel Defoe) Empty
MessageSujet: Robinson Crusoe (Daniel Defoe)   Robinson Crusoe (Daniel Defoe) Icon_minitimeVen 31 Juil - 10:06

Robinson Crusoe (Daniel Defoe) 97815910

Généralement considéré comme le premier roman écrit en langue anglaise, Robinson Crusoe est tellement connu qu’il ne nécessite presque pas de présentation. Tout le monde connaît l’histoire de Robinson, naufragé sur une île déserte du Pacifique pendant 28 ans. Le récit de ses aventures et de sa lutte pour survivre a donné naissance à une quantité innombrable d’imitations dans le monde de la fiction. J’avais donc envie de découvrir le roman à l’origine de cet archétype populaire.

Le roman de Daniel Defoe est très factuel : Robinson Crusoe raconte sa propre vie, avec simplicité et honnêteté. Il ne se met pas particulièrement à son avantage, reconnaissant les pires aspects de sa personnalité : son obstination, son manque d’égard pour les conseils qu’on lui donne, son individualisme… Il admet que ce sont ses propres défauts qui l’ont conduit dans la situation précaire qui est la sienne en tant que naufragé, seul avec lui-même. Le contexte historique dans lequel le livre a été écrit explique son penchant moralisateur et religieux. Robinson comprend son expérience comme une punition, ou plutôt une leçon, infligée par Dieu en réponse à ses comportements passés. Sa survie aussi, est accréditée à la bonne volonté de Dieu, qui le préserve et le protège, dans son interprétation des événements qui lui paraissent parfois trop difficiles à croire. Bien que je n’adhère pas personnellement à ce type de croyances, je n’étais pas insensible à la façon dont il ressent le besoin d’expliquer ses expériences, et surtout des leçons qu’il tire sur lui-même.

Quelques touches d’humour inattendues m’ont surprise, comme cette phrase Razz  :

Citation :
Then I called a council – that is to say in my thoughts – whether I should take back the raft.

Un aspect non négligeable du livre est aussi qu’il représente un véritable guide de survie, car Daniel Defoe ne lésine pas sur les détails de la vie pratique de Robinson : nourriture, abris, ressources, fabrication d’outils en tous genres… Et on ne peut s’empêcher d’admirer Robinson pour sa ténacité, sa capacité à apprendre de nouvelles compétences, son inventivité et son courage, car jamais il ne baisse les bras Robinson Crusoe (Daniel Defoe) 94134

Et puis, ce qui constitue selon moi les passages les plus intéressants, sont ceux de nature plus philosophique, dans lesquels Robinson réfléchit à son nouveau mode de vie et des conséquences sur ses valeurs et son rapport au monde. Voici quelques passages que j’ai surlignés :

Citation :
… I was removed from all the wickedness of the world here; I had neither the lusts of the flesh, the lusts of the eye, nor the pride of life. I had nothing to covet, for I had all that I was now capable of enjoying; I was lord of the whole manor; or, if I pleased, I might call myself king or emperor over the whole country which I had possession of: there were no rivals; I had no competitor, none to dispute sovereignty or command with me.

Citation :
In a word, the nature and experience of things dictated to me, upon just reflection, that all the good things of this world are no farther good to us than they are for our use; and that, whatever we may heap up to give others, we enjoy just as much as we can use, and no more. The most covetous, griping miser in the world would have been cured of the vice of covetousness if he had been in my case; for I possessed infinitely more than I knew what to do with.

Citation :
I learned to look more upon the bright side of my condition, and less upon the dark side, and to consider what I enjoyed rather than what I wanted.

Citation :
How strange a chequer-work of Provindence is the life of man! And by what secret different springs are the affections hurried about, as different circumstances present! To-day we love what to-morrow we hate; to-day we seek what to-morrow we shun; to-day we desire what to-morrow we fear, nay, enven tremble at the apprenhensions of.

En résumé, il s'agit d'un livre prenant et qui a beaucoup a apprendre à son lecteur, à plusieurs niveaux.
Revenir en haut Aller en bas
 
Robinson Crusoe (Daniel Defoe)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique (XIXème siècle et antérieure)-
Sauter vers: