Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
Le Deal du moment : -8%
100€ sur PC Portable Gamer – LENOVO Legion ...
Voir le deal
1099 €

 

 Shûsaku Endô

Aller en bas 
AuteurMessage
tina
Delicious silence
tina



Shûsaku Endô Empty
MessageSujet: Shûsaku Endô   Shûsaku Endô Icon_minitimeVen 16 Sep - 13:14


Volcano

Endo y pose un peu son problème personnel, métaphysique, sa mère l'ayant baptisé très jeune. Il hérite alors du prénom chrétien de Paul.

Le présent livre montre la rupture entre la sagesse Japonaise, shintoïste, imprégnée de sacré et d'interdits et cette religion lourde qu'est le christianisme.

Religion culpabilisante. Du moins, le suggère t-il à travers certains personnages.

Mais elle peut laisser les coeurs aussi vides que des coquilles et le manque d'amour dénature alors l'essence du message christique.

Le livre s'ouvre avec la mise en retraite d'un vieil homme, qui a dédié toute sa vie au volcan près de chez lui. Un volcan qui sommeille, mais dont la tonitruance peut se manifester à chaque instant.

Comme le mal chez l'homme.

Ce leitmotiv allégorique va illustrer les tourments de plusieurs personnages : ce vieil homme qui réalise que son entourage ne l'aime pas, qu'il vieillit, va mourir et que le volcan, son compagnon, son âme soeur presque, commence à fumer...

Il y a le prêtre défroqué, l'ancien père Durand. Il a renié l'Eglise. Il doute et en même temps craint Dieu.

Le christianisme est-il crédible pour un Japonais ? Il répond "non, car vous n'avez aucun sens du péché".

Au-delà de ces interrogations spirituelles, qui sont la voix même d'Endo, se dresse une petite galerie de personnages peu reluisants.

Individualistes, rapaces. Et qui se cachent derrière les convenances (comme la femme du vieux, qui se tait, mais déteste sa soumission et son mari...)

Des profils plein d'arrière-pensées.

De là à condamner une société dont la tradition est aussi basée sur le pharisaïsme, il n'y a qu'un pas.

Pas franchi avec cette plume si aérienne, qui dit peu mais raconte tout, pleine de tristesse pour ces destins humains moribonds.

Le ton est pessimiste.

C'est pourtant du grand art littéraire.


Shûsaku Endô 557349
Revenir en haut Aller en bas
 
Shûsaku Endô
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and travel on :: Auteurs d'autres nationalités :: Cultures asiatiques :: Japon-
Sauter vers: