Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
Le deal à ne pas rater :
SAMSUNG S21FE 128Go 5G Graph
474 €
Voir le deal

 

 Quand nous étions orphelins.

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Damien
Bookworm
Damien



Quand nous étions orphelins.  Empty
MessageSujet: Quand nous étions orphelins.    Quand nous étions orphelins.  Icon_minitimeMer 20 Avr - 17:13

Le romancier Kazuo Ishiguro a publié Quand nous étions orphélins (When We Were Orphans) en 2000, c'est son cinquième livre. Le lecteur suit les aventures de Christopher Banks un jeune détective anglais de l'entre deux guerres. Ce dernier est hanté par la disparition de ses parents lorsqu'il était enfant, et qu'il vivait à Shangaï dans la Concession internationale. Ce sera la plus grand affaire de sa carrière.

Quand nous étions orphelins.  51aibc10

Ce récit construit de manière complexe (comme c'est toujours le cas chez le romancier) relate donc l'ascension sociale de Christopher dans la haute-société londonienne, et à travers des retours en arrière, l'enfance du héros dans la Chine coloniale. La mémoire est au cœur de ce livre puisque notre héros tente de se souvenir des moments importants de son enfance, et en particulier de la période où ses parents ont disparu.

On croise aux détours des pages des personnages au passé douloureux. Sarah, une jeune femme ambitieuse prête à tout pour faire un grand mariage. Jennifer, une jeune orpheline courageuse. Akira, l'ami d'enfance qui vient du Japon. La mère du héros, femme indépendante et militante.

Ils évoluent dans deux mondes : Les universités anglaises, les grandes réceptions, le Londres des années 30. Et la Concession internationale, un lieu protégé, à la fois proche et éloigné du peuple chinois.

Je ne vous en dis pas plus pour vous laisser découvrir ce roman.
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana



Quand nous étions orphelins.  Empty
MessageSujet: Re: Quand nous étions orphelins.    Quand nous étions orphelins.  Icon_minitimeMer 20 Avr - 21:25

Est ce que tu as aimé le livre?
C'est le seul roman de l'auteur que j'ai essayé de lire, et j'ai abandonné assez vite.
Vaut-il le coup d'un second essai?

_________________
Quand nous étions orphelins.  Little12
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien



Quand nous étions orphelins.  Empty
MessageSujet: Re: Quand nous étions orphelins.    Quand nous étions orphelins.  Icon_minitimeMer 20 Avr - 22:46

J'ai bien aimé. Je l'ai d'ailleurs fini dans l'avion. Moi qui ait très peur d'habitude, j'étais à fond dedans ! En fait je m'y suis pris à deux fois pour le lire, pareil pour Les Vestiges du jour. Puis pendant les vacances j'ai décidé de m'y mettre, et j'ai adoré les deux. Mais si tu n'as jamais lu de roman d'Ishiguro il faut peut-être mieux commencer par Les Vestiges du jour. Généralement c'est celui que les lecteurs préfèrent.
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana



Quand nous étions orphelins.  Empty
MessageSujet: Re: Quand nous étions orphelins.    Quand nous étions orphelins.  Icon_minitimeJeu 21 Avr - 8:36

Damien a écrit:
Mais si tu n'as jamais lu de roman d'Ishiguro il faut peut-être mieux commencer par Les Vestiges du jour. Généralement c'est celui que les lecteurs préfèrent.
Le problème, c'est que je n'ai pas vraiment aimé le film...
il n'y avait que des bons acteurs, et l'histoire est en elle-même intéressante, mais je me suis ennuyée en le regardant, donc je ne sais pas si je vais tenter de lire le livre.
Je réessayerais peut être quand nous étions orphelins

_________________
Quand nous étions orphelins.  Little12
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina



Quand nous étions orphelins.  Empty
MessageSujet: Re: Quand nous étions orphelins.    Quand nous étions orphelins.  Icon_minitimeJeu 21 Avr - 10:45

J'ai lu Quand nous étions orphelins l'an dernier et j'ai été assez déroutée par ce roman. C'est toujours très bien écrit, et les passages où il se souvient de son enfance sont merveilleux :
Citation :
Je me souviens qu'une fois, au cours de nos jeux, elle se figea soudain en voyant un pasteur sortir de l'église. Nous restâmes sagement debout au bord de la pelouse, le saluant au moment où il passa. Mais à peine eut-il disparu de notre vue que ma mère fit volte-face et, s'inclinant vers moi, se mit à pouffer d'un air complice.

Mais je n'ai pas du tout aimé le personnage principal. Il n'a pas toute sa raison, et il nous parle comme si nous étions dans le même délire que lui, ce qui m'a vraiment destabilisée. En particulier, j'ai été très agacée par les incohérences de son récit (par exemple quand le colonel chinois accepte d'abandonner ses hommes en plein combat pour le suivre dans les ruines de Shangaï à la recherche de ses parents disparus 20 ans auparavant). Le lecteur est perdu entre les fantasmes du narrateur et la réalité, ce qui m'a rendue assez nauséeuse.

C'est un très grand roman, comme tout ce que fait Ishiguro, mené de main de maître, mais ce n'est pas un roman que j'ai aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien



Quand nous étions orphelins.  Empty
MessageSujet: Re: Quand nous étions orphelins.    Quand nous étions orphelins.  Icon_minitimeJeu 21 Avr - 12:50

@ Akina. C'est vrai que le narrateur est assez déroutant. Les passages que tu évoques, je les ai lus dans l'avion ! Et effectivement je me disais que des trucs clochaient. Mais après tout c'était peut-être parce que j'étais dans l'avion !! Very Happy On a l'impression qu'il vit dans un fantasme permanent et qu'il le fait partager au lecteur sans le lui dire clairement. J'aime bien ton analyse Razz, je n'avais pas réussi à mettre des mots dessus. Il ne cesse de dire que la résolution de son enquête entraînera la fin du mal en Europe, que tout le monde l'attend comme un héros.

Spoiler:

On retrouve le thème de l'enfance perdue qui représente un havre de paix qu'on ne cesse de vouloir retrouver. J'ai trouvé ça très beau, et très touchant.


Dernière édition par Damien le Jeu 21 Avr - 12:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina



Quand nous étions orphelins.  Empty
MessageSujet: Re: Quand nous étions orphelins.    Quand nous étions orphelins.  Icon_minitimeJeu 21 Avr - 12:54

Damien a écrit:
Il ne cesse de dire que la résolution de son enquête entraînera la fin du mal en Europe, que tout le monde l'attend comme un héros.


Le pire, c'est qu'au début, on le croit et on le suit dans son délire : il fait peut-être quelque chose de réellement important. Et puis, petit à petit, on se rend compte qu'il est fou.
Exactement comme le dit le narrateur en parlant d'un de ses camarades de classe :
Citation :
il me fallu un moment pour comprendre qu'il s'agissait tout simplement d'une illusion qu'il s'était fabriquée - selon toute vraisemblance, d'une fable qu'il avait inventé bien des années plus tôt pour rendre moins amers les souvenirs d'une époque d'intense tristesse.

Mais les passages sur l'enfance, sur sa nostalgie et sur la sensation paisible qu'elle lui apporte sont superbes.
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien



Quand nous étions orphelins.  Empty
MessageSujet: Re: Quand nous étions orphelins.    Quand nous étions orphelins.  Icon_minitimeJeu 21 Avr - 13:00

J'aime beaucoup les citations que tu proposes. C'est tout à fait l'esprit du roman. J'ai également énormément apprécié les passages de son enfance.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Quand nous étions orphelins.  Empty
MessageSujet: Re: Quand nous étions orphelins.    Quand nous étions orphelins.  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand nous étions orphelins.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» lobbying quand tu nous tiens...
» Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire - Lemony Snicket
» Quand j'étais Jane Eyre - Sheila Kohler
» Quand rentrent les marins d'Angela Huth
» Quand l'Histoire s'en mêle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique contemporaine - 1970 à nos jours :: Kazuo Ishiguro-
Sauter vers: