Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
Le Deal du moment : -12%
SAMSUNG Galaxy M13 64Go 4G Light Blue à ...
Voir le deal
149 €

 

 James Matthew Barrie

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




James Matthew Barrie Empty
MessageSujet: James Matthew Barrie   James Matthew Barrie Icon_minitimeVen 29 Avr - 7:26

Je pense que nous sommes nombreux à aimer l'univers de James Matthew Barrie surtout connu pour avoir écrit Peter Pan.

Voici une brève présentation de l'auteur :

A sept ans, James Matthew Barrie perdit son frère ainé, David alors âgé de 14 ans. Sa mère fut évidemment inconsolable et le pauvre James grandit dans l'ombre d'un frère idéalisé.
On associe souvent James Matthew Barrie au parc de Kensington à Londres. Il aimait s'y promener et c'est là qu'il fit la connaissance des enfants Davies; Georges, Jack et Peter et de leur mère; Sylvia Llewelyn Davies.
Son mariage avec l'actrice Mary Ansell fut un échec. Il passait plus de temps avec les enfants Davies devenus des compagnons de jeux plutôt qu'avec sa femme.
Il écrivit Peter-Pan (une pièce de théâtre avant d'être un roman) dont la première eut lieu le mardi 27 décembre 1904.
Lorsque Peter demanda au public "Croyez-vous aux fées? Si vous y croyez, tapez dans vos mains!", toute la salle applaudit! L'actrice qui jouait Peter fut tellement émue qu'elle éclata en sanglots!
Il choisit le prénom de Wendy pour la petite héroïne en souvenir de la petite Margaret Henley qui appelait son ami Barrie "my wendy" car elle ne savait pas prononcer "my friendly". Elle mourut à six ans...
Quand les parents Davies moururent (tous les deux d'un cancer), Barrie, divorcé, devint le tuteur des enfants.

Avez-vous lu Peter Pan ou d'autres oeuvres de James Matthew Barrie? Qu'en avez vous pensé?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




James Matthew Barrie Empty
MessageSujet: Re: James Matthew Barrie   James Matthew Barrie Icon_minitimeVen 29 Avr - 7:26

Emjy a écrit:
Merci pour ce topic, Josephinemarch ! James Matthew Barrie Icon_cheers
JM Barrie est un auteur et un homme que j'admire beaucoup !

J'ai adoré Peter Pan, que je pense d'ailleurs relire très prochainement. J'ai aussi Le Petit Oiseau Blanc dans ma PAL. J'ai hâte de m'y mettre !

Aujourd'hui, c'est le centième anniversaire de sa naissance. Pour l'occasion, google le met à l'honneur avec cette jolie illustration :

James Matthew Barrie 1zv95ok
(9 mai)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




James Matthew Barrie Empty
MessageSujet: Re: James Matthew Barrie   James Matthew Barrie Icon_minitimeVen 29 Avr - 7:27

Ianesthan a écrit:
James Matthew Barrie 4007-medium

Avec un peu de retard voici mon avis suite à ma lecture de J M Barrie : le garçon qui ne voulait pas grandir.
J'avais déjà commencé à le donner dans mon précédent post.
Pour ce qui est du style mon avis n'a pas changé, cette biographie est vraiment agreable à lire.

Le contenu cette fois ci :
NeverLand m'avait donné une image interressante de la vie de Barrie et même si je la savait romancée je n'aurai pas pensé qu'elle l'était à ce point
Spoiler:
.

Ce qui n'enlève rien au film ( et ne m'empecherai pas, si je le revoyais, d'avoir les larmes aux yeux à la fin ^^) mais qui me fait regretter que « l'adaptation » n'est pas été plus fidéle, surtout que la véritable version me semble avoir au moins autant de charme, mettant en scéne un Barrie au caractére original et imparfait, avant tout dévoué aux enfants ( mais pas seulement aux Davies ) sans nier une relation de forte amitié avec leur mére.

Les autres parties de sa vie sont tout aussi interressantes : sa relation avec sa mére, ses études et ses débuts, son mariage...le fait est que j'ai dévoré les 2 premiers tiers du livres
J'ai eu plus de mal avec la fin, l'auteur n'y pouvait rien mais la vieillesse de Barrie m'a paru profondément déprimante , entre les morts et les échecs …

Cette lecture m'a au passage permis de relever plusieur titres ( Quality Street / the admirable crichton / dear Brutus / Mary Rose )
Je vais donc finalement etendre mon challenge autour de l'univers de Peter Pan (c'est ainsi que je le concevais à la base ) à l'univers de J.M. Barrie proprement dit.

Céline-Albin Faivre, spécialiste de James Barrie en france, est actuellement en train d'en ecrire une autre ( mais aucune date de parution n'est encore annoncée ), quand elle sera sortie il sera toujours temps de constater les defauts de celle-ci mais en attendant je reste personellement sur un souvenir positif de cette lecture.

En conclusion je conseille moi aussi cette biographie pour ce bel aperçu qu'elle nous donne même si elle non plus n'est pas complétement fidéle à la réalité.

Edit : La vie de J.M. Barrie a egalement fait l'objet d'une biographie par Andrew Birkin , spécialiste anglophone du sujet, mais elle n'a pas été traduite : The Lost Boys
Edit 2 : La dite biographie a été adapté par la BBC en mini série


Edit 3 : pour que le post suivant reste compréhensible : j'ai retiré le commentaire de Mme Faivre, qui me paraissait toujours plus injuste à chaque relecture. J'en dirai simplement qu'il semblerait qu'il y ai certaines erreurs dans les citations des oeuvres de James Barrie, d'ou des critiques sur l'auteur auxquelles Popila réponds
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




James Matthew Barrie Empty
MessageSujet: Re: James Matthew Barrie   James Matthew Barrie Icon_minitimeVen 29 Avr - 7:27

Popila a écrit:
Merci pour cet avis très détaillé, Ianesthan. Wink

J'ignore si la critique de Céline Albin-Faivre est justifiée, étant donné que je connais très mal l'oeuvre de JM Barrie et que je n'ai pas lu cette biographie ; tout ce que je peux dire, c'est que d'une manière générale, j'apprécie les travaux de François Rivière, qui s'intéresse de près à la littérature policière et à Agatha Christie.

C'est quelqu'un qui écrit bien et qui sait aborder des sujets difficiles en restant toujours simple, clair et précis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




James Matthew Barrie Empty
MessageSujet: Re: James Matthew Barrie   James Matthew Barrie Icon_minitimeVen 29 Avr - 7:28

Ianesthan a écrit:
@ Popila :
Je ne peux que la croire concernant ses remarques sur les erreurs de textes mais je pense que compte tenu de sa passion pour l'auteur ces quelques erreurs lui ont instantanément fait perdre tout respect pour l'auteur et que donc le reste de son commentaire n'est pas vraiment objectif (d'ailleurs peu (aucun ? ) de livre en français sur Barrie et son œuvre trouvent grâce à ses yeux et ses critiques sont le plus souvent virulente, je plains certain auteurs d'être à ce point rabaissés..). Mais en tant que spécialiste française j'ai pensé qu'il serait intéressant de citer son avis.

James Matthew Barrie CouvPPJK-petit

Peter Pan dans les Jardins de Kensington

Ce livre est en fait un extrait du Petit Oiseau Blanc et regroupe tous les chapitres liés à Peter Pan en plus de celui présentant les fameux jardins.

Cette découpe avait été proposée par l'auteur lui-même suite au grand succès de la pièce.
J'ai lu ce livre tout d'abord parce que je n'ai pas encore réussi à trouver le Petit Oiseau Blanc et ensuite parce qu'en l'ouvrant je suis tombé sous le charme des illustrations de Arthur Rackham.

Pour le texte :
Je ne connaissait que vaguement l'histoire de ce premier Peter Pan, petit enfant de 7 jours qui n'a pas voulu renoncer à être un oiseau mais qui le regrettera plus tard ( dans la « mythologie » de Barrie, les enfants sont d'abord des oiseaux ( d'ailleurs le langage des bébés est une tentative de reproduire avec leurs cordes vocales humaines le langage des oiseaux qu'ils parlaient ) et au cours des premiers jours ils tentent toujours de s'échapper pour voler à nouveau : d'où la mortalité des nourissons )
On a bien du mal à reconnaitre en lui le jeune garçon volant vêtu de vert.

Le premier chapitre présente donc les Jardins avant l'Heure de la Fermeture, on y découvre le bassin rond, les promenades et les jeux des enfants. Barrie nous fait visiter le parc en même temps que le jeune David ( qui représente clairement les garçon Davies). Cette présentation d'un parc peuplé de fées et où chaque lieu rappelle des anecdotes survenues aux enfants qui les ont rencontrées, nous fais directement rentrer dans le jeu de Barrie et de David.

Viens ensuite l'histoire de Peter, où l'on retrouve encore cet aspect de jeu, le récit étant ponctué de référence à des enfants, à David et aux précisions qu'il lui donne ( « je lui demandai de se souvenir de toutes ses forces, en pressant ses tempes entre ses mains ; après s'y être appliqué consciencieusement, il se rappela sans le moindre doute de ce désir primitif de retrouver la cime des arbres » « C'est en tout cas ce que David m'a appris »)
Cet aspect m'a particulièrement plu, surement aussi parce qu'il me rappelai des souvenirs de jeux avec des enfants qui finissaient toujours par m'en apprendre sur l'histoire que je leur inventais ^^.
L' histoire parle aussi de sa rencontre avec Maimie, dont l'aventure inspirera celle de Wendy ( on y retrouve par exemple cette « charmante maison » qui fut batie autour d'elle alors qu'elle était inconsciente )

Ce livre est une vitrine à la mythologie très poétique de Barrie; il y mêle les légendes anglaises ( la reine Mab et ses fées ) et sa propre imagination ( notamment, pour lui les hirondelles sont les enfants morts et c'est pour écouter les histoires que l'on racontent aux autres enfants qu'elles font leur nid juste au dessus des fenêtres )

J'ai toujours eu de l'admiration pour les livres-monde, celui là est particulièrement intéressant et les illustrations augmentent encore de beaucoup son charme.

Arthur Rackham ( que j'ai d'ailleurs rajouté dans vos illustrateurs préférés ) a été choisi par l'auteur lui même lors de la parution de la première version en 1906.
Son travail allie à la fois la poésie enfantine ( par les fées notamment mais presque par tous les personnages ) et l'aspect sombre ( les arbres et le décor parfois inquiétant ) de Barrie mais s'en démarque quand même par sa propre originalité.
Céline-Albin Faivre ( traductrice) parle dans sa très intéressante préface, d'une « harmonieuse discorde »

Quelques illustrations :
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




James Matthew Barrie Empty
MessageSujet: Re: James Matthew Barrie   James Matthew Barrie Icon_minitimeVen 29 Avr - 7:28

Popila a écrit:
Merci pour ton avis très intéressant, Ianesthan. Wink

Cette illustration est très belle - et surprenante, je n'associais pas JM Barrie à l'art préraphaëlite ou à l'art nouveau, auxquels cette illustration fait songer.

La robe créée pour le film est magnifique... James Matthew Barrie 557349
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




James Matthew Barrie Empty
MessageSujet: Re: James Matthew Barrie   James Matthew Barrie Icon_minitimeVen 29 Avr - 7:29

Lunaë a écrit:
Portrait de Margaret Ogilvy par son fils

Je viens de terminer ce petit livre et j’ai vraiment passé un bon moment, perdue dans ses pages.
J.M. Barrie nous parle de son enfance, sa relation avec sa mère, ainsi que son métier d’écrivain.
Ce livre est ponctué de petites touches d’humour très agréable, et l’on voit bien le lien privilégié qu’entretient Barrie avec le monde de l’enfance.
J’ai adoré le chapitre sur Robert Louis Stevenson ! La mère de Barrie qui lit ses romans en cachette et qui ne veux pas avouer, même si James la presse, que les livres de Stevenson sont meilleurs ! Ca ma donné très envie de me plonger dans les œuvres de Stevenson !
D’après la préface, il s’agit plus d’un roman que d’une biographie pure et dure, mais le voile se lève sur plusieurs aspects de la vie de J.M.Barrie et cette lecture est très enrichissante sur l’œuvre de Barrie elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





James Matthew Barrie Empty
MessageSujet: Re: James Matthew Barrie   James Matthew Barrie Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
James Matthew Barrie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Challenge]James Matthew Barrie
» James Matthew Barrie, Peter-Pan
» forum James Matthew Barrie
» James Barrie and the lost boys
» The J M Barrie ladies swimming society de Barbara Zitwer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique (XIXème siècle et antérieure) :: J. M. Barrie-
Sauter vers: