Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
Le Deal du moment :
Nintendo Switch OLED + Joy-Con à 319€ + ...
Voir le deal
319 €

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.

Aller en bas 
+13
Somnambule
Liz Lemon
Julia
JO
Akina
Seirên
Summerday
Barb
Satine
Paulana
Marquise de Pembroke
Emjy
Miss Virginia
17 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeSam 27 Oct - 10:09

Voici le planning que je vous propose pour la lecture de groupe d'Au Bonheur des dames:

-du 27 octobre au 03 novembre: lecture des chapitres 1 à 8
-du 03 novembre au 10 novembre : lecture des chapitres 9 à 14


Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. 1880-Au-Bon-March-


Dans cette première partie, Denise, une jeune orpheline de 20 ans débarque à Paris avec ses deux jeunes frères, et demande de l'aide à son oncle Baudu, drapier de son état, dont la boutique est menacée par le grand magasin Au bonheur des dames, installé en face, et dirigé par Octave Mouret. Denise, ne pouvant être embauchée par son oncle, devient vendeuse au rayon des confections de ce grand magasin. Denise, jeune provinciale, est alors confrontée au rude regard des parisiens, et à diverses rumeurs...

Voici quelques pistes pour vous guider dans votre lecture:

Arrow Dans quelle édition lisez-vous Au bonheur des dames?
Arrow Que pensez-vous de l'ambiance du roman?
Arrow Comment vous apparaissent les protagonistes Octave et Denise?
Arrow Comment trouvez-vous la galerie des personnages secondaires?
Arrow Quel est votre sentiment sur l'écriture de Zola?
Arrow Avez-vous envie de lire la suite?
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeSam 27 Oct - 12:23

Je ne sais pas exactement quand je pourrai m'y mettre (j'ai encore des petites choses sur le feu) mais je le commence dès que possible cheers

_________________
Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Ban13
Revenir en haut Aller en bas
Marquise de Pembroke
Station Kiss
Marquise de Pembroke


Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeSam 27 Oct - 15:05

Emjy a écrit:
Je ne sais pas exactement quand je pourrai m'y mettre (j'ai encore des petites choses sur le feu) mais je le commence dès que possible cheers
    👍
Revenir en haut Aller en bas
Paulana
Ecrivain en herbe



Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeSam 27 Oct - 15:11

Je l'ai sorti, je compte le commencer dès ce soir, pour moi ce sera une relecture study
Revenir en haut Aller en bas
Satine
Locataire de Netherfield
Satine


Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeDim 28 Oct - 17:46

J'ai commencé ma découverte de ce roman il y a à peine quelques jours, pour le moment je n'en suis quau 2ème chapitre, je prend mon temps et voilà que maintenant je découvre qu'une lecture de groupe est justement organisée cheers Ca tombe très bien Razz
Revenir en haut Aller en bas
Barb
Star-crossed lover
Barb


Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeDim 28 Oct - 17:56

Je commence cette semaine mais comme j'ai de la visite, je risque d'être un peu à la bourre!
Revenir en haut Aller en bas
Summerday
Bookworm
Summerday


Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeDim 28 Oct - 19:15

J'ai acheté le livre en prévision de cette lecture commune mais malheureusement je ne pense pas avoir le temps de m'y mettre car j'ai déjà trois romans sur le feu. Si j'enchaîne d'ici peu avec le roman de Zola j'essaierai de vous rattraper!
Revenir en haut Aller en bas
Seirên
Overbearing Master
Seirên


Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeMar 30 Oct - 15:25

J'ai achevé Pot-Bouille et je pense commencer Au Bonheur très vite (dès ce soir, ça serait l'idéal!). Bon, j'ai fait la connaissance du jeune Octave Mouret dans Pot-Bouille et je dois avouer que j'ai quelques petits griefs contre ce séducteur impertinent! je crois qu'on va avoir quelques points de discorde lui et moi, à moins que le Bonheur n'arrange mon point de vue sur ce personnage...mon coquin, si tu persistes dans cette voie, je ne vais pas te louper dans mon réquisitoire final!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeMar 30 Oct - 15:31

Je finis mon roman et je débute Le bonheur dans la foulée.
Revenir en haut Aller en bas
JO
Bookworm
JO


Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeMar 30 Oct - 15:38

Je vous rejoins dès que je peux, j'ai deux relectures à finir en urgence pour ma prochaine chronique radio le 7 novembre, après ça ira mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Julia
Bookworm
Julia


Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeMar 30 Oct - 15:57

Je l'ai commencé mais je suis aussi en train de lire un livre pour le boulot, du coup j'ai peur d'être à la bourre! On pourra faire le club des retardataires? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeMar 30 Oct - 16:04

Les dates ne sont qu'une indication! Vous pouvez nous rejoindre plus tard!
Revenir en haut Aller en bas
Seirên
Overbearing Master
Seirên


Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeMer 31 Oct - 13:36

Je viens d'entamer ma lecture, j'en suis actuellement au troisième chapitre.
Revenir en haut Aller en bas
Liz Lemon
Vicar's daughter
Liz Lemon


Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeJeu 1 Nov - 22:23

L'exposition Les Impressionnistes et la Mode et The Paradise m'ont donnés envie de relire le roman (lu il y a plus de 15 ans !).
J'ai commencé à le lire il y a 2 jours, donc j'essaierais de passer lire vos avis et vous donner le miens Smile
Revenir en haut Aller en bas
Somnambule
Mad Hatter



Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeVen 2 Nov - 11:25

Dans quelle édition lisez-vous Au bonheur des dames ?

Dans une édition Maxipoche, mais je ne sais pas de quelle année (et je n'ai pas le livre sous la main).

J'aime : la couverture Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. 557349
Je n'aime pas : les coquilles lol!

Que pensez-vous de l'ambiance du roman ?

Je suis entrée dans le récit dès la première phrase. L'émerveillement de Denis devant les vitrines du grand magasin, son dévouement à ses deux frères, la rage désespérée de son oncle, l'ambiance effrénée du grand magasin comparée à la détresse des petits boutiquiers à l'agonie... Je trouve que tout est magnifiquement décrit, ce basculement vers l'"ère moderne", l'évolution du commerce. La psychologie des personnages est également très subtile, je trouve. Tant celle de Denise que de Bourras ou de Baudu...

Comment vous apparaissent les protagonistes Octave et Denise ?

Octave a réussi. C'est un grand patron. Avec ce que cela implique de dureté : le profit avant tout. Je trouve son sens des affaires et sa réflexion intéressantes, même si cela me fait peur, c'est très juste. Cela dit, je m'interroge à son propos quant à son attitude envers Denise, il semble plus humain. Mais peut-être n'est-ce qu'une manière de la faire succomber à son charme une fois en passant Rolling Eyes

Denise débarque de sa province et a parfois du mal à se faire à la vie parisienne, mais je trouve qu'elle est très débrouillarde et a l'esprit subtile. Elle défend également ses principes et je la respecte énormément pour cela. Je suis impatiente de découvrir la suite.

Comment trouvez-vous la galerie des personnages secondaires ?

Eh bien, tellement bien dépeints que je n'ai pas la sensation qu'il y ait des personnages secondaires ! Pour moi, ils ont vraiment tous leur place et ils la tiennent parfaitement. Tous m'intéressent et je suis curieuse de voir leur évolution. Je suis très touchée par la détresse de Bourras ou Baudu par exemple, par leur volonté de ne pas se laisser manger par l'ogre. Même si c'est un orgueil qui les perdra certainement. Ils font partie de l'ancienne génération qui ne sent pas le vent tourner ou ne veut pas en avoir conscience.

Quel est votre sentiment sur l'écriture de Zola ?

Plus je le lis, plus je l'aime ! A chaque fois que j'en lis un, je me dis : ah, vraiment, c'est celui-là que je préfère. C'est la perfection ou presque. Et il parvient toujours à m'étonner et à me fasciner. Son œil pour croquer la société de son temps, ses préoccupations sociales et son talent pour emporter le lecteur à sa suite. Je suis bluffée à chaque nouvelle lecture !

Avez-vous envie de lire la suite ?

Comme je l'ai dit plus haut : OUI ! Mais ça devra attendre que j'ai fini les lectures pour la séance de mon club mercredi. Donc je reprendrai ça dans une semaine plus ou moins !
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie


Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeVen 2 Nov - 17:03

Dans quelle édition lisez-vous Au bonheur des dames?

Je lis dans l'édition Folio. Pas de coquilles de mon côté mais une couverture qui colle parfaitement au thème puisqu'il s'agit d'un tableau de Degas avec deux dames qui essaient des chapeaux.

Que pensez-vous de l'ambiance du roman ?

J'aime beaucoup cette ambiance car je la trouve très accrocheuse et immersive : on est tout de suite happé dans l'histoire. Zola a parfaitement bien retranscrit l'atmosphère des grands magasins à cette époque et ses descriptions des étoffes sont très alléchantes et laissent rêveurs.
Le côté plus "social" du roman, avec le danger que représente Le Bonheur des dames pour les petits commerçants est également très intéressant et là aussi bien dépeint : on y croit vraiment tellement c'est fidèle à la réalité et en plus cela n'a pas pris une ride. Un lecteur du XXIe siècle parvient parfaitement à comprendre ce que ressentent les personnages car c'est une situation qui est toujours d'actualité.

Comment vous apparaissent les protagonistes Octave et Denise?

Denise est très attachante et admirable pour sa débrouillardise, son courage et son dévouement envers ses frères (même si à sa place, il y a longtemps que j'aurais arrêté d'aider Jean parce qu'il abuse quand même de sa gentillesse). Le fait qu'on insiste dès le départ sur ses défauts est également intéressant : elle n'est pas belle ni très intelligente donc elle est un peu une héroïne atypique mais plus réaliste.

Concernant Octave, j'ai du mal à me faire une opinion car il me semble qu'on le voit surtout à travers les yeux de Denise, qui l'idéalise beaucoup. Je lui trouve cependant un petit côté dandy : ses inspections dans les rayons du magasin me semblent être surtout l'occasion de parader et d'étaler sa réussite sociale, sans compter qu'il m'a l'air très désinvolte. Mais c'est également un homme redoutablement intelligent pour avoir pu amasser une telle fortune et avoir des idées pour développer son commerce.
J'ai aussi l'impression qu'il est très égoïste, ou du moins qu'il se moque un peu de ses employés du moment qu'il gagne plus d'argent : le passage où il décide que les comptables empocheront une prime pour chaque erreur faite par les vendeurs relevée me semble bien justifier cela.

Comment trouvez-vous la galerie des personnages secondaires?

Je les trouve tous odieux, surtout les employées du Bonheur des Dames Evil or Very Mad Mais malgré tout, il ont tout de même un côté attachant car on connaît leur histoire et leurs motivations : on peut comprendre pourquoi ils agissent ainsi, même si leur attitude est condamnable.
Sans compter que sur ce point aussi Zola a fait preuve d'un grand réalisme : ces personnages, malgré leur caractère, ne sont pas caricaturaux car on peut connaître des gens qui leur ressemblent, même à notre époque.

Quel est votre sentiment sur l'écriture de Zola ?

Je suis très agréablement surprise : j'ai déjà lu du Zola mais je ne sais trop pourquoi je m'attendais à une écriture dans le style de Balzac, c'est-à-dire avec de très longues et ennuyeuses descriptions et un vocabulaire un peu trop "XIXe siècle".
Et en fait pas du tout : j'aime beaucoup le style de l'auteur, surtout la manière dont il parvient à nous immerger dans l'univers du Bonheur des dames. On a presque l'impression d'y être, tellement il y a de détails et de précision. C'est également très direct, on n'a pas de chichis.
Bref, un vrai bonheur à lire Smile

Avez-vous envie de lire la suite ?

J'ai déjà commencé Razz Je trouve ce roman vraiment très agréable à lire et j'ai hâte de savoir ce qu'il va advenir de Denise.

_________________
Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeSam 3 Nov - 15:09

Merci pour vos messages!! Ils sont très intéressants!

Dans quelle édition lisez-vous Au bonheur des dames?

Je le lis dans la version Livre de poche, la couverture est assez jolie, et bien dans le thème. Mais surtout, le récit est entrecoupé de gravures d'époque!!

Que pensez-vous de l'ambiance du roman ?

J'aime beaucoup, j'ai tout de suite été happée par cet univers fait de couleurs, d'étoffes diverses et variées...

Comme toi, Sandie, j'ai bien aimé l'opposition entre ce grand magasin et les petits commerces (opposition toujours d'actualité si on y réfléchit, on peut transposer cela pour les libraires, par exemple), et le fait que cette opposition commerciale influe sur la vie des personnes.

Comment vous apparaissent les protagonistes Octave et Denise?

Denise est très attachante par son humilité et sa maladresse de provinciale. On voit qu'elle a le coeur sur la main. Sa loyauté envers ses frères est impressionnante. Elle est également très vertueuse, fidèle à ses principes.

Quant à Octave, j'ai plus de mal à me faire une idée. C'est un fin tacticien au niveau commercial, mais il me donne l'impression d'être un homme très froid, calculateur dans ses relations avec les personnes.

Comment trouvez-vous la galerie des personnages secondaires?

J'ai bien aimé la peinture que Zola fait des femmes (clientes): la scène où elles parlent chiffons dans le salon est criante de vérité. Chaque femme représente un type de consommatrice.

En ce qui concerne les petits commerçants, je remarque que Zola les décrit d'une façon très péjorative pour montrer leur chute, et leur détresse.

Quant aux employées du Bonheur, je rejoins ton avis Sandie: elles sont odieuses!!

Quel est votre sentiment sur l'écriture de Zola ?

J'avoue ne pas être une grande fan de Zola (les préjugés ont la dent dure), mais avec la Bête Humaine, c'est le roman que je préfére. Je trouve que la peinture réaliste n'est pas trop lourde, c'est assez subtil à mon goût.

On voit que Zola était un observateur hors-pair, et on le ressent vraiment à la lecture.

Avez-vous envie de lire la suite ?

Oui!!
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeDim 4 Nov - 12:36

Déjà, je voulais vous remercier d'organiser cette lecture commune. Je ne m'étais pas replongée dans Zola depuis des années, et je ne l'aurais sans doute pas fait avant longtemps sans The Paradise et Whoopsy-daisy. Pourtant, quel bonheur, quel régal ...
De connaître par coeur l'histoire du Bonheur me permet d'être plus sensible au style, à l'ambiance, aux sous-entendus de Zola et je m'en régale.

Arrow Dans quelle édition lisez-vous Au bonheur des dames?
Je lis dans ma vieille édition Le livre de poche, qui devait être celle de ma mère avant, puisque l'édition date de 1988 (et je le lui ai volé quand j'ai quitté la maison ! Twisted Evil ). La tranche des pages est jaune doré, et le livre sent le vieux papier Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. 312935 Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. 312935 Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. 312935

Arrow Que pensez-vous de l'ambiance du roman?

J'adore cette ambiance. Les descriptions du Bonheur sont brillantes de luxe et d'abondance. En parallèle, les petits commerces, Baudu et son ambiance de cave ; ou la misère de chez Bourras, font mieux ressortir la clarté, la vigueur, la vie qui déborde du Bonheur.
Et les rues sont elles aussi animées de ce même antagonisme. Il y a les vieilles rues moyen-âgeuse et humides d'un côté, et les rues du Baron "Hartmann" (Zola ne s'est pas foulé pour cacher Haussmann sous ce nom Wink ), lumineuses, larges, modernes - mais qui dévastent le vieux Paris comme le Bonheur détruit les vieilles boutiques.

Arrow Comment vous apparaissent les protagonistes Octave et Denise?
Denise est l'héroïne parfaite : il est difficile de ne pas s'identifier à elle, avec sa gentillesse, sa timidité, son désir de bien faire. Et elle déborde en même temps de caractère. Lorsqu'elle s'emporte auprès de Baudu ou de Colomban, elle montre clairement qu'elle ne se laissera pas marcher sur les pieds ! J'aime aussi beaucoup la manière dont on la voit s'épanouir au fil des pages : de petite jeune fille, encore presqu'une enfant, elle devient femme, sous la triple influence du désir (pour Hutin et pour Mouret), de la misère et de Paris.

Mouret est un séducteur. Il n'est pas forcément sensuel, mais il aime séduire les gens autour de lui, les femmes, les barons Hartmann, les employées. Parfois, je me demande si, quand il voit la foule se précipiter au Bonheur, c'est vraiment pour l'argent gagné qu'il s'enthousiasme. J'ai l'impression qu'il se repait du désir des femmes pour son oeuvre, le Bonheur.
C'est aussi un très fin analyste de l'âme humaine : il sait parfaitement tenir le discours qu'il faut aux femmes, ou sonder la cupidité des vendeurs pour les faire vendre plus. Et il n'a aucune bonté avec ses vendeurs, n'hésitant pas à les virer quand il le faut.
Mais comme tout séducteur, il a une faille : Denise. Et voir cet homme si riche et si puissant être touché par cette petite Denise, même pas belle, ça soulève le fantasme du "Prince charmant et de la pauvre fille"...

Arrow Comment trouvez-vous la galerie des personnages secondaires?
Elle est extrêmement riche et vise à montrer tous les types d'êtres humains.
J'admire la manière dont Zola décrit les petits commerçants : on ne peut pas s'empêcher de compatir avec eux. Ils sont sympathiques dans leur manière de traiter leurs vendeurs comme de la famille, de chercher à traiter au mieux leurs clientes. Mais ... Zola nous fait comprendre qu'ils sont le passé et que Mouret est l'avenir. Et même si Mouret est cruel, on sera quand même heureux de sa victoire, à la fin.

Les vendeuses et les vendeurs sont, pour la plupart odieux/ses. Les vendeuses surtout me rappellent ces chipies de cour de collège qui choisissent un bouc émissaire pour souder le groupe autour d'elles. affraid

Je trouve également très intelligent de la part de Zola d'avoir mis des noms sur des clientes - et sur des types de clientes. Cela permet de tout de suite voir à qui on a affaire, quand on apprend que Mme Bourdelais cesse de venir chez Baudu. Avec une galerie de quelques noms, il recrée un monde. C'est très bien vu.

Arrow Quel est votre sentiment sur l'écriture de Zola?
Quel style !! J'adore ses descriptions. Je trouve qu'elles débordent de sensualité : quand il accumule les noms de tissus, de couleurs, c'est comme une berceuse qui nous emmène au Bonheur. Et, je trouve qu'en quelques mots, en quelques description, il arrive à faire passer des notions pas forcément très simples, que la vie, le désir, la libido sont du côté du Bonheur, alors que les petits magasins se dessèchent et dessèchent leurs habitants.

Je suis particulièrement admirative de sa description de la journée du "Lundi", avec la foule qui tarde à arriver et le sentiment de la défaite qui s'insinue. Et, sans qu'on sente vraiment le point d'inflexion, la ruine se transforme en triomphe. On dirait presqu'une symphonie !

Arrow Avez-vous envie de lire la suite?
Oh que oui !! J'ai surtout du mal à décoller le nez.

Je rajoute une question
Arrow Si vous avez vu The Paradise, que pensez-vous des adaptations qui en ont été faites ?
Je suis assez étonnée par quelques modifications qui vont pour moi dans le sens de la pruderie, comme si on hésitait plus maintenant à montrer des personnages ambigûs ou débauchés.
Quand on rencontre Mouret pour la première fois dans le roman, il sort d'une nuit passée avec des filles de petite vertu. Henriette présente Mouret non à son père, mais à son vieil amant. Les vendeuses ont toutes des amants...
L'autre chose qui m'a surprise, c'est l'inversion des valeurs entre le roman et la série : dans le roman, lorsqu'on fait essayer un manteau à Denise, on lui reproche d'être trop maigrelette, de ne pas remplir assez l'étoffe. Dans la série, la robe qu'elle essaie ne ferme pas, car elle n'est pas assez mince.
O tempora, o mores.
Revenir en haut Aller en bas
Somnambule
Mad Hatter



Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeLun 5 Nov - 22:13

Miss Virginia a écrit:


Comme toi, Sandie, j'ai bien aimé l'opposition entre ce grand magasin et les petits commerces (opposition toujours d'actualité si on y réfléchit, on peut transposer cela pour les libraires, par exemple)



Tout à fait, de ce point de vue, cet ouvrage est extrêmement moderne ! Je ne sais pas s'il est souvent repris dans les programmes de cours, mais je crois que ce serait intéressant de l'y placer : cela pourrait montrer aux jeunes que les classiques ne sont pas que des vieux bouquins poussiéreux, compliqués et dépassés. Ici, le style est soigné, mais tout à fait accessible et le thème permet d'aborder à la fois le contexte d'une époque passée et celui dans lequel nous évoluons aujourd'hui.

J'ai l'impression de poster de plus en plus en disant : "ce serait intéressant de voir ça en cours avec des ados" alors que rien que rien que l'idée de préparer ou donner un cours me donne envie de prendre mes jambes à mon cou lol! Parfois, je me dis que je retournerais bien aux études, juste pour les travaux d'analyse littéraire lol!
Revenir en haut Aller en bas
Scarlatiine
Bookworm
Scarlatiine


Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeSam 10 Nov - 20:28

Arrow Dans quelle édition lisez-vous Au bonheur des dames?
Eh bien, j'ai *normalement* le livre paru chez Le livre de poche. Mais impossible de remettre la main de dessus Embarassed Alors, comme je sais que les œuvres de Zola sont tombées dans le domaine public, j'ai été sur le site du Projet Gutenberg et j'ai téléchargé l'ebook Smile (D'ailleurs, c'est marrant, ce "passage" de l'ancien - le livre papier - au moderne - l'ebook - semble tellement en phase avec le roman... Je sais, j'ai des interprétations, parfois... lol! Mais j'espère que le livre "ordinaire" ne connaîtra jamais le sort des petits magasins de Zola Wink)

Arrow Que pensez-vous de l'ambiance du roman?
Comme Denise la première fois qu'elle découvre le Bonheur, difficile de ne pas succomber à l'ambiance haute en soieries, couleurs et beauté du grand magasin. De l'autre côté, les petits magasins paraissent bien misérables, sombres, sans aucune gaité. Il n'est pas difficile de comprendre le choix de Denise.
Arrow Comment vous apparaissent les protagonistes Octave et Denise?
Denise, au début, n'est, malgré ses 20 ans, qu'une enfant, naïve, mal fagotée, pataude, maladroite. Ce qui fait d'elle une héroïne très réaliste, je trouve. Au fil des chapitres, cependant, on la voit devenir femme, s'affirmer. L'évolution est faite toute en finesse et est très bien vue.

Octave, lui, est le grand patron, charmeur, sûr de lui, et n'hésitant pas à être calculateur quand il en a besoin. Cependant, on sent dès sa rencontre avec Denise, qu'il peut avoir des failles, quand il la trouve jolie malgré tout.

Arrow Comment trouvez-vous la galerie des personnages secondaires?
Les collègues de Denise, femmes et hommes, sont tous présentés comme des êtres aussi calculateurs que Mouret, n'hésitant pas à lui mettre des bâtons dans les roues ou à faire courir des rumeurs sur elle (Pépé devient son enfant, et Jean, son amant Rolling Eyes). Les vendeuses ont tous des amants, Hutin est un vil hypocrite... Il ne fait pas forcément bon de travailler au Bonheur...

Les réactions des clientes sont plus vraies que nature. Chaque type de cliente est représenté avec brio.

Quant aux commerçants des petits magasins, ils sont désignés comme enfermés dans le passé, se contentant de lever le poing contre le Bonheur sans chercher à évoluer. Il est difficile de ne pas compatir avec eux...

Arrow Quel est votre sentiment sur l'écriture de Zola?
Avant de commencer les quelques livres que j'ai lus de lui, je pensais à un auteur poussiéreux, enfermé dans un style trop ancien... Je pensais aussi que ses romans se situaient tous dans la misère et dans le sombre (genre Germinal... que je n'ai même pas lu, mais c'est comme ça que je l'imagine Razz) Mais là, c'est tout le contraire. Les descriptions sont vives, colorées, pleine de gaité, en ce qui concerne le Bonheur. On retrouve le noir dans sa description des petits commerces, cependant. En tout cas, comme le dit Miss Virgina, Zola est un observateur hors-pair de cette époque qui change.

Arrow
Avez-vous envie de lire la suite?
En fait, c'est déjà fait Razz
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeSam 10 Nov - 20:53

Merci pour ton avis Scarlatiine!
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeMar 20 Nov - 20:53

Comme promis, voici mes impressions sur la première partie d' Au Bonheur des Dames. Tout d'abord, je commencerais par dire que j'éprouve un immense plaisir à la lecture de ce roman. Je le trouve passionnant, aussi bien en tant que roman social qu'en tant que roman d'amour.

Comme vous pourrez le constater, j'ai décidé, en plus de donner mes impressions de lecture, d'évoquer les adaptations ciné et tv du roman, à savoir le film muet de Julien Duvivier de 1930 et la série diffusée cette année sur la BBC. Il me semble intéressant de dresser des parallèles entre ces oeuvres et d'évoquer le travail d'adaptation qui a été effectué, notamment en ce qui concerne la caractérisation des personnages. Wink

Arrow Dans quelle édition lisez-vous Au bonheur des dames?

Je le lis dans cette édition du Livre de Poche, que je trouve extrêmement attrayante. Elle contient de nombreuses illustrations, notamment des gravures d'époque.

Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Au-bonheur-des-dames_couv


Arrow Que pensez-vous de l'ambiance du roman?

J'adore.Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. 557349Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. 94134 Je suis complètement immergée dans l'atmosphère du Bonheur. J'ai vraiment l'impression de vivre aux côtés de Denise et des autres employés du grand magasin, de ressentir le profond émoi de l'héroïne face au prodige que représente ce commerce nouveau. Les descriptions de Zola sont tellement riches et généreuses qu'on a aucun mal à voir, entendre, ressentir tout ce que sa prose évoque. Ce roman est incroyablement vivant. Il n'y a absolument AUCUN passage ennuyeux ! Zola est un auteur extrêmement prodigue. A l'image du grand magasin qu'il décrit, le récit déborde de partout. Les descriptions sont d'une grande finesse, pleines d'images, et d'une grande force évocatrice et symbolique.

Arrow Comment vous apparaissent les protagonistes Octave et Denise?

Commençons par Denise tout d'abord ! Après tout, c'est elle l'héroïne et c'est à travers elle qu'on découvre le Bonheur des Dames ! Wink
Son arrivée est annoncée par Zola dès le début du livre. C'est bien elle "la femme qui vengera toutes les femmes" en touchant le coeur de Mouret. On peut dire que l'auteur manie l'ironie amoureuse comme personne. Razz
Denise est pourtant une jeune femme de petite condition sociale et qui apparaît, au premier abord en tous cas, comme assez insignifiante. Ses collègues lui mènent la vie dure, la méprisent en l'appelant cruellement la "mal peignée". Elle n'a ni la séduction vénéneuse de Clara ni la position sociale et l'assurance de Mme Desforges. C'est une jeune femme qui se révéle au fur et à mesure, qui dévoile son talent, sa détermination et son courage mais aussi sa féminité. Zola évoque à plusieurs reprises la beauté de sa chevelure, comme si elle s'avérait être une sorte de promesse de beauté et de séduction à venir.
Au fur et à mesure que l'intrigue avance et que Denise prend de l'assurance malgré les obstacles qu'elle doit surmonter, elle s'embellit.

C'est aussi une héroïne profondément morale et vertueuse. Elle confie clairement à son amie Pauline qu'elle ne peut pas prendre d'amant. L'idée de se donner à un homme pour assurer sa sécurité financière la rebute. On pourrait presque penser que Denise incarne une sorte d'idéal féminin ou du moins un fantasme pour Zola. Elle est très fragile (pour ne pas dire pleurnicharde - mais j'ai du mal à la juger défavorablement car je compatis à son malheur) et soumise au début.

Le film muet de Duvivier datant de 1930 met en scène une Denise malheureuse et délicate. Le réalisateur n'a clairement pas souhaité modernisé le personnage.

Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Aubonheurdesdames


Dans la série de la BBC, Denise ne passe pas par les mêmes épreuves ni les mêmes difficultés. Même si elle est pauvre, elle n'est pas non plus misérable et n'a pas la charge de ses deux petits frères. C'est une jeune femme plus affranchie et indépendante. Bien que plus vive et ambitieuse, elle a gardé ses qualités de coeur et son intégrité. L'image du personnage a été considérablement dépoussiérée. A mon sens, ce n'est pas un mal, même si j'ai beaucoup d'affection et d'admiration pour la créature de Zola, cette héroïne résolument contemporaine sied davantage à l'univers de la série BBC. En apportant quelques modifications à sa personnalité, le scénariste offre un pendant des plus intéressants au personnage papier.

Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Tumblr_mboi7aBYuQ1r0b9wjo1_500


Parlons de ce cher Octave maintenant ! I love you

Dans cette première partie, il apparaît assez peu souvent même si sa présence se fait sentir à travers l'évocation du Bonheur et du pouvoir que celui-ci a sur les parisiennes. Il ne fait finalement que peu d'apparitions physiques à proprement parler mais c'est une excellente chose, cela permet à Zola d'entourer son héros d'une véritable aura.
Sa première apparition dans le magasin est très belle. On le décrit assez rapidement mais cela suffit à marquer les esprits. On parle de "barbe bien taillée" et de "yeux couleur vieil or" (une expression très ironique qui peut signifier qu'il a un regard de braise ou de velour ? Wink )
Mouret est un excellent spéculateur doublé d'un séducteur invétéré. Toutes les femmes se pâment devant lui, devant son talent commercial, bien sûr mais aussi devant sa personne. C'est un bourreau des coeurs mais il transcende et dépasse l'image du simple Don Juan.

Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Tumblr_mdjr2iq1mi1rl87m0o1_500

Il retire un plaisir personnel à satisfaire les passions de ses clientes. C'est un être de passion, fait de passions. Un personnage sensuel, qui agit par instinct.
Il s'est élevé grâce à une femme, Mme Hédouin et continue de vivre et de s'élever grâce au pouvoir qu'il a sur la gente féminine.
"Paris se donnant d'un baiser au plus hardi" ... et le plus hardi c'est lui !!
Zola écrit même à un moment qu'il a "le sens de la femme".
Il incarne le modernisme, l'audace, la passion, la grâce victorieuse, la gaité triomphante. Il a un "beau rire". Il est même comparé a un poète tellement son talent de spéculateur est grand. Il fait du commerce un véritable art.

Dans l'adaptation de Duvivier, il m'apparaît comme assez proche de l'image physique que Zola donne du personnage. Il est soigné et élégant. Mais je l'ai trouvé également désincarné. C'est un peu un prince charmant au regard d'une Denise absolument énamourée Rolling Eyes ...

Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Bonheur05

Le personnage incarné par Emun Elliot dans l'adaptation anglaise (et très libre) du roman est riche et ambivalent. Comme dans le roman de Zola, ce "Moray" c'est un self made man, un homme talentueux et entreprenant, qui use de son charme sur les femmes et qui a des maîtresses (enfin, dans la série, au moins une). Le scénariste de la série en a fait également un personnage ténébreux, avec des secrets, un côté sombre qui le rend vulnérable et le fait douter et se tourmenter. C'est aussi un homme intégre, juste et sensible.

Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Tumblr_mcrtefz3zd1qzr3xbo1_500


la suite un jour prochain Razz ...

_________________
Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Ban13


Dernière édition par Emjy le Jeu 22 Nov - 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zahlya
Ironic Dandy
Zahlya


Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeJeu 22 Nov - 12:30

Je viens de finir la première partie. Voici donc mes impressions :

- Dans quelle édition lisez-vous Au bonheur des dames ?
En e-book, puisque le livre papier est chez mes parents. Il s'agit d'une ancienne (enfin relativement, elle au moins 20 ans quoi) édition reliée, mon grand-père avait tous les Zola comme ça, ma mère en a quelques uns.

- Que pensez-vous de l'ambiance du roman ?
Il s'agit d'une relecture (première lecture pour le cours de français, au collège je crois), et je découvre que mon avis a changé entre temps. Je me souvenais de descriptions ennuyeuses de chiffons, et j'ai trouvé la superbe description d'un univers fascinant. On est autant attiré par le Bonheur et rebuté par les vieux commerces sombres que Denise Razz

- Comment vous apparaissent les protagonistes Octave et Denise ?
Denise a tout de la provinciale fraîchement débarquée à Paris, innocente, mal fagotée et ballottée par ses collègues plus affirmées. En même temps, elle garde toute sa moralité malgré ses soucis financiers et les exemples qu'elle a sous les yeux, des vendeuses toutes entretenues par un homme. Et on sent qu'elle s'affirme petit à petit, elle ne se laisse finalement pas marcher sur les pieds.

Pour l'instant, Octave m'apparaît comme un homme assez insensible, dirigé tout entier vers la réussite et la gloire, qui n'hésite pas à exploiter son personnel et qui considère les femmes comme des vaches à traire... Pas super reluisant en fait Rolling Eyes En même temps c'est un visionnaire, capable de changer les moeurs de son époque, mais ça ne le rend pas sympathique pour autant.

- Comment trouvez-vous la galerie des personnages secondaires ?
Les personnages secondaires sont tous très bien croqués. J'adore les clientes, je compatis avec les petits commerçants, j'adore détester les collègues de Denise (à l'exception de Pauline et Deloche, les seuls qui lui apportent un peu de soutien)

- Quel est votre sentiment sur l'écriture de Zola ?
Zola est capable de rendre vivant le monde qu'il décrit, on se le représente comme si on y était. Pour moi c'est un vrai tour de force, et je me régale (pourtant je ne suis pas particulièrement portée à la contemplation dans mes lectures^^)

- Avez-vous envie de lire la suite ?
Oui, et d'ailleurs je m'y mets de ce pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeJeu 22 Nov - 18:22

Emjy a écrit:

de "yeux couleur vieil or" (une expression très ironique qui peut signifier qu'il a un regard de braise ou de velour ? Wink )
N'est ce pas aussi pour introduire dès la première description l'attrait que brasser de l'argent, que le développement économique a sur cet homme, qui transforme tout ce qu'il touche en or ?
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy


Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitimeJeu 22 Nov - 19:08

Akina a écrit:
Emjy a écrit:

de "yeux couleur vieil or" (une expression très ironique qui peut signifier qu'il a un regard de braise ou de velour ? Wink )
N'est ce pas aussi pour introduire dès la première description l'attrait que brasser de l'argent, que le développement économique a sur cet homme, qui transforme tout ce qu'il touche en or ?
Oh oui, je pense ! Very Happy

_________________
Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Ban13
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Empty
MessageSujet: Re: Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.   Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Au Bonheur des Dames : chap. 1 à 8.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Télécharge Twilight - Chapitre 3 : hésitation dvdrip fr

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and drink a cup of tea :: Club de lecture :: Au Bonheur des Dames-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: