Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !

Partagez | 
 

 L'Invention de Hugo Cabret de Brian Selznick

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Melyssa
Ecrivain en herbe
avatar


MessageSujet: Re: L'Invention de Hugo Cabret de Brian Selznick   Ven 16 Déc - 17:19

Mon premier message hors présentation sera consacré à Hugo, puisqu'il est si bien dans l'air du temps qu'il refuse de me sortir de la tête depuis quelques jours...

L'invention de Hugo Cabret est un livre que j'aime énormément. Dans le fond comme dans la forme (foutrement original, dans un cas comme dans l'autre, comme évoqué dans les messages précédents), tout me plaît chez Hugo. Ce livre est un petit bout de magie, de rêve et de merveilleux que l'on peut emporter partout avec soi (enfin pas trop loin quand même parce qu'il pèse son poids xD).

Et parce que je fais des aides à la lecture pour des gamins qui ramouillent un peu, j'ajoute que ce livre est une arme imparable: tout d'abord, il a une dimension pédagogique indéniable et permet un dialogue assez magique avec l'enfant (et le top du top c'est quand on arrive à faire lire le livre aux parents aussi) et puis en plus de l'attrait des images et d'une intrigue qui rebondit sans cesse (pas d'ennui) il a aussi l'avantage d'être très gros, mais avec peu de mots; Le rapport temps/page est assez faible pour que même les plus lents arrivent à en voir la fin avant de s'être lassé et vous verriez un peu la fierté d'un gamin de 10 ans qui a réussi à aller au bout d'un aussi gros pavé!! Sans compter le boost que ça donne à sa confiance en ses capacités de lecteur.
Et vu qu'en plus de ça on en ressort avec un nouvel amour tout frais tout neuf pour l'objet livre et de manière plus large pour tout ce qui est culture de l'imaginaire, c'est tout bénef!



Et donc, puisque j'aime tellement ce livre, c'est sans surprise que je me suis retrouvée assise dans la salle dès le jour de la sortie du film, les lunettes-3D-qui-servent-souvent-à-rien plantées au bout du nez. Même qu'on était pas trop beaucoup puisque tous les moutards de la ville s'étaient réunis dans la salle du chat potté (sauf 3. Les 3 plus chiants xD).

Je savais que beaucoup de libertés seraient prises par rapport au livre, en particulier au niveau de cette géniale pirouette en fin de bouquin dont je suis une grande fan mais qui est intrinsèquement liée à l'objet-livre que l'on tient dans la main au moment de la lecture donc... mais j'avais espéré très fort qu'ils trouveraient un moyen de déporter ça sur une caméra ou une bobine de film... non, snif, ils ont tout bonnement coupé, méééé, je boude!

Par contre là où l'écran a l'avantage c'est que les images d'archives de l'entrée en gare à la Ciotat, de Harrold Lloyd pendu à son horloge et surtout des films de Méliès, forcément ça rend encore mieux en animé qu'en photo I love you . Et puis Ben Kingsley est vraiment touchant en Papa Georges ... (pi en plus y a Asa Butterfield, et c'est un peu mon chouchou depuis quelques années, et j'en veux un pareil sous le sapin, et s'il pouvait ne jamais grandir ça m'arrangerait xD)

Le film est jalonné de scènes visuellement très belles (notamment l'utilisation des engrenages, magnifique) et on a plusieurs moments bien chargés en émotion, mais on a aussi quelques longueurs et quelques moments un peu plus subtils qui auront pour effet malheureux de paumer quelques spectateurs en route, en particulier chez les plus jeunes (à commencer par les 3 morveux de ma salle, qui ont commencé leur numéro après environ 20minutes de film: c'est looong c'est nuuul je m'ennuiiie j'ai faiiim j'ai envie de pipiiii c'est quand que c'est finiiiiii??? Suspect ). Mais ça ne sera le cas que des plus dissipés, je pense que la majorité des enfants qui verront ce films pourront en être sincèrement touchés et émerveillés. Les grands enfants aussi d'ailleurs.

La palette des thèmes abordés est en tout cas assez vaste pour brasser large: la course du temps, la place qu'il nous faut prendre dans le monde, la solitude, la perte, l'enfance multipliant par 10 les joies comme les chagrins, la magie des livres, celle des films...

Et c'est d'ailleurs assez fabuleux d'être là, en 2011, devant un film numérique en 3D, et de revivre via cette technologie qui n'en peut plus d'évoluer les tous premiers pas du cinéma. Le résultat est assez éblouissant dans son esthétique et offre une formidable initiation, en particulier pour les enfants (ben oui, on en revient toujours à eux hein). Que ce soit dans le livre ou dans le film, je crois vraiment que montrer aux plus jeunes comme on peut créer le rêve et le merveilleux avec 3 bouts de cartons et beaucoup, beaucoup d'imagination peut remettre certaines choses en perspective dans la tête de la future génération. Et c'est aussi très beau de faire coexister si fortement le côté merveilleux des films et celui des livres: non, l'un n'exclut pas l'autre, loin de là.

Et en ça, Hugo Cabret est un film familial dans le sens le plus absolu du terme: non seulement il saura enchanter toutes les générations, mais en plus il pourra amener à de vrais échanges entre petits et grands, puisqu'on en ressortira avec une soif de découverte et une curiosité nouvelles qu'il sera si agréable d'étancher tous ensemble... en famille.



Et mention spéciale à la scène qui m'a le plus bouleversée:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Invention de Hugo Cabret de Brian Selznick   Dim 18 Déc - 21:26

Je suis allée le voir aujourd'hui avec Emjy et comme vous, j'ai trouvé le film très beau visuellement et l'histoire émouvante et poétique. Il m'a fortement donné envie de découvrir le livre. (et d'approfondir l'univers de Méliès, bien sûr)

@ Cathy : Comment ton amie s'est retrouvée figurante? J'adorerais faire ça! A-t-elle quelques anecdotes?
Revenir en haut Aller en bas
Emjy
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: L'Invention de Hugo Cabret de Brian Selznick   Lun 19 Déc - 19:40

Je l'ai vu aussi et j'ai passé un très bon moment. sunny Etrangement, même si ce long-métrage est présenté assez clairement comme un film pour enfants, je ne trouve pas vraiment qu'il s'adresse à eux. D'ailleurs, il y en avait peu dans la salle et ceux qui étaient assis derrière nous se sont ennuyés (ils ont fait un raffut pas possible Evil or Very Mad ). Donc pour moi, Hugo Cabret s'adresse plus volontiers aux "grands enfants" et aux amoureux du cinéma. C'est une histoire touchante, poétique, magique sur l'enfance avec deux petits héros absolument charmants et attachants (et formidablement interprétés) et un hommage vibrant d'un cinéphile averti et passionné au 7ème art et à George Méliès en particulier. J'ai beaucoup aimé les seconds rôles, avec peut-être une préférence pour le libraire campé par Christopher Lee.

J'ai trouvé l'utilisation de la 3D très judicieuse. En témoigne par exemple la scène où on assiste à la première projection d'un des films des frères Lumière, L'Arrivée d'un train en gare de La Ciotat où l'image d'un train fonçant sur le public l'avait alors complètement terrifié, au point d'avoir provoqué une véritable émeute. Le réalisateur a souhaiter garder cette scène intacte et j'ai trouvé cela très intelligent, et même assez émouvant. L'impact en est encore plus grand.

Le film comporte quelques longueurs mais je les pardonne volontiers tant j'ai eu l'impression pendant ces 2h et quelques d'être devant un film extrêmement soigné et surtout très personnel.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pickwick
Swoon addict
avatar


MessageSujet: Re: L'Invention de Hugo Cabret de Brian Selznick   Mar 20 Déc - 9:39

J'ai très envie d'aller le voir ! En plus j'avais été assister au tournage de certaines scènes et j'ai bien envie de voir ce à quoi ça ressemblera !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summerday
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: L'Invention de Hugo Cabret de Brian Selznick   Jeu 22 Déc - 23:33

Hugo Cabret c'est LE film de noël à voir en famille et entre amis, surtout si on a gardé son âme d'enfant et si on aime passionnément le cinéma. C'est une histoire faite de magie, de rêve, d'amitié, et de douleur aussi parce que comme dans tous les contes le héros ne se construit qu'en franchissant certaines étapes. C'est un film qui en mets plein les yeux avec des décors à tomber à la renverse, et une histoire d'une tristesse et d'une beauté infinie. Je rejoins tous les avis précédents si positifs et vous encourage à le voir pendant les vacances. Scorcese a délaissé ses films de voyous pour un projet très personnel, comme l'indique Emjy, et c'est pour notre plus grand plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JenniferEhle
Swoon addict
avatar


MessageSujet: Re: L'Invention de Hugo Cabret de Brian Selznick   Dim 25 Déc - 20:05

Emjy a écrit:
Etrangement, même si ce long-métrage est présenté assez clairement comme un film pour enfants, je ne trouve pas vraiment qu'il s'adresse à eux. D'ailleurs, il y en avait peu dans la salle

J'ai trouvé l'utilisation de la 3D très judicieuse. En témoigne par exemple la scène où on assiste à la première projection d'un des films des frères Lumière, L'Arrivée d'un train en gare de La Ciotat où l'image d'un train fonçant sur le public l'avait alors complètement terrifié, au point d'avoir provoqué une véritable émeute. Le réalisateur a souhaiter garder cette scène intacte et j'ai trouvé cela très intelligent, et même assez émouvant. L'impact en est encore plus grand.

Le film comporte quelques longueurs mais je les pardonne volontiers tant j'ai eu l'impression pendant ces 2h et quelques d'être devant un film extrêmement soigné et surtout très personnel.


Ce film est une petite merveille pour les yeux. Une merveille de couleurs, de détails soignés. Comme tu le dis, Emjy. Il me fait penser à un jouet ancien qu'un offrirait à un enfant mais qui ne saurait l'apprécier à sa juste valeur. Vous voyez ce que je veux dire.

Dans ma salle, qui était pleine, il n'y avait que des adultes!

Je l'ai vu en 2D et il y a eu un magnifique rendu. Je ne veux plus voir de film en 3D mais c'est vrai que les scènes des films en noir et blanc (la lune, le train) devaient intéressantes à regarder.

En addict, mais quand j'ai vu ce petit garçon brin aux yeux bleus, je me suis dit qu'il ferrait un bon Harry Potter. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Invention de Hugo Cabret de Brian Selznick   Mer 28 Déc - 10:20

J'ai enfin lu le roman et quelle merveille! Les illustrations sont superbes et l'histoire si poétique!

Voici un lien vers l'automate de Maillardet qui ressemble beaucoup à celui d'Hugo Wink :

http://www.fi.edu/learn/sci-tech/automaton/automaton.php?cts=instrumentation

Et une page française :

http://www.automates-anciens.com/objets-musicaux/boites-musique-automates.htm
Revenir en haut Aller en bas
Akina
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: L'Invention de Hugo Cabret de Brian Selznick   Lun 2 Jan - 9:35

On est allés voir hier soir Hugo Cabret, et j'ai vraiment beaucoup aimé. J'ai très envie de lire le roman, maintenant !
En plus, de tout ce que vous avez signalé (et particulièrement de l'utilisation de la 3D, enfin utilisée comme il le faut ...), j'ai été enchantée par les relations étroites entre le cinéma et la littérature. Les deux auteurs cités par les deux enfants marquent le film : Jules Verne est présent dans les 4/5èmes du film grâce aux engrenages ; et la vie d'Hugo semble sortie d'un roman de Dickens.

J'ai aussi beaucoup aimé l'ambiance, la librairie immense et fantastique (on se croirait chez Shakespeare and co), la jolie petite fleuriste, l'amourette des deux amoureux des chiens, la gare et sa foule, ou le cimetière enneigé devant chez Papa George ... Et je trouve que le plaisir innocent et gai que George Méliès a à faire ses films rejaillit d'une certaine manière sur le film : Scorcese s'amuse à faire ce film, il joue avec les personnages, principaux et secondaires, il joue avec Paris et ses clichés, il joue avec la 3D. Et ça, c'est profondément réjouissant.

Quand je compare à Midnight in Paris, je trouve que Hugo Cabret montre beaucoup plus de bonheur et d'amour pour l'histoire de l'art.

PS : le visage statique de l'automate m'a fait penser à celui de Métropolis : je suis la seule, ou il y a une référence cachée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverine
Overbearing Master
avatar


MessageSujet: Re: L'Invention de Hugo Cabret de Brian Selznick   Lun 2 Jan - 10:01

Non, Akina, j'ai pensé aussi à Métropolis en voyant l'automate, c'est ce qui m'est de suite venu à l'esprit en le voyant... Ca m'a d'ailleurs donné très envie de revoir le film. D

Sinon, j'ai aussi vu Hugo Cabret hier et j'ai vraiment beaucoup aimé ce film, l'ambiance qui s'en dégage surtout... Je crois que oui Scorcese s'est beaucoup amusé à faire ce film. J'ai adoré la bibliothèque (il faut que j'aille chez Shakespeare and co un de ses quatre moi), la gare, l'entrée de chez papa Georges, j'ai aussi adoré les références littéraires, Jules, Charles, Robin des bois. Ah! Le bonheur. J'ai adoré la petite escapade au cinéma, la fraicheur des enfants, Ben Kingsley en Méliès, les films dans le film... Bref, j'ai passé un super moment. Le film n'est pas exempt de défaut mais en toute franchise, il m'a fait tout oublié pendant deux heures et je ne vois pas quoi lui demander de plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JenniferEhle
Swoon addict
avatar


MessageSujet: Re: L'Invention de Hugo Cabret de Brian Selznick   Lun 2 Jan - 21:12

La référence à Métropolis. Bien sûr!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sookie
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: L'Invention de Hugo Cabret de Brian Selznick   Sam 7 Jan - 13:12

A force de lobbying aussi bien pour le film que pour le livre... Je n'ai pas résisté à l'envie d'aller voir ce film en 3D (chose extremement rare) et je dois avouer que j'ai normément aimé cette plongée dans le Paris des années 20. Etant une fan absolument du cinéma j'ai été charmé de voir un film qui parle du cinéma, de l'amour du cinéma et qui est fait par un amoureux du cinéma. La transposition de passages dessins/animés d'anciens films m'a juste enchanté . L'utilisation de la 3D est utilisée a bon escient même si je dois avouer que je suis sortie de la séance avec un mal de tête Rolling Eyes .

Les acteurs sont bons et que dire de cette "librairie" a part que je veux la même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: L'Invention de Hugo Cabret de Brian Selznick   Sam 7 Jan - 21:21

Je sors tout juste du ciné et je suis tellement émerveillée que je ne sais pas trop quoi dire sur le film! Quelle beauté, quelle sensibilité... L'histoire tout d'abord est assez magique, cet orphelin lancé dans une aventure pour découvrir un message secret laissé par son père dans un automate, la rencontre avec Isabelle et la découverte de l'amitié, toute la vie de la gare (d'ailleurs, une question, c'est censé être la gare d'Orsay?) et ses maints personnages, et puis Georges Méliès Ben Kingsley m'a éblouie! C'est un acteur que j'appréciais déjà, mais là Et puis, toute la partie sur son cinéma est tout simplement sublime, le tout sur fond de musique d'Erik Satie, je crois que j'ai eu le sourire aux lèvres tout du long Very Happy Un film universel sur la magie du cinéma, magnifique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bagatelle
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: L'Invention de Hugo Cabret de Brian Selznick   Dim 1 Juil - 18:56

Je viens juste de voir le film et j'ai beaucoup aimé.
La photographie et les décors sont magnifiques, les acteurs sont excellents particulièrement les enfants et l'histoire est superbe
Ça me donne très envie de lire le livre tout ça Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: L'Invention de Hugo Cabret de Brian Selznick   Mar 1 Jan - 16:12

J'ai vu le film il y a quelques jours et j'ai beaucoup aimé. Les décors sont fantastiques. J'ai bien aimé l'histoire de Méliés, voir des extraits de ses films incorporés à l'intrigue. C'est une histoire magique, émouvante et poétique.
J'ai adoré la reconstitution du célèbre accident de la gare Montparnasse!
Un bel hommage au cinéma!

Du coup j'ai très envie de découvrir le livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sookie
Bookworm
avatar


MessageSujet: Re: L'Invention de Hugo Cabret de Brian Selznick   Sam 16 Déc - 13:48

Est ce que vous avez eu l'occasion de lire les derniers livres de Brian Selznick : le musee des merveilles ou Les Marvels?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Invention de Hugo Cabret de Brian Selznick   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Invention de Hugo Cabret de Brian Selznick
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'Invention de Hugo Cabret de Brian Selznick
» L'INVENTION DE HUGO CABRET de Brian Selznick
» Brian Selznick, l'auteur de L'invention de Hugo Cabret
» Hugo Cabret
» Hugo cabret - Combo Blu-ray 3D active + Blu-ray 2D 14/04/12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Littérature américaine jeunesse-
Sauter vers: