Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
-62%
Le deal à ne pas rater :
ABEIL – Lot de 2 Oreillers à mémoire de forme matelassés- 60×60 ...
14.54 € 37.99 €
Voir le deal

 

 La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë

Aller en bas 
+16
Caelan
Shelbylee
Miss Charlie
Miss Woodhouse
Miss Cloetta
Zahlya
Rebus
kary
Satine
Séverine
Summerday
Popila
Miss Artemis Holmes
Emjy
Bagatelle
Lunaë
20 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Emjy
Bookworm
Emjy



La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë   La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeJeu 16 Oct - 17:28

Contente de voir que tu as toi aussi été séduite par ce roman, Miss Woodhouse ! Je suis d'accord avec toi au sujet de la force des descriptions psychologiques. Very Happy

_________________
La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 16482110
Revenir en haut Aller en bas
Miss Cloetta
Locataire de Netherfield
Miss Cloetta



La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë   La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeSam 1 Nov - 16:59

Et bien ça y est, je l'ai lu et quel contraste avec Agnès Grey, du moins pour moi.

J'ai littéralement adoré La Dame du manoir de Wildfell Hall, j'ai adoré le style d'écriture, l'histoire, les personnages...

Je n'étais pourtant pas attiré par ce roman et maintenant que je l'ai dévoré en quelques jours, je suis complétement sous le charme.
C'est une magnifique histoire, l'histoire d'une femme de caractère qui veut croire au bonheur à tout prix. Anne Brontë dépeint les difficultés des femmes de cette époque, les difficultés à s'imposer, à exister et à vouloir être heureuse avant tout, sans renoncer à leurs propres idéaux. Elle dépeint également tous les travers de l'alcoolisme, ce qui est complétement d'actualité encore à notre époque...

Je remercie toutes celles de ce forum qui m'ont donné envie de lire ce merveilleux roman. La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 557349
Revenir en haut Aller en bas
Miss Woodhouse
Bookworm
Miss Woodhouse



La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë   La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeDim 2 Nov - 9:33

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Miss Charlie
Star-crossed lover
Miss Charlie



La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë   La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Nov - 9:10

Contente que tu aies aimé ce petit bijou Miss Cloetta! J'en garde un merveilleux souvenir moi aussi. Même si Anne Brontë est un peu moins connue que ses deux soeurs, j'avais trouvé que ce roman était largement à la hauteur du talent familial.
Revenir en haut Aller en bas
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee



La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë   La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Nov - 12:28

Il y avait eu une lecture commune très intéressante sur ce livre, si tu veux aller plus loin Miss Cloetta Arrow

_________________
La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Master11


Dernière édition par Shelbylee le Mar 12 Juil - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Miss Cloetta
Locataire de Netherfield
Miss Cloetta



La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë   La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Nov - 16:16

Merci Shelbylee, je vais y faire un tour Wink
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë   La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeLun 9 Nov - 10:11

Le roman sort dans la collection La Petite Bibliothèque du Collectionneur le 18 novembre :

La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Bronte10

_________________
La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 16482110
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë   La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeSam 23 Jan - 12:32

Le roman sort en "poche" dans la collection Libretto le 3 mars. Il était temps !

_________________
La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 16482110
Revenir en haut Aller en bas
Caelan
Bookworm
Caelan



La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë   La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeSam 23 Jan - 13:42

Ah c'est une bonne nouvelle ! Merci pour l'info Emjy.
Revenir en haut Aller en bas
AnGee
Bookworm
AnGee



La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë   La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeMar 12 Juil - 20:16

Je suis en train de le lire et je suis déjà sur un coup de coeur!
Je trouve ce roman vraiment réussi, avec des personnages intéressants et une intrigue surtout plutôt réussie. J'attends de voir comment ça évolue, mais pour l'instant j'apprécie!
Revenir en haut Aller en bas
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee



La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë   La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeMar 12 Juil - 20:36

Je garde encore un très fort souvenir de ma lecture.
Il y avait eu une lecture commune très intéressante sur ce livre si cela t'intéresse Arrow

_________________
La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Master11
Revenir en haut Aller en bas
AnGee
Bookworm
AnGee



La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë   La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeMar 12 Juil - 21:19

Shelbylee a écrit:
Je garde encore un très fort souvenir de ma lecture.
Il y avait eu une lecture commune très intéressante sur ce livre si cela t'intéresse Arrow

Merci Shelbylee! J'irai voir ça une fois ma lecture achevée, je suis curieuse de voir ce que vous en avez pensé!
Revenir en haut Aller en bas
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee



La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë   La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeMer 13 Juil - 8:41

Tu peux regarder dès maintenant c'est par chapitres.

_________________
La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Master11
Revenir en haut Aller en bas
Aline1102
Elizabethan actor
Aline1102



La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë   La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeSam 21 Déc - 15:48

Je l'ai lu récemment et j'ai vraiment apprécié ce roman !
Quelle modernité dans le portrait de l'héroïne, Helen Graham/Huntingdon et Anne Brontë traite tant de sujets intéressants et difficiles (pour son époque) dans ce roman.
J'ai aussi beaucoup apprécié le style épistolaire du roman (lettre + journal intime).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë   La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeSam 21 Déc - 17:42

Je me souviens avoir beaucoup apprécié la lecture de ce roman également. Les sœurs Brontë me captivent toujours dans la façon de traiter leur romance ! Je trouve que c'est prendre un bon bol d'air frais que de les lire.

Celui-ci m'avait beaucoup touché. J'avais aimé l'histoire de l'héroïne et la façon dont Anne Brontë traite de sujets lourds comme l'alcoolisme ou l'addiction aux jeux. J'avais suivi avec intérêt les évolutions de son héroïne et sa condition dans la société avec un enfant à charge et séparée. J'ai trouvé ça admirable. Mais je ne m'en souviens plus très bien.

J'avais préféré celui-ci à Agnès Grey et j'ai vu qu'il y avait un film sur ce roman mais je ne l'ai encore jamais vu. Je me demande s'il est fidèle au livre car pour moi il était une belle réussite.
Revenir en haut Aller en bas
Aline1102
Elizabethan actor
Aline1102



La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë   La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeDim 22 Déc - 9:19

Ursula des mers a écrit:
Je me souviens avoir beaucoup apprécié la lecture de ce roman également. Les sœurs Brontë me captivent toujours dans la façon de traiter leur romance ! Je trouve que c'est prendre un bon bol d'air frais que de les lire.

C'est vrai ! Elles insèrent des éléments "en plus" dans leurs romances, qui font que ce ne sont pas de simples histoires d'amour : il y a chaque fois quelque chose de plus profond dans leurs textes.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë   La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeJeu 26 Déc - 12:49

Oui tout à fait ! Comme de la poésie avec un brin de leçons de morale. Je trouve que les lire fait vraiment beaucoup de bien à l'esprit !
Revenir en haut Aller en bas
Barbara
Byronic Hero
Barbara



La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë   La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeJeu 4 Nov - 17:36

Je viens de terminer de lire cette histoire: j'en ai aimé l'intrigue et la "peinture" de l'époque.
J'ai littéralement souffert pour Helen lorsqu'elle se forçait à faire bonne figure auprès des invités de son mari et de sa maitresse juste après avoir compris que celui-ci la trompait et ce jusqu'à leur départ 2 semaines plus tard si je me souviens bien. Shocked
Toutes ces inhibitions de l'époque, cette étouffante façade à maintenir "never explain never complain", le poids abominable de ce que vont penser les uns et les autres et le risque anxiogène d'être mise à l'écart, le jugement sur les femmes au physique banal qui n'auront jamais la "chance"  Rolling Eyes de se marier à moins d'être riche (et on comprend que sans ça, pas de salut), le statut de la femme vue par ces hommes dans le roman (une potiche qui devrait subir sans broncher) et j'en oublie.
Tout ça m'a beaucoup intéressé et fait grincer des dents.
Donc je trouve qu'Helen a un courage énorme de tout quitter avec son fils sous le bras. Bravo d'avoir crée un tel personnage  cheers
En revanche, j'ai eu beaucoup de mal avec son côté religieux, je n'ai pas de jugement à faire sur les croyances mais c'est mis à tous bouts de champs, et pour moi trop souvent.  Sleep
Et alors que je suis bon public pour les scènes de romance, dans ce livre j'ai eu aussi beaucoup de mal avec le personnage de Gilbert et tous ces (trop) longs passages où il raconte ses sentiments. L'aveu de leurs sentiments mêlés de "nous nous retrouverons dans l'au delà" ne m'a pas conquise.

Je préfère globalement "Agnes Gray", que je trouve bien mieux rythmé.
Revenir en haut Aller en bas
Mellana
gothic novel reader
Mellana



La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë   La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeLun 7 Fév - 16:50

Dans l'ensemble je l'ai plutôt bien aimé mais ça n'a pas été un coup de cœur.

Pour commencer, j'ai été déçue par le style. Je ne sais pas si la traduction est fautive dans mon cas (j'ai lu l'édition Archipoche), mais je l'ai trouvé maladroit et simpliste. Je dois avouer que j'ai été très étonnée, car j'avais adoré son style dans Agnes Grey, que je trouvais léger et plein de finesse, or il s'agissait de son roman précédent, elle aurait donc dû s'améliorer entre-temps ou du moins rester au même niveau. Il y a par exemple pas mal de répétitions et de maladresses dans le choix des termes, ainsi que des coquilles (pour cela seul l'éditeur est fautif évidemment). Ce n'est pas non plus quelque chose de très choquant mais compte tenu de ce que j'en attendais, je n'ai pas pu m'empêcher d'être désappointée. De manière plus générale, je n'ai pas eu l'impression de lire un roman victorien, mais plutôt un roman historique contemporain et ce que je reproche à ces derniers c'est de manquer la plupart du temps de ce charme suranné qui me plaît tant dans la littérature victorienne.

L'autre point noir du roman ce sont les défauts des personnages. Et je parle des défauts d'un point de vue extérieur à l'histoire.
Tout d'abord, j'ai trouvé que les deux narrateurs n'étaient pas assez caractérisés dans leurs pensées et leurs tournures de phrases, les lettres de Gilbert et le journal d'Helen ne se différencient pas assez à mon goût. Le roman y perd beaucoup à mon sens, car le récit seul ne suffit pas à faire d'un roman un chef-d'œuvre, et c'est ce qui me pousse personnellement vers les classiques de cette société : ceux que j'ai lus jusqu'à maintenant sont des bijoux de finesse psychologique et de caractérisation des personnages. Ce n'était pas assez marqué ici.

Ensuite, j'ai à plusieurs reprises été interloquée par les actions et les libertés que prenaient certains personnages. Je n'ai pas pris de notes mais je me souviens de plusieurs situations où ils agissaient de façon ridicule et exagérée, particulièrement en prenant en compte le contexte social rigide de bonnes manières et de stoïcisme. Ils avaient tendance à crier, à s'énerver dans des discussions alors que rien ne justifiait une telle perte de contrôle, à jouer les "drama queens" comme j'appelle ça, et dans un tel récit je trouvais que ça sonnait extrêmement faux. Dans les Hauts de Hurlevent, dont je ne suis pas une très grande fan, de tels comportements viennent de façon naturelle, logique presque, car le récit n'est pas du tout terre-à-terre, mais ici ce n'est pas le cas et ça retombe à plat ou pire, ça me choque. Alors oui, en tant que lectrice du XXIème siècle ça peut sembler étrange étant donné que "j'en ai vu d'autres" mais étant plongée dans ce genre de littérature où certaines choses ne se disent pas et ne se font pas, j'ai justement été d'autant plus choquée par la violence gratuite que contenaient certains actes, de manière directe ou indirecte.
Je veux parler du personnage de Gilbert, que je n'ai pas du tout apprécié. C'est un homme incroyablement puéril, vaniteux et lourd, insatisfait dès qu'on ne lui accorde pas ce qu'il veut, poursuivant Helen de ses assiduités alors qu'elle se montre froide, et lui reprochant son attitude distante envers lui. Pire que ça même, son comportement envers Lawrence m'a outrée (oui je me plonge vraiment dans mes lectures Razz) : je n'ai pas compris comment il a pu penser que c'était normal de l'agresser, sous le prétexte qu'il le soupçonnait d'avoir une liaison avec Helen... J'étais soufflée à ce moment de ma lecture, d'autant qu'il l'abandonne sur la route déserte et n'éprouve aucun remords, à part lorsqu'il apprend la nature exacte des relations entre lui et Helen. Pour être sincère ce n'est pas du tout le genre d'homme que j'aurais destiné à Helen ; en ce qui me concerne il me répugne et il devrait encore plus la répugner étant donné son passé conjugal.

Ce qui m'amène finalement à l'histoire d'amour du roman. Autant le dire, je n'y crois pas une seconde. Je ne vois pas du tout ce qu'ils peuvent avoir en commun, tant sur le plan intellectuel, que sur un plan personnel.
Helen est une femme de bonne naissance, cultivée et raffinée, et si Gilbert n'est pas un paysan illettré, ils sont loin d'être au même niveau. Je me rappelle d'Emma, où Robert Martin, s'il bénéficie du respect de M.Knightley, est clairement dans une classe sociale inférieure, et l'écart entre la sienne et la gentry me paraît être un écart assez grand, même sans parler purement de conventions sociales. C'est d'ailleurs la première fois dans un roman que je vois une différence de rang social où la femme est plus élevée que l'homme.
Sur le plan personnel, Helen a déjà été mariée et été douloureusement désabusée. Elle est meurtrie et particulièrement méfiante sur le sujet. J'aurais donc souhaité la voir rencontrer un homme très doux, patient et même peu séduisant. Un homme qui aurait attaché plus d'importance à lui faire du bien en tant qu'ami plutôt que de vouloir à tout prix la séduire. Peut-être un homme qui n'aurait pas été vu comme un prince charmant, quelqu'un comme Roger Hamley de Femmes et filles, ou le colonel Brandon de Raison et Sentiments, ou M.Weston d'Agnes Grey tiens. Certainement pas un gentleman farmer immature, fougueux et possessif.
Je trouve donc leur histoire d'amour peu crédible, très fade, et malheureusement elle occupe la majeure partie de l'intrigue (sauf le journal d'Helen). En fait sur ce sujet, j'ai à faire au roman le reproche inverse que j'ai pu faire à Nord et Sud : dans celui-ci je regrettais que l'intrigue laisse si peu de place à la romance comparativement aux problèmes sociaux, et ici je regrette que la romance soit aussi centrale.
D'ailleurs, M.Hargrave est insupportable à l'héroïne mais quant à moi je ne le trouve pas pire que le héros qu'elle choisit pourtant. En tout cas il n'est pas plus violent.

Le roman comporte néanmoins de très bons aspects, à commencer par le thème des maltraitances conjugales. En cela, comme avec son roman précédent, Anne Brontë ne recule pas devant les difficultés qu'il y a à aborder un tel sujet. Toujours décrite comme la plus douce et la plus conciliante des enfants Brontë, il faut toutefois reconnaître que cette description s'accorde peu avec l'audace dont elle a fait preuve dans ses romans, et en particulier celui-ci. Elle n'hésite pas à démasquer une société idéalisée et bien nette pour en montrer les dessous.
Ainsi nous assistons aux ébats de la jeunesse de gentry qui n'a aucun scrupule à s'enivrer, faire preuve de violence et qui est pourtant intouchable. La déchéance d'Arthur est extrêmement crédible, particulièrement bien décrite, effrayante et déprimante sans tomber jamais dans la démesure ou le ridicule. Je n'ai pu m'empêcher de penser qu'Anne connaissait très bien son sujet, quant à savoir si elle s'est seulement inspirée de son frère ou si elle a pu assister à certaines choses en tant que gouvernante dans plusieurs familles, c'est une autre question.
Pour ces raisons j'ai préféré la partie du récit consacrée au journal intime d'Helen, d'une très grande modernité, plutôt que celle où l'on suit Gilbert.
Je n'ai malheureusement pas eu le plaisir du suspense de l'intrigue, car m'étant intéressée il y a un moment déjà aux sœurs Brontë, ce "détail" m'avait déjà été révélé.

Il est également beaucoup question de rédemption, à la fois pour le mari d'Helen, mais aussi pour ses amis (Hattersley...).
Lors de la lecture on peut penser qu'Helen pousse le sens du dévouement un peu loin, mais au vu des valeurs de l'époque, dont en particulier l'importance de la religion, et le fait que cette dernière faisait partie intégrante de la vie des femmes, ça ne paraît pas aberrant, bien au contraire.


Pour conclure, c'est un livre qui comporte plusieurs qualités, qui se lit quand même avec plaisir, sans s'ennuyer, mais à qui il manque cette touche qui me fait vibrer au cours de certaines lectures. Je lui préfère Agnes Grey, moins puissant certes, mais beaucoup plus fin, délicat et charmant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë   La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» The Tenant of Wildfell Hall BBC 1996
» The Tenant of Wildfell Hall, les autres adaptations ...
» Les différentes éditions de "The Tenant of Wildfell Hall".
» Lecture de groupe : The tenant of Wildfell Hall (chapitres 45 -> fin).
» Lecture de groupe : The tenant of Wildfell Hall, chapitres 1 à 15.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Charlotte, Emily et Anne Brontë :: Anne Brontë-
Sauter vers: