Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Air Zoom Pegasus 39 Premium
77.97 € 129.99 €
Voir le deal

 

 Agnes Grey d'Anne Brontë

Aller en bas 
+15
AnGee
Diana
Lady Ann
Lunaë
Zahlya
sandie
Miss Virginia
Popila
Xel0u_le_l0up
resmiranda
Marquise de Pembroke
Akina
Caelan
Emjy
kary
19 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Barbara
Mr Beveridge's Maggot
Barbara



Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnes Grey d'Anne Brontë   Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeLun 4 Oct - 9:29

J'ai fini "Agnès Grey" ce week end pour inaugurer Victober cheers
Je vais revenir éditer juste après avoir lu vos commentaires. Smile
J'ai beaucoup aimé ce court roman.  Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 312935 , je l'ai lu quasiment d'une traite.
Certains passages m'ont littéralement choqué:
Spoiler:
C'est une critique sociale sinistre et sans complaisance, et il me semble avoir lu quelque part qu'Anne Bronte avait travaillé comme gouvernante, donc si elle a utilisé certaines expériences pour écrire ce roman, elle n'a pas du rigoler tous les jours.
J'ai beaucoup aimé Agnès et celui de sa mère également. La relation entre la mère et ses 2 filles est très saine.
Quand on pense que ce roman a été écrit à l'époque des faits, le fait que
Spoiler:
est extrêmement courageux!
Aujourd'hui, il serait facile de créer une femme qui résiste de la sorte, mais à l'époque d'Anne Bronte, je crois que penser à un tel personnage est probablement révolutionnaire...
Et on voit à quel point ces personnages résistants (Agnès, sa mère, le vicaire) se reconnaissent au milieu de la vanité et de la superficialité des autres.
Un coup de coeur pour moi!
Si je commence ce mois ainsi, il va être difficile de faire un choix pour le trio d'octobre lol!
Revenir en haut Aller en bas
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee



Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnes Grey d'Anne Brontë   Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeLun 4 Oct - 17:53

Oui, elle a bien été gouvernante et s'inspire de son expérience.

Je te conseille La locataire de Wildfell Hall qui est encore plus réussi et dont certains aspects te plairont forcément étant donné ce qui t'a plu dans celui-ci.

_________________
Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Master11
Revenir en haut Aller en bas
Barbara
Mr Beveridge's Maggot
Barbara



Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnes Grey d'Anne Brontë   Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeMar 5 Oct - 8:13

Merci cheers !
Je l'ai lu il y a trop longtemps pour m'en souvenir donc hop -> retour dans la PAL lol!
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnes Grey d'Anne Brontë   Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeVen 8 Oct - 12:57

Shelbylee a écrit:
Agnès Grey ressort au Livre de poche le 17 novembre.
Je ne sais pas si c'est en Biblio.
En tout cas, j'attends la couverture avec impatience bounce
La voici :

Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Agnes10

_________________
Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 16482110
Revenir en haut Aller en bas
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee



Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnes Grey d'Anne Brontë   Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeVen 8 Oct - 13:32

J'aurais préféré qu'il soit en Biblio avec une peinture en pleine couverture.
D'ailleurs, je suis bien incapable de qualifier les biblio du coup.

_________________
Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Master11
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnes Grey d'Anne Brontë   Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeVen 8 Oct - 14:50

Oui, je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait 2 bandes blanches à nouveau ...

_________________
Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 16482110
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie



Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnes Grey d'Anne Brontë   Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeDim 10 Oct - 15:20

Je ne suis pas très fan de cette couverture, en particulier de l'image choisie...

_________________
Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Mellana
gothic novel reader
Mellana



Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnes Grey d'Anne Brontë   Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeDim 17 Oct - 16:48

Je dois dire que c'est un très joli roman qui m'a beaucoup plu globalement.
La description de la vie de gouvernante était extrêmement intéressante et pédagogique. Je comprends mieux ce que voulait dire Jane Fairfax dans Emma lorsqu'elle parle d'état d'esclavage, ça m'a un peu rappelé le livre d'Amélie Nothomb, Stupeur et tremblements. C'était vraiment une situation horrible et dégradante, je n'imagine pas vivre une expérience pareille, c'est un coup à vaciller entre burn-out et dépression pale . Je ne pense pas que ce soit exagéré : comme ça a déjà pu être dit, ça existe parfaitement des enfants (et des familles !) aussi insupportables et manquant totalement de savoir-vivre. Et c'est normal qu'Anne Brontë ne montre que ce genre d'enfants, elle en fait un plaidoyer en faveur des gouvernantes, elle s'appuie donc sur ce qui le justifie Razz .
J'ai eu la sensation de lire une autobiographie d'Anne, ce qui explique peut-être pourquoi le personnage d'Agnes est moins dur et plus timide que ceux des autres sœurs Brontë. Elle correspond bien à ce qu'on sait d'Anne, à savoir qu'elle est plus calme et douce, mais qu'elle n'est pas pour autant faible ou molle. Comme certains connaisseurs le savent, elle avait une certaine obstination et une force tranquille. Elle n'était pas violente ou vive mais capable de beaucoup quand elle prenait une décision. Il suffit de voir sa détermination à travailler en tant que gouvernante, même après son horrible première expérience.

Pour ce qui est de la romance, je l'ai beaucoup appréciée Agnès Grey Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 312935 . M.Weston (Emma Razz !) m'a paru un prétendant tout-à-fait intéressant, intelligent, cultivé, avec une vraie force de caractère et une droiture morale qui ne le rend pas pour autant rigide ou fade : c'est ce qu'aurait dû être Edmund Bertram dans Mansfield Park pour être plus attrayant. Certes M.Weston n'est pas un boute-en-train mais personnellement je l'ai trouvé bien agréable et je comprends que la douce et pieuse Agnes Grey ait pu être bouleversée par lui, leur union était naturelle. Le seul souci, c'est le manque de développement de liens entre les protagonistes : la romance commence très bien, mais à peine les deux personnages ont-ils le temps de se rencontrer et d'échanger quelques paroles, un début de connaissance, que miss Murray tient Agnes à l'écart. D'ailleurs quel comportement de peste a celle-ci Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 3899853445 ! Qu'elle s'amuse à flirter avec différents hommes sans aller jusqu'au bout (c'est-à-dire le mariage), passe encore pour moi qui suis, en tant que lectrice du 21ème siècle, peu choquée par ceci (encore qu'elle joue avec les sentiments de ses prétendants), mais s'acharner à vouloir séduire le seul homme pour lequel la pauvre Agnes a montré un tant soit peu d'intérêt ! C'est très bas, d'autant plus que sa gouvernante est très bonne avec elle. J'en profite pour faire un petit aparté : j'aime beaucoup que la deuxième famille dans laquelle Agnes travaille soit désagréable, mais de manière plus nuancée (et peut-être plus courante aussi) que la première. Je trouve que ça apporte une belle nuance au récit.
Bref, j'espérais qu'après le mariage de la peste, Agnes aurait l'occasion de reprendre sa relation avec le pasteur, afin d'approfondir un peu leur histoire avant l'obstacle suivant qui ne manquerait pas de se présenter, mais hélas non : il éveille à peine l'intérêt qu'il disparaît... Mais l'idée de base de cette romance (et son aboutissement) m'a séduite. À titre personnel, j'ai aussi été séduite parce que l'image que j'avais de M.Weston était celle de l'acteur Sam Riley Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 557349 . C'est l'acteur de Darcy dans P&P&Z et s'il n'est pas très beau, je lui trouve beaucoup de charme et un air sombre qui me fait Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 718436 .

Un point très positif du roman : le style, je l'ai beaucoup aimé. Je l'ai trouvé plus léger (dans un sens positif) que celui de ses sœurs et moins grandiloquent, ce qui m'a rendu le livre très agréable à lire Smile . Je le trouve plus réaliste que romantique, très sobre sans être aride. Il m'évoque un peu celui de Jane Austen et a donc ma préférence drunken . J'aime beaucoup les descriptions notamment, qui ne prennent pas beaucoup de place tout en permettant de planter le décor, mais surtout les pensées d'Agnes Grey. J'aime beaucoup sa délicatesse d'esprit, elle est très croyante mais de manière retenue, sans tout ramener à la religion ou prier de façon exaltée. Elle me plaît beaucoup cette jeune fille, je l'aurais bien suivie plus longtemps Smile , ce qui nous amène au point suivant.

Pour parler des points négatifs, je dirai que le récit était trop court à mon goût, j'ai trouvé ça vraiment dommage, d'autant que je prenais plaisir à lire la vie d'Agnes et à suivre les méandres de son esprit calme mais déterminé. Le dénouement m'a paru un peu rapide et improbable, ce qui m'a un peu gênée car le récit ici est plus réaliste et ne laisse pas place au surnaturel et à l'invraisemblable comme dans Jane Eyre. Bref, j'ai un sentiment d'inachevé à cause de la fin un peu "bâclée" du roman. Je veux dire qu'on attend longtemps qu'il se passe quelque chose, puis M.Weston arrive et en deux pages, Agnes nous apprend que sa mère l'adore et il la demande en mariage. Dans l'idée c'est parfait, mais j'ai l'impression d'un manque criant de romantisme (au sens commun du terme) et d'émotion lors de cette demande en mariage qu'on espère depuis si longtemps.
Ce qui m'amène au sentiment de compassion teinté de tristesse que j'éprouve pour l'autrice à la conclusion du récit (à partir du moment où le pasteur refait surface). Je ne sais pas à quel point je peux viser juste ou pas, mais ça me fait fortement l'impression d'un rêve, voire d'un fantasme, d'Anne Neutral . Il faut dire que l'héroïne, de par son caractère et son métier, fait énormément penser à elle et ceci me fait donc soupçonner qu'elle a écrit sa propre fin heureuse rêvée, pressentant peut-être qu'elle n'en connaîtrait pas (et il y avait en effet peu de chance, étant donné sa situation financière).

Pour conclure, je finirai en disant que ce roman m'a beaucoup plu, plus que les Hauts de Hurlevent en tout cas, et peut-être autant que Jane Eyre. Jane Eyre a pour lui un récit suffisamment long et construit pour satisfaire mon appétit de lectrice, mais le style est, pour moi, en faveur d'Anne. Son roman est fait d'une multitude de petites touches discrètes qui donnent un résultat très délicat.
Revenir en haut Aller en bas
Aline1102
Elizabethan actor
Aline1102



Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnes Grey d'Anne Brontë   Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeLun 15 Aoû - 14:08

J'ai profité de quelques jours de congé forcés (le Covid m'a attrapée malgré mes trois doses de vaccin  Crying or Very sad ) pour découvrir ce classique.

J'avais aimé la modernité qui se dégageait de The Tenant of Wildfell Hall, et je m'attendais à quelque chose de similaire ; j'avoue être un peu restée sur ma faim.

J'ai beaucoup aimé le roman dans l'ensemble, même si j'ai eu beaucoup de mal avec Agnes elle-même. Elle m'a parue tellement critique envers tous ceux qui croisent sa route, si peu prête à laisser un peu de crédit à ceux qui le méritent. En cela, je suis d'accord avec Diana :

Diana a écrit:

Ce qui me gêne dans ce livre, c'est qu'à aucun moment, elle ne se remet en question.
Elle est d'une suffisance à peine croyable. Elle passe son temps à se plaindre du comportement horrible des enfants de la première famille et de la mauvaise éducation des deux jeunes filles dans la seconde famille, sans jamais penser à son propre comportement.

C'est exactement cela : Agnes pense être la seule personne vertueuse dans les maisons où elle occupe le poste de gouvernante et se plaint constamment des parents, des enfants, des autres domestiques, des repas, des horaires, et j'en passe. Rien ne lui convient et tout lui déplaît. En réalité, elle ne semble pas faite pour occuper un tel poste, et semble bien plus épanouie dans la seconde partie du roman, lorsqu'elle ouvre (avec sa mère) sa propre école.


Diana a écrit:
De même, elle s'isole totalement des autres en refusant de frayer avec les domestiques qui sont, bien sur, d'un niveau bien inférieurs à ses yeux  Rolling Eyes

Cela m'a un peu rappelé Jane Eyre, et la remarque de Miss Fairfax, qui est contente de voir Jane rejoindre le personnel de Thornfield Hall, car les autres ne sont que des domestiques. Peut-être était-ce la coutume de l'époque de considérer les gouvernantes comme supérieures aux autres membres du personnel ?  scratch


Diana a écrit:
Et puis j'ai eu du mal à être émue par ses récriminations et son grand regrets de ne pas pouvoir frapper ses jeunes élèves qui sont comparés à des animaux Rolling Eyes

Là aussi, je suis absolument d'accord. Agnes souhaite éduquer par la douceur et par l'exemple... mais se plaint de ne pas être autorisée à utiliser les châtiments corporels ! Où est la douceur dans une telle méthode ?

A part ces quelques bémols concernant la narratrice, le roman m'a plu. J'ai aimé la plume d'Anne Brönté et les intrigues amoureuses de Miss Murray. J'ai aussi beaucoup apprécié Weston : à sa manière très humble, il est beaucoup plus vertueux que la fière Agnes.
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana



Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnes Grey d'Anne Brontë   Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeLun 15 Aoû - 20:37

@Aline1102
Citation :
Agnes pense être la seule personne vertueuse dans les maisons où elle occupe le poste de gouvernante et se plaint constamment des parents, des enfants, des autres domestiques, des repas, des horaires, et j'en passe. Rien ne lui convient et tout lui déplaît. En réalité, elle ne semble pas faite pour occuper un tel poste, et semble bien plus épanouie dans la seconde partie du roman, lorsqu'elle ouvre (avec sa mère) sa propre école.

J'ai beaucoup de mal à aimer un livre dont je n'aime pas le personnage principal..
Elle n'est pas forcément antipathique, mais elle m'a agacée dès le début, en pensant qu'elle va être la gouvernante idéale alors qu'elle n'a aucune expérience et se laisse très vite déborder par les enfants dont elle a la charge.


Citation :
Cela m'a un peu rappelé Jane Eyre, et la remarque de Miss Fairfax, qui est contente de voir Jane rejoindre le personnel de Thornfield Hall, car les autres ne sont que des domestiques. Peut-être était-ce la coutume de l'époque de considérer les gouvernantes comme supérieures aux autres membres du personnel ?  scratch

Je pense qu'effectivement les gouvernantes n'étaient pas considérées comme des domestique.
Cela m'a rappelé un autre passage de Jane Eyre où Mr Rochester insiste pour qu'elle soit présente à une soirée où il reçoit des amis. C'est son rôle d'être là même s'il la force à y participer.

_________________
Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Little12
Revenir en haut Aller en bas
Aline1102
Elizabethan actor
Aline1102



Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnes Grey d'Anne Brontë   Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitimeMar 16 Aoû - 8:36

Diana a écrit:
@Aline1102
Elle n'est pas forcément antipathique, mais elle m'a agacée dès le début, en pensant qu'elle va être la gouvernante idéale alors qu'elle n'a aucune expérience et se laisse très vite déborder par les enfants dont elle a la charge.

Sa mère et sa sœur sont plus réalistes qu'elle quand elles doutent de son projet et tentent de le lui faire oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Agnes Grey d'Anne Brontë   Agnes Grey d'Anne Brontë - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Agnes Grey d'Anne Brontë
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Agnes Grey (adaptations radio par la BBC 1997 et 2017)
» Le Silence de Grey House : Lady Julia Grey, T1 de Deanna Raybourn
» Agnès de Perrine Bonafos et Jennifer Bouron, sur Agnès Varda
» Postcrossing Brontë : échangeons de jolies cartes sur la famille Brontë !
» Shades of Grey

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Charlotte, Emily et Anne Brontë :: Anne Brontë-
Sauter vers: