Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !
Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
-30%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max Genome
119 € 170 €
Voir le deal

 

 Laura Willowes de Sylvia Townsend Warner

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Summerday
Bookworm
Summerday



Laura Willowes de Sylvia Townsend Warner Empty
MessageSujet: Laura Willowes de Sylvia Townsend Warner   Laura Willowes de Sylvia Townsend Warner Icon_minitimeMer 22 Sep - 10:52

J'ai essayé de lire Laura Willowes de Sylvia Townsend Warner. affraid Est-ce que quelqu'un d'autre l'a lu et pourrait m'éclairer? Parce que j'ai trouvé cela ennuyeux mais surtout, étrange! J'ai lutté et finalement j'ai survolé la dernière partie mais j'ai quand même été jusqu'à la fin. J'ai emprunté ce livre car la quatrième de couverture évoquait un roman "qui se déploie comme un authentique roman de Jane Austen". L'éditeur évoque aussi "excentricité, ironie et insolence"...mais là je me suis demandé s'ils l'avaient vraiment lu avant d'écrire ça!? Cela commence bien. Au début du XXe siècle (1902) Laura a vingt-huit ans et lorsque son père meurt elle s'installe chez son frère à Londres. Une nouvelle vie s'annonce. En fait il ne se passe presque rien et elle arrive à ses 47ans. Et là, enfin, elle part s'installer dans un petit village. Et ça devient très étrange, avec des histoires de sorcière. No
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
Emjy



Laura Willowes de Sylvia Townsend Warner Empty
MessageSujet: Re: Laura Willowes de Sylvia Townsend Warner   Laura Willowes de Sylvia Townsend Warner Icon_minitimeJeu 23 Sep - 10:32

Summerday, je me suis permise de déplacer ton post dans un topic spécial. Laura Willowes de Sylvia Townsend Warner Icon_wink
Surtout que j'ai remis la main sur ce que j'avais écrit après l'avoir lu, il y a 2 ans je crois :

Laura Willowes de Sylvia Townsend Warner 41V1fPtqUYL._SL500_AA300_


Même si je reconnais de grandes qualités littéraires et psychologiques à ce roman, mon avis est plutôt mitigé :

</SPAN>
Citation:
A la mort de son père, Laura Willowes quitte sa campagne du Somerset pour vivre chez son frère à Londres. " Laura, qui avait un peu l'impression d'être un morceau du patrimoine que l'on aurait oublié dans le testament était toute prête à admettre que l'on disposât d'elle au mieux des besoins de la famille. " Ce qui bien entendu fut fait. Elle n'a que vingt-huit ans, mais devient rapidement pour tout le monde la docile, l'insoupçonnable, l'immuable tante Lolly. Des années plus tard, elle commet quelques excentricités, jusqu'au jour où, lassée par la vie londonienne qu'elle trouve décidément trop étriquée pour elle, il lui prend la fantaisie de s'installer, seule, à Great Mop, dans la région des Chilterns. Dans cette nature fantastique, Laura Willowes se sent chez elle. Elle peut enfin assouvir sa soif de liberté ...
Quel roman étrange et déstabilisant que ce Laura Willowes de la romancière anglaise Sylvia TownsendWarner ! Cette oeuvre, publiée en 1926, est assez représentative de ce qu'on pourrait appeler le "réalisme merveilleux".
Laura Willowes est une héroïne que l'auteur présente tout d'abord comme terne, une jeune fille destinée à devenir vieille fille, qui est aimée de sa famille mais qui néanmoins, ne suscite guère d'intérêt. Elle est très vite cantonnée au rôle limité et servile de "tante Lolly", à tel point que son frère et sa belle-soeur chez qui elle loge après la mort de son père, ne la regardent plus comme une femme, une personne douée de passions, d'émotions, capables d'éprouver des émois bien différents des leurs. Laura Willowes est une femme insaisissable, qui ne veut pas se marier (malgré le nombre important de prétendants présentés par un frère toujours bien intentionné) et qui, surtout ne veut pas être bridée.
A ce titre, Laura Willowes est un roman profondément humain. Sylvia Townsend Warner rend hommage ici à toutes ces femmes qui ont dû se battre pour faire accepter leur point de vue. Dans ce Londres trop étriqué pour elle, dans ce milieu familial trop fermé et surtout trop tourné vers lui même, Laura étouffe. Après 20 ans de bons et loyaux services, elle veut tirer sa révérence. Elle s'imagine vivre dans la campagne retirée, à Great Mop, dans les Chilterns, où la nature, selon elle, l'accueillera à bras ouverts. Dans cet endroit, elle pourra enfin être elle-même et jouir d'une indépendance qui depuis son enfance, lui a toujours été refusée. Après maints reproches de sa famille qui, subtilement, veut la culpabiliser, Laura Willowes prend son envol. Et c'est à cet instant même que le roman devient déstabilisant, où le merveilleux (voire le surnaturel) prend le pas sur le réalisme de la première partie. Alors que le livre avait été jusqu'ici tournée sur la domesticitée, le détail du réel, cette seconde partie se présente d'une manière bien différente. Comme l'écrit Geneviève Brisac dans sa brillante préface, Laura avait l'impression de se réveiller d'un sommeil de plus de vingt ans.

Dans cette nature enchanteresse tout aussi accueillante que mystérieuse, Laura assouvit sa soif de liberté et de connaissance du monde et d'elle-même. Le corps du récit change radicalement, on s'intéresse maintenant bien davantage à la conscience de l'héroïne. Celle-ci se métamorphose devant nos yeux : elle devient fantasque. Ce changement d'adresse signifiera pour Laura bien plus qu'une sensation de dépaysement : une véritable aventure intérieure. Elle découvre qu'elle est finalement un peu sorcière ...
Ce roman est donc très surprenant. Il déconcerte son lecteur. En cela, il se présente comme une très belle métaphore de la féminité, de l'indépendance de la femme acquise après bien des compromis.
Je n'ai sans doute pas su apprécier Laura Willowes à sa juste valeur, j'ai été désorientée par la tournure dramatique et résolumment fantastique prise par l'auteur.
Néanmoins, j'ai été ravie de découvrir ce qui est sans le moindre doute une oeuvre insolite dans le paysage littéraire anglais des années 20. Laura Willowes de Sylvia Townsend Warner Icon_smile

_________________
Laura Willowes de Sylvia Townsend Warner Ban13
Revenir en haut Aller en bas
 
Laura Willowes de Sylvia Townsend Warner
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Littérature britannique contemporaine - 1900-1970-
Sauter vers: