Whoopsy Daisy Forum
Bienvenue sur Whoopsy Daisy, le forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise ! Pour profiter pleinement de notre forum, nous vous conseillons de vous identifier si vous êtes déjà membre. Et surtout n'hésitez pas à nous rejoindre si vous ne l'êtes pas encore !


Forum des amoureux de la littérature et de la culture anglaise
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Whoopsy Daisy

Whoopsy Daisy n'est pas un blog, mais un forum participatif: participez !
-55%
Le deal à ne pas rater :
Maillot de football FC Barcelona 2019/20 Vapor Match
63 € 140 €
Voir le deal

 

 Happy Valley, saison 1, épisode 3

Aller en bas 
AuteurMessage
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee


Happy Valley, saison 1, épisode 3 Empty
MessageSujet: Happy Valley, saison 1, épisode 3   Happy Valley, saison 1, épisode 3 Icon_minitimeVen 31 Juil - 12:20

Kirsten voit un véhicule qui grille un stop et qui a un phare qui ne fonctionne plus. Elle l'interpelle. Il s'agit en fait de Lewis qui panique et lui donne son nom. Tommy qui suivait Lewis intervient et tue Kirsten en lui roulant dessus.
Catherine arrive sur les lieux du crime. Elle se sent coupable parce qu'elle a demandé à Kirsten de faire ses preuves ce qui a sans doute poussé celle-ci à intervenir. Ollie, le petit ami de Kirsten le lui reproche.
Son chef lui demande aussi de laisser tomber les poursuites contre le membre du conseil municipal.
Suite au meurtre, Ashley veut terminer au plus vite l'enlèvement d'Ann. Mais Tommy lui dit qu'il veut pas s'arrêter comme ça et qu'il faudra se débarrasser d'Ann.
Kevin parle avec sa femme de la situation. Ils décident de conserver l'argent pour se faire plaisir de temps en temps.
Ashley demande à nouveau de l'argent.
La mere d'Ann tente de prendre conseil aupres de Catherine mais son mari l'en empêche. Kevin vient l'apporter. Lewis lui apprend que Tommy a tué Kirsten.
Xxx
Déjà, je m'excuse pour le temps long entre les ouvertures de topics, mais j'ai un lecteur DVD qui a claqué, mon ordi ne lit plus les dvds et le lecteur que j'ai récupéré a bloqué hier...

Je me souvenais bien de cet épisode très marquant du fait de la mort de Kirsten.
La réalisation ne s'attarde toutefois pas sur le détail de la violence mais quelque part le fait de voir la voiture passer dessus est aussi glaçant.
De même, la scène où Tommy menace Ashley fait froid dans le dos.

L'épisode est aussi marqué par la culpabilité de Catherine qui avait réprimandé Kirsten juste avant. C'est d'ailleurs encore plus affreux que le chef de Catherine lui demande de relâcher celui qui est l'origine de la réprimande.


_________________
Happy Valley, saison 1, épisode 3 Master11
Revenir en haut Aller en bas
Miss Artemis Holmes
Mr Beveridge's Maggot
Miss Artemis Holmes


Happy Valley, saison 1, épisode 3 Empty
MessageSujet: Re: Happy Valley, saison 1, épisode 3   Happy Valley, saison 1, épisode 3 Icon_minitimeVen 31 Juil - 13:36

Merci pour le topic, Shelbylee (et j'espère que ton souci de lecteur va vite se résoudre) Happy Valley, saison 1, épisode 3 3928

Avant de commencer, je précise que je suis une spectatrice facilement impressionnable  Happy Valley, saison 1, épisode 3 560849 . Partant de là, cet épisode a été le plus éprouvant à regarder pour moi depuis le début, et je pense que si j’avais suivi la série à la télé (et non en visionnage commun), j’aurais arrêté là. Mais à côté de cela, je continue d’admirer le travail du scénario, le jeu remarquable des acteurs, la réalisation...

Dans mon post sur l’épisode 2, je m’inquiétais pour la vie de certains personnages, eh bien je n’avais pas vu venir l’assassinat de Kirsten (d’autant que j’aimais beaucoup son personnage). Sa soudaineté et son réalisme (la caméra est placée dans la voiture qui fonce sur elle, on est donc à la place du meurtrier) m’ont choquée... pale  Et surtout, on passe là dans une autre dimension : du point de départ (un enlèvement idéalisé sans violence), on arrive à un meurtre de sang-froid. Le personnage de Tommy semble de plus en plus abject (si c’est possible), en tout cas, il confirme qu’il n’a aucun respect pour la vie humaine. Et on craint de nouveaux meurtres vu son attitude et son discours. Autant Lewis est sincèrement bouleversé par tout ce qui se passe (de petite main dans un trafic de drogue, il se retrouve complice d’enlèvement et de meurtre), autant Ashley semble s’en moquer (du moment qu’il n’a pas à mettre les mains dans le cambouis), ça fait vraiment froid dans le dos la manière dont il donne son accord à un meurtre sans le formuler distinctement.

Les visions cauchemardesques de la fille de Catherine (avec ce sifflement comme un acouphène – cette association image/son est d’ailleurs très bien pensée) contribuent à alourdir cet épisode, mais elles font tout à fait sens... La mort de cette jeune femme, à qui elle a dit qu’elle n’était pas la mère, la replonge dans le suicide de sa propre fille et elle est aussi accablée par un sentiment de culpabilité, comme tu le soulignais, Shelbylee... Et elle ne le sait pas encore, mais le responsable est une seule et même personne.

Le pompon, c’est son supérieur qui lui demande de se dédire suite à l’arrestation de Marcus Gascoigne, alors que Kirsten vient de mourir. Cette demande de passe-droit est révoltante (mais malheureusement réaliste elle aussi), d’ailleurs Catherine « lâche » l’info à Richard. S’en saisira-t-il ? J’ai du mal à cerner ce personnage...

Kevin, de son côté, est l’archétype du personnage veule (chapeau à l’acteur Steve Pemberton Happy Valley, saison 1, épisode 3 94134 ). Il a mis en route une machine qui le dépasse complètement. Il a pourtant le pouvoir de l’arrêter, mais tremble de le faire (et il craint probablement pour sa vie). Je me demande ce que la bombe que lui a lancée Lewis va provoquer chez lui (c’est le fait de dissimuler l’enlèvement qui a conduit au meurtre de la policière). Même sa femme qui, à première vue, semblait plus inflexible (il faut que tu te débarrasses de l’argent, brûle-le, ces gens-là finissent toujours par se faire attraper...), se fait aussi rattraper par l’appât de l’argent...

Quant à Ryan, le pauvre, il s’énerve contre la personne la plus proche de lui, sa grand-mère, car il ne comprend pas pourquoi son grand-père ne voudrait pas passer du temps avec lui.

La série joue sur nos nerfs (d’ailleurs, c’est un grand classique des films policiers) car on est à deux doigts qu’il se passe quelque chose, et finalement non : Kevin qui fait la démarche d’aller au commissariat puis se dégonfle et repart sans avoir parlé, la mère d’Ann qui veut se confier à Catherine mais qui en est empêchée par son mari (et le spectateur sait que sa vie ne tient qu’à un fil), Catherine qui défonce la porte où était détenue Ann (mais elle a été déplacée entre temps), ou les équipes qui changent au moment où Kirsten appelle pour se renseigner sur le van blanc...  No

Juste pour revenir à l’assassinat de Kirsten – c’est une lecture tout à fait personnelle –, j’ai l’impression que c’est une manière de débanaliser la violence. Alors qu’aux informations et sur les réseaux sociaux, on est saturés d’informations souvent violentes présentées de manière de plus en plus banale, ici, en donnant à voir la violence, on la remet à sa place d’inacceptable. Ce n'est plus juste une phrase, on nous imprime concrètement sur la rétine ce que ça signifie.
Revenir en haut Aller en bas
Shelbylee
Bookworm
Shelbylee


Happy Valley, saison 1, épisode 3 Empty
MessageSujet: Re: Happy Valley, saison 1, épisode 3   Happy Valley, saison 1, épisode 3 Icon_minitimeVen 31 Juil - 19:02

Après c'est parce que je suis chez mes parents, sinon j'en aurai racheté un direct Razz En plus, j'avais bien pensé à prendre mes dvds pour le visionnage.

Oui le sort de Kirsten est assez inattendu, surtout que Sophie Rundle était déjà un peu connu à l'époque.

Oui il y a aussi un peu d'effet papillon dans cet épisode. Kirsten qui veut prouver quelque chose, le changement de personnel quand elle demande l'identification (même si on ne sait pas si le van était associé à quelque chose de louche), Catherine qui arrive trop tard dans la maison...

Veule est exactement la description qui correspond pour Kevin et comme tu le dis Steve Pemberton est excellent dans ce rôle.

Pour ma part, je trouve que c'est vraiment un moyen de donner une impression de violence sans trop la montrer de manière explicite (avec le son aussi par exemple comme tu l'écris). On voit la tâche de sang énorme par exemple avant le corps. Il n'y a pas de longs gros plans sur la victime comme dans d'autres séries et pourtant la violence de la scène est bien présente. On ne le voit pas vraiment se faire écraser c'est notre esprit qui comble les trous en fait et en cela il y a vraiment un gros travail au niveau de la réalisation.

_________________
Happy Valley, saison 1, épisode 3 Master11
Revenir en haut Aller en bas
carole.reads
Vicar's daughter
carole.reads


Happy Valley, saison 1, épisode 3 Empty
MessageSujet: Re: Happy Valley, saison 1, épisode 3   Happy Valley, saison 1, épisode 3 Icon_minitimeJeu 6 Aoû - 9:44

Je ne m’attendais pas du tout à la mort de Kirsten. Lorsqu’elle arrête Lewis, je me dis qu’il ne lui ferait pas de mal parce qu’elle se montre très diplomate (et surtout que ça aura un effet sur les deux hommes qui ont déjà attaqué une jeune femme) mais c’est sans compter sur une situation qui dérape et la présence dangereuse de Tommy qui ne recule devant rien. La violence de la scène du meurtre est d’autant plus marquante que comme vous l’avez si bien dit, elle est suggérée. Sur le moment, je n’avais pas fait attention au placement de la caméra qui nous place aux côtés de Tommy dans la voiture, mais maintenant je peux revivre la scène avec beaucoup de clarté… ça fait froid dans le dos.

La scène où le politicien qui « donne déjà tellement à la communauté » doit se faire disculper des accusations de Catherine, ça m’a rendue dingue, c’est tellement typique, mais le problème c’est que très courant. Un problème de plus pour Catherine… Je me demande comment cette petite affaire va être mêlée à la grande.

Du reste, c’est très intéressant de voir la situation et les mentalités se développées au fur et à mesure que la situation s’envenime. Je me demande vraiment dans quel état psychologique (et physique) chacun va finir, parce qu’il est clair que personne ne ressortira indemne de cette épreuve…

En tout cas, j’étais bien tendue tout du long, hâte de découvrir la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Happy Valley, saison 1, épisode 3 Empty
MessageSujet: Re: Happy Valley, saison 1, épisode 3   Happy Valley, saison 1, épisode 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Happy Valley, saison 1, épisode 3
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whoopsy Daisy Forum :: Keep calm and fake a British accent :: Séries britanniques contemporaines :: Happy Valley-
Sauter vers: