Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
-38%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – 15,6″FHD (RAM 8Go)
799 € 1299 €
Voir le deal

 

 Purge de Sofi Oksanen

Aller en bas 
+2
Popila
Emjy
6 participants
AuteurMessage
Invité
Invité




Purge de Sofi Oksanen Empty
MessageSujet: Purge de Sofi OKSANEN   Purge de Sofi Oksanen Icon_minitimeVen 15 Oct - 17:59

J'ai beaucoup aimé ce livre d'une jeune auteure finlandaise de mère estonienne comme la fille d'Aliide, l'écriture est acérée, les phrases sont ciselées, précises, courtes et au combien mordantes.

L'organisation se fait en de multiples chapitres datés & localisés, couvrant les trois occupations de l'Estonie: deux occupations soviétiques et une allemande (nazie) ainsi que la restauration de la République fin 1991.

Par petites touches, Sofi Oksanen nous campe les personnages, les lieux et surtout les atmosphères sans toujours mettre des mots; dès le début du livre il y a une description des habits de la jeune Zara qui nous laisse supposer que c'est une << putain >> d'origine soviétique qui est passée dans un << bordel >> de l'Ouest; en 20 lignes une partie du noeud du livre est énoncé.

Par contre je trouve que si les différents régimes sont bien décortiqués,analysés; l'occupation allemande et la participation des réfugiés de la forêt l'est beaucoup moins (le terme nazi n'est jamais écrit). Est-ce dû à son histoire familiale ou autre....et c'est vrai qu'en France on ne commence que vers les années 2000 d'essayer d'écrire sur la collaboration dans le domaine romanesque.


Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Purge de Sofi Oksanen Empty
MessageSujet: Purge de Sofi Oksanen   Purge de Sofi Oksanen Icon_minitimeLun 20 Déc - 12:25

Purge de Sofi Oksanen 41I5%2BVFMJdL._SL500_AA300_


Citation :
En 1992, l’union soviétique s’effondre et la population estonienne fête le départ des Russes. Mais la vieille Aliide, elle, redoute les pillages et vit terrée dans sa maison, au fin fond des campagnes.
Ainsi, lorsqu’elle trouve Zara dans son jardin, une jeune femme qui semble en grande détresse, elle hésite à lui ouvrir sa porte. Ces deux femmes vont faire connaissance, et un lourd secret de famille va se révéler, en lien avec le passé de l’occupation soviétique et l’amour qu’Aliide a ressenti pour Hans, un résistant. La vieille dame va alors décider de protéger Zara jusqu’au bout, quel qu’en soit le prix.

J'ai lu Purge la semaine dernière. Le moins que l'on puisse dire c'est que ce roman, qui a obtenu le Prix des Lecteurs Fnac ainsi que le Prix Fémina Etranger 2010, a été une lecture éprouvante. pale Sur la 4ème de couverture, l'éditeur indique qu'on trouve dans ce roman quelques échos d'Expiation d'Ian McEwan. Je ne suis pas vraiment d'accord. A mon sens, cette affirmation est quelque peu capilotractée. Comme l'oeuvre de McEwan, Purge traite des conflits intimes, des drames familiaux, de la guerre, du passé qui vient hanter le présent des personnages. Vous me direz que c'est déjà pas mal mais la comparaison s'arrête là.
Purge est un roman sans concessions. On y trouve quelques scènes de violence (notamment sexuelles) fort explicites. pale Il est clair que ce roman n'est pas à mettre entre toutes les mains. Purge traite essentiellement de la trahison et des actes de collaboration. Est-ce qu'on peut-être jugé différemment lorsque le poids de la contrainte a disparu ? Jusqu'où peut-on aller par amour, par haine, par jalousie ?
Dans Purge, c'est un véritable drame familial et même romantique qui se noue. Aliide vit dans le désespoir constant d'avoir vu Hans, l'homme qu'elle aime (et qu'elle aimera toujours) épouser sa soeur aînée. Lorsque la guerre se met en marche et que le pays est occupé, Hans est accusé de trahison et sa famille mise en danger ... Aliide sera confrontée à faire des choix ...
Purge est un roman sur les secrets inavouables, la violence des sentiments, la douleur du non-dit et de la frustration. Plein de résonnances, il nous fait naviguer constamment du passé au présent et nous montre à quel point les souvenirs peuvent être puissants.
Purge nous fait aussi le récit d'une confrontation entre deux femmes, Aliide, devenue une vieille dame, et Zara, une mystérieuse jeune femme venue trouver refuge dans sa campagne reculée. Ce qu'Aliide ignore, c'est que Zara ne lui dit pas toute la vérité. Elle ne cherche pas à fuir un mari violent mais bien un proxénète mafieux qui l'a meurtri dans son âme et dans sa chair. Ce qu'elle ne sait pas non plus, c'est que Zara la cherchait depuis de nombreuses années.
La finesse psychologique de ses héroïnes est aussi tout à fait admirable. On ne tombe jamais dans la caricature, ni dans le manichéisme.
Purge se lit presque comme un polar, il est aussi haletant qu'un roman noir.
Quant au style de Sofi Oksanen, il m'a parue un peu déroutant. Je ne suis pas du tout familière de la littérature finnoise ni de la littérature scandinave. L'écriture m'a semblée efficace mais aussi analytique, minutieuse. Pour être tout à fait honnête, je dirais que le livre contient quelques passages ardus.
Je ne connaissais que peu l'Histoire de l'Estonie. Dans Purge, ce pays prend une dimension traigique et lyrique assez saisissante. C'est un pays qui est sans cesse balloté par des vents contraires, broyé par le fascisme, le communisme, l'Impérialisme ...
Ce qui fait la force de ce roman, c'est sa richesse d'évocation. Sous la plume d'Oksanen, il se fait tour à tour choquant, rageur, sensible, pornographique, lyrique ... Je crois que je n'ai jamais rien lu de tel jusqu'ici. Rien que pour ça, Purge restera longtemps ancré dans ma mémoire de lectrice. Pour moi, il n'a pas volé ses récompenses ! Wink

_________________
Purge de Sofi Oksanen 16482110
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila



Purge de Sofi Oksanen Empty
MessageSujet: Re: Purge de Sofi Oksanen   Purge de Sofi Oksanen Icon_minitimeLun 20 Déc - 17:07

Merci pour ton avis, Emjy, riche et intéressant, comme toujours. Wink


_________________
Purge de Sofi Oksanen Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie



Purge de Sofi Oksanen Empty
MessageSujet: Re: Purge de Sofi Oksanen   Purge de Sofi Oksanen Icon_minitimeMar 11 Oct - 7:18

Purge fait parti des romans acclamés par la critique que je n'ai pas aimé Embarassed .

Je reconnais que le postulat de départ est des plus intéressants : découvrir l'histoire de l'Estonie, notamment lors de périodes assez troubles de l'histoire récente (la Seconde Guerre Mondiale, la Guerre Froide, le régime soviétique...), et les conséquences que cela a eu sur la vie de deux femmes bien plus proches qu'elles ne l'imaginent. Mais c'est la forme qui m'a déplu.
Ce roman m'a paru très glauque et malsain (par exemple, les allusions répétées aux mouches qui pondent dans la viande m'ont donné envie de devenir végétarienne par moments Razz ). J'ai pourtant déjà lu des romans assez durs, mais là j'ai vraiment ressenti un malaise à plusieurs reprises.
D'autre part, je ne sais pas si c'est dû à la traduction mais le style de l'écriture m'a très rapidement déplu : j'ai trouvé le récit très haché et très lent (surtout dans les 100 premières pages), et il y a un emploi un peu trop exagéré des prénoms à mon goût : sur une même page, on a au moins 10 fois la mention d'Aliide ou de Zara. Bref, j'ai assez rapidement arrêté de faire un effort de concentration et lu les pages en diagonales.

Pourtant, je reconnais que ce livre possède des qualités et son succès peut me sembler justifié (ce qui n'est pas toujours le cas des romans primés) mais j'en garderais un mauvais souvenir et je ne pense pas que je le conseillerais.

_________________
Purge de Sofi Oksanen Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Caelan
Bookworm
Caelan



Purge de Sofi Oksanen Empty
MessageSujet: Re: Purge de Sofi Oksanen   Purge de Sofi Oksanen Icon_minitimeSam 7 Avr - 13:32

J'ai lu ce livre il y a plus d'un an, on me l'avait conseillé. Je l'ai trouvé très dur notamment à cause des scènes sexuelles très violentes qui sont, comme tu le dis Emjy, explicites. Erck, j'avais carrément envie de lâcher le bouquin. Néanmoins, même si je trouvais parfois que c'était un peu longuet et difficile à lire, je n'ai pas réussi à stopper ma lecture. Découvrir toute une facette de l'Estonie m'a beaucoup plu, de même découvrir l'histoire des personnages, savoir pourquoi ils ont agi de telle ou telle façon m'a maintenu attentive. C'est vrai que les personnages principaux sont très bien écrits, avec leurs bons et mauvais côtés. Cependant, ce n'est pas un livre que je relirais. Il est poignant mais trop dur. Quant à le conseiller, oui mais pas à n'importe qui.
Revenir en haut Aller en bas
Somnambule
Mad Hatter




Purge de Sofi Oksanen Empty
MessageSujet: Re: Purge de Sofi Oksanen   Purge de Sofi Oksanen Icon_minitimeDim 1 Juin - 17:44

J'ai lu ce livre grâce à mon club de lecture il y a quelques mois. S'il n'avait pas été au programme, je ne l'aurais jamais lu, car il me faisait très peur. J'appréhendais ma lecture et, finalement, c'est un roman que je suis heureuse d'avoir lu. Oui, il propose des passages d'une dureté et d'une crudité qui peuvent rendre la lecture éprouvante ; oui, ce livre est glaçant. Je pense que ces scènes et ce récit peuvent gêner (et finalement, je pense qu'il est sain d'être dérangé lors de cette lecture), mais je pense aussi que rien n'est gratuit dans ce livre et je pense qu'il faut beaucoup de talent et d'intelligence pour faire cela : réussir à parler d'événements et de faits si oppressants, si durs, si crus, sans tomber dans une sorte de voyeurisme, sans tomber dans un récit qui se complaît dans la relation du "malsain", du "glauque". Je ne sais pas si je le conseillerais : c'est un livre trop dur et complexe, et il me semble que cette lecture, plus que d'autres, touche au plus intime de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance



Purge de Sofi Oksanen Empty
MessageSujet: Re: Purge de Sofi Oksanen   Purge de Sofi Oksanen Icon_minitimeLun 2 Juin - 20:17

Somnambule, je suis contente de voir ce sujet remonter  Wink 

Je n'ai toujours pas réussi à le lire, en Septembre dernier j'ai participé à une rencontre avec l'auteure (+ ma famille), et je suis restée sans voix, et j'ai trouvé que Sofi Oksanen etait incroyable, et nous avons longuement discuté de cette rencontre sans vraiment nous décider à la lire.

Va falloir le sortir de la Pal ...

Revenir en haut Aller en bas
Somnambule
Mad Hatter




Purge de Sofi Oksanen Empty
MessageSujet: Re: Purge de Sofi Oksanen   Purge de Sofi Oksanen Icon_minitimeMar 3 Juin - 8:56

Constance a écrit:
Somnambule, je suis contente de voir ce sujet remonter  Wink

 Very Happy 

Une rencontre avec l'auteure, ça devait en effet être intéressant ! Je comprends que tu n'aies pas encore réussi à le lire, c'est un roman exigeant et dur, on ne lit pas ça comme n'importe quel livre. Ce n'est pas une partie de plaisir, il faut être prêt à se prendre des coups, à être remué et à ne pas en sortir indemne. Sans vouloir de faire trop peur lol! Mais c'est un roman qu'il faut lire si on estime que la littérature, c'est aussi s'ouvrir à l'autre, au monde, et voir que d'autres réalités existent. Et voir la nature humaine dans sa complexité, sa cruauté aussi. La littérature, c'est se distraire parfois, exposer des réalités également.
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Purge de Sofi Oksanen Empty
MessageSujet: Re: Purge de Sofi Oksanen   Purge de Sofi Oksanen Icon_minitimeMar 3 Juin - 10:27

Somnambule a écrit :
Citation :
Mais c'est un roman qu'il faut lire si on estime que la littérature, c'est aussi s'ouvrir à l'autre, au monde, et voir que d'autres réalités existent. Et voir la nature humaine dans sa complexité, sa cruauté aussi. La littérature, c'est se distraire parfois, exposer des réalités également.
C'est bien dit ! Ca reflète très bien les raisons qui font de Purge une lecture si ce n'est essentielle du moins importante et inoubliable aussi, d'une certaine façon.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Purge de Sofi Oksanen Empty
MessageSujet: Re: Purge de Sofi Oksanen   Purge de Sofi Oksanen Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Purge de Sofi Oksanen
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and travel on :: Auteurs d'autres nationalités :: Cultures d'Europe du nord-
Sauter vers: