Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez | 
 

 Joyce Carol Oates

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Joyce Carol Oates   Lun 16 Aoû - 10:04

J'ouvre un topic à l'un des écrivains américains vivants les plus respectés : Joyce Carol Oates.


Connue pour son travail de romancière mais aussi de poète, elle a aussi publié un journal qui témoigne de son acharnement dans l'écriture, un véritable sacerdoce. Elle ne semble vivre que pour le langage, et on l'a parfois comparé à Virginia Woolf pour cela.

Née en 1938 elle a publié environ soixante-dix ouvrages. Après avoir grandi dans un milieu modeste et rural elle étudie la littérature et la philosophie puis enseigne dans différentes universités réputées, dont Princeton. Véritable chercheuse elle publie régulièrement dans des revues spécialisées, dirige la Ontario Review Press avec son mari et rédige des tas de romans en parallèle.
Elle s'essaie à tous les genres et publie même des romans policiers sous les pseudonymes de Lauren Kelly et Rosamond Smith. Cependant ses histoires ont des traits communs et évoquent souvent la destruction, le mystère, la tension et l'ascendance et le pouvoir. Son style est parfois rattaché au naturalisme américain, mais Oates passe les décennies sans jamais regarder en arrière. Sa capacité à comprendre les nouvelles générations, aussi bien que la sienne est remarquable. Ainsi ses romans situés dans les années 2000 sont aussi percutants que ceux qui prennent vie dans les années 50 ou 60.
Elle a reçu de nombreux prix et fut deux fois en lice pour le Prix Nobel de Littérature. Son roman le plus vendu et le plus célébré est Blonde, une histoire inspirée de la vie de Marylin Monroe.

J'apprécie particulièrement cette auteur car elle sait bousculer les esprits. Son style est fluide mais riche, ses structures narratives sont efficaces et la psychologie de ses personnages toujours complexe et fascinante. Ses romans se lisent vite mais derrière une écriture d'apparence si simple, se cachent des intrigues et des personnages si denses qu'on sort forcément troublé, voire bousculé, d'une telle lecture.

Voici une liste des principaux ouvrages publiés en français (copié depuis Wikipédia, désolée - mais le reste ne vient pas de ce site rassurez-vous!). La liste est longue alors je la glisse en spoiler.

Spoiler:
 

J'avais lu Blonde il y a quelques années, plus pour Marylin que pour l'auteur. Mais récemment j'ai vraiment pris goût à ses romans et ils me déçoivent rarement. J'ai lu La fille du fossoyeur, une partie de son journal, Sexy, La fille tatouée, Délicieuses pourritures et Je vous emmène.

Et vous : quels romans avez-vous lu? Que pensez-vous de Joyce Carol Oates?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Lun 16 Aoû - 10:20

J'ai beaucoup entendu parler de cet écrivain, sans avoir jamais lu une seule ligne d'elle (je sens que ma contribution va faire avancer le schmilblick d'une manière absolument extraordinaire). Razz

Pendant un temps, j'ai vaguement envisagé de lire Blonde, qui s'inspire de la vie de Marilyn Monroe, mais qui est tantôt adulé, tantôt descendu par ceux qui l'ont lu.

Sinon, récemment, en furetant sur la blogosphère, je me suis dit que je tenterais bien Pourritures délicieuses, mais je ne sais plus très bien pour quelle raison. scratch

J'avoue que ce qui me fascine, ce sont les photos de cet écrivain complètement myope (en général, elle s'arrange pour poser sans lunettes). D'ailleurs, je crois me rappeler qu'elle a sorti son autobiographie il n'y a pas très longtemps, et que ça avait fait beaucoup de bruit ; je pense que c'est comme ça que j'en ai entendu parler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Lun 16 Aoû - 11:09

Popila je pense que découvrir cette auteur grâce à Délicieuses Pourritures est une bonne idée. C'est un court roman très réussi qui évoque le système universitaire des années 70 avec une histoire de domination et d'influence. Ce sera peut-être une entrée en matière plus facile que Blonde, qui en effet ne plait pas toujours.
C'est amusant que son physique t'aies marqué. C'est sûr que côté lunettes elle a devancé la mode actuelle des grandes paires! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sookie
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Lun 16 Aoû - 11:22

Jai connu cet auteur grâce à une critique sur le livre de Laura Kasischke et ma curiosité a fait le reste Very Happy

Pour l'instant je n'ai lu que délicieuses pourritures et j'ai beaucoup aimé cette lecture. L'auteur a un style très particulier, très cynique je trouve. J'ai dans ma PAL Hantises et je pense prendre prochainement Le sourire de l'ange donc si quelqu'un a lu un de ces deux livres je suis preneuse lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Clare
Swoon addict
avatar


MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Lun 16 Aoû - 17:04

J'avais commencé Blonde aussi pour les mêmes raisons que toi Summerday, mais le style un peu lent du début m'avait découragée... Embarassed je ne désespère pas de le reprendre, d'autant qu'il s'agit de l'auteur contemporain préférée de ma meilleure amie, plusieurs cadeaux de suite que je lui ai fait ont été des romans de Joyce Carol Oates... study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Lun 16 Aoû - 19:01

Merci Summerday pour ce topic!

Joyce Carol Oates est un auteur que j'ai bien envie de découvrir. Je serais très intéressée de lire La Légende de Bloodsmoor. Quelqu'un connaît?

Revenir en haut Aller en bas
Séverine
Overbearing Master
avatar


MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Lun 16 Aoû - 19:14

Nous étions les Mulvaney et Bellefleur (dans les très roses éditions Cosmopolite) m'attendent bien sagement dans ma PàL depuis très longtemps. L'envie de les lire est là et bien là mais sans que je m'y sois plongée pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Mar 17 Aoû - 11:14

J'aime énormément cette auteur, même si elle est parfois "difficile" à lire : il m'arrive rarement de sortir d'un de ses livres autrement qu'en larmes, bouleversée, troublée, émue.
Je pense que c'est l'auteur vivant qui me bouscule le plus, et j'aime ça !

Je conseille Délicieuses pourritures, qui est un excellent (court) roman, qui permet de bien se rendre compte de l'univers assez particulier de cette auteur. J'ai lu cet été Nous étions les Mulvaney (whouahou !) ; j'aime également beaucoup Les chutes, Nulle et Grande Gueule, Mère disparue (peut-être un petit peu moins dur que les autres, alors que le thème - une jeune femme dont la mère meurt assassinée dans son garage - est pas tendre non plus). Et j'ai adoré son recueil de nouvelles Vous ne me connaissez pas, alors que normalement, les nouvelles ... j'aime pas trop.

J'ai pas encore lu Blonde, mais je l'ai dans ma PAL. C'est juste que le personnage de Marylin ne me fascine pas tant que ça ; et c'est un tel pavé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patacaisse
Locataire de Netherfield
avatar


MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Mar 28 Sep - 17:37

Akina, qu'as tu aimé dans "Chutes" car j'ai beaucoup de mal à le lire ! C'est une lecture commune pour un challenge donc je me force mais j'ai vraiment beaucoup de difficultés à m'y intéresser (d'ailleurs, j'y pense car j'ai vu une comparaison dans le post de présentation avec Virginia Woolf, c'est également une auteur avec laquelle je n'ai pas accroché).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Mar 28 Sep - 18:55

J'ai d'abord été complètement envoûtée par le premier mari, celui qui se suicide au début. C'est un personnage étrange, fou, absolu, pervers, qui m'a fascinée et m'a donnée envie de lire la suite.
Puis, j'ai été séduite par le personnage de l'héroine (je suis incapable de me souvenir de son nom), cette femme qui rôde autour des chutes, étrange et folle elle aussi.
J'ai lu tout ce début d'une seule traite ; j'ai été moins sidérée par la suite. Bien que j'ai aimé, j'ai pas retrouvé cette espèce de perversion qui est ce que j'aime particulièrement dans Oates. (ce que je dis doit en effrayer plus d'un/d'une ! affraid Mais la manière dont elle décrit l'âme humaine est troublante et fascinante)
Si c'est cela que tu n'aimes pas dans Oates, je ne te conseille pas de continuer ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patacaisse
Locataire de Netherfield
avatar


MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Mar 28 Sep - 19:27

Ah non, je suis d'accord avec toi pour le début que j'ai trouvé génial. Mais je suis rendue plus loin et là à part le fait que l'héroïne semble ne penser qu'aux possibles catastrophes qui l'attendent (et j'ai envie de dire que ce n'est pas plus pour elle que pour le commun des mortels les catastrophes), je trouve la suite très morne.
Bon, bah je désespère pas donc que cette auteur me plaise. Merci Akina !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sookie
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Mar 28 Sep - 19:46

J'ai fini il ya quelques semaines Fille noire, fille blanche et j'ai moyennement aimé ce livre. Le sujet aurait dû me plaire sur l'histoire de deux filles qui vivent dans les USA en pleine ségregation.

Citation :
Elles se rencontrent au coeur des années 1970, camarades de chambre dans un collège prestigieux où elles entament leur cursus universitaire. Genna Meade, descendante du fondateur du collège, est la fille d'un couple très 'radical chic', riche, vaguement hippie, opposant à la guerre du Vietnam et résolument à la marge. Minette Swift, fille de pasteur, est une boursière afro-américaine venue d'une école communale de Washington. Nourrie de platitudes libérales, refusant l'idée même du privilège et rongée de culpabilité, Genna essaye sans relâche de se faire pardonner son éducation élitiste et se donne pour devoir de protéger Minette du harassement sournois des autres étudiantes. En sa compagne elle voit moins la personne que la figure symbolique d'une fille noire issue d'un milieu modeste et affrontant l'oppression. Et ce, malgré l'attitude singulièrement déplaisante d'une Minette impérieuse, sarcastique et animée d'un certain fanatisme religieux. La seule religion de Genna, c'est la piété bien intentionnée, et au bout du compte inefficace, des radicaux de l'époque. Ce qui la rend aveugle à la réalité jusqu'à la tragédie finale. Une tragédie que quinze ans - et des vies détruites - plus tard, elle tente de s'expliquer, offrant ainsi une peinture intime et douloureuse des tensions raciales de l'Amérique. source evene

Mais l'héroine noire m'a très vite gonflée avec ses "Par-don" alors que Genna tente en vain de devenir son amie (sans succès) et ça en devient vite lassant et on suit en grande partie un monologue de Genna sur sa famille et ses echecs en amitié avec cette fille noire qui l'ra rejette encore et toujours. Un roman assez inégal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patacaisse
Locataire de Netherfield
avatar


MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Lun 4 Oct - 16:36

J'ai laissé tomber "les chutes". Je n'en pouvais plus et n'etant pas punie, j'ai arrêté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Lun 18 Oct - 22:19

70 romans?! Je n'imaginais pas qu'elle était si prolifique! Finalement je me demande si je vais vraiment lire toute sa bibliographie scratch

Bref je l'ai découverte avec Délicieuses pourritures. D'ailleurs je ne me souviens plus comment je suis tombée dessus.
Ensuite cela a été Nulle et Grande Gueule et Zarbie les yeux verts. Cette année j'ai lu Fille noire, fille blanche mais aussi Un endroit où se cacher.

Ce que j'aime bien chez cette auteure c'est la facilité avec laquelle elle écrit pour différents publics. Elle s'en sort autant en littérature "générale" qu'en littérature jeunesse. Là j'ai bien envie de découvrir ce qu'elle fait dans le genre policier. D'ailleurs j'ai Le ravin en ligne de mire pour ma prochaine lecture de Joyce Carol Oates. Quelqu'un l'aurait déjà lu? Si oui, c'est bien?
Revenir en haut Aller en bas
sookie
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Mar 19 Oct - 20:32

@Lia: je suis assez curieuse de connaitre ton avis concernant Fille noire, fille blanche....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Mar 19 Oct - 21:20

sookie a écrit:
@Lia: je suis assez curieuse de connaitre ton avis concernant Fille noire, fille blanche....

Je t'avouerais que mon avis est quelque peu mitigé.
En fait j'ai trouvé que c'était un roman assez complexe, et je pense que quelques petites choses m'ont échappé. De plus je me suis souvent demandée où voulait-elle en venir. En effet Minette est morte accidentellement, il n'y a pas eu crime alors pourquoi Genna décide-t-elle d'écrire plus de 20 ans après les faits? Je me demande finalement si ce n'est pas une manière pour elle de se libérer d'une culpabilité qui ne devrait pas l'être. Après tout elle a fait son maximum pour venir en aide à Minette, elle n'est pas responsable de ce qui est arrivé et n'aurait pas pu l'éviter. Et puis en parallèle il y a l'histoire avec son père. Là si Genna se sent coupable, puisque d'une certaine manière elle a joué un rôle dans l'arrestation de son père. Et c'est là que je me dis que le lien entre les deux c'est la culpabilité qu'elle ressent. Comme si elle avait pu faire quelque chose alors qu'on voit clairement qu'elle ne pouvait rien faire, ni pour Minette, ni pour son père. C'est surtout que j'ai trouvé frustrant: cette culpabilité disons "mal placée" dont elle ne parvient pas à de défaire qui finalement lui a, me semble-t-il, gâché la vie.
Finalement, autant j'ai trouvé l'histoire originale, décrivant assez bien l'époque (notamment à travers l'histoire du père de Genna), autant j'ai parfois eu envie de secouer Minette pour qu'elle se rende compte que Genna ne voulait qu'être son amie, mais aussi Genna dont le sentiment de culpabilité vis à vis de Minette et de son père m'a exaspérée.
(euh j'espère que ma réponse n'est pas trop embrouillée...c'est que ce livre m'a laissé un arrière goût bizarre au point que je ne sais pas si j'ai aimé ou pas. En tout cas j'avoue que je ne m'attendais pas à ça en commençant ma lecture)
Revenir en haut Aller en bas
sookie
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Jeu 21 Oct - 20:07

Je dois dire que ton avis rejoint le mien et comme toi je ne sais pas si je l'ai aimé ou non. En commençant ce livre je me suis dis "chouette un livre sur fonds de ségragation pendant les sixties aux usa " tout pour me plaire! et puis finalement ... ce n'est pas ce à quoi je m'attendais. Et je sais pas pour toi j'ai trouvé Genna agaçante au plus haut point
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Mar 4 Jan - 23:39

J'ai lu Hantises l'an dernier.
Je me souviens vaguement par contre. Mais je me souviens d'une nouvelle concernant une maison de poupée.
Revenir en haut Aller en bas
Séverine
Overbearing Master
avatar


MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Mer 5 Jan - 9:21

josephinemarch a écrit:
Merci Summerday pour ce topic!

Joyce Carol Oates est un auteur que j'ai bien envie de découvrir. Je serais très intéressée de lire La Légende de Bloodsmoor. Quelqu'un connaît?



Joséphine March, je ne sais pas ce que vaut ce livre, La légende de Bloodsmoor (il sort bientôt d'ailleurs) mais je pense qu'il vaut mieux que tu lises Bellefleur avant car il semble que ça soit une suite de ce dernier, si j'ai bien compris. Mais peut-être le sais-tu déjà?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathy
Swoon addict
avatar


MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Mer 16 Mar - 16:28

J'ai lu d'elle Délicieuses pourritures, Nulle et grande gueule et Sexy (deux de ses romans adolescents que je trouve absolument remarquables).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIMI23
Station Kiss



MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Jeu 17 Mar - 5:21

J'ai découvert Joyce Carol Oates avec Les Chutes (Prix Fémina Etranger) qui m'a moyennement plu.
Mon vrai coup de coeur a été Nous étions les Mulvaney. Puis, j'ai enchaîné avec Mère disparue, Je vous emmène, Blonde, Fille blanche fille noire et son dernier Petite soeur, mon amour. Par contre, je n'ai pas aimé Bellefleur et ne lirai donc pas la suite qui vient de sortir La légende de Bloodsmor.
C'est vraiment une grande dame des lettres américaines et nous avons la chance que ce soit un écrivain très prolixe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Delicious silence
avatar


MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Lun 19 Sep - 10:21

Infidèle

Recueil de 21 nouvelles, que j'ai finies en prenant mon temps.

Car tout de même, on voyage dans tous les sens en Amérique : dans le temps, dans l'espace, à travers les destins individuels ou collectifs, c'est dire la richesse des réflexions et des observations de cette chroniqueuse avertie : Mme Oates.

S'y ajoute une densité émotionnelle pour certains passages qui m'ont vraiment bouleversée. Comme dans cette nouvelle sur le couloir de la mort.

J'ai refermé le livre, je l'ai posé.

J'étais sans pensée.

Anéantie.

Les thèmes qu'elle traite sont variés : adolescence, séparations amoureuses, commerce d'armes (qu'elle dénonce inlassablement), frustrations sociales et psychologiques (de nombreux personnages "éclatent" littéralement. Ils n'en peuvent plus de leur souffrance et explosent. Comme dans le cas de ce jeune homme, matricide, qui ne se souvient même plus que c'est lui qui a tué sa mère...).

La violence est donc le leitmotiv de ces histoires ordinaires, qu'on lit journellement dans les medias ou qu'on ne lit pas, mais qui se passent là, à côté, chez le voisin.

Pas de place à la poèsie. Ici, la réalité prime. Perverse, inattendue, désespérante, mais servie avec une telle maestria !


A lire.


study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Lun 19 Sep - 15:22

Je le note. J'ai adoré le recueil de nouvelles Vous ne me connaissez pas qu'elle a écrit. Je trouve que la brutalité et la violence de Oates s'expriment encore mieux dans des textes courts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Lun 19 Sep - 19:13

J'attends son prochain livre, qui va paraitre en Octobre chez Philippe Rey, un texte ou roman je ne sais pas précisemment, suite au décès brutal de son mari. J'aime bien la lire aussi, à petite dose car c'est assez éprouvant de la lire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sookie
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   Lun 10 Oct - 6:44

J'ai lu Au commencement était la vie que j'ai trouvé assez bien écrit. C'est l'histoire de Kathleen qui se retrouve à l'hopital après que son père l'ait battu elle et sa soeur à la suite du départ en pleine nuit de leur mère. Kathleen va s'en remettre mais va errer dans plusieurs foyers, maisons d'accueil. Mais sa vie va être jalonnée de de malheurs...


Un roman court qui nous fait découvrir toute la force de la plume de cet auteur. Je dois dire que les dernières pages sont assez violents
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joyce Carol Oates   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joyce Carol Oates
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Joyce Carol Oates
» Joyce Carol Oates (*)
» Joyce Carol Oates alias Rosamond Smith.
» Nulle & Grande Gueule - Joyce Carol Oates
» Hudson River - Joyce Carol Oates

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Littérature américaine contemporaine-
Sauter vers: