Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilCalendrierFAQMembresRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Animation spéciale sœurs Brontë pour le bicentenaire de Charlotte !

Participez à notre marathon Agatha Christie !
Participez au swap William Shakespeare !

Partagez | 
 

 Herman Melville : Bartleby, le scribe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akina
Bookworm



MessageSujet: Herman Melville : Bartleby, le scribe   Ven 6 Aoû - 8:59

Je viens de lire Bartleby, le scribe, et je veux vous faire partager mon enthousiasme pour ce tout petit roman.

Citation :
"Je vois encore cette silhouette lividement propre, pitoyablement respectable, incurablement abandonnée ! C'était Bartleby."

Ce tout petit roman raconte l'histoire de Bartleby. Le narrateur est un homme de loi : or, à New-York en 1850, l'une des tâches les plus importantes de ces bureaux étaient de copier maintes et maintes fois des actes notariés. Il a donc deux employés, Dindon, efficace le matin et excité l'après midi et Lagrinche, colérique le matin, mais doux comme une image l'après midi.

Comme sa charge de travail augmente, il ressent le besoin d'un scribe supplémentaire : il embauche Bartleby.

Dès le début, il se prend d'affection pour le jeune homme calme et silencieux. Il l'installe dans son propre bureau, derrière un paravent, et l'entoure de beaucoup de prévenances. Le scribe commence à travailler, vite, efficacement, et silencieusement.

Mais quand son patron lui demande de venir collationner (comparer la copie et l'original), il répond un laconique "J'aimerais mieux pas". Quand on lui demande une course rapide à la poste, il répond "J'aimerais mieux pas". Et au bout de quelques semaines, quand on lui donne une copie à faire, il répond "J'aimerais mieux pas."

"Il vit donc de biscuits au gingembre, pensais-je ; il ne prend jamais, à proprement parler, de déjeuner ; il doit donc être végétarien ; mais non, il ne mange même pas de légumes ; il ne mange que des biscuits au gingembre. Mon esprit se perdit alors en rêveries au sujet des effets problables qu'une alimentation consistant exclusivement de biscuits au gingembre pouvait avoir sur la constitution humaine."

J'ai adoré ce très court roman, merveilleusement caustique et drôle ; les descriptions sont très parlantes ; en quelques mots, Melville dresse des personnages devant nos yeux, des situations improbables. Il y a un côté burlesque dans la description de ses deux scribes, Dindon et Lagrinche, dans les dialogues entre eux. Et petit à petit, touche par touche, une grande humanité et une immense tristesse nait. La solitude de Bartleby, d'abord loufoque, devient dramatique.



" - Pour l'instant, je préfèrerais ne pas être un peu raisonnable', fut sa réponse suavement cadavérique."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Popila
Bookworm



MessageSujet: Re: Herman Melville : Bartleby, le scribe   Ven 6 Aoû - 19:01

Je crois que j'ai aperçu ce livre en librairie et que j'ai failli me laisser tenter (c'était le commentaire constructif du soir...).

Merci pour cette présentation, en tout cas ! J'avoue ne jamais avoir lu un seul livre de Melville, qui est cité dans le bouquin qu eje lis en ce moment : je devrais peut-être m'y mettre ! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyja
Swoon addict



MessageSujet: Re: Herman Melville : Bartleby, le scribe   Jeu 16 Fév - 18:11

Le pauvre Bartleby n'a pas beaucoup de succès. lol! C'est pourtant un petit roman de Melville très agréable, bien qu'assez triste finalement. En tous cas, j'avais bien aimé. Le personnage de Bartleby est mystérieux, et je me suis interrogé sur ce scribe, avec le narrateur, tout du long. La fin n'en est que plus mélancolique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Delicious silence



MessageSujet: Re: Herman Melville : Bartleby, le scribe   Sam 22 Sep - 12:37

Excellent livre dans lequel je vois 2 choses :
- la résistance passive, dont son fameux leitmotiv se fait écho. Ne dire ni oui, ni non, mais résister quand même;
- le malheur d'un être, dont on ne sait rien, à par qu'il est voué à la mort dès le début du roman (les épithètes morbides foisonnent).

Y a t-il des êtres destinés au rebut, à l'anéantissement, à la dérive ?

Grave question qui interpelle le narrateur, tout pétri de principes chrétiens.

Le tout dans une langue très élégante, et moins lourde que dans l'inoubliable Moby Dick.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm



MessageSujet: Re: Herman Melville : Bartleby, le scribe   Sam 22 Sep - 19:32

Cela me rappelle qu'il faut absolument que je lise ce texte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Virginia
Bookworm



MessageSujet: Re: Herman Melville : Bartleby, le scribe   Dim 7 Oct - 9:18

post J'ai enfin lu ce court roman que j'ai beaucoup aimé. La fin est assez mélancolique, car la résistance passive exercée par Bartleby ne peut aboutir qu'à un échec. Jusqu'à la fin, je me suis demandée ce qui motivait cette attitude, sans doute, le refus de faire partie de cette société.
Sinon, comme souvent, pour les courts romans ou nouvelles, je trouve qu'il est trop court...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Herman Melville : Bartleby, le scribe   Aujourd'hui à 16:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Herman Melville : Bartleby, le scribe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Herman Melville : Bartleby, le scribe
» Herman Melville
» Herman Melville
» Herman Melville.
» Herman MELVILLE (Etats-Unis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and live the American dream :: Littérature américaine (XIXème et antérieure)-
Sauter vers: