Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
Le Deal du moment : -40%
TOSHIBA 55UA4B63DG – TV LED 4K UHD ...
Voir le deal
369.99 €

 

 L'Homme que j'ai tué (Broken Lullaby)

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Invité
Invité




L'Homme que j'ai tué  (Broken Lullaby)  Empty
MessageSujet: L'Homme que j'ai tué (Broken Lullaby)    L'Homme que j'ai tué  (Broken Lullaby)  Icon_minitimeDim 30 Sep - 23:54

(Ouâh... Première fois que j'ouvre un sujet. Espérons que ça marche et apparaisse sur l'écran !)

L'HOMME QUE J'AI TUE ( en V.O. BROKEN LULLABY)
Un Lubitsch différent de ses "tubes". Ce n'est pas une comédie, c'est un mélodrame, et il est superbe.

La Grande Guerre vient de se terminer. C'est L'Armistice. Un jeune homme, un jeune Français, reste seul, prostré dans l'église qui s'est vidée de ses fidèles...

Le regard hanté, il se confesse au prêtre qui le découvre effondré entre les prie-Dieu. Le jeune homme revient de la guerre.
Il y a tué un homme. Il a tué un jeune soldat comme lui, un soldat Allemand. Il n'arrive pas à oublier. La confession ne le soulage pas. Ni les paroles apaisantes du prêtre ("C'était la guerre, vous avez fait votre devoir", etc). Rien ne peut lui ôter le poids de l'atroce culpabilité.

Pourtant, rien ne le disposait à tuer. Il est musicien. La musique ne tue pas. "La musique, c'est la vie". Mais , lui, il a donné la mort. Il ne joue plus (d'où le titre original Broken Lullaby). Il ne peut plus.
L'Homme que j'ai tué  (Broken Lullaby)  L_homm15 Philip Holmes

Le prêtre lui suggère de se rendre en Allemagne, d'y retrouver la famille de ce jeune soldat qu'il a tué dans les tranchées. La famille lui pardonnera forcément quand il expliquera, quand il racontera ...

Notre jeune homme, empli d'espérance, de crainte et de tourments, se rend donc en Allemagne où, dans l'humiliation de la défaite, le sentiment anti-Français est à vif !
Mais le jeune homme, malgré lui emporté par un malentendu qui va s'amplifier, perdurer et devenir impossible à dénouer, sera accueilli et demeurera dans la famille de sa victime... Sans oser avouer qu'il est celui qui a causé la mort du fils bien-aimé.

Pire même: on va l'aimer. Le considérer comme un autre fils. Comme un autre fiancé...

L'Homme que j'ai tué  (Broken Lullaby)  L_homm11L'Homme que j'ai tué  (Broken Lullaby)  L_homm12
Philip Holmes, Lionel Barrymore, Nancy Carroll

L'Homme que j'ai tué  (Broken Lullaby)  L_homm13 Ce beau film est l'histoire d'une rédemption. Celle aussi du retour à la vie d'une famille que le deuil avait figée. C'est l'oeuvre d'un humaniste et d'un pacifiste.

Une oeuvre admirable, où la Lubitsch touch est bien présente même s'il ne s'agit pas d'une comédie. La patte du maître, ici, sert à la densité du drame et certaines scènes sont poignantes : la main secourable qui aide la main ensanglantée d'un soldat mourant à achever sa signature au bas d'une lettre, le panoramique sur les visages pleins d'espoir du père, de la fiancée, de la mère, les feuilles mortes sur les tombes de soldats, le portrait du fils sur le bureau du père vu de dos par le meurtrier, la scène du violon , etc... C'est bouleversant.

Et puis l'on sent cet intime plaisir qu'a Lubitsch à transposer (comme souvent) son action en Europe, en Allemagne en particulier, à reconstituer les boutiques avec leurs boutiquiers, leurs commères, les rues pavées avec l'allumeur de réverbères, les horloges, les beffrois, l' intérieur des maisons avec le poêle prussien, etc...
L'Homme que j'ai tué  (Broken Lullaby)  L_homm14

L'Homme que j'ai tué est un titre fort peu lubitschien, et pour cette raison, probablement, on risquerait de s'en détourner. Ce serait fort dommage. Car ce film se classe parmi les très belles réussites de cet auteur.

La prochaine fois , je vous parle du Prince Etudiant qui est encore plus... Vooofff !!!
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



L'Homme que j'ai tué  (Broken Lullaby)  Empty
MessageSujet: Re: L'Homme que j'ai tué (Broken Lullaby)    L'Homme que j'ai tué  (Broken Lullaby)  Icon_minitimeLun 1 Oct - 19:06

Juniper Sling a écrit:
(Ouâh... Première fois que j'ouvre un sujet. Espérons que ça marche et apparaisse sur l'écran !)
bravo lol!

Merci de nous avoir présenté ce film, Juniper Sling ! Very Happy Je ne l'ai pas encore vu mais je compte bien le découvrir dans le cadre de l'animation Lubitsch touch . En plus, il est disponible dans ma médiathèque, ça se fête cheers Razz
Les captures d'écran donnent envie sunny

_________________
L'Homme que j'ai tué  (Broken Lullaby)  16482110
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia



L'Homme que j'ai tué  (Broken Lullaby)  Empty
MessageSujet: Re: L'Homme que j'ai tué (Broken Lullaby)    L'Homme que j'ai tué  (Broken Lullaby)  Icon_minitimeLun 1 Oct - 19:09

Belle présentation Juniper Sling! Tu me donnes envie de le voir!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




L'Homme que j'ai tué  (Broken Lullaby)  Empty
MessageSujet: Re: L'Homme que j'ai tué (Broken Lullaby)    L'Homme que j'ai tué  (Broken Lullaby)  Icon_minitimeLun 1 Oct - 21:40

Z'êtes trop sympas, les filles... L'Homme que j'ai tué  (Broken Lullaby)  452441

Et, oui, oui, faut le voir, il est trop beau.
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina



L'Homme que j'ai tué  (Broken Lullaby)  Empty
MessageSujet: Re: L'Homme que j'ai tué (Broken Lullaby)    L'Homme que j'ai tué  (Broken Lullaby)  Icon_minitimeMar 2 Oct - 6:33

Je me joins aux louanges : tu donnes très envie de découvrir ce film ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





L'Homme que j'ai tué  (Broken Lullaby)  Empty
MessageSujet: Re: L'Homme que j'ai tué (Broken Lullaby)    L'Homme que j'ai tué  (Broken Lullaby)  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Homme que j'ai tué (Broken Lullaby)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Broken English (Zoe Cassavetes)
» Jenny Valentine, Broken soup
» The broken man (Game of thrones, saison 6 épisode 7)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Cinéma américain :: L'Age d'or hollywoodien :: Ernst Lubitsch-
Sauter vers: