Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
-45%
Le deal à ne pas rater :
TEFAL – Marmite 36 cm – Inox, Tous feux dont induction
29.49 € 53.27 €
Voir le deal

 

 Abdellatif Kechiche

Aller en bas 
+4
Emjy
Pickwick
Constance
Akina
8 participants
AuteurMessage
Akina
Bookworm
Akina



Abdellatif Kechiche Empty
MessageSujet: Abdellatif Kechiche   Abdellatif Kechiche Icon_minitimeLun 4 Nov - 10:00

Abdellatif Kechiche 170px-Abdellatif_Kechiche_Cannes_2013
Abdellatif Kechiche est un réalisateur français né en 1960 en Tunisie. Après quelques rôles confidentiels au cinéma, il se décide à passer derrière la caméra, comme réalisateur.
Dès son premier film, Kechiche connait le succès critique. En effet, La faute à Voltaire, qui raconte l'histoire d'un sans-papier, lui vaut le Lion d'Or de Venise en 2000.
Abdellatif Kechiche 18370240
C'est grâce à l'Esquive que je l'ai découvert en 2003. Ce film raconte l'histoire d'amour entre deux jeunes adolescents, dans une Cité, sur fond de Marivaux. La manière dont Kechiche filme le collège, les adolescents, dans leur trouble et leur indécision, leur énergie, est extraordinaire. Ce film a été récompensée de 4 Césars cette année là et rafle : Meilleur film, Meilleur réalisateur, Meilleur scénario, et Meilleur espoir féminin pour Sara Forestier, dont c'est le premier film. Pas mal pour un second film !

Son troisième film, La Graine et le Mulet, s'intéresse à un ouvrier maghrébin qui, à Sète, décide de se reconvertir en restaurateur. Troisième film, troisième succès critique, car il remporte le Grand Prix du Jury du Festival de Venise, et les mêmes récompenses que trois ans auparavant à Cannes : Meilleur Film, Meilleur  réalisateur, Meilleur scénario, et Meilleur espoir féminin pour Hafsia Herzi.

Petit revers pour son film suivant, la Vénus Noire, racontant l'histoire de la Vénus hottentote, qui, si je me souviens bien, avait reçu des critiques assez mitigées.
Abdellatif Kechiche 21035935_20130903173858999
Mais ce n'était que pour mieux revenir avec son film suivant : La vie d'Adèle, adaptation de la BD Le bleu est une couleur chaude qui, malgré des débats enfiévrés sur la tyrannie de Kechiche sur le plateau, a remporté la Palme d'Or cette année !
Adèle est une adolescente, dans un collège de banlieue lilloise. Gourmande, maladroite, sensuelle malgré elle, elle découvre l'amour, dans des relations de lycée aussi fades que prévisibles, bien loin de la passion amoureuse qu'elle découvre dans La vie de Marianne, de Marivaux. Jusqu'au jour où, dans les rues de Lille, son regard croise celui d'une jeune femme aux cheveux bleus : Adèle est amoureuse. Elle parviendra à retrouver Emma dans un bar lesbien et naitra entre elles une relation passionnée et fougueuse, malgré les profondes différences entre les deux jeunes femmes.
Si Emma est ambitieuse et persévérante, Adèle est molle et manipulable ; si Emma vient d'un milieu bobo-intello, Adèle vient de la classe moyenne-populaire, ce qui joue sur les ambitions dans la vie : Emma veut être artiste-peintre, tandis qu'Adèle souhaite devenir institutrice.

C'est un film que j'ai globalement beaucoup aimé. Kechiche est vraiment un grand réalisateur, qui parvient à faire pénétrer une énergie folle à travers ses images. Les scènes de lycée, de manif, d'école primaire, de groupe en règle générale sont phénoménales. Kechiche ne cherche jamais à démontrer quelque chose (à part, peut-être, un peu de lourdeur, dans l'opposition entre les classes sociales) : il pose sa caméra sur quelques scènes clés et laisse la magie se produire entre les deux actrices extraordinaires.
La contre-partie est que le film est long (près de trois heures) et que quelques scènes sont un peu "trop" longues. C'est un film que j'ai trouvé hypnotisant, mais j'ai senti passer les trois heures et j'étais heureuse de me déplier pour sortir du cinéma.

L'autre reproche que je lui ferai (mais j'ai l'impression d'être la seule que ça ait frappé), c'est le manque de sensualité du film. Les personnages jouissent souvent (de la nourriture, qui est très présente, du sexe, avec quelques scènes très crues), mais j'ai trouvé que la manière de filmer ces scènes "de plaisir" était crue et mécanique. En voulant tout montrer (de la bouche d'Adèle en train de mâcher, à la succession des positions amoureuses entre Adèle et Emma), je trouve qu'il passe à côté de ce qui ne peut être montré : le plaisir.

Mais, ces deux reproches mis à part, je n'ai qu'un conseil : allez-y !
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance



Abdellatif Kechiche Empty
MessageSujet: Re: Abdellatif Kechiche   Abdellatif Kechiche Icon_minitimeMar 5 Nov - 19:25

Akina, merci pour ce sujet, je connais A Kechiche, depuis La faute à Voltaire, ce film m'avait beaucoup plus, je l'ai revu à plusieurs reprises

Kechiche est très doué, ces images me marquent toujours, l'humain reste au cœur de ces films, il y insère souvent une problématique sociale, et la traite globalement tout en éveillant la conscience et ça j'aime beaucoup.

Je crois que mon préféré est La graine et le mulet, là aussi le final est très hypnotique grâce à une danse magique et une course contre la montre en deux roues, et l'ambiance Sètoise tout ce que Abdellatif Kechiche 312935 

L'esquive présente également beaucoup de charme.
Je n'ai pas encore vu la vie d'Adèle, je n'arrive pas à me décider, je suis persuadée que le film est bon, je le verrai un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Pickwick
Swoon addict
Pickwick



Abdellatif Kechiche Empty
MessageSujet: Re: Abdellatif Kechiche   Abdellatif Kechiche Icon_minitimeMer 6 Nov - 12:29

Je n'ai vu que la vie d'adèle mais j'ai trouvé le film magnifique.

C'est un cinéma que j'ai trouvé assez original (la démarche de suivi du personnage dans toute son intimité est poussée très loin tout en évitant le voyeurisme).

Je trouve qu'il traite très bien un propos vraiment complexe, avec beaucoup de nuance.

Je verrais avec beaucoup de plaisir ses autres films !
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance



Abdellatif Kechiche Empty
MessageSujet: Re: Abdellatif Kechiche   Abdellatif Kechiche Icon_minitimeMer 6 Nov - 19:01

Si vous n'avez pas vu ces autres films précédents, Akina, Pickwick j'ai envie de dire quelle constance pour ce réalisateur

parce que ça
Akina a écrit:
Kechiche ne cherche jamais à démontrer quelque chose (à part, peut-être, un peu de lourdeur, dans l'opposition entre les classes sociales) : il pose sa caméra sur quelques scènes clés et laisse la magie se produire entre les deux actrices extraordinaires
c'est également ce que l'on pourrait dire de ses autres films, ça fonctionne bien parce qu'il ne choisit pas toujours des acteurs "connus", tout du moins ils ne l'étaient pas au moment de la sortie du film.

Je crois que j'ai été un peu influencée par la lecture des deux articles de Télérama cet été, l'un de L Seydoux et l'autre de Kechiche, pas forcément négatifs d'ailleurs, j'apprécie beaucoup le travail de Kechiche.

J'étais grandement apprécié le jeu d'Hafsia Herzi dans La graine et le mulet, puis je n'ai pas hésité à aller voir un second film avec cette actrice Française, et bien rien à dire elle était bien meilleure dans le film de Kechiche.

Dans L'esquive, on assiste à une véritable répétition de théâtre dans la rue, là aussi montrer du théatre sur grand écran, génial! Il n'est pas le premier réalisateur à le faire, mais tout est dans la manière dont il le fait.



Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina



Abdellatif Kechiche Empty
MessageSujet: Re: Abdellatif Kechiche   Abdellatif Kechiche Icon_minitimeMer 6 Nov - 19:06

J'ai déjà vu l'Esquive et j'ai très envie de le revoir (peut-être que Pickwick sera d'accord pour le voir, maintenant Wink ), mais tu me donnes très très envie de voir La graine et le mulet Smile
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Abdellatif Kechiche Empty
MessageSujet: Re: Abdellatif Kechiche   Abdellatif Kechiche Icon_minitimeMer 6 Nov - 19:53

Merci pour ce beau sujet, Akina cheers 
J'ai vu 3 films de ce réalisateur : L'Esquive, La Graine et le mulet et La vie d'Adèle. Mes préférés sont sans aucun doute les deux derniers. J'avais vu L'Esquive au moment de sa sortie et il ne m'avait pas du tout plu. Je ne saurais pas vraiment en expliquer les raisons mais ce film m'avait terriblement agacée. Les personnages d'ados ne m'avaient pas du tout touchée. Je lui reconnais beaucoup de qualités (la mise en scène bien sûr mais aussi le jeu des jeunes acteurs, la réflexion sur le théâtre) mais d'un point de vue purement subjectif et émotionnel, je ne peux pas dire avoir été touchée ...
Par contre, je serais assez curieuse de découvrir son premier film, La Faute à Voltaire, dans lequel, il me semble évoquer un peu les mêmes thèmes.
Je garde un beau souvenir de La Graine et le mulet. J'aimerais bien le voir une seconde fois.
Parmi les 3 que j'ai vus, La Vie d'Adèle me semble le plus réussi et abouti. J'ai l'impression que Kechiche y reprend ses thèmes et ses motifs favoris (la sensualité, la nourriture, l'apprentissage, l'éducation, l'école républicaine ...) de manière encore plus inspirée.
J'apprécie que le réalisateur laisse transparaître dans ses films son goût pour la littérature et ce qu'on peut appeller les "Belles Lettres". La Vie d'Adèle m'a par exemple donnée très envie de lire La vie de Marianne de Marivaux à côté duquel je suis toujours passée. Le personnage d'Adèle en parle tellement bien ...
 
Il me manque aussi La Vénus Noire à voir. J'étais un peu réticente à l'idée de le découvrir au cinéma lorsqu'il est sorti, il a l'air tellement dur et éprouvant (difficile de faire autrement avec un sujet aussi fort et cruel, en même temps). J'essaierai peut-être de le voir un jour en DVD.

_________________
Abdellatif Kechiche 16482110
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina



Abdellatif Kechiche Empty
MessageSujet: Re: Abdellatif Kechiche   Abdellatif Kechiche Icon_minitimeMer 6 Nov - 20:37

Emjy a écrit:

J'apprécie que le réalisateur laisse transparaître dans ses films son goût pour la littérature et ce qu'on peut appeller les "Belles Lettres". La Vie d'Adèle m'a par exemple donnée très envie de lire La vie de Marianne de Marivaux à côté duquel je suis toujours passée. Le personnage d'Adèle en parle tellement bien ...
Tout à fait d'accord. D'ailleurs, je me demande si ce thème est présent dans la BD dont le film est inspiré, ou si Kechiche a ajouté sa fascination pour Marivaux dans le film !
Revenir en haut Aller en bas
Summerday
Bookworm
Summerday



Abdellatif Kechiche Empty
MessageSujet: Re: Abdellatif Kechiche   Abdellatif Kechiche Icon_minitimeJeu 7 Nov - 9:25

Pour l'instant je n'ai vu que La vie d'Adèle mais j'ai maintenant envie de découvrir ses autres films. Le film de Kechiche est vraiment très différent de la bd dont elle s'inspire. Je l'avais lue à l'époque de sa publication et elle ne m'avais pas autant séduite. Il y a plus de vie dans le film, on s'imprègne immédiatement de l'univers d'Adèle et on la suit avec beaucoup d'émotion.

Concernant la mauvais publicité autour de la personnalité du cinéaste, depuis les révélations post-Cannes, elles me passent un peu au-dessus. Tout ce qui touche au droit du travail me paraît légitime et je comprends les revendications des techniciens. Mais tout ce qui a été dit sur la personnalité d'Abdellatif Kechiche me fait doucement sourire. On disait un peu la même chose sur Pialat qui poussait ses acteurs à bout, et c'est ce qui est aujourd'hui vanté. L'historiographie autour de ce film se chargera de réécrire  l'histoire avec une version plus adoucie. Enfin bref.

Ce qui compte c'est le film qu'on nous offre sur écran et là j'ai été tout simplement éblouie. C'est un très beau portrait de femme en construction, d'une amoureuse, d'une passionnée des mots et de la transmission. Adèle, je la vois comme une jeune femme pragmatique avec une petite touche de romantisme nourri au fil de ses lectures, et de sa passion pour l'écriture. C'est le fondement de son identité, et sa rencontre avec Emma est l'éclatement de tout cela. Leur coup de foudre lorsqu'elles se croisent la première fois, leurs échanges dans le parc, leur passion charnelle qui demeure même lorsque le reste s'est évanoui. Adèle va grandir de cette histoire avec Emma, et comprendre où elle est bien. Dans mon souvenir la bd ne possédait pas toutes ces dimensions ou alors je l'ai oublié depuis. Toute la polémique dans la presse autour du film a fait oublier que le film est un portrait surtout, c'est un genre rare au cinéma car il est assez difficile à construire en images. Là c'est fait avec virtuosité. Adèle nous la découvrons en la suivant, en appréhendant son univers, sa famille, ses amis, son quotidien, ses mots, son parcours. Je ne vois pas beaucoup d'autres films comparables car là le film ne s'encombre de rien d'autre, il ne veut capter que l'essence de son personnage. La teneur sociale n'est qu'un élément de ce qui constitue Adèle mais ce n'est pas un sujet réel. En ce sens je trouve que le film a un aspect très littéraire.
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina



Abdellatif Kechiche Empty
MessageSujet: Re: Abdellatif Kechiche   Abdellatif Kechiche Icon_minitimeJeu 7 Nov - 17:20

Summerday, je suis d'accord à 100% avec tout ce que tu dis.
Je pense que la personnalité de Kechiche n'a rien à faire avec la réussite que sont ses films. Juger l'oeuvre à l'aune de l'auteur est une grave erreur. Que le droit du travail doivent être respecté, d'accord - et il y a des prudhommes devant lesquels juger cela. Mais qu'on salisse son oeuvre pour ça, qu'on la boycotte me semble stupide.

Et je suis aussi d'accord avec ta vision de l'oeuvre. Le choc qu'a du être les relations sexuelles entre Emma et Adèle sur grand écran, à la sortie à Cannes, en plein milieu du débat du mariage pour tous, a tellement ébranlé les journalistes qu'ils ne l'ont ensuite vu que sous cet angle.
Or, pour moi, c'est un "roman d'apprentissage" tout ce qu'il y a de plus classique : on suit Adèle de ses 17-18 ans à ses 23-24, on la voit passer d'une adolescence peu sûre d'elle à une jeune femme épanouie, mais blessée. Son amour pour Emma est évidemment la pierre angulaire de cette époque de sa vie, ce qui la fait grandir et la blesse, mais ce n'est pas le seul et unique objet du film.
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia



Abdellatif Kechiche Empty
MessageSujet: Re: Abdellatif Kechiche   Abdellatif Kechiche Icon_minitimeJeu 7 Nov - 17:34

Je n'ai vu que l'Esquive que j'ai détesté, alors que j'étais super enthousiaste pour le voir, car je trouvais que c'était une super idée de faire découvrir le théâtre à un public réfractaire. Je l'ai trouvé trop caricatural.
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance



Abdellatif Kechiche Empty
MessageSujet: Re: Abdellatif Kechiche   Abdellatif Kechiche Icon_minitimeJeu 7 Nov - 19:30

En ce qui concerne la "polémique", je n'ai pas apprécié les propos tenus par L Seydoux dans leur globalité, là aussi je pourrais me justifier et vous expliquer mes raisons, je vous invite plutôt à lire cet article de Télérama et à vous faire votre propre opinion sur l'actrice.

Et la réponse de Kechiche était assez éloquente sur le travail de l'actrice, et je la partage complètement, j'ai trouvé navrant qu'il soit obligé de se justifier par rapports aux propos tenus, d'ailleurs j'espère que Kechiche continuera à travailler avec des acteurs qui ont autre chose à gagner que de la notoriété à tourner dans ces films, je ne sais pas si quelqu'un a lu ces deux interviews, il explique également qu'il n'a plus de goût à réaliser un film actuellement, d'ailleurs l'interview de Kechiche est présentée comme un droit de réponse, le réalisateur reconnait lui même avoir hésité à changer d'actrice, mais il était trop tard. Ca n'engage pas à aller voir le film ...
Je ne boycotterais pas pour autant ce film, je le verrai surement mais plus tard, j'ai également capté depuis le départ que ce film était différent des précédents, et visiblement moins social, il s'agit d'une adaptation d'une BD.

Ce qui me rassure à vous lire, c'est l'évocation du personnage d'Adèle, plus marquant que celui d'Emma ça c'est plutôt positif.

J'aime beaucoup la facette sociale plutôt engagée de ces précédents films, il est moins incisif que Ken Loach et pousse un peu moins loin le bouchon, j'aime son point de vue réaliste et juste, il montre la France des immigrés, les films de Kechiche aborde surtout la liberté de l'individu et la manière dont celle ci peut être entravée faute de moyens, ou simplement par leur condition. Ses personnages vivent souvent des situations d'échecs ou sont mis en échec par d'autres et ça me parle aussi grandement.

J'ai beaucoup aimé L'esquive, le jeu des acteurs n'est pas parfait et de temps à autre ça change, le film donne l'impression d'être tourné comme un documentaire, et j'ai aimé le travail sur le langage également, je me suis sentie assez proche de ce gamin ne sachant pas forcément exprimer ses sentiments amoureux à cette jeune femme, et qui ne va pas vraiment comprendre ce qu'elle attend de lui.
La faute à Voltaire présente l'itinéraire d'un sans papier et le parcours du combattant pour en obtenir, et la "problématique" du mariage blanc, le film n'est pas parfait non plus, il est dans le même esprit que L'esquive, et ça serait dommage de s'en priver.
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila



Abdellatif Kechiche Empty
MessageSujet: Re: Abdellatif Kechiche   Abdellatif Kechiche Icon_minitimeMar 12 Nov - 13:37

D'Abdellatif Kechiche, j'ai vu L'Esquive, que j'ai beaucoup aimé et que je vois avant tout comme un film sur le langage - et j'ai encore plus apprécié La graine et le mulet - Hafsia Herzi est totalement bluffante, de même que tous les acteurs.

Le seul mini reproche qu'on pourrait faire à Kechiche dans ces deux films, c'est des fins un peu longues / inabouties, mais je crois que c'est voulu, et la scène de fin de La graine et le mulet (que je ne révélerai pas Wink ) a malgré sa longueur quelque chose de très travaillé et de très beau.

Je n'ai pas eu envie de voir La Vénus noire (le thème m'en paraissait extrêmement dur), et La vie d'Adèle ne me tente pas du tout (même si la bande-annonce m'a donné à penser qu'il s'agit davantage d'un film sur la jeunesse que sur l'homosexualité).

Sinon, suis d'accord avec les avis exprimés au sujet de la polémique autour du dernier film du réalisateur, et qui n'a rien à voir avec mon non-désir de voir ce film pour le moment (le sujet du film ne m'intéresse pas, c'est tout).

_________________
Abdellatif Kechiche Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Caelan
Bookworm
Caelan



Abdellatif Kechiche Empty
MessageSujet: Re: Abdellatif Kechiche   Abdellatif Kechiche Icon_minitimeSam 11 Jan - 13:17

Je connaissais déjà ce réalisateur avec le film L'esquive qui m'avait plu. Et dernièrement, je le redécouvre avec La Vie d'Adèle.
J'avoue d'abord que dans un premier temps je n'avais pas du tout envie de voir ce film. Trop de tapage médiatique autour. La bande annonce diffusée cent mille fois au cinéma avant les films que je venais voir me prenait bien le chou. L'actrice jouant Adèle m’insupportait vraiment à la longue. Et surtout les trois heures de film me faisaient peur pour un visionnage en salle.
Finalement, j'ai eu l'occasion de le voir tranquillement chez moi. Et grand bien m'en a pris. J'ai adoré ce film, même si je lui trouve quelques défauts. Je le trouve magnifique en fait. Il m'a beaucoup touché. Et tout compte fait, l'actrice jouant Adèle ne m'a pas énervée. Au contraire je trouve qu'elle joue très bien. Tout comme Léa Seydoux.
J'aime beaucoup ce concept simple de suivre Adèle à travers les différentes phases de son amour pour Emma.
Je trouve que les fameuses scènes de sexe sont trop longues et trop crues. J'avoue que je ne comprends pas tellement un tel choix.
En tout cas, je ne regrette pas d'avoir vu ce film et il restera dans ma mémoire c'est sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Abdellatif Kechiche Empty
MessageSujet: Re: Abdellatif Kechiche   Abdellatif Kechiche Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Abdellatif Kechiche
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and French it up :: Cinéma français :: Réalisateurs-
Sauter vers: