Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
-37%
Le deal à ne pas rater :
Couette 2 places (220×240) – Polyester – Fabrication Française
29 € 46 €
Voir le deal

 

 Orson Scott Card

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Akina
Bookworm
Akina



Orson Scott Card Empty
MessageSujet: Orson Scott Card   Orson Scott Card Icon_minitimeMar 18 Jan - 9:14

Je m'inspire énormément de wikipédia pour cette notice, car Orson Scott Card est un auteur que je viens de découvrir.

C'est un auteur de science-fiction et de fantasy, né aux Etats-Unis en 1951. Il commence à écrire en 1977 : cette nouvelle lui permet d'obtenir le prix John Wood Campbell Memorial. Il poursuit avec son premier roman, Une planète nommée trahison, et entame ensuite le cycle qui le rendra célèbre : Le cycle d'Ender, récompensé par le Prix Hugo et le Prix Nebula.
Il poursuit ensuite son oeuvre en travaillant aux scénarios de comics et de jeux video.
Nul n'étant parfait, il fait partie de l'église mormonne ...

Son oeuvre maintenant (que je ne connais que de réputation) :
Le cycle d'Ender et la Saga des Ombres :
Le Cycle d'Ender commence avec l'histoire d'Ender qui, âgé de six ans, est éduqué afin de mener les forces terriennes pour vaincre une race insectoïde d'extra-terrestres surnommée les « Doryphores » et semblant hostile à l'humanité. La suite du cycle va conduire Ender à rencontrer une autre espèce et à finalement aider celle qu'il a vaincue. Il va pousser très loin sa réflexion sur la différence et la ressemblance. Le propos est bien le concept de conscience et la manière dont on reconnaît (ou non) celle-ci à autrui.
La Saga des ombres est consacrée à l'histoire de "Bean", jeune garçon surdoué aux origines plus artificielles, ami et lieutenant d'Ender, formé comme suppléant éventuel.

Les chroniques d'Alvin le Faiseur
:
Ce cycle est une uchronie qui se passe dans une Amérique du XIXe siècle où la magie est présente. Chaque personnage a un talent magique plus ou moins développé, y compris des personnages empruntés à l'histoire réelle des États-Unis d'Amérique.

Le Cycle de la Terre des origines :
Après quarante millions d'années d'efforts sur une lointaine planète, le super-ordinateur Surâme se fait vieux et constate amèrement que ses efforts n'ont mené à rien, car l'Homme est incapable d'harmonie. Il décide de lancer une mission de retour vers la Terre.

Il a également écrit de nombreux romans, dont celui que je viens de lire :
Orson Scott Card Enchantement
Ce roman commence dans l'Ukraine des années 70. Ivan est un petit garçon, qui vit avec son père chercheur en mythes slaves antiques, et sa mère, une femme timide, réservée aux activités étranges parfois. Pour fuir le régime soviétique, Ivan et ses parents partent aux Etats-Unis. Mais, sur le trajet, ils s'arrêtent quelques jours chez un cousin de ses parents, Marek, en attendant que leurs passeports arrivent. Ivan se promène dans la campagne autour de la ferme de Marek, et en particulier dans la forêt qui la borde. Or, lors d'une de ses promenades, il tombe sur une clairière à la forme circulaire parfaite, recouverte de feuilles. Au centre de la clairière, un tertre ; sur le tertre, une princesse endormie.
Mais lorsque le petit garçon veut s'en approcher, une masse inquiétante se met à bouger sous les feuilles et Ivan s'enfuit.
Arrivé aux Etats-Unis, il s'efforce d'oublier cet événement, qu'il finit par prendre pour une fantasmagorie. Il fait des études dans les pas de son père, se fiance à une jeune femme juive, Ruth (contre l'avis de sa mère, qui lui dit que "Ruth n'est pas la bonne"), et retourne, après la chute du mur, en Ukraine pour y compulser des manuscrits.
Il s'arrête encore chez le cousin Marek et retourne dans la forêt. A son grand étonnement, la clairière est toujours là, et au centre, la princesse endormie.
Bien sûr, il se débarrasse de l'ours énorme qui la garde et l'embrasse. Et c'est là que les ennuis commencent.

J'ai adoré ce roman, qui se lit comme du petit lait. J'aime beaucoup la manière dont l'auteur a imaginé la rencontre entre une jeune fille de contes, qui s'attend à voir débarquer un preu chevalier en armure, et le jeune homme des temps modernes, plus préoccuper de retrouver des légendes antiques que de sauver de belles jeunes princesses.
Et j'ai découvert grâce à ce roman un certain nombre de légendes slaves, qui me donnent envie d'en savoir plus sur la mythologie de cette région : la méchante Baba Yaga, le grand ours Hiver, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
gothic novel reader




Orson Scott Card Empty
MessageSujet: Re: Orson Scott Card   Orson Scott Card Icon_minitimeVen 25 Fév - 15:44

Un auteur que j'aime. J'ai lu et relu Une planète nommée Trahison. Enchantement (plus léger) aussi je crois, mais je ne me souviens pas qu'il y ait une période "américaine". En ce qui concerne le cycle d'Ender je ne sais pas si j'ai lu tous les romans -au moins deux. Mais le premier se termine déjà par une chute en crève-coeur. Une littérature d'anticipation où le sens profond des valeurs humaines est très touchant, mais un peu amer, dans la mesure ou il faut toujours sacrifier quelque chose de soi et de son bonheur si l'on a choisi d'être de ceux qui résistent à l'expansion du mal dans le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Ianesthan
Delicious silence
Ianesthan



Orson Scott Card Empty
MessageSujet: Re: Orson Scott Card   Orson Scott Card Icon_minitimeVen 18 Mar - 16:42

J'aime bien cet auteur aussi.
J'avais déjà lu le cycle d'ender, et le début de celui de bean ( j'aimais bien le personnage mais moins l'intrigue...)
La je commence tout juste Enchantement, que j'ai découvert grâce à ce post d'ailleurs et j'aime beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Ianesthan
Delicious silence
Ianesthan



Orson Scott Card Empty
MessageSujet: Re: Orson Scott Card   Orson Scott Card Icon_minitimeDim 20 Mar - 21:16

Ca y est j'ai fini Enchantement.
C'était vraiment sympa et relativement différent selon moi de ses autres romans.
Je pense que le relirai avec plaisir dans quelques temps.
J'ai beaucoup aimé revisiter les légendes slaves.
Ca a d'ailleurs été l'occasion de me replonger dans un recueil de contes ( imprimé en Union Soviétique.. plus tout jeune lui ^^ ) qu'on me lisait quand j'était petite
Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Orson Scott Card Empty
MessageSujet: Re: Orson Scott Card   Orson Scott Card Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Orson Scott Card
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Othello d'Orson Welles
» Citizen Kane d'Orson Welles (1941)
» L'assassinat d'Orson Welles de Jean-Pierre de Lucovich
» Artist Trading Card ou ATC
» Wolf Hall : Three Card Trick (Episode 1)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Littérature américaine contemporaine-
Sauter vers: