Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ...
Voir le deal

 

 Ma cousine Rachel

Aller en bas 
+11
Fanny
Diana
Titine75
Shelbylee
Emjy
sandie
Akina
lilou1625
Damien
resmiranda
Popila
15 participants
AuteurMessage
Popila
Bookworm
Popila



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeVen 29 Oct - 12:22

Lu ce week-end avec beaucoup de plaisir, l'autre roman de Daphné du Maurier ayant trait à l'époque victorienne study :

Ma cousine Rachel 29185110
Je n'ai pas résisté à l'envie de vous poster la couverture de la vieille édition du Livre de Poche grâce à laquelle j'ai découvert ce livre, tant je la trouve réussie. Very Happy

L'histoire est celle de Philip, un jeune garçon élevé en Cornouailles par son oncle Ambroise, qui a des idées bien arrêtées sur l'éducation et l'élève en l'absence de toute présence féminine - il est célibataire et vieux garçon, et aucune femme ne fait partie de la domesticité, dans l'amour de ce qui est juste et de ce qui est bien. C'est pourquoi au début du roman - magnifique scène inaugurale - alors que le jeune Philip n'a que 7 ans, il l'emmène voir le corps d'un supplicié qui a tué sa femme, afin de lui rappeler quels sont les choix moraux qui s'offrent à lui en cette vie. Shocked

Philip est donc élevé pour devenir un second Ambroise, et les deux hommes, malgré la différence d'âge, vivent de manière fusionnelle. Malheureusement, l'oncle Ambroise, l'âge venant, souffre de rhumatismes : qu'à cela ne tienne, il ira passer les hivers en Italie pour préserver sa santé, et Philip restera dans leur domaine de Cornouailles pour veiller au grain. Et puis, Ambroise, passionné de botanique, en profitera pour rapporter des espèces rares afin qu'elles puissent être replantées dans leur parc. sunny

Au cours d'un de ces voyages hivernaux, Ambroise est amené à rencontrer sa cousine, Rachel, une jeune veuve qui vient de perdre son mari. Contre toute attente, ce vieux misogyne en tombe amoureux, et Philip, resté en Cornouailles, sans la connaître, la déteste : quand Ambroise lui écrira qu'il soupçonne sa femme de vouloir l'empoisonner, Philip le croira d'emblée. Il se rend alors en Italie, où il apprend la mort d'Ambroise ; sa cousine Rachel, à qui son Ambroise n'a rien légué, a disparu, et Philip jure de venger son oncle. De retour en Cornouailles, il apprend l'arrivée de Rachel et son souhait de le rencontrer ; il la reçoit alors dans son domaine, et force est de constater que Rachel n'a rien de la femme qu'il avait imaginée :

Citation :
Ma première impression fut presque de stupéfaction à la trouver si petite. Elle m'arrivait à peine à l'épaule. [...] Elle était vêtue d'un noir mat qui retirait toute couleur à son visage, et il y avait de la dentelle à son cou et à ses poignets. Ses cheveux étaient bruns, partagés par une raie au milieu et noués en chignon sur la nuque, ses traits étaient nets et réguliers. La seule chose qu'elle eût de grand, c'était les yeux qui, à ma vue, s'élargirent avec un regard qui semblait soudain me reconnaître, surpris comme les yeux d'une biche, puis passèrent de là à la stupéfaction et de la stupéfaction au chagrin et presque à la terreur. Je vis le sang affluer à son visage puis s'en retirer. Je pense que je lui causais un choc égal à celui qu'elle avait provoqué en moi. Il eût été difficile de dire lequel de nous était le plus agité, le moins à l'aise.
Le choc de la jeune femme s'explique par le fait que Philip ressemble comme deux gouttes d'eau à Ambroise, mais en plus jeune...

Rapidement cependant, Philip et Rachel sympathisent, et celle-ci finit par s'installer à demeure, ce qui nous vaut quelques belles scènes assez austeniennes dans leur esprit quand le pasteur des environs, sa femme et leurs fills viennent faire leur visite dominicale, ou quand Seecombe, le majordome, astique l'argenterie pour rendre les honneurs dus à la belle visiteuse - car il y a de l'humour dans ce roman, ce qui est suffisamment rare chez Daphné du Maurier pour être noté. Rolling Eyes

Philip ne tarde pas à s'éprendre de Rachel, lui qui était promise à Louise, la fille de son parrain, et tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes. Mais c'est sans compter sur l'esprit retors de l'auteur, qui nous réserve une surprise à sa façon... Twisted Evil

Très anglais dans l'esprit, ce roman ravira tous les ceux qui apprécient le don du suspense psychologique de la romancière, déjà présent dans Rebecca, son roman le plus célèbre. Wink

_________________
Ma cousine Rachel Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
resmiranda
Bookworm
resmiranda



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeVen 29 Oct - 12:32

J'ai adoré ce roman, presque autant que "Rebecca" et bien plus que "l'auberge de la Jamaïque" par exemple.

J'ai apprécié le fait de n'avoir aucune certitude à aucun moment . On ne sait pas cerner le personnage de Rachel, et même en refermant le roman, je suis restée indécise sur elle. La fin est très ambigüe.

Comme toi, je trouve l'incipit du roman très réussi. D'ailleurs je ne résiste pas à la tentation de le recopier ici Wink J'espère que ça donnera un argument en plus pour ceux qui ne connaissent pas ce roman de le tenter.

Citation :
Dans l'ancien temps, l'on pendait les gens au carrefour des Quatre-Chemins.

On ne le fait plus. Maintenant, quand un assassin paye sa dette à la société, cela se passe à Bodmin après jugement en due forme aux assises. Je parle des cas où la loi condamne avant que sa propre conscience ne l'ait tué. C'est mieux ainsi. Cela ressemble à une opération chirurgicale, et le cadavre reçoit une sépulture décente bien que la tombe reste anonyme. Dans mon enfance, il en allait autrement. Je me rappelle avoir vu, petit garçon, un homme enchaîné et pendu au carrefour où se croisent les quatre chemins. Son visage et son corps étaient enduits de goudron afin d'en retarder la corruption. Il resta pendu là cinq semaine avant d'être décroché et c'est la quatrième semaine que je le vis.

Et je dois ajouter que j'ai la même édition que toi et que je suis aussi sous le charme de cette couverture Ma cousine Rachel 744240

Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeVen 29 Oct - 13:40

Popila, ta présentation donne vraiment envie. J'ai lu Rebecca, et Les Oiseaux. J'aimerais bien découvrir un autre récit d'elle. Mais est-ce que le roman n'est pas difficile à trouver en français ?

D'ailleurs mon édition des nouvelles, et de Rebecca est aussi vieille que celle que tu as de Cousine Rachel. Mes vieux livres de poche appartenaient à mes grands parents. Ils me les ont donnés.
Revenir en haut Aller en bas
lilou1625
Indian Shawl
lilou1625



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeVen 29 Oct - 13:59

Quelle belle présentation Popila, je ne l'ai pas encore lu mais cela me donne très envie. Et vue que j'avais déjà énormément apprécié Rebecca et l'auberge de la Jamaïque, je crois que je vais me laisser tenter. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeVen 29 Oct - 14:08

Merci, Resmiranda, de renchérir : c'est un roman qui vaut le détour, et contente, Damien et Liloi, de vous avoir donné envie de le lire. Very Happy

Damien a écrit:
Popila, ta présentation donne vraiment envie. J'ai lu Rebecca, et Les Oiseaux. J'aimerais bien découvrir un autre récit d'elle. Mais est-ce que le roman n'est pas difficile à trouver en français ?
Non, du tout ; je l'ai acheté d'occasion dans l'édition du Livre de Poche parce que j'avais un bon d'achat à ma disposition - et je dois bien avouer que la couverture m'a fortement incitée à privilégier cette édition un peu ancienne, mais on peut le trouver très facilement en neuf et en français. sunny

Je n'ai jamais lu L'auberge de la Jamaïque, j'ai simplement vu l'adaptation de Hitchcock, mais on dit qu'elle est très infidèle au roman, alors... Wink

Sinon, j'ai lu Le général du roi, mais je dois bien avouer que j'ai été très moyennement emballée. Neutral

_________________
Ma cousine Rachel Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeVen 29 Oct - 15:05

Mon dieu ! Je sais que j'ai lu ce livre, mais je ne m'en souviens absolument pas...
Je crois que je vais me laisser tenter par une relecture !
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeSam 22 Avr - 7:10

Ce roman me faisait envie depuis longtemps, j'ai profité de la sortie prochaine de l'adaptation avec Rachel Weisz et Sam Claflin pour enfin le lire et j'ai adoré !
C'est un excellent roman de suspense psychologique : pendant toute la lecture, on passe par tous les sentiments vis-à-vis de Rachel (est-elle innocente ? Coupable ? Quels sont ses réels sentiments envers Philip ? Que fait-elle de l'argent ?) et c'est très difficile d'imaginer comment le roman va se terminer. J'étais d'ailleurs ravie de la fin assez ambiguë, car cela permet de rester dans cette ambiance d'incertitudes et d'oppression.
Je trouve aussi que le fait que l'intrigue se déroule dans un espace relativement confiné (la propriété de Philip, et éventuellement quelques scènes dans le village alentours) est un gros plus car cela contribue à l'ambiance suspicieuse et oppressante : Philip et Rachel se côtoient constamment, mais on est bien en peine de savoir clairement leurs intentions.

J'espère que l'adaptation sera aussi bonne ! Toujours est-il que cela m'a donné envie de lire d'autres romans de Daphné du Maurier car pour l'instant, je n'ai pas été déçue !

_________________
Ma cousine Rachel Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeDim 23 Avr - 11:28

Contente que tu aies aimé (le contraire m'aurait étonnée, mais on ne sait jamais après tout Laughing ) !

En général, c'est le roman le plus apprécié des critiques et des lecteurs de Daphné Du Maurier, avec Rebecca et La Maison sur le rivage. Tu le mettrais en quelle position, toi ? Very Happy

_________________
Ma cousine Rachel 16482110
Revenir en haut Aller en bas
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeDim 23 Avr - 11:33

Pour ma part, au niveau de l'intrigue je trouve qu'on a tellement l'impression
Spoiler:


_________________
Ma cousine Rachel Master11
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeDim 23 Avr - 14:39

@ Emjy : je n'ai pas encore lu La Maison sur le rivage mais je le mets complètement au même niveau que Rebecca. Je trouve d'ailleurs qu'ils sont assez complémentaires en ce qui concerne l'intrigue et l'ambiance, même si je considère Rachel comme moins dangereuse que Rebecca.

@ Shelbylee : concernant ton spoiler, je n'ai pas eu le même sentiment : je me suis fait la réflexion que pendant tout le roman on n'a que le point de vue de Philip et on se voit Rachel qu'à travers ses yeux, ce qui créé une image biaisée et pas objective de Rachel. Du coup, je n'ai pas eu de difficulté à imaginer
Spoiler:

_________________
Ma cousine Rachel Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeDim 23 Avr - 17:47

Vraiment pour ma part,

Spoiler:

_________________
Ma cousine Rachel Master11
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeDim 7 Mai - 15:57

Une nouvelle et très belle photo :

Ma cousine Rachel Tumblr_opiy2dRWCp1rhhsdto1_1280
Revenir en haut Aller en bas
Titine75
Helstone rose
Titine75



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeMar 9 Mai - 12:24

Très belle photo, elle me fait penser à "Bright star" !!!
Revenir en haut Aller en bas
sandie
Bookworm
sandie



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeMar 9 Mai - 16:44

Titine75 a écrit:
Très belle photo, elle me fait penser à "Bright star" !!!

Oui, moi aussi !!! En tout cas je trouve que cette adaptation semble splendide d'un point de vue visuel, il y a l'air d'avoir un gros travail sur les décors et l'ambiance.

_________________
Ma cousine Rachel Banwd610
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Bookworm
Diana



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeMar 9 Mai - 16:47

Titine75 a écrit:
Très belle photo, elle me fait penser à "Bright star" !!!

Exactement, et à Howard Ends de James Ivory puisqu'il y a une très belle scène où l'un des personnages se promène dans un sous-bois recouvert de fleurs bleues Wink
C'est une très belle photo.

_________________
Ma cousine Rachel Little12
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeDim 27 Aoû - 8:49

J'ai beaucoup aimé ce roman également dont j'ai apprécié l'ambiance un peu oppressante et l'ambiguïté. C'est vrai qu'on ne voit Rachel qu'avec les yeux de son cousin et je n'ai pu m'empêcher de penser que ce regard était sans doute biaisé, et c'est tout l'intérêt du style employé par l'auteur qui souhaite instiller le doute dans l'esprit de son lecteur.
Par ailleurs, il y a quelques touches d'humour dans ce roman grâce au personnage du majordome qui tombe littéralement sous le charme de Rachel.
Revenir en haut Aller en bas
Fanny
Bookworm
Fanny



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeLun 28 Aoû - 16:25

Je suis heureuse que ce livre t'ait plu Miss Virginia! Tu vas pouvoir regarder l'adaptation maintenant. Wink

_________________
Ma cousine Rachel Sans_t17
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeLun 28 Aoû - 16:45

Ça ne sera pas pour tout de suite... le film ne passe pas dans le cinéma près de chez moi et je ne peux pas me déplacer sur Paris en ce moment...
Revenir en haut Aller en bas
GoodBooksGoodFriends
Jurisfiction agent
GoodBooksGoodFriends



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeMar 28 Aoû - 14:49

Je connaissais déjà l'intrigue pour avoir vu le film l'an dernier mais lire l'histoire de la plume de Daphné du Maurier c'est encore mieux.
Philip, bientôt 25 ans, est le seul héritier de son cousin Ambroise ; ce dernier l'a élevé comme un fils à la mort de ses parents. Aussi n'est-il pas étonnant qu'il se montre jaloux lorsque, durant un voyage, Ambroise rencontre une cousine à eux, en tombe amoureux et l'épouse. Ce n'est pas surprenant non plus qu'il en veuille à cette cousine lorsqu'Ambroise tombe malade et meurt loin de chez eux, après avoir envoyé des lettres décousues et plutôt alarmantes.
Mais ces dispositions vindicatives vont vite sombrer face aux charmes de sa cousine Rachel, venue lui rendre visite.
Daphne du Maurier instaure une atmosphère trouble autour de la relation qui se noue entre Philip et Rachel, sans que l'on sache jamais exactement ce que cette dernière a en tête. Elle est parfois vue par les yeux de Philip, parfois décrite dans des lettres d'Ambroise, ou encore jugée par Louise, l'amie d'enfance de Philip.
Au-delà de l'atmosphère, j'ai également beaucoup apprécié l'écriture de Daphne du Maurier. Heureusement que je commence à peine à découvrir son oeuvre, ça veut dire qu'il m'en reste beaucoup à lire !
Revenir en haut Aller en bas
Fanny
Bookworm
Fanny



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeMar 28 Aoû - 17:16

Je suis ravie de lire ton avis enthousiaste et surtout de lire que tu as envie de continuer avec Daphne du Maurier. Elle a écrit pas mal de livre prenant.

_________________
Ma cousine Rachel Sans_t17
Revenir en haut Aller en bas
bookish love
Hogwarts marauder
bookish love



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeMar 28 Aoû - 19:44

J'ai également beaucoup aimé ma lecture, mais…. j'avais lu Rebecca quelque temps avant et ça avait été un coup de cœur. Une copine m'avait dit que Ma cousine Rachel était encore mieux, donc j'avais beaucoup d'attentes, j'ai été légèrement déçue.
En revanche, la plume de Daphne du Maurier est très agréable à lire et je me dis que moi aussi je ne fais que de la découvrir, j'ai encore de bien belles lectures devant moi.
Revenir en haut Aller en bas
GoodBooksGoodFriends
Jurisfiction agent
GoodBooksGoodFriends



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeJeu 30 Aoû - 12:06

Fanny a écrit:
Je suis ravie de lire ton avis enthousiaste et surtout de lire que tu as envie de continuer avec Daphne du Maurier. Elle a écrit pas mal de livre prenant.

Oui et je sais où chercher mes futures lectures de Daphne du Maurier !  Very Happy #WhoopsyDaisyAntreDeLaTentation

bookish love a écrit:
J'ai également beaucoup aimé ma lecture, mais…. j'avais lu Rebecca quelque temps avant et ça avait été un coup de cœur. Une copine m'avait dit que Ma cousine Rachel était encore mieux, donc j'avais beaucoup d'attentes, j'ai été légèrement déçue.  

J'ai préféré Rebecca aussi.
Je pense que comme j'avais vu l'adaptation ciné de Ma Cousine Rachel, je ne découvrais pas l'intrigue, ce qui atténue un des plaisirs de la lecture...
Revenir en haut Aller en bas
bookish love
Hogwarts marauder
bookish love



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeJeu 30 Aoû - 18:32

J'ai vu le film après avoir lu le livre donc pas de déception de ce côté-là. J'avais bien aimé d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
LilyBart
Dingley Bell resident
LilyBart



Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitimeSam 11 Avr - 15:40

Je viens de lire ce livre, et j'avoue que j'ai moins aimé que Rebecca (qui est le seul autre roman de Daphné du Maurier que j'ai lu et qui m'avait époustouflée).

En fait, j'ai l'impression que l'auteur se sert à nouveau des mêmes techniques que dans Rebecca : un narrateur peu fiable, une aura de mystère autour d'un personnage féminin très élusif, une atmosphère confinée, une incertitude qui persiste tout le long du livre... Après, elle fait tout ça très bien, mais si tous ses romans sont de cette trempe, je ne vais peut-être pas persévérer Neutral

Je reconnais qu'elle maîtrise avec beaucoup de brio le suspens psychologique, qu'elle sait créer une atmosphère, qu'elle a un don pour ficeler son intrigue et que ses personnages sont fascinants. Mais à côté de ça, l'écriture ne m'emballe pas particulièrement. J'ai plus l'impression qu'elle raconte, qu'elle décrit, mais qu'elle ne cherche pas à créer d'effets avec son langage. Et ça frôle par moment la paresse, comme avec Rainaldi, par exemple : chaque scène où il apparaît (après la première fois où Philip le rencontre), elle le présente comme un homme mystérieux, qui surprend Philip, dit peut-être quelques mots, et puis à la fin du paragraphe elle écrit "it was Rainaldi", comme si elle surprenait le lecteur, alors que non, on avait déjà bien compris que c'était lui (surtout à la énième fois qu'elle utilise cette technique... Rolling Eyes ). Ça n'engage que moi, mais je trouve qu'elle manque un peu de créativité linguistique.

Mais le roman a certaines profondeurs. Même si en le lisant je n'avais pas de réel plaisir de lecture, maintenant que je l'ai terminé et que je continue d'y penser, sa complexité force malgré tout mon admiration. Il y a évidemment la question de l'innocence ou non de Rachel, mais je me dis qu'on peut aller encore plus loin : si elle était coupable, mais aussi victime ? Peut-être qu'étant une femme, à cette époque, et dépendant pour sa survie de sa dépendance à un homme, elle utilise les seules armes qu'elle peut : son charme, les sentiments (je la trouve pour ma part assez manipulatrice, mais c'est aussi sujet à débat), la passion, et peut-être, le meurtre. Je me demande si on ne peut pas y voir une sorte de représentation symbolique des rapports hommes/femmes à cette époque : l'homme étant le pourvoyeur, celui qui possède les moyens financiers, et la femme qui ne peut que lui dépendre, ou utiliser la ruse pour contourner l'ordre établi qui au final, la tient prisonnière. Et puis, on s'interroge beaucoup sur son innocence, mais

Spoiler:

C'est un livre qui laisse beaucoup d'interrogations, et je pense que c'est une bonne chose, car ça ouvre les possibilités et la réflexion est infinie...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ma cousine Rachel Empty
MessageSujet: Re: Ma cousine Rachel   Ma cousine Rachel Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma cousine Rachel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma Cousine Rachel, avec Rachel Weisz
» Ma cousine Phyllis
» La "cousine éloignée" de Jane Austen
» Cold Comfort Farm (La Ferme de la Cousine Judith) de Stella Gibbons
» Rachel Weisz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique contemporaine - 1900-1970 :: Daphné Du Maurier-
Sauter vers: