Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

 

 Virginia Woolf, la vie intime des pensées.

Aller en bas 
+14
Lorelai
Julia
Pickwick
Akina
Popila
Laly
MissFairlie
Constance
Lunaë
Johansson
Freyja
Lady Clare
Damien
Miss Virginia
18 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeMar 21 Sep - 16:46

Je viens de terminer Les Vagues de Virginia Woolf, cela a été un peu fastidieux, car comme la plupart des romans de VW il faut être bien concentré sinon on perd vite le fil!!
Mais cette lecture m'a véritablement enchantée!! Le récit composé de monologues intérieurs est entrecoupé de descriptions de la nature. Ces descriptions sont composées de synesthésies, qui donnent l'impression d'être dans un monde onirique. L'écriture est enchanteresse, on a l'impression qu'il s'agit de prose poétique, les phrases s'enchaînent comme les vagues s'échouent sur la plage : j'ai trouvé cela assez impressionnant!! Tellement que j'ai du mal à expliquer ce que j'ai ressenti à ma lecture. C'est véritablement un grand texte littéraire.
Je crois savoir que c'est l'un des romans préférés de Damien, j'espère qu'il pourra nous faire part de son analyse!!
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Bookworm
Damien


Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeDim 26 Sep - 0:00

Merci Miss Virginia pour ce sujet. Je me suis permis de le changer de place, et d'apporter une petite présentation sur la romancière.

Virginia Woolf (1882-1941) est une femme de lettres britannique qui a marqué le XXe siècle. Elle est surtout connue pour ses romans, mais également pour ses essais et ses textes autobiographiques.

Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Virgin11

Virginia Woolf a évolué dès sa jeunesse dans un univers intellectuel et artistique. Son père, Leslie Stephen, est un écrivain respecté. Il fréquente entre autre Henry James. Les enfants Woold ont accès à une importante bibliothèque, et les garçons sont éduqués à l'université de Cambridge.

Après la mort de sa mère, Virginia déménage dans le quartier de Bloomsbury. Elle et sa soeur, Vanessa, rencontrent alors Lytton Strachey, Clive Bell, Saxon Sydney-Turner, Duncan Grant, John Maynard Keynes et Leonard Woolf. Ils formeront à eux tous ce qu'on appelle le groupe de Bloomsbury.

Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  800px-10

Ce dernier va révolutionner la vie culturelle britannique : Lytton et Virginia par leurs écrits. Vanessa, Ducan et Clive par leur peinture. John, lui, va apporter une importante contribution dans le domaine de l'économie.

Ce groupe étonne également par rapport à sa vision des mœurs, et de la sexualité. Thème très important dans l'œuvre de Virginia Woolf.

Léonard, son mari, crée une maison d'édition, la Hogarth Press. Il imprime les œuvres de sa femme, mais également de Katherine Mansfield, de T.S. Elliot et Gertrude Stein. Plus tard d'autres écrivains gravitent autour du groupe : E.M. Forster, Aldous Huxley...

Dans ses écrits Virginia s'interroge sur la vie intérieure de ses personnages, et expérimente différents procédés stylistiques pour rendre compte des pensées. La manière de mettre en scène un personnage est innovante, et tranche avec les héros victoriens. Le courant de pensée retranscrit les émotions, les peurs, les sensations, les pensée dans un flot de paroles. Mrs Dalloway, Voyage au phare, Les Vagues sont des romans expérimentaux qui tendent à rendre la complexité d'une conscience.

Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Waves10

Virginia Woolf a également écrit des textes plus fantaisistes : Orlando raconte l'histoire un jeune homme de l'époque élisabéthaine qui découvre à son réveil qu'il est devenue femme. Ce dernier traverse alors les époques, et découvre la condition féminine sous l'ère victorienne, et contemporaine. Flush est une biographie d'Élisabeth Browning racontée par son chien ! Elle également écrit beaucoup d'articles sur la littérature. Une Chambre à soi est essai très important sur l'écriture féminine. Un autre thème très cher à l'auteur.

La romancière influence beaucoup la littérature contemporaine. De nombreux auteurs lui rendent hommage. Comment ne pas évoquer The Hours de Mickhael Cunnigham, adapté au cinéma par Stephen Daldry. C'est en incarnant Virigina Woolf que Nicole Kidman a remporté l'Oscar de la meilleure actrice.

Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  The_ho10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Une réédition de Flush et un inédit de Woolf   Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeJeu 4 Nov - 15:30

À propos de Flush, le livre a enfin été réédité cette année par les éditions Le Bruit du temps (qui ont publié toute une série de livres autour du couple Browning). Il y aussi, chez le même éditeur, un magnifique petit texte inédit de Woolf, Le temps passe, en édition bilingue, que je ne saurais trop recommander. Si cela vous intéresse, allez faire un tour sur le site Le Bruit du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Miss Virginia
Bookworm
Miss Virginia


Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Re: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeJeu 4 Nov - 15:51

Merci Damien d'avoir complété mon post!! Ta présentation est superbe!!
Revenir en haut Aller en bas
Lady Clare
Swoon addict
Lady Clare


Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Re: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeJeu 4 Nov - 17:13

Au sujet de cette romancière, je me permets de vous signaler cette conférence à la Bibliothèque municipale de Versailles :

Citation :
Samedi 5 février 2011: Virginia Woolf et le groupe de Bloomsbury.

Entrée libre/ Renseignements au 01 39 07 13 20

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Re: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeJeu 6 Oct - 14:03

Je vais commencer (et j'espère terminer...) la lecture de ses journaux intimes (Journal d'adolescence, Journal intégral). Quelqu'un a-t-il déjà lu ses journaux?
Revenir en haut Aller en bas
Freyja
Swoon addict
Freyja


Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Re: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeDim 12 Fév - 16:34

De Virginia Woolf, je n'ai lu que Mrs Dalloway. Je n'ai pas aimé du tout. Ce fut une lecture longue, laborieuse et j'étais juste soulagé d'avoir terminé (j'ai été obligé de le lire en fac pour un cours). Du coup, je ne me suis jamais replongé dans un Virginia Woolf, ce premier contact ayant été très désagréable.
Revenir en haut Aller en bas
Johansson
gothic novel reader
Johansson


Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Re: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeLun 2 Avr - 5:42

Gallimard publie début Avril deux tomes d'Œuvres romanesques de Virginia Woolf traduits par Jacques Aubert, Adolphe Haberer, Marie-Claire Pasquier, Françoise Pellan et Michèle Rivoire dans la Bibliothèque de la Pléiade.

Tome I (1552 pages, 60€)
Traversées · Nuit et jour · Lundi ou mardi · La Chambre de Jacob · Mrs. Dalloway · Mrs. Dalloway dans Bond Street · La Robe neuve · Ensemble et séparés · L'Homme qui aimait son prochain · Une mise au point · Nouvelles

Tome II (1552 pages, 60€)
Vers le Phare · Orlando · Les Vagues · Flush · Les Années · Entre les actes · Nouvelles non recueillies
Revenir en haut Aller en bas
Lunaë
Bookworm
Lunaë


Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Re: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeVen 20 Avr - 9:36

Ha Virginia Woolf ! J'ai une bonne partie d'une étagère chez moi qui lui est consacrée... Mais j'ai toujours eu peur de lire un de ses romans !
J'ai donc démarré par des biographies car sa vie m'a toujours intriguée (Virginia Woolf d'Alexandra Lemasson, Virginia Woolf de Viviane Forrester)
Puis j'ai lu « Les heures » de Michael Cunningham.
J'ai enchainé avec une sorte d'autobiographie (Instants de vie)
Et je me suis enfin lancée dans les œuvres de Virginia, mais toujours pas les romans mais des essais (De la maladie, L'écrivain et la vie, L'art du roman, et Une chambre à soi).
Dernièrement j'ai lu une BD sur sa vie (Virginia Woolf de Michèle Gazier)
Il me reste ses 3 journaux à lire et un volume regroupant plusieurs romans et nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Re: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeMer 6 Juin - 20:07

Pour l'instant, je n'ai encore rien lu de V Woolf, j'avoue que je ne sais pas trop par quel livre démarrer scratch , et je ne suis pas la seule. Je vais tenter Nuit et Jour.

Même si ces journaux m'attirent, j'espère que tu auras l'occasion de nous en parler Lunae.

Comme Lunae, j'ai lu la petite BD et j'ai vraiment accrcoché, j'ai bien retrouvé les grands moments de la vie de l'écrivain énoncé dans les premiers posts, le groupe Bloomsbury.

Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Bd_woo10

Les illustrations font penser à des aquarelles, et les couleurs très fauves et chaudes

Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Bd_woo10

Citation :
J'ai repris la plume et proposé mes services au supplément féminin du guardian qui accepte mes articles. De son côté Vanessa peint avec un plaisir évident

Vos commentaires sur les différentes lectures illustrent bien le parcours assez chaotique de l'écrivain, sa passion de l'écriture très jeune, elle était souvent fatiguée et écrire l'épuisait
Citation :
L'écriture est mon bonheur et mon malheur. Elle remplit ma vie. Elle la dévaste aussi

La plupart des romans connus de V Woolf sont évoqués, cette Bd ne remplace pas une biographie, elle va à l'essentiel. Si elle est en disponible en biblio ne vous privez pas, elle vaut plus que le coup d'oeil.






Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Re: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeMar 31 Juil - 16:25

Depuis quelques semaines, je lis Virginia Woolf, j'ai démarré par Son journal, dont la densité littéraire m'a vraiment captivé.

Beaucoup d'idées me sont venus à l'esprit en lisant, ce journal, pour l'instant je n'ai pas encore pris le temps de faire le tri dans mes idées, puis par la suite j'ai lu La scène Londonienne, un recueil de nouvelles, puis Mrs Dalloway, je vais avoir du mal à m'arrêter

Je trouve qu'il est difficile d'évoquer cette auteure, je ne la trouve pas difficile à lire, elle fait appel à notre ressenti en permanence, et c'est vraiment une lecture de l'intime.

La semaine dernière, France Cultute a diffusé une "adaptation lue' de son roman Les Vagues, je ne suis pas une adepte des livres audio, sauf qu'ayant peu de romans de V Woolf dans ma PAL, j'ai écouté cette version audio et elle est assez réussie, d'autant plus que le texte se prête assez bien à la lecture à voix haute, il y a en tout 5 heures d'écoute, et franchement après le boulot ça délasse vraiment l'esprit

http://www.franceculture.fr/emission-un-ete-de-lectures-0

J'en profite pour demander un avis sur la biographie d'Hermione Lee, quelqu'un l'a-t-il lu??
Revenir en haut Aller en bas
MissFairlie
Vicar's daughter
MissFairlie


Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Re: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeMer 10 Oct - 16:37

J'ai tenté de lire les vagues, mais je n'ai pas pu continuer...J'ai aussi lu To the lighthouse que je n'ai pas trouvé extra, et pareil pour Nuit et jour..
Mais j'ai lu " une chambre à soi" et je peux dire, qu'apres avoir lu ca, je suis devenue fan de Woolf!
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Bookworm
Constance


Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Re: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeJeu 11 Oct - 6:39

Je lis une chambre à soi en ce moment, le thème principal est les femmes et le roman, elle doit mener une conférence universitaire sur ce thème, le début est assez redondant en ce qui concerne la situation des femmes dans la société, ce qui est génial c'est la manière dont elle se met en scène et là je la trouve brillante, le non accès à la bibliothèque universitaire, ses recherches au British Museum et cette manière qu'elle a toujours de déambuler dans Londres.

Ce que j'ai trouvé génial dès ce début c'est les écrits des hommes sur les femmes, rien que les titres ça fait frémir, puis je me suis dit qu'elle aurait été surement flatté qu'un homme écrive sur ces romans et sur elle, comme l'a fait Cunningham pour The Hours (je ne l'ai pas lu)

Je n'ai lu que les deux premiers chapitres, je comprends qu'on puisse éprouver une certaine peine à lire Woolf, mais je n'imagine pas lire Woolf autrement qu'à la vitesse de l'escargot, pour moi quand je lis Woolf, j'ai l'impression de tout vivre en 3D.

Pour les Vagues, je vous conseille d'écouter ce texte et non de le lire,il faut l'entendre avant de le lire, c'est un texte magnifique elle fait exister un seul personnage rien qu'à travers le regard des autres personnages, ce texte est un texte magnifique sur l'altérité.

Je n'ai pas encore lu les romans pour l'instant, non je ne suis pas pressée pour l'instant, peut être Entre les actes mais c'est son dernier roman donc je ne sais pas si je ne vais pas respecter le chronologie de ses romans.


Dernière édition par Constance le Jeu 11 Oct - 11:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laly
Mad Hatter
Laly


Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Re: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeJeu 11 Oct - 8:42

vos impressions sur les oeuvres de Virginia Wolff me donnent envie de la découvrir mais en même temps j'ai peur de ne pas réussir à l'apprécier... Etrange, non? Devrais-je commencer par son journal, afin de me familiariser avec elle, afin de mieux "comprendre" ses romans?
Revenir en haut Aller en bas
Lunaë
Bookworm
Lunaë


Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Re: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeJeu 11 Oct - 9:03

Je suis comme toi Laly ! Je possède un volume regroupant plusieurs œuvres de Virginia Woolf, mais j'ai peur de m'y mettre.
Par contre j'ai dévoré 2 ou 3 biographies sur elle, un genre d'autobiographie et quelques essais. Mais je bloque sur les romans. Bizarre.
J'ai toute une étagère dans ma bibliothèque qui lui est consacrée, et ses journaux et romans attendent sagement que je me décide.
Revenir en haut Aller en bas
Laly
Mad Hatter
Laly


Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Re: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeJeu 11 Oct - 9:55

Lunaë a écrit:
Je suis comme toi Laly ! Je possède un volume regroupant plusieurs œuvres de Virginia Woolf, mais j'ai peur de m'y mettre.
Par contre j'ai dévoré 2 ou 3 biographies sur elle, un genre d'autobiographie et quelques essais. Mais je bloque sur les romans. Bizarre.
J'ai toute une étagère dans ma bibliothèque qui lui est consacrée, et ses journaux et romans attendent sagement que je me décide.

je ne vois qu'une solution : se faire une lecture en binôme lol!
Revenir en haut Aller en bas
Lunaë
Bookworm
Lunaë


Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Re: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeJeu 11 Oct - 10:12

Ha ben vi pourquoi pas!!!
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Re: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeJeu 11 Oct - 12:17

Un duo de lecteurs, c'est une bonne idée ! Very Happy

Je vous trouve en tout cas très courageuses. Je suis comme beaucoup de membres de ce topic : je suis toute prête à reconnaître la qualité littéraire des textes de Virginia Woolf, mais de là à dire que j'adore... Rolling Eyes

D'elle, j'ai lu Mrs Dalloway dont je garde un bon souvenir, même si j'ai dû m'accrocher pour l'achever, et Les vagues, qui est un beau texte, mais il y a des moments où j'étais au bord de l'ennui... voire les deux pieds joints dedans ! Razz

C'est bien beau de disséquer les sensations comme ça, mais ça donne une écriture très intellectualisante qui personnellement ne me touche pas, même si je trouve certaines pages très belles. scratch J'ai l'impression que Virginia Woolf aimait bien couper les cheveux en 16, en fait... Ceci dit, ses livres ont beau être ardus, on ne peut s'empêcher d'éprouver un sentiment de satisfaction quand on les a finis (parce qu'on a réussi à aller jusqu'au bout, peut-être.) Wink

En fait, je me retrouve complètement dans ce qu'Haydée a écrit un peu plus haut :

Haydée a écrit:
J'ai remarqué que c'était une lecture que je ne devais pas trop fractionner. C'est à dire que si je ne lisais qu'un seul chapitre (ils sont assez longs) cela ne suffisait pas pour m'embarquer dans l'histoire ; mais si j'en lisais trop (comme je l'ai fait sur la fin, allez, zou, 6 chapitres! je frôlais l'overdose et la crise de nerfs. En fait pour entrer (et rester) dans l'histoire il en faut ni trop ni trop peu. Oui, ça parait peut-être bizarre mais c'est en tout cas mon ressenti.

J'ignore si tous les écrits de Virginia Woolf se ressemblent. La présentation de Damien me donne envie de découvrir Orlando, et un autre écrit où c'est un chien qui dresse la biographie de je ne sais plus qui. Wink


_________________
Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Re: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeJeu 11 Oct - 12:51

J'ai un peu le même avis que vous : objectivement, c'est une auteur qui écrit de manière magnifique, mais personnellement, j'ai du mal à entrer dedans.

En revanche, j'ai trouvé Orlando et Les années plus faciles à lire que les autres romans de cette auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Pickwick
Swoon addict
Pickwick


Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Re: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeJeu 11 Oct - 14:47

Orlando est un roman bizarre que je qualifierais peut être de plus narratif que ses autres oeuvres.

Contrairement aux avis émis ci-dessus, je suis un grand fan de Woolf dont je trouve l'écriture bouleversante et renversante.

Il est cependant indéniable que c'est une écriture assez particulière. Il y a un côté décousu qui vient du fait que l'on suit les pensées du/des personnage(s) et toutes les évocations ou même fantasmes qu'une sensation, un souvenir ou un une idée peuvent faire naitre dans leur esprit. On est très dans l'idée de la madeleine de Proust: tiens je mange une madeleine, ça me rappelle ma grand mère sauf que là c'est l'ensemble du roman qui est constitué de ça. Je comprend très bien que l'on puisse trouver ça razoir ou trop intellectualisant car en effet il ne se passe pas grand chose et Woolf ne s'intéresse qu'à la matière des pensées. Néanmoins, quelle beau matériau et quel traitement ! Si vous vous êtes toujours demandé comment fonctionnait l'esprit de quelqu'un d'autre, à quoi pensent les gens qui ne sont pas vous, comment ils voient le monde, alors je pense que vous aimerez ses romans.

Il faut aussi noter que ce coté décousu est contrebalancé par une ambiance particulière qui se dégage de chaque roman. En effet, si le fil narratif est décousu, on reste bien dans le même esprit, souvent dans le même lieu et encore plus souvent avec les mêmes personnages. Il y a donc une cohérence d'ensemble.

Pour ceux qui n'ont jamais tenté, je pense que je commencerai par Mrs. Dolloway qui est merveilleux et qui est généralement considéré comme son chef d'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Julia
Bookworm
Julia


Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Re: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeJeu 11 Oct - 15:18

J'ai eu la chance de l'étudier à la fac, j'avais d'ailleurs tout un séminaire de maîtrise sur elle. C'est un auteur qui m'a énormément marquée, j'adhère complètement à sa technique du monologue intérieur (le fameux stream of consciousness). Au cours de ce séminaire, nous avons étudié Mrs Dalloway en parallèle avec Les Heures de Michael Cunningham et le film qui en a été adapté, c'était hyper intéressant. Et je crois que cet auteur m'a touchée parce que le prof nous donnait les clés pour comprendre le roman et sa façon d'écrire, sinon je serais peut-être complètement passée à côté. Idem pour L'Attrape-coeurs de Salinger....
Si vous voulez vous y mettre les filles, je vous conseille aussi de commencer par Mrs Dalloway et Les Heures qui rend, je crois, ce roman plus accessible car on en a tout de suite une ré-écriture. J'ai trouvé l'adaptation cinéma vraiment magistrale. Dans Les Heures, Michael Cunningham nous livre en vérité trois réinterprétations de Mrs Dalloway: trois personnages principaux (que des femmes), trois histoires parallèles et donc trois façons de comprendre ce roman. D'abord Virginia Woolf à la fin de sa vie (et on sait comment elle s'est terminée), la mère de l'auteur, une housewife des 50s en proie à la dépression (Julianne Moore) et enfin une Mrs Dalloway dans le New York contemporain interprétée par Meryl Streep. Cela fait plusieurs années que j'ai lu le roman, mais il me semble que Mrs Dalloway pourrait aussi s'appeler Une journée dans la vie de Mrs Dalloway. Et c'est vraiment ça: comment une journée et toutes ces petites choses qui constituent le quotidien peuvent en fait représenter une vie, comment on peut passer par toutes les émotions en une journée ou en une seule vie. C'est cela pour moi le stream of consciousness: comment chaque chose que l'on voit, que l'on vit peut nous rappeler toute notre vie, comment le présent nous renvoie au passé, au futur, comment un petit rien, quelque chose qu'on aperçoit peut nous renvoyer à un événement précis ou une sensation que l'on a ressentie à un instant précis... Je ne sais pas si je m'explique très clairement... scratch
En tous les cas, je vous conseillerai de vous lancer dans cette lecture avec beaucoup d'aide et d'éléments de compréhension: par exemple, écouter des émissions sur Woolf, sa vie, ses théories, lire des articles ou carrément des ouvrages critiques car j'ai trouvé que c'était une lecture qui avait besoin d'explications, de clés de compréhension pour en comprendre les subtilités justement et dépasser la difficulté et le foisonnement de son écriture. D'ailleurs, ça me donne envie de le relire avec vous....
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
Akina


Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Re: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeJeu 11 Oct - 15:31

Je suis complètement d'accord avec ce que tu dis, Julia. Lire Virginia Woolf est toujours une expérience passionnante.
Mais ce n'est pas un auteur facile à lire pour autant. Quand je prends un Virginia Woolf, je sais que je vais en lire que quelques (très belles) pages par jour, en ayant parfois du mal à continuer, à rentrer dans le livre, à m'y intéresser.
Mais c'est beau, très très beau, j'avoue.
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Re: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeJeu 11 Oct - 18:31

Pickwick a écrit:
On est très dans l'idée de la madeleine de Proust: tiens je mange une madeleine, ça me rappelle ma grand mère sauf que là c'est l'ensemble du roman qui est constitué de ça. Je comprend très bien que l'on puisse trouver ça razoir ou trop intellectualisant car en effet il ne se passe pas grand chose et Woolf ne s'intéresse qu'à la matière des pensées.

Malgré tout, je préfère Proust - il a au moins le bon goût d'introduire des touches d'humour de temps en temps pour détendre son lecteur - certains de ses dialogues lorsqu'il décrit la bonne société un régal. Et son style d'écriture me touche beaucoup plus que celui de Virginia Woolf (en même temps, c'est une traduction ; j'imagine qu'un Anglais éprouve quelque chose de différent en la lisant, parce que c'est sa langue maternelle - il y a forcément des nuances qui nous échappent quand on lit la traduction de tels textes - du moins c'est ce que j'imagine).

@ Pickwick et Julia : J'aime plutôt bien Mrs Dalloway - il y a des moments de creux, mais ce personnage me touche malgré tout, tout comme certains personnages secondaires. C'est un roman baigné d'une mélancolie lumineuse. Mais un pensum aussi quand même, à mes yeux du moins.

En tout cas, je rejoins Akina - lire du Virginia Woolf reste une expérience assez unique.

_________________
Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Pickwick
Swoon addict
Pickwick


Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Re: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeLun 15 Oct - 13:56

Ouais mais Proust a écrit la Prisonnière et Albertine disparue et je ne suis pas sur de le lui pardonner lol!
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Bookworm
Popila


Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Re: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitimeLun 15 Oct - 16:31

Pickwick a écrit:
Ouais mais Proust a écrit la Prisonnière et Albertine disparue et je ne suis pas sur de le lui pardonner lol!
Honte sur moi, je ne les ai jamais lus en entier ! Razz

J'imagine que voir Proust disserter sur la jalousie et le deuil à longueur de pages peut devenir lassant, mais Proust, c'est Proust, quoi ! Wink

Il a un style qui vous embarque, ou vous laisse sur le rivage, au choix. Perso, je ne me suis jamais sentie embarquée en lisant du Virginia Woolf - elle aurait plutôt tendance à me flanquer la migraine, en fait. Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  967913

_________________
Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Ban_em10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Empty
MessageSujet: Re: Virginia Woolf, la vie intime des pensées.    Virginia Woolf, la vie intime des pensées.  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Virginia Woolf, la vie intime des pensées.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Virginia Woolf et le groupe Bloomsbury :: Les écrits de Virginia-
Sauter vers: