Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
Le Deal du moment :
Codes promo Cdiscount : -25€ dès 299€ ...
Voir le deal

 

 Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman.

Aller en bas 
+24
bookish love
Miss Cloetta
Fanny
Scarlatiine
Pickwick
sandie
Rebus
Shelbylee
Diana
Miss Woodhouse
MissFairlie
Perséphone
Satine
JenniferEhle
sookie
Julia
Akina
resmiranda
Poppée
Damien
Emjy
Séverine
Miss Virginia
Popila
28 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Invité
Invité




Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman.   Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Icon_minitimeLun 26 Fév - 9:43

C'est tout à fait magnifique ! Quel beau travail !
Revenir en haut Aller en bas
Fanny
Bookworm
Fanny



Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman.   Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Icon_minitimeLun 26 Fév - 18:56

@Emjy, ai-je vraiment le choix?! Razz Daphne du Maurier est toujours une bonne excuse pour acquérir un nouveau livre!

_________________
Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Sans_t17
Revenir en haut Aller en bas
bookish love
Hogwarts marauder
bookish love



Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman.   Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Icon_minitimeLun 26 Fév - 19:11

Fanny, ce n'est pas moi qui te jetterai la pierre ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman.   Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Icon_minitimeSam 10 Mar - 21:19

Nina Stibbe conseille la lecture de cet article sur Rebecca paru dans le Guardian Arrow

Citation :
Sex, jealousy and gender: Daphne du Maurier’s Rebecca 80 years on
Du Maurier’s bestselling novel reveals much about the author’s fluid sexuality – her ‘Venetian tendencies’ – and about being a boy stuck in the wrong body, writes Olivia Laing

Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 1612

_________________
Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Ban13
Revenir en haut Aller en bas
Fanny
Bookworm
Fanny



Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman.   Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Icon_minitimeDim 11 Mar - 17:59

Merci beaucoup Emjy. Je vais aller lire cet article de ce pas! Wink

_________________
Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Sans_t17
Revenir en haut Aller en bas
LilyBart
Dingley Bell resident
LilyBart



Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman.   Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Icon_minitimeJeu 17 Oct - 15:50

Quelle expérience que de lire ce livre !  drunken  J’ai été complètement happée, totalement immergée. Si j’avais pu, je l’aurais lu d’une seule traite, et chaque jour, je n’attendais que le moment où je pouvais m’y replonger. L’atmosphère est à la fois inquiétante et envoûtante. On est très clairement dans un roman gothique, plein de secrets et de mystères. J’ai cru plus d’une fois que l’intrigue basculerait dans le fantastique, mais bien que ce ne soit pas le cas, chaque page respire l’inexplicable et Manderley est comme hanté par la présence presque palpable de Rebecca.

J’ai eu beaucoup de sympathie pour l’héroïne sans-nom, effacée, apeurée, et à qui la vie n’ a pas permis de prendre une place et de s’affirmer. Elle se retrouve dans un monde qui lui est inconnu et dans lequel rôde toujours, à chaque recoin, l’âme de celle qui représente tout ce qu’elle n’est pas. J’ai beaucoup apprécié le dénouement,

Spoiler:
 

L’intrigue est tellement bien menée, on ne s’ennuie pas un instant, et j’ai trouvé ça particulièrement admirable dans toute la partie depuis le moment où le couple de Winter arrive à Manderley jusqu’à la révélation de Maxim, car il ne s’y passe en somme pas grand-chose, juste des observations de l’héroïne et ses ressentis dans sa nouvelle demeure. Tout prend un aspect fascinant dans ce roman.

Et j’ai adoré le prisme à travers lequel l’histoire est racontée, qui donne à mon avis tout son intérêt au roman : on découvre tout sous le regard de la nouvelle Mrs de Winter. Bien qu’elle soit fortement caractérisée par son effacement et son côté retenu, c’est elle qui donne sa voix au roman, une voix que je me délectais à écouter (ou plutôt à lire) : captivante par son mélange d’impressions, où le rêve s’entremêle souvent à la réalité, le tout coloré par les malentendus et les erreurs de jugements.

Je pourrais continuer encore longtemps, sur la beauté et la poésie du texte, l’habileté des parallèles entre les deux Mrs de Winter, l’évocation très forte de Jane Eyre, la finesse psychologique des personnages, etc.

C’est un roman très réussi, qui allie parfaitement les moments qui font palpiter le cœur et la qualité littéraire, dans un récit atmosphérique à la fois sombre et splendide.

J’ai hâte d’en lire plus de Daphné Du Maurier, que je suis seulement entrain de découvrir  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
bookish love
Hogwarts marauder
bookish love



Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman.   Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Icon_minitimeVen 18 Oct - 9:45

Ta critique est superbe LilyBart, tu sais trouver les mots quand tu es happée par un livre !
Je me suis toujours demandé pourquoi j'avais attendu si longtemps pour découvrir ce roman. Moi aussi il m'a subjuguée.
Revenir en haut Aller en bas
Fanny
Bookworm
Fanny



Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman.   Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Icon_minitimeLun 21 Oct - 17:46

LilyBart a écrit:
C’est un roman très réussi, qui allie parfaitement les moments qui font palpiter le cœur et la qualité littéraire, dans un récit atmosphérique à la fois sombre et splendide.

Je suis toujours heureuse de lire des avis à propos de ce roman que j'aime beaucoup. Tu résumes très bien le ressenti que je partage également! Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 312935

_________________
Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Sans_t17
Revenir en haut Aller en bas
Ursula des mers
Indian Shawl
Ursula des mers



Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman.   Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Icon_minitimeJeu 24 Oct - 8:49

Il est vrai que tu as les mots justes comme le souligne bookies love. Tu me donnes envie de redécouvrir le roman !
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance



Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman.   Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Icon_minitimeDim 5 Avr - 17:13

Rebecca est un roman parfaitement maîtrisé et très très agréable à lire, ça se lit très bien et très vite les pages défilent.

La dualité entre les. Deux Madame de Winter m’a grandement marqué,
elles fonctionnent en miroir inversé, et bien entendu que l´intrigue soit racontée par la jeune et deuxième épouse de Maxime renforce cette oppression qu’impose Rebecca.

La deuxième Madame de Winter s’efface quitte à sortir du cadre car différente de Rebecca, sa naïveté sa candeur, ses faux pas et ses intuitions, la rendent à la fois touchante, vulnérable et parfois irréaliste.
Cependant, l’intrigue rondement menée nous plonge dans le drame de cette histoire à la fois romanesque et passionnée, au final l’intrigue est très noire et puissante.
Revenir en haut Aller en bas
carole.reads
Indian Shawl
carole.reads



Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman.   Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Icon_minitimeVen 30 Oct - 22:23

Je viens d'achever ma lecture. Quelle intensité que ce roman complètement envoûtant du début à la fin ! J'ai eu tout du long l’impression d’être lovée dans un récit que l'autrice manipule à la perfection, elle sait exactement où mener son histoire et je n'ai plus eu qu'à me laisser guider.

Je n'ai pas trouvé la narratrice nunuche, au contraire, et j'ai même trouvé que le fait qu'elle raconte ses souvenirs permet non seulement un certain recul mais surtout une sorte de bienveillance pour celle qu’elle était à l’époque des événement de « Rebecca ». Je me suis identifiée à elle à maintes reprises, et l'atmosphère terriblement oppressante des lieux y était pour beaucoup !

Spoiler:
 

Le personnage qui m’a le plus marqué c'est Mme Danvers, complètement antipathique mais si intrigante, peut-être la protagoniste à la psychologie la plus complexe du roman.
Spoiler:
 

J’ai été scotchée par la sensualité de certains passages, notamment les descriptions des environs de Manderley avec son atmosphère vénéneuse et obsédante. Il y a tout un passage notamment à la fin d'un chapitre peu après l'arrivée à Manderley où l'héroïne réalise d'où vient le parfum de fleurs si familier et intoxicant qui m'a bouleversée tant l'écriture était belle.

En tout cas, l'autrice n’a pas son pareil pour maintenir le suspens de bout en bout, j'étais tellement tendue à la fin !
Spoiler:
 

Comme il y a eu une adaptation récente de My Cousin Rachel, je pense que je me tournerai vers celui-ci pour mon prochain Daphné Du Maurier cheers
Revenir en haut Aller en bas
LilyBart
Dingley Bell resident
LilyBart



Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman.   Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Icon_minitimeSam 31 Oct - 8:05

@ Carole.reads :

Je rejoins complétement ton avis, et j'ai partagé les mêmes impressions à la lecture de ce roman. On a réellement l'impression de se faire "prendre" par le texte, envoûtant comme tu dis, et de se laisser porter au fil des pages.

Carole.reads a écrit:
Je n'ai pas trouvé la narratrice nunuche, au contraire, et j'ai même trouvé que le fait qu'elle raconte ses souvenirs permet non seulement un certain recul mais surtout une sorte de bienveillance pour celle qu’elle était à l’époque des événement de « Rebecca ».

Exactement, ce regard rétrospectif donne un certain ton au roman. L'héroïne/narratrice en sait désormais plus qu'aux moments dont elle relate les faits, et plus que le lecteur (qui se retrouve dans sa position initiale, plein d'incompréhension). C'est comme si on l'accompagnait dans un voyage dans ses souvenirs (et les toutes premières lignes plongent déjà dans ce ressenti : "I dreamed I went to Manderley again..."). Dès lors, on ne peut qu'avoir de l'empathie pour elle, voire, comme tu le souligne, s'identifier à elle : on partage son expérience.

Concernant ce que tu dis dans ton spoiler, (et ne le lis pas si tu n'as pas encore vu la nouvelle adaptation sur Netflix Wink )

Spoiler:
 

Carole.reads a écrit:
J’ai été scotchée par la sensualité de certains passages, notamment les descriptions des environs de Manderley avec son atmosphère vénéneuse et obsédante. Il y a tout un passage notamment à la fin d'un chapitre peu après l'arrivée à Manderley où l'héroïne réalise d'où vient le parfum de fleurs si familier et intoxicant qui m'a bouleversée tant l'écriture était belle.

La prose est effectivement très poétique et évocatrice Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 557349

Et effectivement,

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
carole.reads
Indian Shawl
carole.reads



Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman.   Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Icon_minitimeMar 3 Nov - 8:14

LilyBart a écrit:

Exactement, ce regard rétrospectif donne un certain ton au roman. L'héroïne/narratrice en sait désormais plus qu'aux moments dont elle relate les faits, et plus que le lecteur (qui se retrouve dans sa position initiale, plein d'incompréhension). C'est comme si on l'accompagnait dans un voyage dans ses souvenirs (et les toutes premières lignes plongent déjà dans ce ressenti : "I dreamed I went to Manderley again..."). Dès lors, on ne peut qu'avoir de l'empathie pour elle, voire, comme tu le souligne, s'identifier à elle : on partage son expérience.

Oui c'est exactement ça !
D'ailleurs, j'ai appris depuis que cette première phrase était l'une des plus célèbres de la littérature. Ça ne m'étonne pas, c'est tellement puissant !

LilyBart a écrit:

Concernant ce que tu dis dans ton spoiler, (et ne le lis pas si tu n'as pas encore vu la nouvelle adaptation sur Netflix Wink )

Spoiler:
 

Spoiler:
 

LilyBart a écrit:

Et effectivement,

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman.   Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman. - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Rebecca de Daphné Du Maurier : le roman.
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique contemporaine - 1900-1970 :: Daphné Du Maurier-
Sauter vers: