Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
-21%
Le deal à ne pas rater :
SSD interne 2.5″ Crucial BX500 – 480Go
33.71 € 42.41 €
Voir le deal

 

 Jose Carlos Somoza

Aller en bas 
AuteurMessage
tina
Delicious silence
tina



Jose Carlos Somoza  Empty
MessageSujet: Jose Carlos Somoza    Jose Carlos Somoza  Icon_minitimeSam 22 Jan - 19:32

Clara et la pénombre


Brillant, incisif, pénétrant et effrayant.

Une vraie réflexion sur l'art contemporain et ses dérives (Dieu sait qu'il y en a ! Entre les animaux tatoués vivants ou les cadavres exposés comme des objets d'esthètes, il y a de quoi avoir le tournis de nos jours).

L'intrigue : en 2006, une nouvelle tendance se développe : l'hyperdramatisme. Les toiles sont des êtres humains (ados ou adultes) réifiés. Le peintre a donc une liberté totale pour les peindre, les contorsionner, les mettre en scène selon son bon vouloir.

Les "toiles" sont neutres, immobiles et consentantes. Fières d'être starisées par les poids lourds du milieu. Somoza démontre très bien la psychopathie ambiante dans ce milieu. Les délires de pseudo-artistes arrivistes, cupides ou tout bêtement narcissiques à en mourir. Et la candeur admirative d'une foule de pseudo-érudits, parasites exaltés de ces paradis cruels et artificiels que sont les musées hyperdramatiques.

Je ne dévoile pas l'intrigue. Mais si vous voulez méditer sur la notion d'art, sur les aberrations actuelles de ce milieu fermé, étrange et souvent glauque, ce livre détonne.

Il a réussi à ébranler certaines de mes certitudes et (presque) à déboulonner mes idoles.

Cela étant, de magnifiques moments d'hommages à l'art nordique : Vermeer et Rembrandt.

Attention aux scènes choquantes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Jose Carlos Somoza  Empty
MessageSujet: Re: Jose Carlos Somoza    Jose Carlos Somoza  Icon_minitimeLun 7 Fév - 8:48

J'ai adoré ce bouquin. Je l'ai lu en trois traites et franchement à aucun moment je n'ai décroché.
Un côté thriller d'anticipation angoissant très réaliste, qui fait rudement réfléchir et surtout à ne pas poser entre toutes les mains.
Revenir en haut Aller en bas
 
Jose Carlos Somoza
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carlos Fuentes
» Carlos Ruiz Zafon, et les méandres de Barcelone.
» Cabaret Biarritz de José C. Vales
» Un Chant de Noël, la BD de Jose Luis Munuera

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and travel on :: Auteurs d'autres nationalités :: Cultures ibériques-
Sauter vers: